masquer le menu

Le Grand Mondrus

- 12 décembre 2018 - Par Rootsah

L'Israélien vient à bout d'un field dantesque pour un gain de 382 750 € et partira aux Bahamas en janvier !
EPT National 1 100 € (Day 4 et finale)


Boris Mondrus
Deux choses seront à retenir de cet EPT National Prague : en premier lieu, un record de participation pour ce type de tournoi, avec pas moins de 2486 entrées enregistrées ! De quoi constituer un énorme prizepool de 2 411 420 € - à titre de comparaison, le prizepool du Super Highroller à 50 000 € n'était que de 1 920 600 € - et permettre à 31 Français d'entrer dans les 373 places payées, notamment deux pros Winamax : Ivan Deyra (45ème) et Gaëlle Baumann (217ème).

Dans un second temps, on retiendra justement les parcours de deux autres Frenchies: tout d'abord celui de Jean-Noël Thorel, qui s'est hissé jusqu'en demi-finale sur un tournoi au format opposé à ses standards habituels, à savoir un gros buy-in et un field restreint... Staké à 100% par un ami, l'ex-pharmacien avait à cœur de ne pas spew !

Mais la plus belle perf' est à mettre à l'actif de Ut Tam Vo, qui a atteint le Day 4 même s'il n'a pu se mêler à la lutte pour le titre. Sixième pour un très joli chèque de 71 800 €, le Franco-Vietnamien a réussi un très beau tournoi grâce à un jeu audacieux. Nul doute qu'on entendra encore parler de l'Aixois...

Enfin, un petit mot sur le vainqueur, Boris Mondrus, qui, malgré le 5ème tapis à six joueurs restant, a su tracer son chemin jusqu'au bout : en plus de son chèque de 382 750 €, ce joueur de cash game Omaha remporte le fameux Platinum Pass pour le PSPC des Bahamas en janvier. Quant au favori italien Walter Treccarichi, il se contente de la 5ème place.

Les résultats du Day 4 :

Vainqueur : Boris Mondrus (Israel) 382 750 € + un Platinum Pass à 30 000 $
Runner-up : Ondrej Lon (République tchèque) 204 020 €
3ème : Ali Al Said (Norvège) 138 400 €
4ème : Danilo Velasevic (Serbie) 106 600 €
5ème : Walter Treccarichi (Italie) 89 000 €
6ème : Ut Tam Vo (France) 71 800 €

Le reste des joueurs ITM (sélection) :

10e : Florian Duta 25 260 €
13e : Iliya Illiev 22 460 €
18e : Jean-Noel Thorel 15 230 €
22e : Bryan Paris 12 820 €
30e : Charlie Carrel 8930 €
32e : Laurence Fleury 7 560 €
45e : Ivan Deyra (Team Winamax) 6 210 €
49e : Arthur Conan 6 210 €
53e : Kimmo Kurko 6 210 €
61e : Scott Margereson 4 880 €

67e : Thierry Delpui 4 880 €
77e : Alexandre Reard 4 090 €
85e : Jan-Eric Schwippert 4 090 €
93e : Martin Finger 4 090 €
105e : Christophe Devaux 3 480 €
111e : Fouad Zouiten 3 480 €
114e : Alain Patry 3 480 €
115e : Sofia Lovgren 3 480 €
123e : William Kassouf 2 900 €
134e : Sebastian Malec 2 900 €

160e : Jacques Torbey 2 570 €
167e : Vojtech Ruzicka 2 570 €
168e : Jimmy Lefebvre 2 570 €
173e : Dimitar Danchev 2570 €
175e : Martin Kabrhel 2 570 €
179e : Joseph Dalle 2 570 €
184e : Benjamin Chalot 2 300 €
200e : Gael Dirig 2 300 €
211e : Alexandre Viard 2 300 €
214e : Parker Talbot 2 300 €

217e : Gaëlle Baumann (Team Winamax) 2 300 €
231e : Jeremy Davenne 2 040 €
232e : Ari Engel 2 040 €
249e : Marcin Wydrowski 2 040 €
254e : Mehdi Violleau 2 0040 €
258e : Samuel Palot 2 040 €
268e : Giuliano Bendinelli 1 820 €
292e : Pierrick Burban 1 820 €
306e : Ricardo Graells 1 820 €
309e : Meddi Ferrah 1 820 €

311e : Guillaume Marcellesi 1 820 €
321e : Victor Choupeaux 1 820 €
323e : Antoine Labat 1 820 €
328e : Gauthier Brugnooge 1 720 €
331e : Eric Fournier 1 720 €
339e : Boubekeur Benhalima 1 720 €
340e : Jean-Patrick Delorme 1 720 €
353e : Jakub Michalak 1 720 €
356e : Sylvain Gonon 1 720 €

