Winamax

Jeu, set & match : Gilles Simon

- 22 octobre 2023 - Par Flegmatic

Gilles Simon remporte le premier EPT Chypre et 1 042 000 $
Pour son grand retour sur le devant de la scène, Andrea Dato signe une finale héroïque et termine runner-up (652 200 $)
Main Event - 5 300 $ (Finale)

Gilles Simon Win Groupe

L'un comme l'autre auraient fait d'excellents vainqueurs pour ce EPT Chypre premier du nom. D'un côté, le benjamin de cette finale, 24 ans, qui a fait son trou dans le milieu en 2019 en gagnant sa place pour le PSPC grâce aux sessions streamées de ses parties à 10 $. De l'autre, un vétéran sur le retour, ancien régulier du circuit European Poker Tour, qui disputait sa deuxième TF de Main Event neuf ans après la précédente et a résisté contre vents et marées avec un petit tapis pendant des heures, avant de se présenter comme favori. Gilles Simon contre Andrea Dato. Un choc des générations comme les EPT nous en ont régulièrement offert, rehaussé cette fois-ci par des enjeux colossaux : plus d'un million de dollars à la gagne et près de 400 000 $ d'écart entre la première et la deuxième place.

D'emblée, nos pronostics sont allés du côté de l'Italien. Il avait pour lui à la fois l'expérience de ces moments et un stack dominant, deux fois supérieur à celui de son jeune adversaire (66 blindes contre 32). Mais le Néerlandais pouvait compter sur un rail en folie, un peu plus de réussite et globalement une meilleure maîtrise de cet exercice si particulier du heads-up – en tout cas ce soir. Dès la première main du duel, il réduit significativement l'écart en trouvant deux paires dès le flop avec 53, les valorisant d'un check/raise puis d'un deuxième barrel au turn. Andrea Dato avait choisi de ne pas relancer son AQ préflop, il s'en est mordu les doigts. Dans la foulée, Simon prenait le large grâce à une top paire mieux kickée sur un board hauteur Roi. Au moment de sonner la pause dîner, le rapport de force était complètement inversé : 30,5 millions pour Gillou, 9 millions chez Dato.

La dynamique est restée la même une fois le match repris, Simon se permettant même le luxe de remporter un (petit) pot avec 72. Puis est venue cette dernière main, que Dato a sans doute un peu joué à l'envers. Le Transalpin n'a plus que treize blindes devant lui quand il relance au bouton avec AJ. Sur le flop 872, il opte pour un c-bet d'une blinde (500 000) et se fait relancer à hauteur de 1,5 million. Toujours extrêmement calme et posé depuis le début de son tournoi, l'Italien ne prend cette fois pas vraiment le temps de la réflexion avant d'annoncer tapis, pour un total de 5,35 millions. Mauvais timing, puisque Gilles Simon avait trouvé la top paire avec son K8 et s'empresse de payer avant d'être rejoint autour de la table par une bande de potes surexcités.

Gilles Simon

Le 3 turn et le 6 sont les dernières cartes de ce tournoi. Gilles Simon exulte, immédiatement félicité par un Andrea Dato fair-play de bout en bout. L'Italien est un peu passé à côté de son heads-up, mais cela ne retire rien à son parcours sur ce tournoi. Chipleader au terme du Day 5, il a fait le dos rond par la suite, et notamment en finale, où il s'est accroché à un tapis qui a longtemps oscillé entre dix et quinze blindes. Sur le circuit depuis plus de quinze ans, vainqueur du Global Poker Masters avec l'Italie et d'un titre WPT à Venise en 2014, il reverdit comme lors de ses plus belles années et pulvérise au passage son meilleur gain en carrière avec ce chèque de 652 200 $.

Gilles Simon Win Groupe Champagne

Mais aujourd'hui, il n'y avait rien à faire contre la machine Gilles Simon. Leader d'une courte tête au lancement de ce sixième et dernier jour, le Néerlandais s'est montré le plus solide, le plus constant aussi, toujours placé dans le haut du peloton, jamais décroché. Il est également celui qui a tenté des lines que les autres n'osaient pas prendre, sanctionnant de 3-barrel bluffs bien sentis la passivité de certains de ses adversaires, Hilal Tasyurek et Dato en tête. Alors que quelques-uns de ses voisins montraient des signes de fatigue, de lassitude ou osaient des plays un peu... téméraires (n'est-ce pas José Gonzalez), tel son homologue tennistique au pic de sa gloire, Gilles Simon semblait imperturbable, patient, sûr de ses qualités.

