masquer le menu

48 joueurs qualifiés au Day 4

- 30 août 2019 - Par Gregos

Day 1A : 726 entrées / 247 restants (dont 18 FR) / Chip-leader : Benjamin Chalot (France) 300 000
Day 1B : 1 234 entrées / 508 restants (dont 55 FR) / Chip-leader : Fiodor Martino (Italie) 367 000
Day 2 : 785 joueurs / 191 restants (dont 15 FR) / Chip-leader : Simon Mattsson (Suède) 1 191 000
Day 3 : 191 joueurs / 48 restants (dont 4 FR) / Chip-leader : Pasquale Braco (Italie) 2 800 000

Seatdraw du Day 4

Top 10

Diego Falcone
Pasquale Braco (Italie) 2 800 000
Shannon Shorr (USA) 2 515 000
Diego Falcone (Brésil, photo) 2 310 000
Simon Brandstrom (Suède) 2 300 000 
Ut Tam Vo (France) 2 275 000
Jonas Ten Cate (Pays Bas) 2 240 000 
Jerry Odeen (Suède) 2 135 000
Johnny Nedved (Belgique) 1 975 000
Joe Mouawad (Liban) 1 955 000
Stefan Jedlicka (Autriche) 1 815 000

4 Français

Steve Berdah Day 4
Ut Tam Vo 2 275 000
Cyril Monbrun-Massot 860 000
Gaëlle Baumann (Team Pro Winamax) 500 000
Steve Berdah (photo) 365 000

Reste du field (complet)

Kully Sidhu (Royaume-Uni) 1 715 000
Johan Storaakers (Suède) 1 670 000 
Kimmo Kurko (Finlande) 1 655 000 
Alexander Ivarsson (Suède) 1 585 000
Ryhor Karapanau (Biélorussie) 1 520 000 
Jiayuan Liu (Chine) 1 480 000 
Rui Sousa (Portugal) 1 340 000
Yunye Lu (Chine) 1 300 000
Timothy Adams (Canada, photo ci-dessous) 1 275 000
Denys Chufarin (Ukraine) 1 255 000

Timothy Adams Day 4
Michal Schuh (République Tchèque) 1 240 000
Balakrishna Reddy Patur (USA) 1 220 000 
Isaac Haxton (USA, photo ci-dessous) 1 205 000
Marton Czuczor (Hongrie) 1 195 000
Sahil Chuttani (Inde) 1 170 000
Ben Farrell (Royaume-Uni) 1 020 000
Robert Heidorn (Allemagne) 1 005 000
Cyril Monbrun-Massot (France) 860 000 
Adam Jonsson (Suède) 845 000
Leandro Bustillo (Argentine) 840 000

Isaac Haxton Day 4
Luiz Duarte (Brésil) 780 000
Kelvin Kerber (Brésil) 775 000
Rodrigo Marques Carmo (Portugal) 750 000
Alen Alencar (Brésil 750 000
Anton Siden (Suède) 745 000 
Nadr Slobodskoy (Inconnu) 650 000 
Giovani Torre (Portugal) 650 000
Sabo Ceylan (Suède) 600 000
Felip Salgado (Inconnu) 595 000 
Marian Mik (Ukraine) 565 000 

Jorge Ramella (Uruguay) 530 000
Gaëlle Baumann (France, Team Pro Winamax) 500 000
Markku Koplimaa (Estonie) 455 000 
Sergi Reixach (Espagne) 430 000
Simon Mattsson (Suède) 390 000
Rodrigo De Barros Semeghini (Brésil) 390 000 
Steve Berdah (France) 365 000
Bartlomiej Machon (Pologne) 203 000

Tableau de bord
Il reste 48 joueurs (sur 1 988 entrées)
Tapis moyen : 1 242 000
Reprise sur les Blindes : 10 000 / 25 000, BB Ante de 25 000
Prix assuré : 25 650 €

Les Français ITM au Day 3

Alexis Ibarrola ITM
Jérémy Palvini (154e, 11 090 €)
Benjamin Saada (142e, 12 440 €)
Florian Jouvenet (120e, 12 440 €)
Emmanuel Rapinier (114e, 14 750 €)
Fabien Motte (76e, 17 160 €)
Jonathan Ben Soussan (67e, 20 340 €)
Paul Pires-Trigo (66e, 20 340 €)
Alexis Ibarrola (65e, 20 340 €, photo)
Bruno "Kool Shen" Lopes (Team Winamax, 54e, 25 650 €)

