masquer le menu

56 joueurs franchissent le Day 3

- 31 août 2018 - Par Flegmatic

Récapitulatif
Day 1A
 : 598 joueurs / 202 restants (dont 16 FR) - Chip-leader : Ben Wilinofsky (Canada) 330 000
Day 1B : 1 305 joueurs / 532 restants (dont 53 FR) - Chip-leader : Anthony Chimkovitch (Belgique) 390 000
Day 2 : 759 joueurs / 259 restants (dont 28 FR) - Chip-leader : Ben Wilinofsky (Canada) 850 000
Day 3 : 259 joueurs / 56 restants (dont 6 FR) - Chip-leader : Mark Buckley (Irlande) 2 650 000

Fabiano Kovalski

Mark Buckley (Irlande) 2 650 000
Fabiano Kovalski (Brésil, photo) 2 530 000
Matthias Tikerpe (Estonie) 2 350 000
Rodrigo Marques Carmo (Portugal) 2 175 000
Enrico De Rosa (Italie) 1 925 000
Haoxiang Wang (Chine) 1 850 000
Jamie O'Connor (UK) 1 840 000
Ognyan Dimov (Bulgarie) 1 720 000
Renato Kaneoya (Brésil) 1 710 000
Tom Alner (UK) 1 530 000

John Juanda

Oliver Weis (Allemagne) 1 485 000
Julien Sitbon (France) 1 450 000
Kalidou Sow (France) 1 450 000
Andres Korn (Argentine) 1 445 000
Ben Heath (UK) 1 400 000
Piotr Nurzynski (Pologne) 1 390 000
Marius Conan (France) 1 370 000
Mykhailo Gutyi Ukraine 1 330 000
David Pedro Leja (Espagne) 1 325 000
John Juanda (Indonésie, photo) 1 210 000

Rui Ferreira (Portugal) 1 160 000
Danny Tang (UK) 1 155 000
Patrick Clarke (Irlande) 1 150 000
Dimitrios Michailidis (Grèce) 1 135 000
David Petrzelka (Rep. Tchèque) 1 105 000
Pedro Marques (Portugal) 1 090 000
Victor Kiong Fook Chong (Malaisie) 1 060 000
Rifat Palevic (Suède) 1 050 000
Denys Shafikov (Ukraine) 960 000
Johan Storaakers (Suède) 930 000

Simon Mattsson (Suède) 895 000
Ali Tariq (UK) 850 000
Serhii Holodiuk (Ukraine) 810 000
Benjamin Pollak (France) 795 000
Leonardo Parmiggiani (Italie) 745 000
Shakhabiddin Muradov (Lettonie) 730 000
Siarhei Chudapal (Belarus) 665 000
Stefan Jedlicka (Autriche) 650 000
Nariman Yaghmai (Iran) 635 000
Upeshka Desilva (USA) 615 000

Luke Haward

Luke Haward (UK, photo) 610 000
Aleksei Gortikov (Russie) 545 000
Anthony Chimkovitch (Belgique) 540 000
Joel Isla Gonzalo (Espagne) 485 000
Salem Cherrati (France) 465 000
Jiri Horak (Rep. Tchèque) 435 000
Klas Lofberg (Suède) 425 000
Georges Hanna (Liban) 375 000
Jack Wu (Taiwan) 325 000
Nan Hong (Chine) 295 000

Raul Martinez

Alexandre Reard (France) 260 000
Renjun Yang (Chine) 250 000
Martin Alfonsin (Argentine) 215 000
Michael Chi Zhang (UK) 180 000
Raul Martinez (Espagne, photo) 125 000
Hongbin Guo (Australie) 35 000

Tableau de bord
56 joueurs restants (sur 1 931 entrées)
Tapis moyen : 981 865
Blindes au départ du Day 4 : 10 000 / 20 000, BB ante 20 000
Prix assuré : 19 760 €
Prix visé : 1 611 500 €

6 à la maison

- 31 août 2018 - Par Flegmatic

Kalidou, Julien, Marius, Benjamin, Salem et Alex représenteront la France au Day 4 du plus gros Main Event EPT de l'histoire !
Les têtes de série internationales ont souffert
Main Event 5 300 € (Day 3)

Photo Groupe Fin Day 3

Année après année, l'EPT Barcelone continue d'être l'un des terrains de jeu préféré des Français, peut-être même encore plus depuis la disparition de l'étape de Deauville. En 2018, nos compatriotes représentaient une nouvelle fois le plus gros contingent national, 11% du field, loin devant le reste du monde. C'est donc avec une logique mathématique implacable qu'ils sont donc six Frenchies à boucler le Day 3 de ce Main Event, soit... 11% des 56 joueurs restants ! Pourtant, cela faisait une éternité que nos compatriotes n'avaient pas fait parler la poudre à ce point en capitale catalane. Sept ans pour être exact, à une époque où Guillaume Darcourt, Stéphane Albertini, ManuB ou encore Anthony Picault se glissaient dans le Top 50 et où Isabel Baltazar atteignaient la table finale.

