Winamax

Di Meglio n'a pas eu les armes

- 25 février 2023 - Par Rootsah

Card dead, Mathieu Di Meglio a fait ce qu'il a pu (10e)
Il réussit son plus second beau deeprun en live (85 400 €)
Main Event - 5 300 € (Day 5)

Di-Meglio-bustp
"Qu'est ce que tu veux faire au poker quand tu n'as pas de cartes ?" Telles étaient les paroles de Mathieu Di Meglio, quelques instants après sa sortie en 10e place de ce Main Event. Il faut dire que le Français n'a jamais réussi à décoller dans ce Day 5, qu'il avait débuté avec le 10e tapis des 15 survivants. "Je suis dégoûté", commentait Mathieu. "On ne peut pas passer notre temps à grinder." Lui aura donc plutôt dégrindé dans cette journée, pour finir par tomber à 700 000 jetons, après n'avoir pas hésité plusieurs fois à prendre sa chance préflop, ou pour aller voir quelques flops, sans succès.

Di Meglio
Sur la dernière main, Mathieu voit Johan Schultz-Pedersen le mettre à tapis depuis la small blind. Mathieu découvre A8 en BB, une main bien suffisante pour engager ses sept blindes. Opposé à Q10, il reste devant sur un flop 696, mais voit un 10 tomber au turn. Le 8 sur la river ne lui est d'aucun secours, et Mathieu est contraint de se lever de son siège. Il quitte la salle visiblement énervé, mais plus riche de 85 400 €.

Pas mal du tout, après sa victoire sur le Mystery Bounty du dernier EPT Prague, qui lui avait rapporté 243 186 €. Cette fois, Mathieu passe à côté du titre, mais confirme qu'il est désormais un joueur de grande qualité après " de nombreuses années d'échecs", comme il l'avait déclaré à Pokernews. Nul doute qu'on le reverra sur les prochains EPT.