Mouysset au sommet

- 3 mai 2022 - Par Fausto

Outsider du match à trois, Xavier Mouysset réalise un magnifique come-back pour s’offrir le FPS High Roller. Il remporte sa première victoire majeure et un gain colossal de 308 790 €.

FPS High Roller 2 200 € (Finale)

Photo souvenir

Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Posté en queue de peloton durant presque toute la durée du Day 2, Xavier Mouysset a fait preuve d’une résistance héroïque, avant de mettre le turbo lors des derniers tours de piste.

Pendant de longues heures, il s’est cramponné à son petit tapis, jouant de patience pour gratter les paliers tout en se maintenant autour des douze blindes. Après un match à cinq interminable, il trouve le spot pour revenir dans la partie avec ce duel AQ vs QJ face à Ioannis Liparis. Même après ce double-up, il restait l’outsider à trois left, coincé entre le chipleader Romain Le Dantec et le Top Reg Ukrainien Renat Bohdanov.

Match à trois TF

Mais Xavier Mouysset n’est pas du genre à se laisser impressionner. Ni par le palmarès de l’un, ni par la technique de l’autre. Le Corse s’est fait de plus en plus présent, agressant davantage de spots, laissant filer peu de pots, pour abattre ses deux opposants à la régulière.

Il a causé des misères à son compatriote Le Dantec, encaissé les parpaings de l’Ukrainien pour mieux lui rendre lorsqu’il tenait du jeu. L'homme qu'on n'attendait pas a fini par renverser les deux favoris, sans contestation possible.

Final hand

La main finale immortalisée en direct par Xavier Mouysset, sous les yeux de sa femme et du valeureux Renat

Romain Le Dantec pourra en témoigner. Large chipleader à 5 left, le champion WSOP Europe a vu Xavier revenir dans la partie, en lui prenant des values bien senties sur plusieurs duels franco-français. Revenant à vitesse grand V, Mouysset a pris la partie à son compte, au point de s'emparer du chiplead, jusqu’à ce 3-barrel aussi audacieux que magnifique.

Open de Xavier 700 000 sur la blinde de Le Dantec et les deux Tricolores se retrouvent sur un flop A8J. Un première tartine à 525 000 ? C’est payé. Un deuxième parpaing à 1 800 000 sur la turn 7 ? C’est payé. La river 10 aurait pu calmer les ardeurs des deux joueurs… Mais non. Tapis annoncé pour les 4,5 millions restant à Le Dantec. Romain ne croit pas à l’histoire que lui raconte Xavier et décide de payer avec son J5. Ça ne suffira pas face au A8 de Mouysset, qui a grassement valorisé sa double paire pour valider l’élimination de Romain et s’offrir un heads-up à 110 barres face à l’Ukrainien.

HU

Avec 5 millions contre 21, Renat ne fera pas illusion très longtemps. Rapidement tombé dans la zone rouge, il trouve pourtant un premier double up avec A4 contre K10, qui aurait pu relancer la partie. Deux mains plus tard, l’affaire était pliée. Renat opte pour le 3-bet tapis avec 33. Mauvais timing pour lui, Mouysset tient deux flèches. « La première fois que je trouve deux As de tout le tournoi » commentera après coup le Français.

Intraitable sur cette fin de partie, Xavier achève son opposant en beauté, avec un full sur le board A10JJ7. Il se précipite vers sa femme assise sur la table voisine, puis tombe dans les bras de son ami Doumé Terzian. Xavier vient de remporter la plus belle victoire de sa carrière, un titre FPS High Roller, pour 308 790 €. Elle est belle.

Célébration TF

Un rail peu nombreux dans la salle des étoiles à 3H30, mais il reste bien sûr Dominique Terzian

Board final

« J’attendais ça depuis un moment, confesse le joueur à chaud après sa victoire. Ça fait une dizaine d’années que je joue, je suis plutôt un joueur de cash game mais quand j’ai le temps, j’essaie de jouer des festivals comme celui-ci. J’avais fait demi-finale il y a trois ans ici sur un Side à 2 000 €. Ça fait vraiment plaisir d’aller jusqu’à la victoire cette fois, surtout sur évènement comme ça ».