Seule contre (presque) tous

- 30 août 2019 - Par Gregos

Seule rescapée du Team Winamax, Gaëlle Baumann se faufile au Day 4 malgré un tapis moyen
Quatre Français croient encore en leur chance de victoire
L'Italien Pasquale Braco s'empare du chiplead
Main Event 5 300 € (Fin du Day 3)

Gaëlle Baumann au Jour 4
A l'image du Day 2, cette troisième journée de tournoi - ou devrait-on même dire cette quatrième, si l'on compte les deux premiers Day introductifs - a été longue et haletante pour les protagonistes du Main Event : six niveaux de 90 minutes ont été disputés entre midi et minuit, laissant un bon paquet de passionnés sur le bas côté de la route. Petit point sur les chiffres : 48 survivants auront l'honneur de participer au Day 4 du plus important EPT de l'histoire jamais organisé, sur les 191 présents sur la ligne de départ. 

Avec quinze Français prêts à en découdre des heures durant, le clan tricolore nourissait de nombreux espoirs pour la suite de l'aventure : Gaëlle BaumannUt Tam VoCyril Monbrun-Massot et Steve Berdah sont les quatre noms à retenir au moment du gong final. La Team Pro Winamax a vécu une journée en dent de scie durant laquelle son tapis a régulièrement fait le yoyo. Au bout du compte, la Strasbourgeoise emballe la bagatelle de 500 000 jetons, soit vingt grosses blindes à la reprise, demain à midi. 

Gaëlle nous raconte : "La fin a été affreuse, horrible. Il y avait ce Hollandais (Jonas Ten Cate, bourreau de Brunos Lopes, ndlr) qui a pris tous les spots. Insupportable", debriefe la dernière féminine en course. Et de poursuivre : "J'ai aussi été card dead toute la journée, et surtout depuis 16 heures. C'est compliqué dans ce cas-là face à ce genre d'adversaire". Qu'importe : le plus important est fait, à savoir valider son ticket de qualification.

Cyril Monbrun-Massot
Si les premiers instants du Day 3 n'ont pas souri à Cyril Monbrun-Massot, délesté d'une partie de son stack pour tomber à 15 BB durant une longue période de jeu, le Toulousain a su redresser la barre grâce à un triple up plus que bienvenu avec les Dames. Le grind a ensuite fait le reste : 860 000 pour celui qui participe à son premier European Poker Tour. Bien lui en a pris : l'intéressé s'est hissé à la 20e place d'un tournoi en début de séjour pour la somme de 20 000 euros.

Steve Berdah
"C'était difficile, j'ai beaucoup souffert". Steve Berdah semble soulager d'en terminer avec cette journée de calvaire. "J'ai eu très peu de jeu. C'était un jour sans. Je suis content d'être là demain". Celui qui comptabilise 100 000 dollars de gains sur Hendon Mob a gouté aux joies de l'EPT et de sa table télévisée, visiblement appréciée : "C'était sympa, oui. J'étais un peu plus instable, mais j'ai joué mon jeu. Si on me met dessus demain, je serai prêt !". Son capital de 365 000 le place comme le second short stack du classement général.

Ut Tam Vo
Ut Tam Vo, ou l'homme mystère du clan tricolore. Ce sympathique "amateur", comme il aime se qualifier, mènera les troupes françaises lors du Day 4 grâce à un imposant stack de 2,275 millions de jetons, le plaçant au passage quatrième au chipcount. "Je suis épuisé, mais je me suis régalé. Je leur ai montré au moins trente ou quarante mains, parfois avec les papiers, parfois sans", s'amuse-t-il à me raconter. Sa fiche Hendon Mob nous donne quelques indices supplémentaires sur son profil : un joueur évoluant sur les tournois middle buy-in, de manière générale. Et qu'il faudra surveiller de très près demain. 

Onze Français stoppés net

Le bonheur des uns fait souvent le malheur des autres. Qui plus est au poker. Le tiroir des mauvaises nouvelles regorgent de patronymes que l'on aurait aimé apercevoir sur le chipcount final. A l'image de Bruno "Kool Shen" Lopes (54e, 25 650 €), éliminé au cours du dernier niveau, et Guillaume Diaz (150e, 11 090 €), auteur d'un solide deeprun malgré un tapis généralement installé dans le ventre mou du classement.

