masquer le menu

Ropert, Reard, Franco et les autres

- 18 décembre 2018 - Par Veunstyle72

Le festival de l'European Poker Tour Prague touche à sa fin et il est déjà l'heure de faire le bilan, calmement en s'remémorant chaque instant. Il a plu des euros sur Prague par millions pendant une quinzaine de jours, et les Français ont parfaitement su tirer leur épingle du jeu, pour repartir bien mouillé, parfois même avec des poches pleines à ras bord.

Et le grand vainqueur de ce festival côté Français, c'est Corentin Ropert, qui a remporté pas moins de 338 660€ ! A son actif, "Coco" repart avec un trophée EPT, une place de runner up et un ITM sur le Highroller !!

Et joyeux Nöel avec tout ça ! 

ept

Les résultats des Français sur l'EPT Prague 2018

Main Event EPT : 5 300€ / Prizepool 5 870 000€ / 1 174 entrants

ugo faggioli

10e Ugo Faggioli 62 690€ 
49e Rabah Ait-Abdelmalek 17 540€
51e Eric Geraume 17 540€
63e Christophe Larquemin 14 520€
78e Marius Conan 12 180€
80e Arthur Conan 12 180€
92e Sylvain Loosli 12 180€
107e Frederic Delval 10 980€
108e Pierre Chiarelli 10 980€
112e Souhayl Fjer 10 980€
136e Maxime Chilaud 9 790€
139e Wuai Cheng Tsang 9 790€
151e Laurent 8 710€
153e Damien Le Goff 8 710€
166e Cyril Bremond 8 710€
170e Arnaud Enselme 8 710€

High Roller EPT : 10 300€ / Prizepool 2 512 300€ / 259 entrants

reard

3e Alexandre Reard 244 950€
39e Corentin Ropert 17 330€

EPT National : 1 100€ / Prizepool 2 486 000€ / 2 486 entrants

6e Ut Tam Vo 71 800€
18e Jean-Noel Thorel 15 230€
32e Laurence Fleury 7 560€
45e Ivan Deyra 6 210€
49e Arthur Conan 6 210€
67e Thierry Delpui 4 880€
77e Alexandre Reard4 090€
105e Christophe Devaux 3 480€
111e Fouad Zouiten 3 480€
114e Alain Patry 3 480€
118e Georges Sultanem 3 480€
168e Jimmy Lefebvre 2 570€
179e Dalle Joseph 2 570€
184e Benjamin Chalot 2 300€
200e Gael Dirig 2 300€
211 Alexandre Viard 2 300€
217 Gaelle Baumann 2 300€
231 Jeremy Davenne 2 040€€
254 Mehdi Violleau 2 040€
255 Karl Diot 2 040€
258 Palot Samuel 2 040€
292 Pierrick Burban 1 820€
309 Meddi Ferrah 1 820€
311 Guillaume Marcellesi 1 820€
321 Victor Choupeaux 1 820€
323 Antoine Labat 1 820€
328 Gauthier Brugnooge 1 720€
331 Fournier Eric 1 720€
340 Jean-Patrick Delorme 1 720€
356 Sylvain Gonon 1 720€
367 Philippe Jousseaume 1 720€

EPT National High Roller : 2 200€ / Prizepool 1 908 000€ / 954 entrants

sonny franco

Runner-up Sonny Franco 293 275€
28e Jonathan Therme 8 140€
44e Julien Sitbon 5 980€
63e Erwann Pecheux 5 130€
99e Arnaud Enselme 3 870€
102e Fouad Zouiten 3 870€
113e Jose Astima 3 870€
114e Cyril Bremond  3 870€
118e Benjamin Saada 3 870€
126e Maxime Canevet 3 440€
128e Damien Le Goff 3 440€
133e Arthur Conan 3 440€

High Roller II : 25 000€  / Prizepool 816 340€ / 34 entrants

corentin ropert

Vainqueur Corentin Ropert 277 560€
Runner-up Tsugunari Toma 191 840€
3e Michael Addamo 122 450€
4e Dietrich Fast 93 880€
5e Norbert Szecsi 73 470€
6e Pavel Plesuv 57 140€


