masquer le menu

Les 49 joueurs du Day 4

- 15 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Prague


Bel exploit de Paul Michaelis, qui conserve le totem de chip-leader après avoir terminé en tête du Day 2. Deux champions EPT sont encore en course (Jean Montury et Dominik Panka), accompagné de pas mal de têtes de série comme Jason Wheeler, Fatima Moreira de Melo, Matas Cimbolas, Louis Salter ou le très flashy Marcin Horecki.

Paul Michaelis (Allemagne) 1 270 000
Michal Mrakes (Rep. Tchèque) 1 032 000
Jason Wheeler (USA) 931 000
Navot Golan (Israel) 888 000
Anatolii Zyrin (Russie) 825 000
Serhii Popovych (Ukraine) 812 000
Gavin O'Rourke (Irlande) 803 000
Assaf Ben Yosef (Israel) 793 000
Alex Foxen (USA) 761 000
Daniel Barriocanal De La Iglesia (Espagne) 740 000

Fatima Moreira De Melo
Fatima Moreira De Melo (Pays-Bas) 723 000

Pierre Calamusa (France, Team Winamax) 690 000
Robert Heidorn (Allemagne) 660 000
Diego Zeiter (Suisse) 644 000

Matas Cimbolas
Matas Cimbolas (Lituanie) 630 000


Valentyn Shabelnyk (Ukraine) 603 000
Konstantin Farber (Allemagne) 600 000
Ji Zhang (Allemagne) 592 000
Dominik Panka (Pologne) 585 000
Louis Salter (Irlande) 575 000

Hon Cheong Lee (Hong Kong) 564 000
Kalidou Sow (France) 550 000
Gianluca Speranza (Italie) 508 000
Aleksandr Mordvinov (Russie) 506 000
Petr Targa (Rep. Tchèque) 481 000
Nir Levy (Israel) 480 000
Dmitry Ponomarev (Russie) 478 000
James Mitchell (UK) 477 000
Xixiang Luo (Chine)46 1 000
Lawrence Bayley (UK) 453 000

Marcin Horecki
Marcin Horecki (Pologne) 450 000

Valery Yantsevich (Biélorussie) 442 000
Ivan Soshnikov (Russie) 427 000
Dimitrios Kalaroutis (Grèce) 425 000
Gabriele Lepore (Italie) 377 000
Thomas Lentrodt (Allemagne) 370 000
Jukka Paloniemi (Finlande) 357 000
Walter Oaquim (Brésil) 328 000

Dermot Blain
Dermot Blain (Irlande) 275 000


Alessio Isaia (Italie) 271 000
Colin Robinson (USA) 263 000
Jack Sinclair (UK) 259 000
Omid Mojaverian (Iran) 231 000
Mathew Frankland (UK) 230 000
Jean Montury (France) 227 000
Harry Lodge (UK) 220 000
Petar Kalev (Bulgarie) 175 000
Mikita Badziakouski (Biélorussie) 168 000
John Mooney (UK) 120 000

Blindes 6 000 / 12 000 ante 2 000

A mi-parcours

- 15 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

3 Français seront au Day 4 du PSC Prague parmi les 49 derniers joueurs
Ils ont 3 jours de poker derrière eux et (on l'espère pour eux) autant à venir


Le Day 3 du PSC Prague fut l'une de ces journées où l'action à table a été un moment releguée au second plan, de par la volonté même des organisateurs de l'épreuve. Ceux-ci ont en effet choisi l'immédiate période d'après bulle (une bulle qui fut par ailleurs très, très longue : plus de deux heures montre en main) pour faire une annonce fracassante : le retour d'entre les morts de l'European Poker Tour (et des deux autres circuits emblématiques de PokerStars : le LAPT en Amérique du Sud et l'APPT en Asie et Océanie), annulant au passage une année d'efforts marketings pour imposer la marque "PokerStars Championship", ainsi que la création d'un massif tournoi à 25 000$ aux Bahamas en janvier 2019, où pas moins de neuf millions de dollars seront injectés par l'opérateur, en grande partie sous la forme de 300 tickets d'entrée qui seront distribués via divers canaux tout au long des douze prochains mois.