Neuf autres français font partie des victimes du jour : Jérémy Palvini (154e, 11 090 €), Benjamin Saada (142e, 12 440 €), Jonathan Bensadoun (125e, 12 440 €), Florian Jouvenet (120e, 12 440 €), Emmanuel Rapinier (114e, 14 750 €), Fabien Motte (76e, 17 160 €) Jonathan Ben Soussan (67e, 20 340 €), Paul Pires-Trigo (66e, 20 340 €) et Alexis Ibarrola (65e, 20 340 €).

Pasquale Branco
D'origine Italienne, le chipleader Pasquale Braco (photo ci-dessus) tentera de conforter son avance lors du Day 4 : son tapis de 2,8 millions de jetons lui donne un avantage certain, bien que la route soit encore longue et sinueuse jusqu'à la table finale. Plusieurs joueurs redoutables et crains sur le circuit feront tout pour lui mettre des bâtons dans les roues, à l'image de Shannon Shorr (2,515 million), Jonas Ten Cate (2,240 million), Kully Sidhu (1,715 million), Alexander Ivarsson (1,585 million), Timothy Adams (1,275 million), Isaac Haxton (1,205 million), Robert Heidorn (1,005 million) ou encore Sergi Reixach (430 000). 

Tableau de bord
Il reste 48 joueurs (sur 1 988 entrées)
Tapis moyen : 1 242 000
Reprise sur les Blindes : 10 000 / 25 000, BB Ante de 25 000
Prix assuré : 25 650 €

Sergio Coutinho
Ils remportent 25 650 €
49e : Zhen Cai
50e : Molly Mossey
51e : Sergio Coutinho (photo)
52e : Yuri Martins Rodrigues
53e : Ivan Stokes

Sur le fil du rasoir

- 29 août 2019 - Par Gregos

Bruno "Kool Shen" Lopes ne verra pas le Day 4
Gaëlle Baumann est la dernière représentante du Team Winamax
Main Event 5 300 € (Day 3)

Bruno "Kool Shen" Lopes out
Sérieux, solide et patient : autant d'adjectifs qualificatifs facilement attribuables à Brunos Lopes au cours de ce Main Event. Et pourtant, malgré ces attributs nécessaires pour espérer aller le plus loin possible, Kool Shen a été contraint de rejoindre le banc des éliminés à moins d'une heure du gong final. Laissant de facto Gaëlle Baumann seule et dernière représentante du Team Pro Winamax. "Il a tout open, tout 3-bet. Il a dû 3-bet 600 fois dans la journée !", débrief le rappeur. 

"Il", c'est Jonas Ten Cate, un Hollandais visiblement chaud d'action et prêt à tout pour asphixier au maximum ses adversaires. "Je n'ai jamais vu ça ! Tu demanderas à Gaëlle, elle pourra te le confirmer. Il jouait tout". Une dynamique de table explosive dont a tenté de profiter le cofondateur de Supême NTM. Après une énième ouverture de Cate, du cut-off, KS a décidé de prendre les devants : resteal à tapis pour 255 000 avec une main qu'il jugeait légitime, K9, de grosse blinde. L'open raiseur s'empresse de suivre avec AT, et élimine Bruno en 54e position après un board sans encombre.

Le prochain article sera dédié à la conclusion du Day 3. 

Tableau de bord
Il reste 53 joueurs (sur 1988 entrée)
Tapis moyen : 1 125 000
Blindes : 10 000 / 20 000, BB Ante de 20 000
Prix assuré : 25 650 €

Griffin Berger
Ils remportent 25 650 €
54e : Bruno Lopes
55e : Rodrigo Mendes

Ils remportent 20 340 €
56e : Griffin Berger (photo)
57e : Keisuke Hikosoka

La machine française s'enraille

- 29 août 2019 - Par Gregos

Trois Français nous quittent consécutivement
Main Event 5 300 € (Day 3)

Jonathan Ben Soussan out
Coup dur pour la France : trois de ses huit représentants encore en course il y a quelques instants ont rendu les armes coup sur coup. Jonathan Ben Soussan dans un premier temps : l'intéressé à check call une mise de 31 000 de Naor Slobodskoy, sur le flop 3Q8, avant de prendre l'initiative (112 000) sur le turn Q. L'Israélien accepte l'invitation, et snap call le tapis (207 000) du Français sur la river A. Ce dernier s'est laissé tenter à un énorme bluff avec J4, bien insuffisant face aux Flèches adverses. 