#11 : 100€ NLHE Freezeout / Prizepool 272 500€ / 281 entrants

Runner-up Alexandre Reard 36 330€

#10 : EPT Cup 330€ / Prizepool 412 347€ / 1 417 entrants

7e Martial Blangenwitsch France  €9 827

#22 : 1 100€ PLO Single Re-Entry / Prizepool 257 050€ / 265 entrants

fabien motte

Vainqueur Fabien Motte 51 560€

#23 : 2 150€ NLHE Hyper Turbo / Prizepool 162 960€ / 84 entrants

volatar

5e Guillaume Diaz 12 710€

#25 : 2 200€ NLHE Single Re-Entry / Prizepool 917 620€ / 473 entrants

12 Alexandre Amiel 11 380€
20 Julien Stropoli 7 890€
24 Gael Dirig 6 050€
25 Tarek Bouchama 6 050€
28 Franck Makaci 5 320€
29 Alexandre Reard 5 320€
35 Emrah Cakmak 4 590€
55 Lucien Cohen 3 950€
57 Jimmy Kebe 3 490€
60 Stephan Fajg 3 490€
66 Marc Vionnet 3 490€
67 Benjamin Saada 3 490€

#27 : 330€ Weekend DeepStack / Prizepool 279 942€ / 962 entrants

5e Matthieu Lamagnere 12 900€
13 Jimmy Kebe  3 200€

#31 : 1 100€ Hyper Turbo Freezeout / Prizepool 226 980€ / 234 entrants

5 Samy Ouellani 14 620€

#35 : 1 100€ NLHE Freezeout / Prizepool 243 470€/ 251 entrants

4 Jimmy Kebe 19 820€
11 Marc Vionnet 4 460€

#37 : 2 150 Hyper Turbo Knockout / Prizepool 92 120€/ 98 entrants

4 Alexis Ibarrola 8 800€
8 Andre Mayer 3 400€
9 Benjamin Souriau 2 570€

#41 : 2 150 Turbo 6-handed / Prizepool 267 720€ / 138 entrants

romain lewis

Runner-up Corentin Ropert 43 770€ 

Podium des meilleurs Français 

*Corentin Ropert 338 660€
*Sonny Franco 293 275€ 
*Alex Reard 290 690€

Je tiens à remercier Florence Mazet pour le travail de fourmis effectué avec tous ces chiffres ! 

Un podium pour conclure une folle année

- 18 décembre 2018 - Par Veunstyle72

Alexandre Reard s'incline en 3e place
Il remporte 244 950€ et réalise au passage la meilleure année de sa carrière
Highroller 10 000€ (Day3 - Finale)

Les mots commencent à manquer lorsqu'on veut qualifier le parcours d'Alexandre Reard à travers tous les tournois de poker qu'il dispute. Qu'il semble loin le temps de l'ACF et de ces tournois réguliers à 500€. Désormais, le Parisien joue dans la cour des grands et démontre tournoi après tournoi qu'il va être compliqué de suivre sa cadence. 

"Aujourd'hui, ce qui me fait plaisir, c'est que certains joueurs de qualité ont eu des mots très touchants, très sympa envers moi. C'était le cas de Michael Addamo cette fois par exemple. J'avais cette image à l'époque du joueur de tournoi à 500 ou 1000€, mais c'est parce que ma bankroll ne me permettait pas plus, tout simplement." 

Depuis, Alex a bossé son jeu et ne cesse de le faire encore et encore : "Fin aout, je me suis refusé le Party Poker Millions de Barcelone, pour me focus de nouveau, pour affiner mon jeu et bien finir l'année." Avec cette troisième place sur le Highroller de cet EPT Prague, Alex n'a pas fait les choses à moitié, décrochant le gain le plus important de sa carrière en euros, et le second plus important derrière son deeprun sur le Main Event WSOP l'an passé. "Je joue régulièrement les tournois à 10 000€ depuis deux ans, mais j'aimerais bien m'installer définitivement parmi les réguliers à l'avenir." 

