masquer le menu

Adrian Mateos manque de peu la finale

- 26 août 2018 - Par Benjo DiMeo

Super High Roller 100 000 € (fin du Day 2)

Adrian Mateos Diaz
Tandis que l'on vibrait devant l'exploit de Jean-René Fontaine sur l'EPT National, l'épreuve la plus chère de l'EPT Barcelone suivait son cours. A l'heure du coup d'envoi du Day 2 du Super High Roller à 100 000 €, nous avons vu un total de dix joueurs s'inscrire en dernière minute, venant s'ajouter aux 28 joueurs ayant réussi à tenir jusqu'au bout du Day 1.

Parmi eux, une majorité de visages familiers, déjà croisés lors d'un Day 1 infructueux : Adrian Mateos, Sergio Aido, Nick Petrangelo (pour son quatrième buy-in successif, le record de l'épreuve), ou le Turc Orpen Kisacikoglu. Et aussi quelques entrées fraîches, comme Dietrich Fast ou Steffen Sontheimer. Au total, 54 inscriptions, dont 14 re-entries : un très bon score, assurément, qui a permis de créer une dotation de plus de 5,2 millions d'euros.

Neuf heures plus tard, ils ne sont plus que neuf à pouvoir prétendre à une part de cette manne. La bulle n'a pas encore éclaté : seulement sept joueurs repartiront avec la satisfaction de ne pas avoir investi six chiffres dans le vent. Et parmi ceux-là, on ne comptera ni les Petrangelo et Aido sus-cités, ni notre Docteur Maboul du poker Français Jean-Noël Thorel (sorti, comme à l'accoutumée, sur un bluff improbable), ni Patrik Antonius, ni David Peters, ni le seul joueur du Team Winamax ayant pris part à cette épreuve : Adrian Mateos.

Adrian Mateos Diaz
L'Espagnol est passé très près de sa 13e place payée de 2018 sur un tournoi à 25 000$ ou plus : c'est en dixième place qu'il a rendu les armes, à trois places de l'argent, donc, sans avoir rééllement disposé d'assez de munitions pour faire parler son talent. Après deux double up face au même joueur (Daniel Negreanu), Adrian s'est incliné peu après la pause-dîner, sur une confrontation plus ou moins perdue d'avance : A8 contre As-10 et deux Rois. Pas décontenancé pour un sou, Adrian a immédiatement pris la route d'une épreuve, au tarif cinquante fois moindre : le High Roller EPT National, dont le Day 1B est en cours en mode turbo.

Le Day 2 est sur le point de se terminer à l'heure où nous "mettons sous presse" (minuit), sans que les places payées n'aient été atteintes. Lundi, alors que débutera le Main Event (Day 1A), on retrouvera en finale Negreanu, Timothy Adams, Byron Kaverman, et quelques autres dont, on l'espère, un Benjamin Pollak actuellement short-stack. Au bout du chemin : 1,65 million d'euros. De quoi survivre le circuit High Roller pendant, allez, un an et demi, à tout casser.

Adrian Mateos Diaz
Sergio Aido et Adrian Mateos en des temps meilleurs