Ce directeur d’agence de voyage se remémorera longtemps ce come-back exceptionnel, malgré son petit tapis, les centaines de milliers d’euros en jeu et des adversaires supposément plus expérimentés.  

Mouysset

« J’ai passé une très grosse partie du tournoi shortstack. Je suis resté en mode résistance, j’ai attendu les bons moments et quand j’ai eu les spots, ça s’est bien passé. J’ai toujours cru que je pouvais revenir. J’étais très bien mentalement, il y avait ma femme, les copains qui me soutenaient et je savais que j’étais à un coup de revenir » explique le héros du soir.

Si la photo officielle et la remise du trophée attendront demain, son exploit lui permet bien de ramener le pique rouge sur l’île de Beauté, ainsi que le pactole de 308 briques. « Ça me permettra de faire plus de beaux tournois comme celui-ci. Jusqu’ici, je n’avais joué qu’un seul Main Event EPT, alors que je m’étais qualifié, rappelle Xavier. Mais avant de revenir aux tables demain, l’heure est aux célébrations. Beaucoup de copains sont restés en Corse, mais du coup, on va faire la tournée des bars avec Doumé. Pas sûr qu’il tienne très longtemps, mais on va quand même aller boire un verre ».

Les résultats du FPS High Roller

1er - Xavier Mouysset : 308 790 €
2e - Renat Bohdanov : 187 460 €
3e - Romain Le Dantec : 132 250 €
4e - Ioannis Liparis : 99 190 €
5e - Ji Yang : 78 190 €
6e - Bryan Paris : 58 520 €
7e - Jonathan Therme : 41 160 €
8e - Pavel Veksler : 28 930 €
9e - Jamie Flynn : 22 950 €

Un fauteuil pour trois

- 3 mai 2022 - Par Fausto

Trois hommes pour 308 patates. Après un long match à cinq, la partie s’est décantée en deux rencontres. Romain Le Dantec a remporté la première, Xavier Mouysset la deuxième, les Français sonnent la charge, mais l’Ukrainien Renat Bohdanov revient fort dans la partie. Ce match à trois est plus qu’indécis.

FPS High Roller (Table finale)

TF HR

Le scénario était parfait pour Le Dantec. Seul au-delà des 10 millions de jetons, le champion WSOP Europe appuyait sur l’accélérateur, profitant de son large stack pour couler doucement ses adversaires. Le Français prenait même deux longueurs d’avance sur une rencontre entre premiums face Ji Yang.

Le joueur chinois, qui se montrait plutôt discret dans ce match à cinq, open shove pour ses 12 dernières BB au HJ et derrière lui, Romain se réveille avec deux Dames. C’est payé et c’est juste devant lesValets de son voisin. Cinq briques plus tard, Romain Le Dantec ajoute une nouvelle victime à son tableau de chasse, pour passer la barre des 13 millions de jetons.

Sous pression, Xavier Mouysset et Ioannis Liparis se doivent de prendre des risques pour ne pas se faire étouffer par les blindes. Les deux shortstacks s’expliquent finalement entre eux. Open shove de Ioannis pour 2,3 millions, et Xavier envoie lui aussi la sauce en SB. QJ chez Liparis, AQ chez le Français, le spot est parfait et il le restera. Xavier gagne un palier à 35 briques et se replace dans la course au titre.

TF HR

En retrait sur les balles d’éliminations, Renat Bohdanov ne se contente pas du rôle du figurant. Tandis que Le Dantec mettait le paquet, il était le seul à riposter à coups de check-raise à tapis. Au moment d’entamer le match à trois, il se met même à cliquer sévère, pour entailler joliment le stack de Xavier Mouysset. Open de Renat sur la blinde de Xavier, c’est défendu. 953 sur le flop et les deux joueurs s’embarquent dans une bataille de raise.