Pour arriver jusqu'au pied du podium, Alexandre Reard a bien vibré et a même connu "les 10 minutes plus folles de ma vie". Tombé à 7 blindes et 4 joueurs restants, Alex a d'abord eu le plaisir de voir deux gros tapis s'envoyer en l'air avant lui, histoire de gratter un petit palier à 40 000€ sans rien faire, puis le rail français s'est mis à pousser derrière son chouchou du soir, pour le faire doubler une fois, puis deux, puis trois ! Et a chaque fois, une bonne hauteur As suffisait. "Et c'est là que c'est fou, quand t'y penses Je survis à ça et je bust ensuite avec brelan alors que j'étais remonté à 40 blindes."

Alex a en effet défendu sa grosse blinde avec 66 derrière un min raise d'Henrik Hecklen à 160 000, pour découvrir un magnifique flop 4K6, lui offrant brelan. Alex check/call pour 100 000 au flop avant qu'un 8 ne fasse son entrée sur scène. Le Français check encore et le Danois en profite pour envoyer une grosse sacoche au milieu de la table, 875 000. Une mise qui ne va pourtant pas effrayer Alex, curieux de découvrir la river, un 9. Alex check une dernière fois... avant de snap call une mise à tapis de son adversaire, au bout de quelques longues secondes de réflexion. Brelan en main, Alex se sent serein... avant de découvrir 75 chez Henrik Hecklen, pour une belle petite quinte improbable.  

reard

2018 fut tout simplement incroyable pour Alex Reard, accrochez vous bien : vainqueur d'un side event du Winamax Poker Tour, 6 ITM sur les WSOP à Vegas dont une 92e place sur le Main Event, un deeprun sur l'EPT Barcelone (39e) la victoire d'un Highroller sur le WPT Bruxelles le mois dernier, 4 cash sur cet EPT Prague, dont deux tables finales qui l'ont conduit à une place de runner up en début de festival et à une 3e place sur ce Highroller, et plus globalement, 28 ITM pour plus de 700 000$ de gains en tournoi live ! 

"J'ai encore tellement de choses à accomplir en 2019, je suis loin d'avoir tout fait, tout gagné", lâchait-il avec un grand sourire, et derrière ce sourire, des dents, encore très longues, très bien taillées et prêtes à tout dévorer l'année prochaine.

Maintenant, il reste un petit souci à régler pour Alex : il va falloir qu'il explique à sa femme, Aurélie, qui arrive dans les prochaines minutes sur Prague et qui était venue juste pour rail cette finale, que l'aventure s'est terminée avant qu'Alex ne puisse soulever le trophée. "T'inquiètes, elle va vite s'en remettre, on va aller fêter ça dignement dans Prague", préférait penser Romain Lewis, qui ne sera surement pas le dernier de la bande française pour aller arroser cette victoire ce soir.

hu schemion
True story. Une fois l'élimination d'Alex en 3e place, deux monstres de ce jeu, Ole Schemion et Henrik Hecklen se sont retrouvés tout seul pour disputer le tête à tête final. Qu'on se rassure, un second couvreur Pokernews est venu s'ajouter à son collègue pour doubler les effectifs dans le rail

Paul Michaelis s'offre l'EPT Prague

- 18 décembre 2018 - Par Veunstyle72

L'Allemagne brille une fois de plus sur la scène internationale
Paul Michaelis ajoute la victoire de l'EPT Prague à son palmarès ainsi que 840 000€
Main Event (Day 6 - Finale)

michaelis

Dans une ambiance assez particulière pour une table finale d'EPT, sans spectateurs ou presque, sans table télévisée, sans ambiance, sans caméras et donc sans milliers de spectacteurs derrière leur streaming live, l'Allemand Paul Michaelis est tout de même venu à bout de ce tournoi pour rafler le titre, le gros chèque de 840 000€ et son Platinum Pass à 30 000€ pour les Bahamas : "C'est à dire que... bon, mais moi je n'avais pas prévu d'y aller aux Bahamas. Ok, je ferai l'effort quand même."