PPT Day 3
Ce fut ensuite au tour de Paul Pires-Trigo de quitter le navire. L'ancien Local Hero Winamax s'est fait sortir en deux temps par Bruno Lopes lui-même : en perdant un premier coin-flip avec une paire de cinq, contre le As-Valet du Team Pro, suivi d'un 20/80 - paire de huit contre paire de Rois -, qui a eu raison de lui. 244e l'an passé, PPT signe un nouveau deep run sur ce Main Event grâce à sa 64e place. A l'heure du dernier break, Kool Shen ne pointait seulement qu'à 300 000 après plusieurs pots concédés, me souffle-t-on.

Alexis Ibarrola out
Et puisque jamais deux sans trois, l'un des protagonistes tricolores de la journée, un temps parmi les chipleaders du tournoi, en la personne d'Alexis Ibarrola, a dans la foulée rejoint ses camarades. Un enième lancé de pièce disputé contre Sabo Ceylan a décidé de son sort, pour un pot qui avoisinait tout de même le million de jetons, soit la moyenne actuelle : AJ chez l'un, paire de neuf pour l'autre. Le Suédois a remporté la mise après un board anodin. 

Tableau de bord
Il reste 57 joueurs (sur 1 988 entrées)
Tapis moyen : 1 046 000
Bindes : 10 000 / 20 000, BB Ante de 20 000
Prix assuré : 20 340 €

Harry Lodge
Ils remportent 20 340 €
58e : Hassan Kamel
59e : Harry Lodge (photo)
60e : Michael Hooper
61e : Ignacio Chavero
62e : Aymon Hata
63e : Dragos Trofimov
64e : Andrew Wilson
65e : Alexis Ibarrola
66e : Paul Pires-Trigo
67e : Jonathan Ben Soussan

Au-dessus des cieux

- 29 août 2019 - Par Gregos

Main Event 5 300 € (Day 3)

Shannon Shorr
Ils sont de retour, non pas pour vous jouer un mauvais tour, mais pour disputer pour certains le plus important tournoi de leur vie après 75 minutes de diner break. Souvent mentionné au sein de ce coverage, le contingent tricolore n'en reste pas moins accompagné d'une ribambelle de joueurs étrangers pour la plupart expérimentés. En témoigne le top 3 notamment composé de Shannon Shorr, assis derrière un imposant tapis de 2,2 millions de jetons. 

Avec 7,8 millions de dollars de gains accumulés en live, l'Américain, qui comptabilise 220 lignes Hendon Mob (!) depuis ses débuts en 2006, sait clairement tenir les cartes. Ses nombreuses victoires et places de choix au Pays de l'Oncle Sam, et plus précisément à Las Vegas, font de lui un homme à surveiller. Car monsieur connait le chemin du succès, croyez-moi. A Gaëlle Baumann et Bruno Lopes, qui a récemment rejoint sa coéquipière sur la même table, de rester vigilant. 

Simon Branstrom
Simon Brandstrom a sa recette bien à lui sur le circuit : un ITM par an, un point c'est tout. Après trois places payées mineures en 2016, 2017 et 2018, à Las Vegas puis deux fois à Stockholm, le Suédois s'est illustré en mars 2019 à l'occasion du WPT Barcelone (1 500 €), troisième pour 187 880 €. Une destination qui lui réussi bien, visiblement. En possession d'un capital de 2,5 millions, Simon a de quoi voir venir pour le reste de la soirée. 

Rui Sousa
Voilà déjà 11 ans que Rui Sousa sillone la planète pour s'adonner à sa passion : 288 000 dollars ont été amassés par le Portugais au cours de sa carrière, marquée par une 33e place au PSPC PokerStars Players Championship des Bahamas, en janvier dernier, pour un chèque de 86 400 $. Sa meilleure performance financière à ce jour. Il lui faudra atteindre la 13e place de ce Main Event pour la battre : avec 2,3 millions au compteur - loin de nous l'idée de nous avancer trop vite -, Rui peut nourir un minimum d'espoirs. 

Plusieurs éliminations tricolores sont à signaler. Nos explications dans le post suivant. 

Tableau de bord
Il reste 67 joueurs (sur 1 988 entrées)
Tapis moyen : 890 000
Blindes : 8 000 / 16 000, BB Ante de 16 000
Prix assuré : 20 340 €

Ils remportent 20 340 €
68e : Arthur Martirosian
69e : Robert Machado
70e : Audrius Navickas
71e : Muhamet Perati

Il remporte 17 160 €
72e : Mauro Francolini