Mouysset Bohdanov

C-bet 375 000, check-raise 925 000, re-raise 1 575 000 et payé. La turn J ne calme pas l’ardeur de Renat, qui poursuit par un bet 1 850 000. Cette fois, Xavier rend ses cartes et se garde un bon 5 millions de jetons. Mais tandis que je termine ce post, il vient de reprendre un gros à l’Ukrainien puis à Le Dantec. 10 millions chez Romain, 8,5 millions chez l’Ukrainien et 8 millions chez Xavier. L’Ukrainien semble peu ouvert à un deal, la tension monte et le match à trois à six chiffres se poursuit.

Bohdanov

Romain Le Dantesque

- 3 mai 2022 - Par Fausto

On s’approche de l’heure de vérité sur le FPS High Roller
Le quinté français a explosé en vol au moment de former la TF, mais l’un d’entre eux a pris les devants pour faire cavalier seul
Romain Le Dantec désarçonne un à un ses adversaires et prend une sérieuse option sur le titre, et les 308 briques
FPS High Roller (Table finale)

Le Dantec

Après un bracelet WSOP Europe en décembre dernier, Romain Le Dantec vise désormais le pique rouge sur ce FPS High Roller

La horde de grinders français qui galopaient vers la finale du FPS High Roller a connu de fâcheuses embuscades. Plusieurs des prétendants ont trébuché à quelques encablures du but. Quasi chipleader à 18 left, Omar Lakhdari (18 930 €) a pris un premier coup de massue avant de se faire éjecter sur un flip. Quelques mains plus tôt, c’était Jimmy Guerrero qui rendait les armes en 13e position (16 940 €), après un parcours magnifique. Touché à plusieurs reprises, Jonathan Therme (7e, pour 41 160 €) restait debout pour joindre la table finale avec une petite dizaine de blindes, qu’il a finalement légué sur un 80-20 inévitable face à Ioannis Liparis.

TF HR

Malgré ces coups du destin, deux cavaliers restaient sur leurs étriers pour représenter le clan français et prendre part à la bataille finale. Faisant preuve d’une résistance hors norme depuis les demi-finales, Xavier Mouysset valide sa place parmi les cinq survivants. Avec une douzaine de blindes, il est le jouer le moins garni en jetons, mais depuis le début de journée, l’amateur a montré qu’il était dur au mal. Assuré de réaliser la meilleure perf de sa carrière, l'amateur vit une journée de folie et compte bien pousser le rêve encore plus loin.

Mouysset

Embusqué parmi les shortstacks, Xavier Mouysset caresse toujours l'espoir d'une remontada

À l’autre bout du chipcount, Romain Le Dantec enchaîne les victimes comme Legolas dans le gouffre de Helm. Quelques coups de grind pour revenir dans la locomotive de tête, un premier flip remporté pour éliminer Pavel Veksler en début de finale, et à l’instant, un nouveau flip qui vaut son pesant de cacahuètes.

Open 300 000 de Le Dantec UTG et tapis annoncé chez Bryan Paris pour 2 600 000 jetons. La parole revient sur Romain qui demande un comptage avant d’annoncer le call. AK chez Bryan, 88 chez Romain. Pour la petite histoire, Romain avait déjà eu l’occasion d’éliminer le joueur deux heures plus tôt sur un 70-30 river. Bryan avait alors trouvé sa flush pour empêcher le Français de prendre les commandes du tournoi. Mais cette fois, la pièce tombe du côté du Tricolore. Romain serre le poing, célèbre en direction de ses deux amis qui avertissent les proches en direct par téléphone. Il vient de remporter un flip crucial, qui le place seul en tête, à 5 left de ce FPS High Roller. 

Dantec TF

Une orbite plus tard, il accroit encore un peu plus son chiplead suite à un duel de colosse avec Ioannis Liparis. Open 400 000 de Romain, 3-bet 1 200 000 en SB et Romain prend son temps avant de payer. Le flop vient 468 et Liparis opte pour un check. Fort de son gros stack, Le Dantec met la pression. Un premier péchon à 625 000, payé par Ioannis. Sur la turn 3, nouveau check et nouvelle praline de Le Dantec, à 1 300 000. Cette fois, c'en est trop pour Liparis qui abandonne le coup. Le Dantec ramasse les dégâts en confessant tenir AJ. On est quand même content quand ça fold.