357e : Jonathan Roy 1 720 €
367e : Philippe Jousseaume 1 720 €

Ut Tam Vo, fidèle à lui-même

- 12 décembre 2018 - Par Rootsah

Shortstack, le Français a pris sa chance mais n'a pas réussi à revenir dans la partie. Il termine sixième pour 71 800 €.
EPT National 1 100 € (Day 4 et finale)

Ut Tam Vo
Avec seulement 22 blindes au départ de la journée et un statut de shortstack officiel, Ut Tam Vo n'avait pas beaucoup de marge de manœuvre dans le Final Six de cet EPT National. Le Tricolore a pourtant pris ses responsabilités dès le départ, jouant et perdant un petit pot finalement si important contre Ondrej Lon. L'Aixois a ensuite dégrind pour tomber à 2 700 000, soit moins de dix blindes, un tapis qu'il a décidé d'openshove en position UTG avec J10. Mais Ali Al Saidy traînait avec KK juste à sa gauche... Et le tableau 8638A mettait un terme aux espoirs de remontée du Franco-Vietnamien.

Ut peut en tout cas se satisfaire de son tournoi, lui qui n'a jamais eu peur de mettre les jetons au milieu quand il le fallait, jouant un poker sans pression dans les moments importants. De plus, le chèque de 71 800 € accompagnant sa sixième place lui permet de dépasser allègrement la barre des 120 000 $ de gains en tournois live. On pourrait bien retrouver ce globe-trotter sur une nouvelle destination poker très prochainement... Pourquoi pas dès le mois de janvier aux Bahamas pour le PCA ?

Boris Mondrus
Pendant ce temps, l'Israélien Boris Mondrus (photo) s'est emparé du chiplead aux dépens notamment de Danilo Velasevic, en tête il y a une heure trente. On espère pour le Serbe que le titre de notre prochain article ne sera pas le fameux « de chipleader à busto »...

Le payout restant :

Vainqueur : 382 750 €
Runner-up : 204 200 €
3ème : 138 400 €
4ème : 106 600 €
5ème : 89 000 €

6ème : Ut Tam Vo (France) 71 800 €

Ut Tam Vo donnera tout

- 11 décembre 2018 - Par Rootsah

Le Français s'invite au Day 4 mais devra remonter la pente avec le plus petit tapis à six joueurs restant
EPT National 1100 € (Day 3 et finale)

 

Ut Tam Vo
Ut Tam Vo n'est plus qu'à six marches de son but ultime dans cet EPT National : le titre. A six joueurs left, le Franco-Vietnamien est encore en vie, même s'il ne possèdera pas plus de 20 blindes pour le Day 4. Toujours aussi détendu au moment de prendre la photo de fin de journée, Ut semble en tout cas étranger à toute pression, et ne tergiversera pas quand il devra prendre sa chance pour doubler son tapis demain. L'Aixois devra notamment refaire son retard sur le nouveau chipleader serbe Danilo Velasevic, et dompter Walter Treccarichi. Quoi qu'il en soit, sa perf' restera belle, puisqu'il en est arrivé là au sein d'un field ayant comptabilisé 2486 entrées et est assuré d'empocher 71 800 €.

Les derniers finalistes ont rendez-vous à 12 heures ce mercredi pour en finir, et pour succéder au Grec Georgios Vrakas, vainqueur du PSC National Championship Prague l'an passé

La composition de la dernière table pour le Day 4 :

Siège 1 / Ali Al Saidy (Norvège) 14 850 000
Siège 2 / Walter Treccarichi (Italie) 16 125 000
Siège 3 / Ondrej Lon (République tchèque) 8 975 000
Siège 4 / Danilo Velasevic (Serbie) 20 675 000 (chipleader)
Siège 5 / Boris Mondrus (Israel) 9 525 000
Siège 6 / Ut Tam Vo (France) 5 400 000

Le payout restant :

Vainqueur : 382 750 €
Runner-up : 204 200 €
3ème : 138 400 €
4ème : 106 600 €
5ème : 89 000 €
6ème : 71 800 €

7ème : Mohamad El-Rais 54 800 €
8ème : Vasileios Tsaknis 39 700 €
9ème : Harpreet Padda 30 200 €

Le Coup du Dragon, l'arme fatale d'Ut Tam Vo

- 11 décembre 2018 - Par Rootsah

EPT National 1 100 € (Day 3)
Le Français atteint l'ultime table à neuf joueurs avec le plein de confiance


Pendant ce temps, la dernière table à neuf joueurs de l'EPT National Prague s'est formée tranquillement, avant la TF officielle à six. Et il reste encore un représentant tricolore sur les deux en lice au départ de la journée... Alors, qui a rejoint le rail ? Finalement, il s'agit de Jean-Noël Thorel, qui avait pourtant commencé le Day 3 avec le 3ème tapis du field à 30 left. Mais avec notre Tricolore, tout peut aller très vite, et il quitte finalement le tournoi à la 18ème place sur un banal coinflip. Thorel encaisse 15 230 €, se rapprochant encore plus de la barre des cinq millions de dollars engrangés en tournoi live et gagnant de quoi se financer un petit High-Roller ou deux inscriptions au Main Event...

