Winamax
Main Event :12345Finale
Side Events :100KAutres
Affichage : Plus ancienPlus récent

Costa, le refus lui coûta

- 21 août 2022 - Par Benjo DiMeo

Neville Costa est éliminé en 3e place (734 470 €)
Main Event EPT 5 300 € (Finale)


De deal, il a donc été question peu après la sortie de Fabiano Kovalski en quatrième position. Sur le plateau télé transformé en salle de conférence au sommet, les trois derniers joueurs ont parlementé. Les organisateurs sont arrivés avec leurs calculatrices pour leur présenter les chiffres potentiels, les sommes qu'ils pourraient chacun sécuriser. Chacun aurait pu sortir millionnaire, au minimum, de cette négociation. Des amis pros ont été appelés à la rescousse par chacun des protagonistes, pour tenter de peser un peu plus lourd dans la balance des négociations. Davidi Kitai, représentant les intérêts de son vieux pote Jimmy Guerrero, a tenté de faire valoir l'expérience de son poulain en heads-up pour tenter de lui faire gagner quelques dizaines de milliers d'euros supplémentaires.

Mais la discussion - pardon, les discussions ! - n'ont pas abouti. Et d'accord, il n'y a pas eu. C'est Jimmy qui a mis fin à la première discussion... avant qu'une seconde ne s'engage une main plus tard. Là, c'est Neville Costa qui a coupé court : il venait de perdre le coup joué entre les deux discussions, et on lui proposait désormais moins d'argent. Peut-être oubliait-il sur le moment les mathématiques d'un deal "ICM" : elles favorisent plus souvent que jamais le joueur le plus en difficulté. Peut-être qu'il aurait dû accepter. Mais c'est sans poignée de main que la négociation s'est achevée.

Neville Costa
Muni de 20 blindes face à des adversaires en possédant plus du double chacun, Costa a rapidement chuté encore plus bas, sous les dix blindes. Recevant une paire de 9 de petite blinde et voyant Giluano Bendinelli ouvrir au bouton sa décision n'a pas été compliquée : tapis. Avec son QJ, l'Italien a jugé qu'il pouvait tenter le coup.

Flop AK3 : Costa est encore devant. Légèrement. Mais la Q renverse complètement la tendance, et la rivière 7 n'apporte aucune aide à Neville Costa. Montant sur la plus petite marche du podium, le pro Brésilien remporte plus de 730 000 euros : la somme qui était prévue par la structure. Il multiplie ainsi par douze son total de gains de carrière, mais il gardera probablement dans un coin de la tête ce deal avorté, et les quelques 200 000 euros supplémentaires qu'il aurait pu en tirer.

Le heads-up final du plus gros EPT de l'histoire opposera Giuliano Bendinelli (44 millions) à Jimmy Guerrero (25 millions).