masquer le menu

Le jour de la marmotte

- 13 décembre 2017 - Par Flegmatic

Event #21 : High Roller Single Day I 25 500 €
Une finale de plus pour Adrián Mateos...
...qui termine finalement quatrième pour 134 800 €

Adrián Mateos

Vous connaissez Un jour sans fin ? Mais si, vous savez, ce grand classique du cinéma de divertissement des années 1980, où Bill Murray est condamné à revivre sans cesse le même jour, au détail près, dans une bourgade de la région de Pittsburgh qui célèbre le fameux Jour de la Marmotte - d'où le nom du film en version originale, The Groundhog Day. Depuis l'arrivée d'Adrián Mateos au sein du Team Winamax, j'ai un peu l'impression d'être ce personnage joué par le grand Bill - le côté arrogant et imbuvable en moins -, coincé dans une sorte de boucle temporelle où, au lieu de célébrer un mignon rongeur poilu, j'écris des articles à la gloire du Madrilène, chaque jour ou presque en finale d'un énième tournoi à cinq chiffres ou six chiffres de buy-in.

Albert Daher

Aujourd'hui ne déroge pas à la règle. Après avoir utilisé son option de re-entry lors du dernier niveau où la manoeuvre était autorisée, Adrián s'est reconstruit un énorme stack, comme il sait si bien le faire, pour atteindre la table finale d'abord, les sept places payées ensuite. Suite aux éliminations de Bartlomiej Machon (7e, 64 300 €) puis Rocco Palumbo (6e, 79 600 €) - l'Italien se faisant sortir par un Albert Daher alors au sommet de sa gloire (photo) avec plus de deux fois et demi le tapis de son poursuivant direct -, notre Pro intégrait une fois de plus le Top 5 d'un tournoi High Roller.

Mikalai Vaskaboinikau

En position de short stack après les double ups de Mikalai Vaskaboinikau (photo) face à Ryan Riess, puis de Oleksii Khoroshenin contre Daher, l'Espagnol parvient néanmoins à refaire son retard, à force de nombreux vol de blindes suivis d'une flush trouvée face à ce même Daher sur un board avec quatre piques. De quoi nous offrir le chipcount suivant à la dernière pause en date, alors que les blindes s'apprêtent à passer à 20 000 / 40 000, ante 5 000 :

1/ Mikalai Vaskaboinikau (Belarus) 625 000
2/ Adrián Mateos (Espagne, Team Winamax) 1 million
3/ Oleksii Khoroshenin (Ukraine) 1 million
4/ Ryan Riess (USA) 700 000
5/ Albert Daher (Liban) 1,625 million

Vous l'avez compris, avec une profondeur de tapis toute relative, tout peut aller très vite dans un sens comme dans l'autre, tandis que la gestion des timings préflop et la réussite une fois les mains retournées vont jouer un rôle crucial. On peut compter sur Adrián pour choisir soigneusement ses spots et frapper au moment opportun.

Seule petite déception pour le clan Winamax sur ce tournoi, l'élimination en huitième place, soit à la bulle, de Mustapha Kanit, dont les 15 dernières blindes sont partis avec KQ pour filer illico chez Albert Daher qui avait trouvé une paire d'As.

Gains restants à distribuer
Vainqueur : 386 000 €
Runner-up : 278 700 €
3e : 177 600 €
4e : 134 800 €
5e : 104 000 €

Khoroshenin - Riess

EDIT 1 : à peine le temps de taper ses lignes qu'Adrián Mateos a signé l'élimination d'Oleksii Khoroshenin (à gauche) en cinquième place, sur une confrontation à tapis préflop remportée avec une paire de Rois contre J10. Brièvement passé chipleader, le Madrilène a ensuite fait doubler Ryan Riess dans la foulée, perdant un flip (oui, ça lui arrive), avec une paire de 8 contre K10.