"C'est fou tout ce chemin parcouru depuis cinq ans, a-t-il confié au micro de Joe Stapleton. Comme quoi, tout ce dont vous avez besoin, c'est d'un bon timing et d'une affreuse moustache !" On vous laissera juge de sa capillarité faciale, mais pour ce qui est du timing de sa première victoire en live, le jour où Gaël Monfils, un autre Mousquetaire, remporte aussi un tournoi – de tennis, celui-ci – du côté de Stockholm, il est effectivement bien choisi. "Je veux gagner plus que [l'autre Gilles Simon] durant toute sa carrière [soit 16 millions de dollars tout de même, NDLR], a-t-il glissé hier à nos confrères au pique rouge qui lui demandaient des infos pour écrire sa biographie. Non, en fait, je veux être le Gilles Simon le plus 'googlé' au monde !" En remportant cet EPT Chypre pour 1 042 000 $, le voilà bien parti.

EPT Chypre 2023 - Main Event 5 300 $
1 320 entrées (re-entries inclus) - Prizepool 6 402 000 $

Gilles Simon Win Champagne

# Joueur Gains
Vainqueur Gilles Simon (Pays-Bas) 1 042 000 $
2e Andrea Dato (Italie) 652 200 $
3e José Gonzalez (Espagne) 465 425 $
4e Halil Tasyurek (Turquie) 358 075 $
5e Yannick Schumacher (Allemagne) 275 425 $
6e Nikita Kuznetsov (Russie) 211 850 $
7e Bjorn Kozenkai (Hongrie) 162 925 $
8e Victor Yugay (Ouzbékistan) 125 350 $
9e Priit Parmasto (Estonie) 96 425 $

Hop, hop, hop, ne partez pas trop vite de notre section reportages. On vous y donne rendez-vous dès ce vendredi 27 octobre, et tout le reste du week-end, pour le lancement de la saison 2023/2024 du Winamax Poker Tour. Pour la première fois de son histoire, le WiPT s'ouvre à Marseille, sous le toit du Parc Chanot. 1 500 joueurs seront de la partie, durant deux journées pleines de poker (forcément) et de festivités en tous genres. On espère vous y retrouver, d'autant qu'on vous prépare une petite annonce surprise... Avant de nous quitter pour de bon, sachez que ce fut un plaisir pour nous de découvrir et de vous faire découvrir ce somptueux cadre de jeu qu'est le Merit Diamond Hotel. On ne serait pas étonné que le circuit EPT y fasse de nouveau un crochet l'an prochain – les bruits de couloirs entendus ces derniers jours vont dans ce sens. D'ici là, portez-vous bien et bonne fin de soirée !

Chypre & Delete
Flegmatic

Dato marche sur l'eau

- 22 octobre 2023 - Par Flegmatic

L'Italien élimine Hilal Turyasek (4ᵉ, 358 075 $) et José Gonzalez (3ᵉ, 465 425 $) pour s'avancer en favori du heads-up
Main Event - 5 300 $ (Finale)

On le savait dangereux, même avec quinze blindes devant lui. Alors si en plus les cartes vont dans son sens, on voit désormais mal ce qui pourrait l'arrêter. Andrea Dato s'est envolé dans la dernière ligne droite de ce Main Event, au point d'avoir déjà posé quelques doigts sur le trophée et le million de dollars à la gagne. Rembobinons.

Hilal Turyasek OUT

L'Italien a d'abord mis fin au parcours de Hilal Turyasek. Tombé à quinze blindes après avoir payé un check/raise contre un José Gonzalez qui a ensuite rentré sa gutshot quand il avait floppé deux paires, le Turc a ensuite manqué de réussite à tapis préflop. Il trouve pourtant AQ en bataille de blindes quand Dato le met à tapis pour 6,85 millions. Mais armé de KJ, le Transalpin passe devant suite à un board K7489. Meilleur représentant turc de l'histoire des Main Events EPT, Hilal Turyasek n'offrira donc pas un premier titre à son pays, mais encaisse tout de même 358 075 $ pour sa remarquable quatrième place.

Andrea Dato

Ambiance festive dans le rail italien

Immédiatement après, Dato remporte un coup 3-bet avec AQ contre le KQ de José Gonzalez, en ayant simplement fait grossir le pot au flop, sur un tableau 99464, pour être le premier joueur de ce tournoi à atteindre la barre des 20 millions de jetons. Il remet même une petite tape sur le crâne chauve de l'Espagnol, en extrayant le maximum de value avec Q4 sur la rivière d'un board 810KJ2. Dato choisit de miser 2,4 millions, soit la hauteur du pot, et se fait payer par... 106. Un call à l'image de son image, fantasque et sticky.