Chipcount
Romain Le Dantec : 10 600 000
Renat Bohdanov : 6 600 000
Yioannis Liparis : 3 200 000
Ji Yang : 2 650 000
Xavier Mouysset : 2 350 000

Dantec

Les prix
Vainqueur : 308 790 €
2e : 187 460 €
3e : 132 250 €
4e : 99 190 €
5e : 78 190 €

Quinté placé avant les demis

- 2 mai 2022 - Par Fausto

Cinq Français positionnés à 18 left de 300 briques
Omar continue ses lakhdarines pour intégrer le Top 3 provisoire
Romain Le Dantec surgit dans le gang des chipleaders, suivi de près par Jimmy Guerrero, Jonathan Therme et Xavier Mouysset
FPS Highroller 2 200 € (Day 2)

Dantec guerrero

Il avait échappé à nos radars lors du premier tour de table, mais un autre Français s’est invité dans le gratin de ce High Roller FPS. Un homme qui s’est révélé à Rozvadov l’hiver dernier, en enlevant le convoité bracelet du 10k 6-max. Romain Le Dantec vient de placer une accélération pour passer la barre des 2 millions de jetons, alors qu’on entre sur le niveau 25 000 - 50 000.

C’est d’abord son compatriote Jimmy Guerrero qui a senti Romain chauffer le moteur. Open 80 000 de Guerrero UTG, défendu par son voisin en BB. Les deux joueurs découvrent un flop Q68 et Guerrero c-bet « bien chérot », pour 130 000 jetons. Quelques secondes de réflexion et tapis annoncé par Romain, pour un peu plus d’un million de jetons. Jimmy ne s’attendait pas à une riposte si radicale et lâche ses cartes en jetant quelques regards interloqués vers Romain. 

Dantec guerrero

Romain met le turbo trois mains plus tard en aspirant le stack d’un adversaire allemand. Open de Le Dantec au CO, 3-bet tapis de la SB pour une petite vingtaine de blindes et snap call par Le Dantec qui tient deux beaux barbus. Les deux huit adverses resteront derrière et voilà le champion WSOPE au-delà des deux millions de jetons.

Assis à côté de Romain et Jimmy, Jonathan Therme vient de quitter ses compatriotes pour rejoindre la table numéro 2. Et il n’a pas tardé à montrer ses moves aiguisés. Open de Therme EP, payé par Brandi Iacopo en SB. Sur le flop 943, l’Italien opte pour un lead à 95 000, payé par Therme pour voir la turn 7. L’action ralentit avec un check-check, puis Brandi check encore sur la river 4. Un peu faiblard pour Therme qui se saisit de sa pile de jetons verts (25 000) et envoie un bel overbet à 600 000 jetons. Snap-fold chez Iacopo et 1 million et demi chez Jonathan.

Therme

Le porte-drapeau tricolore reste l’insaisissable Omar Lakhdari. Son sourire en coin ne le quitte plus, tout comme le chiplead de la troisième table, avec plus de 2,5 millions devant lui. Mais comment a-t-il fait ? « Je ne saurais pas te le dire moi-même. Du grindage, du 3-bet-light, du GTA… Un peu de tout ça ». S’il déconcerte sa table autant que les couvreurs, on comprend mieux pourquoi Omar part en pause avec plus de 50BB. Son voisin Xavier Mouysset en a une trentaine. Ça nous fait un beau quinté placé aux portes de la demi-finale.

Lakhdari Mouysset

Et la concurrence ? Pas de quoi frémir de terreur. Le Bulgare Fahredin Mustafov flirte avec les 2,5 millions, mais le seul au-delà répond au nom de Ioannis Liparis, reg de tournois lowstakes à Birmingham.

En revanche, il n’y aura pas de Eric Sfez, dont le AQ s’est heurté au KK d’un certain Agotino Spilateri. On retrouvera le taulier et son fils sur le Main Event dès demain. Pour les cinq autres, objectif finale !