Sans surprise, la promotion 2018 n'a pas grand-chose à voir avec ses glorieux aînés, mais pas grand-chose à leur envier non plus. Si vous êtes un lecteur assidu de nos reportages, vous avez sans problème reconnu la majorité des visages ci-dessus, mais nous allons tout de même vous dérouler le casting, par ordre décroissant de tapis : Kalidou Sow (1,45 million), Julien Sitbon (1,4 m.), Marius Conan (1,371 m.), Benjamin Pollak (795 000), Salem Cherrati (465 000) et Alexandre Reard (260 000). Vous avez dit solide ?

Le Kalidou Show

Kalidou Sow

Non, vous ne rêvez pas, celui qui mène les troupes tricolores ce soir - à égalité, certes - est aussi qui avait démarré son Day 3 avec 32 000 pions, soit à peine plus que le stack de départ. Au double up chanceux qu'il nous racontait plus tôt dans la soirée, le vainqueur du PSC Prague une bonne dose de grind patient lors des deux derniers niveaux ainsi qu'"une belle rencontre pour finir. Alors que j'avais un million, j'ai sorti un joueur qui avait 500 000, avec une paire de Rois contre As-Dame. Il a fait l'As au flop, mais un Roi est venu river." Les Dieux du poker sont taquins, mais ils continuent de donner leur bénédiction à Kalidou sur ce tournoi. Au vu de son parcours rocambolesque, qui l'a vu passé plus d'une fois tout près de l'élimination, on n'imagine de toute façon pas le Parisien quitter ce tournoi autrement qu'avec un grand sourire jusqu'aux oreilles.

Petits nouveaux et grands habitués

Marius Conan

L'une des images de cette fin de Day 3 : le minot Marius Conan qui compte son tapis à côté de la légende John Juanda, déjà sacré ici en 2015.

Le reste du clan tricolore se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé... ah non pardon. D'un côté, ceux qui ont déjà connu le plaisir d'un ou plusieurs deep runs EPT - comme Alex Reard, deux fois tout près du Top 50, à Deauville en 2013 et à Monte-Carlo en 2015 - voir même d'une finale - tel Ben Pollak, quatrième à Deauville en 2015. De l'autre, ceux qui découvrent complètement ce stade de la compétition sur un Main Event EPT, soit les trois joueurs restants.

La palme de la fraîcheur revient sans nul doute à Marius Conan, qui comptait qui plus est parmi les Français les plus en difficulté ce midi. "C'est incroyable !" a soufflé le petit frère d'Arthur au moment d'empaqueter ses jetons, lui qui a su attendre les bons moments pour engager tous ses jetons au milieu, sans oubliant de convoquer Dame Chance de temps en temps, comme sur ce double up signé avec une paire de 10 contre les Rois de Julien Sitbon.

Julien Sitbon

Un Sitbon qui, à notre plus grande surprise, réalise non seulement sa meilleure perf' sur un Main Event EPT, mais aussi et surtout sa toute première perf' sur un Main Event EPT ! Et ce, malgré plusieurs belles années sur le circuit, parsemées de nombreuses places payées WSOP et d'une douzaine de victoires. Il n'est jamais trop tard pour bien faire.

Enfin, parce qu'il en faut toujours un, Salem Cherrati fait sans nul doute figure d'invité surprise. Avec cette 55e place et ces 24 910 € minimum dans la poche, il est assuré d'au moins doubler ses gains en tournois live, qui ne dépassent pas les 25 000 $. Le Day 4 sera l'occasion d'en apprendre plus sur lui.