Rien que ça ! Forcément, à côté d'une telle annonce, vouée à rebattre les cartes du monde de poker live, de plus en plus concurrentiel ces derniers temps, les dernières nouvelles en provenance du Main Event du PSC Prague vont peut-être vous sembler anecdotiques. Mais avec 775 000 euros à aller chercher, les enjeux n'ont rien de dérisoire pour les 49 joueurs ayant traversé le Day 3 - cela représente un tiers des partants du jour, et on compte parmi eux trois français. Vous les connaissez probablement déjà bien...

Pierre Calamusa
Des bluffs osés, des setups inévitables, des value bets finement ciselés : tout au long des dix heures du Day 3, Pierre Calamusa en a donné pour leur argent aux équipes de Dans la Tête d'un Pro, dont les caméras n'ont pas perdu de vue une seconde les faits et gestes du Team Pro. Si preuve en était que la journée du VietF0u fut riche en action : le Grenoblois a réussi à perdre non pas une, mais deux confrontations entre deux Rois et deux As... mais termine tout de même le Day 3 avec 58 blindes ! "A la fin, après le deuxième KK/AA, j'ai préféré fermer la boutique", a sourit Pierre en emballant son tapis de 690,000. Une conclusion posée à une journée qui l'a vu s'impliquer dans un nombre incalculable de coups, notamment durant la longue phase de la bulle où, fort de son statut de chip-leader de la table, Pierre a relancé quasiment 100% des coups avant le flop, faisant augmenter son tapis sans prendre de rééls risques. Les lecteurs du blog du Team Winamax ne seront pas surpris d'apprendre que LeVietF0u est arrivé en grande forme à Prague : mardi, il nous prévenait avec un billet au nom prémonitoire : Les affaires reprennent.

Kalidou Sow
Il figurait dans le trio de tête peu avant la fin du Day 3, avant de vivre une dernière heure cauchemardesque. Mais Kalidou Sow n'est pas du genre à s'apitoyer longtemps sur ses coups du sort : avec un tapis encore dans la moyenne (550,000), ses chances restent plus ou moins intactes. "C'est pas grave : je vais aller manger, puis dormir, et demain je reviens encore plus fort." Le finaliste du FPS Enghien les Bains 2015 (3e pour 72 000 €) a atteint aujourd'hui les places payées d'un Main Event PSC pour la seconde fois, après un min-cash à Barcelone en août.

Jean Montury
Jean Montury n'a pas beaucoup joué aujourd'hui, mais il s'est quand même bien amusé : "J'ai passé la journée à regarder Pierre Calamusa perdre les coups qu'il devait gagner, et gagner les coups qu'il devait perdre. On m'avait dit qu'il s'était calmé et effectivement, quand il est arrivé à ma table il n'a pas joué pendant deux tours. Puis il s'est mis à relancer toutes les mains !" Concernant son propre parcours, le champion de l'EPT Malte explique avoir tenu grâce à "des bonnes mains reçues quand j'étais en grosse blinde. Ca m'a permis de reshove plusieurs fois. Mais sinon, c'était un peu comme hier : j'ai pas souvent joué, contrairement au Day 1. Pas grave : je m'y remets demain !" Le nordiste entamera le Day 4 dans une zone bien difficile à gérer : celle des vingt blindes.

Après trois jours de poker intense, nos trois français sont donc à mi-parcours : il reste encore autant de journées au programme alors que le field est passé de 855 à 49 joueurs.

Les éliminés français du jour

Aucun des douze tricolores du jour n'a été éliminé avant l'interminable bulle, pas même Yorane Kérignard qui possédait pourtant un tapis minuscule. Cependant, comme beaucoup d'entre eux étaient short-stack au moment de rentrer dans l'argent, il y a rapidement eu beaucoup de casse durant les deux niveaux qui ont suivi.