Ut Tam Vo 2
Mais si Jean-Noël a connu un parcours en chute libre, c'est tout l'inverse chez Ut Tam Vo, qui a réussi à tripler son tapis aujourd'hui et pointait parmi les chipleaders à 13 left avec 8 300 000. Pour cela, une seule recette : une bonne dose d'agressivité, saupoudrée de sérénité. "Je joue sans pression, confirme Ut. Nous, les Vietnamiens, on ne connait pas cela : on joue, on boxe, on envoie, et ça passe ou ça casse !" Et ce ne sont pas des paroles en l'air, comme en témoignent ces deux coups :

Suite à un open au bouton, Ut 3-bet à 900 000 depuis la big blind avec Roi-Sept et se fait payer. Les deux joueurs checkent le flop 4-5-4, et Ut mise 600 000 sur le turn 3, payé. La river est un 5 et Ut, qui vient de faire quinte, mise 1 200 000 sans être payé. "Mon adversaire a tank longtemps, il m'a dit qu'il avait deux neufs," déplore Ut.

La main suivante, Monsieur Tam Vo se retrouve en bataille de blindes dans un pot limpé contre son voisin de droite, Ondrej Lon. Ce dernier mise 200 000 sur le flop A-9-4, et Ut snap-raise à 550 000. Ondrej finit par folder, et Ut, qui aime bien montrer ses cartes, me retourne Q9. "Je ne veux pas caller et souffrir pendant la suite du coup", se justifie l'Aixois, qui semble vraiment avoir le respect de ses adversaires à table. "Je leur ai aussi fait plusieurs fois le "Coup du Dragon" (pour info, il s'agit d'un cold 4-bet préflop). C'est passé à chaque fois !"

Bref, Ut abordera le dernier acte en toute confiance, lui qui a déjà atteint son premier objectif dans ce tournoi. Même s'il a reperdu pas mal de jetons depuis ce petit rush pour tomber à 26 blindes, on peut compter sur lui pour jouer le titre à fond, alors qu'il est déjà assuré de 30 200 €, son plus gros gain en carrière... Cependant, un favori se dégage naturellement : le chipleader italien Walter Treccarichi, sans doute le joueur le plus expérimenté du casting.


Walter Treccarichi
Walter Treccarichi, vainqueur du FPS Highroller de l'EPT Monte-Carlo 2017 pour 188 850 €, a l'occasion de faire encore mieux dans cet EPT National.

La composition de la table finale de l'EPT National Prague 2018

Siège 1 / Ali Al Saidy (Norvège) 10 250 000 (51 Big Blinds)
Siège 2 / Harpreet Padda (Canada) 2 200 000 (11 BB)
Siège 3 / Walter Treccarichi (Italie) 15 700 000 (79 BB) (chipleader)
Siège 4 / Ondrej Lon (République tchèque) 10 800 000 (54 BB)
Siège 5 / Vasileios Tsaknis (Grèce) 3 400 000 (17 BB)
Siège 6 / Danilo Velasevic (Serbie) 9 700 000 (49 BB)
Siège 7 / Mohamad El-Rais (Suisse) 7 000 000 (35 BB)
Siège 8 / Boris Mondrus (Israel) 11 100 000 (56 BB)
Siège 9 / Ut Tam Vo (France) 5 100 000 (26 BB)

Table Final EPT National
Il reste 10 minutes à jouer dans le level 32 (blindes 100 000/200 000 - BB Ante 200 000) pour un average à 8 286 667.

Les prix restant à distribuer :

Vainqueur : 382 750 €
Runner-up : 204 200 €
3ème : 138 400 €
4ème : 106 600 €
5ème : 89 000 €
6ème : 71 800 €
7ème : 54 800 €
8ème : 39 700 €
9ème : 30 200 €

C'est Jean-Noël avant l'heure

- 11 décembre 2018 - Par Rootsah

EPT National 1 100 € (Day 3)

Jean Noel Thorel
Comme vous le savez si vous suivez nos différents coverages (ce dont nous ne doutons pas un instant), Jean-Noël Thorel est plutôt un habitué des tournois Highroller lorsqu'il est présent sur un festival European Poker Tour, et aligne les buy-ins à cinq chiffres sans sourciller. Alors, sa présence sur l'EPT National où le prix d'entrée n'est que de 1100 € a de quoi surprendre, d'autant que le Super Highroller à 50 000 € a débuté hier...

