Winamax

Trop vite, trop haut, trop fort

- 20 février 2024 - Par Fausto

Malgré quatre balles de match ratées, Thomas Santerne détruit littéralement Chris Brewer dans le heads-up final pour aller chercher le titre. L’homme qui jouait des 5 € sur Winamax il y a deux ans vient de remporter le Super High Roller EPT, à 50 000 € l’entrée, pour un butin colossal de 889 480 €. Le phénomène vient de frapper un nouveau grand coup, qui rend fier le poker français, et fait trembler toute la planète High Stakes.

Super High Roller 50 000 € (Fin)

Santerne

Il lui a absolument tout fait. Des calls quatrième paire, des bluffs insensés, des thin values sournoises, des overbet en pagaille. Pendant trois heures de heads-up, Thomas Santerne a donné une leçon de poker à Chris Brewer, qui pouffait de plus en plus fort à chaque nouveau fold ou show-down perdu.

Brewer

« Je ne peux gagner que les all-in en fait » se lamente le joueur à voix haute. Effectivement, la partie aurait pu être de bien plus courte durée, mais l’Américain a su prolongé le suspens grâce à son adresse à tapis pré-flop… Alors qu’il partait presque tout le temps derrière.

QJ contre J10, Brewer fait la flush à carreaux. 1010 contre A9, Brewer fait l’As. K2 contre 88, Brewer trouve le Roi… Ces double-up chanceux permettaient à chaque fois à l’Américain de revenir dans la partie, voir même de reprendre les devants après la deuxième balle de match de Santerne.

Santerne

« Après ce As-9 contre 1010, je me suis dit “ah, il est pas pour moi celui-là”. J’étais retombé à 5 contre 10 millions, j’avais les émotions qui reprenaient le dessus. Et après quinze bonnes minutes, j’ai réussi à me remettre dedans ».

A force de persévérance, Inauspicious trouve à chaque fois la clef pour ouvrir Brewer, non sans un certain panache. Sur un flop 466, Brewer c-bet à 200 000, Thomas check-raise 600 000, Brewer 3-bet 1 100 000… Et Thomas enchaine avec re-raise 1 800 000. Snap-fold. Que tenait notre Inaus national ? Un superbe Q3.

Un autre coup lunaire surviendra sur un board Q55Q. Thomas a c-bet 200 000, puis 2-barrel 600 000 et sur la river K, Brewer reprend le lead, pour 800 000 jetons. Thomas envoie la sauce : Tapis, pour les 4 derniers millions de Chris, qui manifestera sa migraine avant de folder… Un 5 ! Que tient notre Inaus national ? A10.

Après un nouveau 60-40 perdu, la cinquième balle de match sera fianlement la bonne. Chris envoie ses 6 dernières blindes au milieu avec K6, payé par le 89 du Français. Rien sur le flop 1033, puis un beau 9 sur la turn. Cette fois, ça sent bon. 5 river, Thomas Santerne vient de remporter le 50 000 € Super High Roller.

« J’ai aussi touché post-flop. On peut se dire qu’il a eu beaucoup de chance à tapis-pré-flop, mais j’ai aussi fait beaucoup de paires, de doubles paires. Et puis sur mes bluffs, je rentre dans les bons combos ».

Santerne

"Effectivement, thomas Santerne a touché quelques mains durant ce HU... Et il les a bien value"

On pourrait s'attendre à un peu de brag, un peu d'exultation, un soupçon d'arrogance après un tel exploit. Mais non, les paroles de Thomas sont pleine d’humilité et de lucidité. Il savait qu'il pouvait se frotter au plus haut niveau et il a simplement déroulé son jeu, sans trembler, malgré les enjeux démusrés.

Santerne

« Je me suis bien concentré sur mon jeu, j’ai pas regardé les sommes, affirme Santerne. Certes, c’est des gros joueurs en face, mais j’étais focus sur mon jeu et je savais quoi faire dans les situations. Je sais que les gens me perçoivent comme un joueur très agressif, et je sais en jouer. Ca me permet de faire de très gros sizings en value. Ils me voient trop en bluff et j’aime bien jouer de mon image. Certains commencent à me connaître ».

En plus des résultats, ce qui impressionne, c’est la rapidité avec laquelle Inaus a grimpé sur les plus hauts plateaux du jeu. Nous rappelions hier l’interview, datant du printemps dernier, où le jeune Thomas nous décrivait son ascension fulgurante. Après avoir joué ses premiers 10k, il évoquait son good run pour monter les marches du jeu, tout en nous assurant « qu’il n’allait pas jouer un 50k pour autant ».

Moins d’un an plus tard, Thomas n’a pas joué, mais bien remporté le 50 000 Super High Roller EPT Paris. Le joueur vient encore de franchir un nouveau cap, dans des temps de passages ahurissants. Mais ou va s’arrêter Inaus ?

Santerne

« Je vais pas m’arrêter ! Il y a les Triton dans deux semaines en plus. Je vais jouer tous les 50k et moins, plus cher si ça se passe bien. Mon objectif, c’est de m’installer sur ces buy-in là. Ca m’a fait rire cet article que vous avez ressorti hier. C’est la régularité des perfs et la réussite qui font que le plan a changé. Jusque là, ça s’est bien passé. Pour d’autres, ça se passe moins bien, ils sont parfois obligés de redescendre de limite et de refaire tout le chemin. La réussite aide, et j’en ai eu beaucoup ».

La détente avec laquelle le joueur se présente sur ce genre de tournoi, l’audace dont il fait preuve face aux meilleurs joueurs du monde, la réussite presqu’insolente qui lui permet de faire tomber les titres et la simplicité avec laquelle il répond aux interviews, après avoir réalisé un nouvel exploit herculéen… Il n’y pas de doute, nous avons affaire à un joueur hors-norme. Beaucoup annonçait “Inauspicious” comme un futur grand. Ce soir, il est un immense champion. Et dire que ce n’est que le début.

Santerne

Place Joueur Nationalité Gain
1er Thomas Santerne France 889 480 €
2e Chris Brewer USA 583 300 €
3e Pieter Aerts Belgique 422 900 €
4e Duco Ten Haven Pays-Bas 320 800 €
5e Markkos Ladev Estonie 247 900 €
6e Sirzat Hissou Allemagne 189 600 €
7e Niklas Astedt Suède 145 800 €
8e Stephen Chidwick UK 116 700 €