62 Samy Ouellani 12 200 €
64 Alexis Fleur 12 200 €
85 Arnaud Enselme 10 300 €
88 Francois Tosques 10 300 €
98 Jean-Jacques Zeitoun 9 100 €
107e Sonny Franco 9 100 €
120 Guillaume Pau Davy 8 700 €
122 Quentin Lecomte 8 700 €
125 Yorane Kerignard 8 700 €

Autre sortants notables du Day 3

54 Jake Cody (UK) 14 100 €
66 Martin Staszko (Rep. Tchèque) 12 200 €
67 James Akenhead (UK) 12 200 €
103 Igor Kurganov (Russie) 9 100 €
115 Alex Bilokur (Russie) 9 100 €

Le classement complet sera publié d'ici peu

Un dernier niveau pas si calme que cela

- 15 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Le Day 3 se termine avec 49 joueurs restants
Event #15 : Main Event 5 300 € (Fin du Day 3)


Avec seulement 9 éliminations en 90 minutes, le cinquième et dernier niveau du Day 3 pourrait paraître, sur le papier, plus calme que les quatre qui l'ont précédé. Vraiment ? Demandez à Kalidou Sow ce qu'il en pense. Après une journée de "grind" en tous points brillante, a vu son tapis de 1,2 million (cela le plaçait dans le trio de tête à ce stade- fondre de plus de moitié au cours des derniers tours de jeu. La faute à trois gros pots perdus en succession, dont deux sur des gros tirages manqués - j'ai attrappé au vol l'un d'entre eux, où Kalidou a tenté d'éliminer un joueur avec K9 sur un flop plutôt favorable : 542. Mais non : la paire de 6 noire de son adversaire reste en tête.

De son côté, Pierre Calamusa a trouvé les Rois en début de niveau, pour la deuxième fois en trente minutes et a rencontré... les As, pour la deuxième fois aussi ! Là encore, la meilleure main de départ est restée en tête mais dans son malheur, Pierre se console en se disant qu'il possédait tellement de jetons que la perte reste gérable.

Au final, nos trois derniers Français ont empaqueté des tas de jetons d'une valeur de...

Pierre Calamusa (Team Winamax) 690 000
Kalidou Sow 550 000
Jean Montury 227 000


Le Day 4 débutera samedi à midi aux blindes 6 000/12 000, ante 2 000. L'objectif de la journée sera d'atteindre les deux dernières tables (16 joueurs) : il faudra probablement jouer six niveaux de 90 minutes (contre cinq aujourd'hui) pour en arriver là.

Tableau de bord
49 joueurs restants (855 inscrits au total)
Blindes au Day 4 : 6 000 / 12 000 ante 2 000
Tapis moyen 523 000 (44BB)
Prix assuré 14 100 €

Les derniers éliminés du Day 3

50 Marti Roca De Torres (Espagne) 14 100 €
51 Hari Bercovici (Israel) 14 100 €
52 Paris Stavridis (Grèce) 14 100 €
53 Erik Walfridsson (Suède) 14 100 €
54 Jake Cody (UK) 14 100 €
55 Alexandr Resko (Rep. Tchèque) 14 100 €
56 Yuliyan Kolev (Bulgarie) 12 200 €
57 Aleksandr Orlov (Russie) 12 200 €
58 Ondrej Pulec (Rep. Tchèque) 12 200 €

Jake Cody
Le détenteur de la Triple Crown Jake Cody fut l'un des derniers éliminés notables du Day 3. Une histoire de paire de Valets qui se heurte à une paire d'As

Marti Roca de Torres
Le champion surprise des WSOP Europe Marti Roca De Torres a quitté le PSC Prague à quelques minutes du gong

 

58 joueurs : fin de Day 3 en vue

- 15 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Event #15 : Main Event 5 300 € (Day 3)

Prague, 20 heures. La dernière pause de la journée est en cours. D'ici une demi-heure, les joueurs vont revenir pour disputer le niveau 19 (5 000/10 000 ante 1 000) : ceux qui posséderont encore des jetons 90 minutes plus tard seront qualifiés pour le Day 4. Parmi eux ne figurera pas Samy Ouellani : malgré un double-up au cours du niveau qui vient de terminer, Samy n'est jamais vraiment sorti de la zone short-stack.