Il ne pouvait pas y en avoir pour tout le monde

Leo Margets

Comme toute journée qui suit l'éclatement d'une bulle, ce Day 3 fut également un véritable carnaval d'éliminations, surtout dans sa première partie. Une frénésie qui a touché l'ensemble des joueurs qui portaient encore un W rouge, nos deux Pros Leo Margets et Mustapha Kanit en tête, entre lesquels est venu s'intercaler le dernier de nos qualifiés online, un Romain "Le-Capitaine" qui poursuit son bel été après son deep run sur le Main Event des WSOP. Preuve que cette vague d'éliminations a touché tout le monde, nous ont également quitté les deux leaders tricolores au départ du Day 2, Rabah Ait-Abdelmalek et Emrah Cakmak, dernier compatriote éliminé en date.

Les Français primés du jour

Ils remportent 16 670 €
84e : Emrah Cakmak
93e : Fabien Motte
95e : Arnaud Enselme

Romain Capitaine

Ils remportent 14 430 €
102e : Romain "Le-Capitaine" (Qualifié Winamax, photo)
112e : Jonathan Therme 
114e : Antonin Teisseire

Ils remportent 12 080 €
126e : Rabah Ait-Abdelmalek 
133e : Sulaiman Sesay
140e : Jean Desmottes

Jimmy Kebe

Ils remportent 10 770 €
155e : Julien Peffet
156e : Alain Goldberg 
157e : Franck Makaci
174e : Jimmy Kebe (photo)
182e : Antoine Labat

Ils remportent 9 740 €
208e : Imad Derwiche
213e : Jérémy Saderne

Paul Pires-Trigo

Ils remportent 8 900 €
236e : Arthur Conan
241e : Jean-Louis Perez
244e : Paul-Pirès Trigo (photo)
245e : Ange Cucchi
253e : Éric Rabut
255e : Erwann Pécheux

Mais aussi...

Mustapha Kanit

92e : Mustapha Kanit (Italie, Team Winamax) 16 670 €
118e : Leo Margets (Espagne, Team Winamax) 14 330 €

Sale temps pour les têtes d'affiche

Shaun Deeb

Terminons avec un tour du monde de ceux qui ont abandonné aujourd'hui leurs espoirs de gagne à 1 611 500 €, de Viktor Blom (243e) à Jaime Staples (60e), en passant par Dario Sammartino (222e), Patrik Antonius (196e), Michal Mrakes (181e), Niall Farrell (149e), Fernando Pons (100e), Michael Tureniec (76e), Domink Panka (64e) ou encore Shaun Deeb (61e).

Il faut donc chercher un peu pour trouver des têtes connues encore en lice, comme celles de John Juanda (1,21 m.) ou d'Upeshka De Silva (615 000). Quant à notre Irlandais fou Mark Buckley, en dépit de son indécente livraison offerte sur un plateau d'argent à Enrico De Rosa (1,925 m.), il conserve la tête du classement, du haut de ses 2,65 millions. On compte sur lui pour continuer à nous régaler lors du Day 4. 

Mark Radoja

Le Canadien Mark Radoja, éliminé en 58e position sur la toute dernière main du jour (un lancer de pièce perdu avec une paire de 9 contre As-Roi).

Sur ce, il est temps pour nous de plier boutique... mais pas avant de vous avoir livré le bilan chiffré complet de cette fin de Day 3, qui apparaîtra dans ces colonnes un peu plus tard dans la nuit. Rendez-vous à midi ce vendredi pour le coup d'envoi du Day 4 !

Tableau de bord
56 joueurs restants (sur 1 931 entrées)
Tapis moyen : 981 865
Blindes au départ du Day 4 : 10 000 / 20 000, BB ante 20 000
Prix assuré : 19 760 €
Objectif visé : 1 611 500 €

Buckley déchante

- 30 août 2018 - Par Flegmatic

Main Event 5 300 € (Day 3)

Mark Buckley

Est-ce l'excès de confiance du haut de son statut de large chipleader du tournoi à une soixantaine de joueurs restants ? Est-ce l'excès de fatigue accumulée le long de trois intenses journées de poker ? Ou ni plus ni moins qu'une envie de prendre le maximum de risque pour écraser ses adversaires au classement et se la raconter auprès de ses potes ? Un peu des trois ? Toujours est-il que Mark Buckley nous a offert LE craquage de cette journée, voir même de ce tournoi.

Si le détail des relances et surrelances préflop nous a échappé, sachez que l'Irlandais a envoyé près d'un million de jetons préflop - soit soixante blindes à ce moment-là - avec... Q10. En face, Enrico de Rosa n'a été que trop heureux de recevoir cette donation, presque sans souffrir - Buckley jouait encore pour une gutshot après le turn -, empochant ce qui a de bonne chances d'être le plus gros pot du tournoi.