Therme bouillit, Omar pince

- 2 mai 2022 - Par Fausto

FPS Highroller 2 200 € (Day 2)

Tandis que les tables du Main Event s’étalent dans la Salle des Etoiles, une cinquantaine de joueurs bataillent encore sur le High Roller National à 2 200 €. Et la mauvaise nouvelle, c’est qu’il ne reste plus un Team Pro Winamax dans le lot. Dernier représentant du W rouge, Davidi Kitai a longtemps fait les montagnes russes après l’ITM avant de rendre les armes en 51e position. Cependant, plusieurs joueurs connus de nos services continuent de percer ce field de près de 900 joueurs, pour prolonger le rêve d'une table finale monégasque et des 308 patates promises au vainqueur.

lakhdari

S’il a l’habitude de raser régulièrement les fields nationaux, Omar Lakhdari se présente actuellement à ses adversaires ukrainio-brésiliens. « Tu fais des raise-blinds aussi sur les festivals EPT ? » demandé-je au joueur au moment de l’apercevoir derrière sa casquette. « C’est la base, rassure Omar. Tu m’aurais vu hier, c’était le show. Mais aujourd’hui, on a un peu moins de blindes… ». Pour les moves dans le noir, le récent finaliste WPT Lucky Hearts agit donc avec plus de précaution. Mais pour ce qui est des relances poignées, de sa capacité à monter un tapis monstre et de le ranger devant lui de manière totalement négligente, Omar reste Omar. 750 000 jetons, soit une grosse quarantaine de blindes pour l’un des meneurs du contingent français.

A l’instant, Lakhdari vient d’être rejoint par un autre cador du poker tricolore. Un homme qui sévit davantage sur les rooms online que dans les casinos, même s’il a déjà accumulé près d’un demi-million en carrière. Jonathan Therme vient d’enchainer les bons spots sur la dernière heure pour passer de 90 000 à près de 700 000 jetons. Un flip, un A9 qui trouve le 9 pour abattre AK, et à l’instant, un joli duel face à un autre Français bien stacké : le mystérieux Sénol Ardic.

therme asdic

Open 32 000 de Senol en début de parole, 3-bet 85 000 de Therme et les deux joueurs se retrouvent sur le flop QK4. Check-check et Sénol prend l’initiative sur la turn J. 56 000 demandés, payés sans trop attendre par Jonathan. Sur la river 3, Sénol redonne la parole à son opposant, qui réfléchit un temps avant d’annoncer « 165 000 ». Ardic ne cache pas son agacement avant de rendre sagement ses cartes, pour conserver, tout de même, plus de 700 000 jetons lui aussi. 

guerrero

A part ça, Jimmy Guerrero est dans le coup avec une grosse trentaine de blindes, Eric Sfez est toujours aux affaires avec un gros demi-million devant lui, tout comme Nicolas Hamouni. J’ai repéré aussi Xavier Mouysset dans le gang des shortstacks, accompagné par Mercedes Osti, dernière représentante française en lice sur ce tournoi.

Sfez, père et fils

Le fiston Lucas prend des nouvelles de papa Sfez, toujours aussi à l'aise quand il s'agit d'envoyer des parpinades.

Il y a encore peu de temps, tous ces prétendants auraient pu croiser le fer avec un footballeur brésilien amateur de tatouages, de roulades et de triplés contre le SCO Angers. Rentré bredouille sur le High Roller à 25 000 € hier, Neymar Jr a trouvé son premier ITM du festival sur ce 2 200 €. Mais peu avant notre génie belge, le joyau brésilien tentait un re-shove pour une trentaine de blindes avec deux valets. Malheureusement pour lui, Fahredin Mustafov, qui avait just call un open-shove 10BB du CO, tenait deux barbus, qui se feront un plaisir d’aller au clash face au tapis de Neymar. Pas de miracle pour le Brésilien, tandis que le Bulgare s’empare du chiplead avec plus de 1 400 000 jetons (88BB).

Neymar Akkari

Neymar applique avec méthode les conseils de son coach André Akkari, sous le regard attentif de Massou Cohen.

La question que tout le monde se pose, la permission du Brésilien pourra-t-elle se prolonger sur le Main Event ? Au moins, un Parisien aurait quelque chose à jouer sur cette fin de saison.

Mustavov

Chipleader à 50 left de 308k, le scalp de Neymar Jr dans la poche : Mustafov passe une bonne journée à Monaco