José Gonzalez OUT

Tombé à treize blindes, José n'attend pas de toucher une premium pour tout envoyer. Q6, celui lui suffit amplement en small blind. Problème, à sa gauche, son meilleur ennemi Andrea Dato découvre KJ et décide de tenter le coup. Une Q débarque en doorcard... accompagnée d'un K et d'un 8. Le turn A et la river J laissent les positions en l'état.

José Gonzalez - Andrea Dato

L'accolade finale

Animateur, agitateur, perturbateur en chef de cette table finale, voire des derniers jours de ce tournoi, José Gonzalez ne deviendra pas le deuxième Espagnol à soulever un trophée EPT. Vainqueur du High Roller de l'Eureka à Prague en mars 2022 pour 343 750 €, il raie ce high score de ses tablettes personnelles, avec cette médaille de bronze bonne pour 465 425 $. "À aucun moment il n'a été question de deal, a-t-il confié à notre collègue de Winamax.es Álex. Sans faire injure à personnes, je crois qu'on savait tous qu'il y avait un joueur plus faible que les autres autour de la table, et c'est pour ça que le sujet n'a jamais été abordé. En finale, je me suis senti mieux que ce que je pensais. J'étais relâché, confiant et grâce à ça, je peux quitter ce tournoi satisfait et avec le sourire."

Ce premier EPT Chypre se jouera donc entre l'Italien Andrea Dato et le Néerlandais Gilles Simon, avec un net avantage pour le premier : 26,65 millions de jetons (66 BB) contre 12,88 millions (32 BB). Assistera-t-on à un deal où les deux hommes en découdront-ils jusqu'au bout pour le million à la gagne, le temps d'un heads-up à 400 000 $ ? Réponse dans les minutes (ou les heures) qui vont suivre.

Les données du Heads-up

Joueur Tapis BB
Andrea Dato (Italie) 26 650 000 66
Gilles Simon (Pays-Bas) 12 880 000 32

# Gains
Vainqueur 1 042 000 $
Runner-up 652 200 $

Andrea reprend du Dato

- 22 octobre 2023 - Par Flegmatic

Main Event - 5 300 $ (Finale)

Andrea Dato

Imbustable. Andrea Dato continue de faire de la résistance autour de cette table finale et même mieux que ça. Sur son dernier gros coup remporté en date, l'Italien n'a cela dit pas eu besoin de forcer son talent. Il a laissé José Gonzalez faire le gros du travail. En bataille de blindes, l'Espagnol complète avec Q3 et Dato check son option avec 64. Sur A62 le Transalpin paie une blinde (300 000), avant de miser de lui-même, 450 000, sur un turn magique pour lui, un 4.

C'est alors que les deux fils se touchent chez Gonzalez, qui décide de check/raise à tapis, demandant les 4,15 millions restants à son voisin. Snap call bien sûr et double up tranquille après la Q river. Andrea passe à 9,8 millions et double José sur ce coup. Si l'Italien perd quelques pions dans la foulée, notamment sur un nouveau 3-barrel bluff de Gilles Simon sur un "four-to-straight" board, pour retomber à quinze blindes, il peut plus que jamais continuer de croire en sa bonne étoile.

Le seat draw au départ du niveau 35

Siège Joueur Tapis Blindes
1 Halil Tasyurek (Turquie) 10 300 000 26
2 Gilles Simon (Pays-Bas) 13 275 000 33
3 José Gonzalez (Espagne) 9 650 000 24
4 Andrea Dato (Italie) 6 300 000 16

Devant de tels niveaux de tapis, on pourrait penser un deal imminent, mais le mot n'a jamais été entendu nulle part dans la salle de tournois aujourd'hui. On continue donc de jouer pour un gros million de dollars. Et ce n'est pas nous qui allons nous en plaindre !