Kalidou Sow
Pendant ce temps, Kalidou Sow (photo) continue son parcours sans faute, ayant récemment franchi la barre du million (ils ne sont que deux ou trois à y être parvenu jusqu'à présent). Jean Montury progresse aussi (320 000, soit 32BB), et Pierre Calamusa continue de régaler les caméras de DLTDP avec, à l'instant, un gros bluff sur la rivière avec hauteur 9 (spoiler : c'est passé) puis une confrontation préflop entre ses Rois et les As d'un adversaire au tapis de 22B (spoiler : le mec a doublé)

Kalidou Sow : plus d'un million
Pierre Calamusa (Team Winamax) 750 000
Jean Montury 320 000

Les derniers éliminés en date

59 Boris Kolev (Bulgarie) 12 200 €
60 Viliyan Petleshkov (Bulgarie) 12 200 €
61 Nikolaos Iliakis (Grèce) 12 200 €

Samy Ouellani
62 Samy Ouellani (France) 12 200 €


63 Cesar Garcia (Espagne) 12 200 €
64 Alexis Fleur (France) 12 200 €
65 Rasmus Vogt (Danemark) 12 200 €
66 Martin Staszko (Rep. Tchèque) 12 200 €
67 James Akenhead (UK) 12 200 €
68 Shabtai Koren (Israel) 12 200 €
69 Rui Neves Ferreira (Portugal) 12 200 €
70 Aleksandr Merzhvinskiy (Russie) 12 200 €
71 Jakutis Povilas (Lituanie) 12 200 €
72 Daniel Belov (Estonie) 10 300 €

Faire et défaire...

- 15 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Event #15 : Main Event 5 300 € (Day 3)

Dans la Tête d'un Pro
Forcément, chaque news que nous donnons ici à propos de Pierre Calamusa, cela constitue un spoiler de la prochaine saison de Dans la Tête d'un Pro. Une chose est sûre : au moment de s'installer devant leur banc de montage, nos vidéastes ne vont pas manquer de matière !

Au cours du niveau 18 (4 000 / 8 000 ante 1 000), Pierre a ainsi manqué un gros bluff. Récit par l'intéressé : "Je relance à 20,000 avec J9 UTG+1. C'est payé par le bouton. Flop 8-4-2 rainbow. Check/check. Turn 8, j'ai maintenant le tirage couleur. Je bet 2/3 du pot, c'est payé. Rivière : une brique. Je mise le pot, je me fais snap-call par As-Valet !" Un hero call gonflé ! (Dommage que Pierre n'avait pas As-Dame).

Pierre Calamusa
A cause de cette main, LeVietF0u tombe à son plus bas niveau de la journée (sous la barre des 400,000). Pourtant, quelques minutes plus tard, cette notification dans le WhatsApp du Team Pro : "740K". Soit presque 100BB ! Que s'est-il passé ? "J'avais une couleur, et quelqu'un ne m'a pas cru." On peut supposer que le coup précédent a influencé le comportement et les décisions de l'adversaire de Pierre !

Sinon, incroyable mais vrai : depuis le début de la journée, un des adversaires de Pierre s'endort régulièrement à table. Nous sommes au beau milieu d'un tournoi à 5300 euros l'entrée, un jour de bulle ! Il s'appelle Aleksandr Orlov, et le croupier doit régulièrement le réveiller après avoir distribué les cartes.