Mais peut-être que l'ex-pharmacien ne s'attendait pas à deep run ce petit tournoi d'échauffement : il se retrouve maintenant toujours en course à 21 left dans ce Day 3, qui plus est avec l'un des plus gros tapis, et près de deux fois la moyenne ! « Mon pote Fred m'a staké à 100 % sur ce tournoi, alors j'ai le devoir de faire du mieux possible, explique Jean-Noël, qui partagera les gains à 50/50 avec son acolyte. Mais je sais que tout va très vite... J'adore jouer ce type de tournois, ça change un peu des Highrollers, c'est plus détendu ».

Et finalement, le chèque promis au vainqueur (382 750 €) correspond à ce que devrait toucher celui qui atteindra le Top 3 de ce fameux Super Highroller (on attend la confirmation officielle du payout). De quoi motiver notre Docteur Maboul national, qui va en plus se battre à sa table de départ avec le 4ème et le 5ème du classement provisoire, ce qui devrait le pousser à envoyer de grosses sacoches ! A l'heure où nous écrivons ces lignes (peu après le départ du Day 3), Jean-Noël a cependant perdu 1 500 000 avec deux Rois craqués par une quinte river, dès la deuxième main de la journée...

La table de JNT en début de Day 3 :

Siège 1 / Eli Fagundes (Brésil) 3 780 000
Siège 2 / Florian Duta (Roumanie) 930 000
Siège 3 / Ali Al Saidy (Norvège) 2 930 000
Siège 4 / Jean-Noël Thorel (France) 5 900 000
Siège 5 / Vasileios Tsaknis (Grèce) 1 955 000
Siège 6 / Bleron Maliqi (Suisse) 1 260 000
Siège 7 / Lukas Zaskodny (République tchèque) 1 845 000
Siège 8 / Boris Mondrus (Israël) 4 700 000

Ut Tam Vo
Un autre français est également passé entre les balles depuis les Day 1, Ut Tam Vo, inconnu de nos services mais qui compte tout de même plus de 50 000 $ de gains en tournois live. "J'ai reçu mon passeport il y a deux semaines, et ça faisait longtemps que je voulais venir à Prague, donc me voilà", confie l'Aixois. Régulier des sessions online du dimanche et récent vainqueur de La Fièvre sur Winamax.fr, où il sévit sous le pseudo PlayNoStress, Ut a également réussi la perf' d'atteindre trois semaines d'affilée la table finale finale du Main Event de notre site, selon ses dires !

Après une heure de jeu dans ce Day 3, il possède un tapis un peu en dessous de la moyenne et devra notamment composer avec l'Italien Walter Treccarichi à sa table. Vainqueur d'un TexaPoker Series à 200 € pour un gain de 11 070 € en juillet, même s'il "ne joue plus en France" selon ses dires car il a déjà "perfé un peu partout", Ut a déjà battu ce score, qui constituait son plus gros cash en carrière jusqu'ici. En effet, il lui fallait tenir au moins jusqu'à la 23ème place pour cela. "Mais l'objectif est avant tout la TF, puis la win !" assène Ut, qui a déjà engrangé 400 000 jetons et a changé de table pour se retrouver avec le chipleader Illiya Illiev.

Chez Louis Room
La "Chez Louis Room", théâtre principal des opérations aujourd'hui

L'épreuve, qui pour rappel a enregistré pas moins de 2486 inscriptions (un record à Prague), a repris à midi aux blindes 30 000/60 000 (big blind ante 60 000). Les 30 survivants, qui ont été réunis dans la « Chez Louis Room », une salle où se joue également le Super Highroller, étaient assurés d'empocher 8 930 € et le plan est de jouer jusqu'à six joueurs restant. Pour l'heure, il ne sont déjà plus que 21 joueurs assurés de 12 820 €, Charlie Carrel ayant été le premier éliminé du jour.

Le Top 10 de l'EPT National au départ du Day 3 :

1 / Iliya Iliev  8 820 000
2 / Preben Stokkan 7 700 000
3 / Jean-Noël Thorel 5 900 000
4 / Boris Mondrus 4 700 000
5 / Eli Fagundes 3 780 000
6 / Mohamad El-Rais 3 557 000
7 / Peter Turmezey 3 085 000
8 / Georgios Kitsios 2 965 000
9 / Harpreet Padda 2 960 000
10 / Ali Al Saidy 2 930 000