Niveau 35 à venir : 200 000 / 400 000 / 400 000
Tapis moyen : 9 900 000
Prochain sortant : 358 075 $

Tasyurek forte tête (de Turc)

- 22 octobre 2023 - Par Flegmatic

Halil Tasyurek élimine Yannick Schumacher (4ᵉ, 275 425 $) se replace tout en haut du classement
Main Event - 5 300 $ (Finale)

Halil Tasyurek

Crédits photo : Danny Maxwell / PokerStars

Au vu des faibles écarts entre les tapis et de la profondeur de jeu toute relative aujourd'hui, on savait que cette dernière journée pouvait s'annoncer riche en rebondissements. Ce fut de nouveau le cas dès le départ du troisième niveau du jour. La preuve nous a été offerte par Halil Tasyurek. Bluffé par Gilles Simon sur la dernière main avant la pause, le Turc a pris sa revanche sur le Néerlandais, et de fort belle manière. Ouverture AK de Halil, 3-bet 1,6 million de Gillou, tapis 5 millions et snap call. Peut-être Simon a pris sa décision un peu trop rapidement, surtout contre un joueur aussi serré que Tasyurek, puisque son AQ est nettement dominé, et ne trouve aucune aide sur un board 876JA.

Grimpé à plus de 10 millions de jetons, il en perd 1,5 million sur la main suivante, en faisant doubler Andrea Dato (oui, oui, encore) avec un bien maigre 104 perdant contre K2, mais le meilleur restait à venir : un flip remporté avec JJ contre le AQ de Yannick Schumacher. Très discret aujourd'hui car sevré de cartes, l'Allemand termine ainsi quatrième pour 275 425 $, de loin le meilleur gain en tournoi live de sa jeune carrière.

Halil Tasyurek en profite pour prendre la tête de cette table finale. Il est désormais assuré de réaliser le meilleur résultat d'un joueur turc sur un Main Event EPT, et peut donc toujours prétendre à signer la première victoire pour son pays.

Tableau de bord
60 minutes à jouer sur le level 34 (150 000 / 300 000 / 300 000)
4 joueurs restants (sur 1 320 entrants)
Tapis moyen : 9 900 000
Prochain sortant : 358 075 $

Gilles Simon n°1 à la Race

- 22 octobre 2023 - Par Flegmatic

Gilles Simon récupère la tête
Main Event - 5 300 $ (Finale)

Gilles Simon

"On serait très surpris si le niveau à venir n'apporte qu'une seule élimination," écrivions-nous pour conclure notre article précédent. Un jinx en bonne et due forme. Nous voilà donc surpris... puisqu'une seule élimination a eu lieu, celle de Nikita Kuznetsov. Elle fut orchestrée par le nouvel homme en forme de cette finale, Gilles Simon. Le Néerlandais a triomphé du Russe sur ce que l'on pourrait considérer comme un passing en deux temps. Une première balle dans les pieds, sous la forme d'un double up small blind contre bouton avec une paire de 7 contre AJ, suivi d'un coup droit long de ligne imparable.

Nikita Kuznetsov OUT

Ouverture UTG de Simon, 3-bet shove pour 4 millions de Kuznetsov avec 44 et snap call avec KK. Peut-être la main précédente a-t-elle pesé lourd dans l'esprit du Russe. Après avoir ouvert UTG avec 88, il s'est retrouvé contraint de passer lorsque Halil Tasyurek a poussé au milieu ses 3,3 millions. Le fold était bon, puisque le Turc avait, lui aussi, deux beaux Rois. En mode montagnes russes (vous l'avez ?) depuis deux jours, Nikita Kuznetsov achève donc sa deuxième table finale EPT (après Sotchi 2020), en sixième place, pour un gain de 211 850 $.

Peu après, on a vu l'éternel short stack de cette TF Andrea Dato rester en vie une fois de plus en doublant en bataille de blindes avec A10 contre José Gonzalez et son Q7... avant de redonner une bonne partie de ce pécule à Tasyurek lors d'une autre bataille de blindes : la paire de 9 du Turc est restée devant les 8 de l'Italien. Une embellie dont n'a pas profité bien longtemps Tasyurek, qui continue de se faire marcher dessus par les leaders. Après avoir défendu sa grosse blinde avec A4, Hilal a payé les deux premiers barrels de Gilles Simon sur un tableau A225, mais a abandonné lorsque le Néerlandais lui a demandé ses derniers 5 millions sur le 10 river. La main de Gillou ? 98 pour un beau 3- barrel bluff hauteur 9 !

Le seat draw après deux niveaux

# Joueur Tapis Blindes
1 Halil Tasyurek (Turquie) 5 150 000 17
2 Yannick Schumacher (Allemagne) 5 600 000 18
3 Nikita Kuznetsov (Russie) 8 925 000 30
4 Gilles Simon (Pays-Bas) 14 925 000 50
5 José Gonzalez (Espagne) 11 800 000 39
6 Andrea Dato (Italie) 2 050 000 7

Niveau 34 à venir : 150 000 / 300 000 / 300 000
Tapis moyen : 7 920 000
Prochain sortant : 275 425 $