Sa joie n'éclaboussait pas non plus la salle, mais Michaelis a plus l'air d'un grand timide que d'un grand blazé. Cette victoire, il ne l'a volé à personne. En tête de bout en bout pratiquement, il n'a fait qu'une bouchée de ses adversaires : "Je crois que celui contre qui j'ai eu le plus de mal, c'était l'Ukrainien", en l'occurence Artem Kobylynskyi. Hormis lui, contre qui le tête à tête a duré une grosse demie-heure, on n'a jamais vraiment senti un autre joueur capable de lui voler la vedette aujourd'hui. Au final, le tournoi s'est disputé sur un coup à tapis préflop assez inévitable, JJ pour Michaelis, contre TT pour Artem Kobylynskyi à qui il restait une quinzaine de blindes seulement. Et après le déroulé d'un tableau 5QK97, les Allemands pouvaient se congratuler entre eux : une fois de plus, un trophée majeur de poker s'envole dans leur pays.

Artem Kobylynskyi

On s'était arrêté à 3 joueurs, et c'est donc Artem Kobylynskyi, qui s'est battu 2h de plus pour rien, si ce n'est pour finir runner up officiel. Son gain de 571 910€ était déjà securisé depuis le deal à trois. Alexandr Merzhvinskii monte sur la plus petite marche du podium, mais avec le second gain majeur de cette finale, grâce à un deal finalement bien mené. Il a eu à peu près ce qu'il voulait, et quand l'action a démarré de nouveau à trois joueurs, il a commencé à légèrement gamble ici et là. Un peu comme si une 3e place, mais avec le gain de la seconde, lui convenait plutôt parfaitement. Hum, bravo.

michaelis

Classement de la table finale
Vainqueur - Paul Michaelis : 840 000€*+ Platinum Pass 30 000€
Runner up - Artem Kobylynskyi : 571 910€*
3e - Alexandr Merzhvinskii : 631 500€*
4e - Laurynas Levinskas : 316 000€
5e - Carlos Branco : 242 560€
6e - Parker Talbot : 179 360€

michaelis
Les Français ITM 

10e - Ugo Faggioli : 62 690€
49e - Rabah Ait Abdelmalek : 17 540€
51e - Eric Géraume : 17 540€
63e - Christophe Larquemin : 14 520€
78e - Marius Conan : 12 180€
80e - Arthur Conan : 12 180€
92e - Sylvain Loosli : 12 180€
107e - Frederic Delval : 10 980€
108 - Pierre Chiarelli : 10 980€
136e - Maxime Chilaud : 9 790€
151e - Laurent : 8 710€
153e - Damien Le Goff : 8 710€
166e - Cyril Bremond : 8 710€

Réard, le coup de pétard

- 18 décembre 2018 - Par Veunstyle72

Alex Reard termine l'année en beauté
Highroller 10 000€ (Table finale)

alex reard

Et si Alexandre Reard venait à décrocher le résultat financier le plus important de sa carrière ? L'exploit est encore tout à fait réalisable, puisqu'en ce mardi 18 décembre 2018, et alors que la table finale du Main Event se poursuit discrètement, le Français dispute actuellement la table finale du dernier highroller Prague à 10 000€ l'entrée. 

259 inscriptions au total, pour un prizepool de 2,5 millions d'euros et plus de 500 000€ à la gagne, voici le challenge qui attend Alexandre Reard, alors qu'il reste encore 8 joueurs au moment d'écrire ces lignes. Alex est pour le moment 3e au chipcount.

Parti avec 2,1 millions de jetons au moment de la finale, Alex a perdu la moitié de son tapis dans les premières minutes, avant de remporter un joli coup préflop, avec QQ face à JJ chez le Russe Anton Yacuba (finalement éliminé 9e la main suivante. Pour la petite anecdote, alors qu'il était crippled, c'est lui qui a découvert... la paire de Dames ! Sauf qu'il a réussi perdre contre K3 chez le Canadien Daniel Dvoress). 

TF 10k

Et que dire des adversaires d'Alex aujourdhui ? Qu'il est difficile de trouver qui est le fish de la table ! Observez bien la photo ci-dessus, vous êtes dans la tête d'un Alexandre Reard, avec notamment face à lui avec un beau bonnet, Ole Schemion, à la droite de la croupière, suivi de Henrik Hecklen, Tomas Paiva, Danny Tang et Michael Addamo ! On s'est amusé à additionner les hendon mob de tous ces joueurs, et nous sommes arrivé à plus de 32 millions de dollars de gains en tournoi live (dont 14 millions pour le seul Ole Schemion).