Enrico de Rosa

Enrico de Rosa, le petit veinard de cette fin de Day 3, posant devant son nouveau tapis flambant neuf.

Visiblement pas plus atteint que cela, et même plutôt du genre souriant après ce qui reste un spew en bonne et due forme, Buckley continue de planer au-dessus des deux millions, mais s'est tout de même tiré une belle balle dans le pied, qui pourrait peser lourd pour la suite des opérations. Et ce, alors que ce Day 3 n'a plus qu'une poignée de minutes à vivre.

Toujours plus haut, toujours plus fort

- 30 août 2018 - Par Flegmatic

Main Event 5 300 € (Day 3)

Benjamin Pollak

L'impression de facilité et de tranquilité que dégage Benjamin Pollak depuis maintenant plus d'un an a quelque chose de désarmant. Comme si plus rien de grave ne pouvait lui arriver sur un tournoi de poker. Sans vous retranscrire une énième fois le palmarès accumulé par le Londonien depuis treize mois, il semble bien parti pour ajouter une nouvelle ligne de choix sur ce Main Event. Pourquoi de telles envolées lyriques à ce moment-là, me direz-vous ? Parce que Benjamin vient de franchir la barre du million de jetons, grâce à un gros coup remporté contre Dominik Panka.

Attiré par les nombreuses caméras qui tournent autour de la table du Français et du Polonais, nous découvrons un flop Q8J. "Panka a ouvert à 35 000 en début de parole et Pollak a 3-bet à 105 000 depuis la small blind," nous rembobine un confrère, présent sur les lieux du crime au moment des faits. Alors que le Français a refusé le c-bet, le vainqueur de la PCA a avancé une mise de 90 000. Il faut deux tickets "Time Bank" à Ben - soit une minute et trente secondes de réflexion au total - pour annoncer "all-in", mettant en jeu ses derniers 400 000.

Dominik Panka

Snap call chez l'ami Dominik qui retourne un AQ mal en point contre la paire d'As du Français. Le turn et la rivière apportent un 9 et un 9, confortant les positions en l'état. Jusque-là solide sur ce Day 3, Dominik Panka chute soudainement autour des 200 000, soit un peu plus d'une quinzaine de blindes.

Mes 68

- 30 août 2018 - Par Flegmatic

Main Event 5 300 € (Day 3)

14 sortants lors du niveau écoulé, cela nous donne donc 68 ultimes prétendants au titre et aux 1 611 500 € de la victoire sur ce EPT Barcelone. Si les Français ont été épargnés lors des dernières 90 minutes - Marius Conan s'est notamment sauvé avec réussite en doublant avec une paire de 10 contre les Rois de Julien Sitbon -, on ne peut pas en dire autant de quelques-uns des visages connus qui étaient revenus de leur pause dîner.

Michael Tureniec

Vainqueur de l'EPT Copenhague en 2011 et d'un bracelet WSOP en 2016 - sur le Little One Drop où Guillaume Diaz avait atteint la table finale - Michael Tureniec fait ainsi partie des derniers joueurs tombés au champ d'honneur. Selon notre recensement, il ne reste donc plus que trois vainqueurs EPT encore en piste, Dominik Panka (PCA 2014), Ognyan Dimov (Deauville 2015) et John Juanda (Barcelone 2015)... et un vainqueur PSC, notre Kalidou Sow national (Prague 2017). Finaliste ici-même il y a deux ans, Pavel Plesuv est quant à lui l'ultime sortant en date.

Alors qu'il ne reste plus qu'un niveau à jour avant de voir le bout de ce Day 3, récapitulons.

Il remporte 19 760 €

Pavel Plesuv

69e : Pavel Plesuv (Moldavie, photo)

Ils remportent 16 670 €
76e : Michael Tureniec (Suède)
77e : Jason Lavallée (Canada)
78e : Usman Siddique (UK)

Ka Kwan Lau

79e : Ka Kwan Lau (Espagne, photo)
81e : Christopher Brammer (UK)

Tableau de bord
68 joueurs restants (sur 1 931 entrées)
Blindes au retour de break : 8 000 / 16 000, BB ante 16 000
Tapis moyen : 851 911
Prix assuré : 19 760 €