masquer le menu

S'extraire de la nasse

- 9 décembre 2019 - Par Rootsah

Pierre Calamusa et Gaëlle Baumann défendent encore les chances du Team W
Le tournoi a enregistré la seconde plus grosse affluence de son histoire
EPT National 1 100 € (Day 2)

salle-1
Cela fait déjà quatre jours que ce PokerStars European Poker Tour Prague 2019 est lancé, et l'hôtel Hilton de la capitale tchèque, qui accueille cet événement sous l'égide du casino Atrium, a déjà vu débarquer des cohortes de joueurs affamés de cartes. Et ce dès le coup d'envoi du fameux EPT National Prague, le tournoi à 1 100 € qui a débuté samedi 7 décembre. À l'issue des trois Days 1 joués ce week-end, le tournoi enregistre la deuxième plus grosse affluence de son histoire, avec un total de 2 452 entrées, échouant à quelques encablures du record établi l'an passé (2 486 entrées).

Day 1A : 624 entrées (94 qualifiés pour le Day 2)
Day 1B : 1 248 entrées (187 qualifiés)
Day 1C : 580 entrées (83 qualifiés)

Total : 2 452 entrées (367 qualifiés pour le Day 2)

Ce field massif a permis de constituer un prizepool de 2 353 920 €, et tous les joueurs ayant atteint le Day 2 sont d'ores et déjà dans l'argent. Ils sont 367 à s'être assurés un min-cash de 1 695 € en passant le cut, mais ils sont encore loin des gros sous : il faudra terminer au moins 27e de l'épreuve pour encaisser un gain à cinq chiffres (10 825 €). Les neuf finalistes gagneront un minimum de 29 540 , tandis que l'heureux vainqueur empochera 375 000 €, de quoi faire quelques petites folies pour Noël.

Mais pour toucher le jackpot, il va encore falloir cravacher : le Day 2 a débuté ce lundi à midi avec 15% du field restant en course, et des niveaux qui sont passés de 40 à 60 minutes à l'issue des quelques minutes restantes à jouer dans le level 17. Trois joueurs du Team Pro Winamax étaient au rendez-vous au départ de la journée.

Pierre-Calamusa
Le leader des troupes s'appelait Pierre Calamusa. D'ailleurs, "LeVietFou" ne s'est pas contenté de guider ses compères du Team, puisqu'il a carrément conclu le Day 1C en tant que chipleader - après un premier essai infructeux lors du Day 1A -, baggant 900 000 jetons pour le second acte. Personne n'avait fait mieux sur les deux autres Days 1... "J'ai eu pas mal de jeu, rembobinait le Grenoblois. Quand je bluffais, ça passait, quand j'étais en value, j'étais payé... J'étais déjà chipleader à la bulle, alors les jetons se sont montés tout seuls..." Après deux heures de jeu dans ce lundi, Pierre stagnait avec un stack de 850 000, soit 85 Big Blinds (deux fois le tapis moyen) alors qu'il restait un peu moins de 200 joueurs en course. "Je n'ai pas de bonnes mains", déplorait "LeVietFou", qui a déjà terminé dans l'argent sur l'Event #2 (un 1 100 € NLH) en tout début de festival (31e pour 2 060 €, sur un field ayant enregistré 275 entrées). Deux tournois, deux places payées : Pierre débute cet EPT Prague sur de bonne bases.

Gaelle-Baumann
Gaëlle Baumann a elle aussi atteint l'argent sur cet EPT National, après avoir terminé le Day 1A avec un mini-stack de 60 000 jetons, soit moins de dix blindes. "O_RLY" est cependant parvenu à doubler deux fois en début de Day 2 (paire de Deux contre As-4 puis As-4 contre 8-9) pour revenir à 20 BB, avant de perdre un flip qui la laisse avec 9 maigres blindes. La Française va donc devoir doubler à nouveau... Jamais deux sans trois ?

Quant à Davidi Kitai,qui avait passé le Day 1B avec 170 000 jetons, il n'a finalement pas résisté bien longtemps... Cela ne l'empêchera pas de soutenir ses coéquipiers !