Alex est plus concentré que jamais et supporté par les derniers Français encore présents sur Prague. J'aperçois notamment au loin Erwann Pecheux, Jonathan Therme, Guillaume Diaz et même Davidi Kitai est venu voir un peu ce qui se trame. Il faut dire que certains de ces jetons en circulation lui appartenaient encore hier ! 

Si Alexandre Reard se bat toujours pour le titre, un seul Français pourra dire, comme lui, qu'il est reparti de ce tournoi dans les places payées, il s'agit de Corentin Ropert, premier joueur ITM (39e pour 17 330€). "Coco" réalise au passage un deuxième cash intéressant sur cet EPT Prague, lui qui ne dispute normalement pas de tournois aussi cher. 

Côté Winamax, Davidi Kitai s'est incliné en 20e position pour 27 130€ de gains, tandis que Joao Vieira n'a pu aller plus loin que la 29e place (pour 19 600€). 


Chipleader - Daniel Dvoress 3 815 000 
2e - Henrik Hecklen : 2 685 000 
3e - Alexandre Reard : 1 885 000 
4e - Ole Schemion : 1 345 000  
5e - Jasper Meijer van Putten : 1 195 000 
6e - Danny Tang : 935 000 
7e - Tomas Paiva : 710 000 
8e - Michael Addamo : 380 000
 

Gains à distribuer 
Vainqueur : 503 700€
Runner up : 334 900€
3e : 244 950€
4e : 197 720€
5e : 155 010€
6e : 117 340€
7e : 86 170€
8e : 63 310€ 

Il reste 8 joueurs (sur 259 inscriptions)
Level 25 - Blindes : 25 000/50 000, ante 50 000
Moyenne : 1,6 million

Les bons comptes font les bons deals

- 18 décembre 2018 - Par Veunstyle72

Un arrangement financier a finalement été trouvé
Ils sont trois à se partager le gâteau
Main Event 5 300€ (Day6 - Finale)

tf_ept

Ce fut long et intense, mais un deal a enfin été trouvé sur cette finale EPT... avec seulement trois joueurs dedans. Celui qui a trinqué dans cette histoire, c'est le Lituanien Laurynas Levinskas, éliminé en 4e position.

Levinskas a défendu sa BB avec K9 sur une énième ouverture de Paul Michaelis et a eu le bonheur de trouver une top paire sur un flop K7Q. Check des deux joueurs, et lorsqu'un 8 arrive sur la turn pour apporter encore un peu plus de couleur, c'est précisément le moment choisi par Levinskas pour check raise à tapis. Sick timing, puisque c'est exactement sur cette turn bien précise que Paul a trouvé son bonheur, lui qui était muni de 88 pour brelan ! 

La dizaine de blindes (au début du coup) de Levinskas a donc fini par s'envoler chez le joueur Allemand, tandis que Levinskas repart de ce tournoi avec tout de même 316 000€. C'est moins bien que ce qu'il envisageait dans le deal, mais ça pimentera quand même un peu les fêtes de Noël.

trophee

Et une fois de plus, les joueurs se sont échappés dans la foulée, pour tenter de négocier à nouveau le deal. Si Paul était catégorique la fois précédente, cette fois-ci, il semblait plus enclin à la discussion. Il faut dire que les écarts de prix prévus par l'organisation, faisaient un peu tourner les têtes. 

Je vous la fait courte, mais après pas mal d'échanges dans pleins de langues différentes, les trois joueurs ont fini par se serrer la main très fort, signant ainsi le contrat du deal (ils ont choisi l'ICM). Et voici donc la répartition exacte de ce nouveau payout : 

Paul Michaelis : 770 000€
Alexandr Merzhvinskii : 631 500€
Artem Kobylynskyi : 571 910€

Le tournoi ne s'arrête pas immédiatement, car ces trois joueurs devront encore se disputer le trophée, 70 000€ et un Platinum Pass d'une valeur de 30 000€. 

chips