[EDIT 2 : Je n'ai même pas le temps de remettre les pieds dans la salle du tournoi que la nouvelle tombe : Adrián Mateos est éliminé en quatrième place. En batailles de blindes, le Madrilène a tout d'abord fait doubler Ryan Riess en perdant avec Dame-10 contre l'As-Valet du Champion du Monde 2013. Le flop amène pourtant une Dame et un 10, mais le turn est un Roi qui donne une quinte à l'Américain. Tombé à huit blindes, Adrián perd son dernier coup avec As-4 contre le As-Roi d'Albert Daher. Pour cette nouvelle perf' en deux jours, notre Pro empoche 134 800 €. La máquina n'a pas gagné, mais elle a encore frappé !]

Another day at the office

- 13 décembre 2017 - Par Flegmatic

Event #21 : High Roller Single Day I 25 500 €
Vous reprendez-bien un peu de High Roller ?

Adrián Mateos

Vous avez aimé le Super High Roller à 50 000 € des trois derniers jours ? Alors vous allez adorer le High Roller à 25 000 € d'aujourd'hui. Organisé sur un jour, avec une structure résolument Turbo (niveaux de 30 minutes, un re-entry par joueur, enregistrement possible jusqu'au début du niveau 9), il regroupe une nouvelle fois la crème de la crème, entre le Day 1A et le Day 2 du Main Event. Forcément, nos deux nouvelles recrues Adrián Mateos et Mustapha Kanit ne pouvaient pas refuser pareille occasion de taper à nouveau le carton entre spécialistes de très hauts buy-in.

Pour l'Espagnol, arrivé dès le coup d'envoi à 12h30, la journée a très bien commencé, grâce à un double up rapide face à celui qui l'a sorti du "SHR 50K" hier, Timothy Adams, sur un lancer de pièce gagné avec une paire de Valets contre As-Roi - pour la petite histoire, le board est venu 9-8-7-6-10, avant qu'il ne fasse doubler à son tour Thomas Muehloecker. Retombé autour des 25 BB Adrián tente quelques minutes plus tard un resteal avec Q10 sur une ouverture de Rocco Palumbo, qui n'est que trop heureux de payer avec AQ. Direction la case re-entry pour le numéro 1 mondial, avec un tapis de départ qui répresente désormais tout juste vingt blindes.

Mustapha Kanit

Les choses se déroulent un peu mieux du côté de Mustapha Kanit, qui avait choisi l'option enregistrement tardif, après avoir passé une bonne partie de la nuit au Grandior Hotel. Engagé sur le Super High Roller à 25 000 € de l'Eurasian Poker Tour qui se jouait sur deux jours et a réuni 71 entrées, El Mustacchione s'est finalement classé troisième pour environ 250 000 € de gains. L'Italien aurait même pu prétendre à bien mieux, sans le vilain bad beat qui a mis fin à son tournoi, son As-Valet s'inclinant contre un As-5 avec l'As de trèfle qui trouve une couleur backdoor.

Ivan Luca - Mustapha Kanit

Pour l'heure, Muss navigue autour des 275 000, après avoir notamment raflé le pot ci-dessus contre Ivan Luca. Sur la rivière d'un board 74245, lasagnaaammm a envoyé la boîte, demandant la quasi-intégralité du tapis de l'Argentin, qui a utilisé toute sa time bank pour finalement se résoudre à abandonner.

Une chose est sûr, les rebondissements seront nombreux sur ce tournoi qui devrait totaliser autour de 50 entrées, et dont le vainqueur devrait être connu tard dans la soirée.

Kurganov - Orpen

Comme attendu, Mustapha a trouvé quelques clients à sa table, comme Igor Kurganov et celui qui a terminé quatrième du SHR lundi soir, Orpen Kisacikoglu.

Dvoress - Kenney - Schemion
Joli club des cinq ici, avec, de gauche à droite, Daniel Dvoress, Bryn Kenney, Ole Schemion, Mikita Badziakouski et Oleksii Khoroshenin.

Riess - Peters - Greenwood - Thorel
Aujourd'hui encore, Jean-Noël Thorel est le seul Français à avoir tenté le coup sur ce tournoi. Pour l'instant, l'entrepreneur tient tête aux Pros que sont Ryan Riess, David Peters (de dos), Sam Greenwood et Christoph Vogelsang.