Winamax

Inséparables, jusque dans le busto

- 6 mai 2023 - Par Fausto

Une demi-heure après Arnaud Enselme, Samy Boujmala quitte à son tour ce Main Event. Qualifié sur un satellite, le Sudiste réalise la perf de sa vie et repart avec la 5e place pour 235 150 €.

PokerStars European Poker Tour presented by Monte-Carlo Casino®️
Main Event 5 300 € (Finale)

Boujmala

Dix minutes en enfer. Conservant honnêtement son stack malgré le peu de jeux qu’il voyait, Samy Boujmala tombe dans deux spots inévitables où il se retrouve à chaque fois dominé. Porté par le run depuis le début du tournoi, le Sudiste s’est fait lâcher par les cartes pour se faire éjecter en 5e positon.

Sur le premier, il prend ses responsabilités pour tenter d’éliminer Leo Worthington-Leese. Tombé à 7 blindes après un terrible duel AJ contre le A7 d’Haraldstad (qui trouvait la flush turn), le Britannique envoie le re-steal au CO pour 1 million de jetons. En grosse blinde, Samy Boujmala trouve deux Valets. Une main largement assez bonne pour se frotter à la range de l’anglais. Re-shove, pour faire fuir Watson qui avait open UTG. Malheureusement pour Samy, Leo tient la pointure supérieure et les deux Dames tiendront sur le board 688AQ.

Boujmala

Boujmala tombe à 1,6 million, onze blindes, qui s'envoleront quelques minutes plus tard... chez le même adversaire. Samy trouve un spot de re-steal avec KQ suite à un open Q10 de Maue UTG. 

Deux crans plus loin, Leo Leese se réveille avec AQhs et annonce tapis pour presque 3 millions. L’Allemand se barre, et ça sera donc un 70-30 en faveur de l’Anglais. Rien pour aider le Français sur le board Q2692 et Samy prend la 5e place, pour 235 150 €.

Comme avec Arnaud, c’est sous le soleil monégasque, entouré de ses amis que nous retrouvons le joueur pour nous donner son ressenti.

Boujmala

« Je sens que là je suis en train d’extérioriser toutes les émotions que j’ai réussi à contrôler pendant trois jours. Là, j’ai encore le corps tremblant, confesse Samy, qui a déjà retrouvé son sourire ensoleillé. J’ai été assez card-dead en carte finale. J’estime quand même avoir assez bien joué, je me suis bien défendu avec les cartes que j’avais. J’ai eu As-Roi et deux Valets… Qui tombent contre deux Dames. Ce n'était pas le scénario rêvé, mais vu la distribution des cartes, 5e, c’est quand même bien d’avoir fait 5e ».

Habitué des tournois à 500 et 1 000 €, Samy score une perf dantesque sur un grand tournoi international, en réalisant le rêve de bien des joueurs de poker, celui d’atteindre une finale EPT. « Je n'en demandais même pas autant, affirme Boujmala. Ça fait dix ans que je joue et ça fait plusieurs années que je fais des dixièmes places sur des gros deep run. Je voulais juste gagner un tournoi, mais quelque chose avec 60k ou 80k à la gagne. Pour autant, je ne vais quasiment rien changer à mes habitudes, mais je vais être beaucoup plus à l’aise. J’avais un BRM qui était limite, là, je vais pouvoir jouer les mêmes games en étant BRM. Ça va m’aider à être plus performant sur les futurs tournois ».

Place aux célébrations, et un gros resto avec son clan, venu nombreux pour le soutenir dans le rail. Puis, on retrouvera Samy dans quelques semaines, dans une destination qu’il avait déjà coché avant sa perf, sur un autre Main Event légendaire, du côté de Las Vegas.

Chipcount :

Mike Watson : 13 900 000
Leonard Maue : 9 550 000
Leo Worthington Leese : 5 230 000
Joachim Halardstad : 5 100 000

Blindes : 100 000 - 200 000 Ante 200 000