Parmi les joueurs encore en lice, on retrouve également quelques Français bien connus de nos services :

Antonin-Teisseire
Antonin Teisseire, qui possédait 300 000, soit 30 blindes. "Mais j'ai perdu deux Dames contre 10-9 sur mon premier coup à tapis de la journée, je devrais avoir 500 000", se lamentait Tonin

Sylvain-MazzaJuste derrière le Niçois, sur la table adjacente, c'est un autre Sudiste qui faisait des siennes : Sylvain Mazza, déjà 7e de l'EPT National Monte-Carlo cette année, avait doublé son tapis pour pointer à 400 000

Erwann-Pécheux
400 000, c'était le stack d'Erwann Pécheux à midi, validé à l'issue du Day 1B. Deux heures plus tard, le Team Pro PMU était compté à 1 100 000, se positionnant parmi les chipleaders de ce tournoi après une petite séance de montagnes russes: "Je suis monté à 1 million, avant de redescendre à 670 000, puis de remonter. J'ai gagné un 30/70, ainsi que tous les pots 3-bets que j'ai disputés. J'ai aussi raté un gros bluff", détaillait le grinder.

Mehdi-Violleau
Mehdi Violleau est également en pleine forme : "Je suis passé de 233 000 à 773 000 ! J'ai juste eu de la chance et pas mal de réussite, avec de bonnes cartes reçues. On ne peut pas dire que j'ai crush la table", expliquait le coach Spin Elite, qui a depuis passé la barre du million de jetons.

Le clan tricolore peut encore compter sur la présence d'Alexis Rozenblat, Alexandre Viard, Gregory Hassan, David Schable, Madi Macalou, Marc Vionnet, ainsi que sur Gregory Armand, Viktor Blom alias "Isildur1" ou Andrei Konopelko. Mis à part nos Français, on ne reconnaît pas grand-monde sur la vingtaine de tables dédiées à cet EPT National...

Didisheim
Le field peut aussi compter sur la présence de quelques joueurs suisses, comme Mohamed El Rais et Serge Didisheim.

Ils remportent 2 260 € :

201e : Claudio Di Giacomo
209e : Christophe Larquemin
210e : Samy Dubonnet
213e : Gilles Lamy

Ils remportent 2 000 € :

243e : Hervé Mary
244e : Maxime Chilaud
257e : Benjamin Carteau
362e : Eric Fournier
265e : Jeff Zaghdoun
274e : Benjamin Saada

Ils remportent 1 790 € :

275e : Davidi Kitai (Team Winamax)
285e : Antoine Labat
286e : Yann Pelletier
320e : Ilari Sahamies

entrée-ept
Alors que les tournois battent leur plein dans les différentes salles du Hilton, petit rappel des principaux rendez-vous à venir dans ce festival EPT Prague 2019, qui a donc débuté le 6 décembre et se terminera mardi 17 décembre. On retrouve les mêmes gros tournois déjà au programme l'an passé. A noter que 12 des 14 membres du Team Pro W (excepté Mustapha Kanit et Patrick Bruel) font le déplacement en République tchèque. Qui succédera à Paul Michaelis, titré sur le Main Event l'an passé, et à Matthias Eibinger, qui s'était octroyé le Super High-Roller ?

Event #4 : EPT National 1 100 € (sur quatre jours, Day 2 lancé à midi ce lundi)
Event #11 : EPT Cup 330 € (sur deux jours, lancé à midi ce lundi)
Event #12 : Super High Roller 50 000 € (sur 3 jours, lancé à 12h30 ce lundi)
Event #16 : EPT National High Roller 2 200 € (10-11 décembre)
Event #17 : Main Event 5 300 € (11-17 décembre)
Event #18 : Short Deck 6+ 10 300 € (10-11 décembre)
Event #25 : High Roller Single Day 25 000 € (12 décembre)
Event #33 : High Roller Single Day 25 000 € (14 décembre)
Event #39 : EPT Prague High-Roller 10 300 € (15-17 décembre)

Le programme complet