masquer le menu

Le scénario catastrophe

- 12 décembre 2017 - Par Flegmatic

Event #9 : Super High Roller 8-Handed - 50 000 € (Day 3 et Finale)
Adrián Mateos éliminé en troisième position (244 900 €)
Timothy Adams l'emporte devant Mikita Badziakouski

Adrián Mateos

Rien ne s'est passé comme prévu pour Adrián Mateos sur le Day 3 de ce Super High Roller. En fait, on pourrait même dire que tout ce qui aurait pu arriver de pire est arrivé. Le bad run commence après moins de cinq minutes de jeu, lorsque Mikita Badziakouski trouve un double up avec As-5 contre le Roi-Dame de Timothy Adams, au terme d'un board avec lequel on aurait pu construire un joli mur tant il était rempli de belles briques de qualité.

Mikita Badziakouski 2

Jusqu'ici rien de trop alarmant pour notre Pro, le Biélorusse restant toujours derrière lui avec une grosse vingtaine de blindes. Sauf que l'ami Mikita remet le couvert quelques minutes plus tard. Au bout du bout de la shot clock, il paie l'ouverture à tapis d'Adams avec A10 et se retrouve en flip contre la paire de 5 du Canadien. Un 10 dès le flop lui permet de grimper à plus de 2 millions, avant de gratter un million supplémentaire à Tim, grâce à un 3-bet gagnant de 750 000 à 1,6 million, sur la rivière d'un board A48JA.

Adrián Mateos Trophée

Le trophée était pourtant si près...

Désormais plus petit tapis de ce jeu à trois, Adrián se fait ensuite attraper en flagrant délit de bluff par Adams. Les cinq cartes d'un board A10263 sont dévoilées lorsque le Madrilène relance à 550 000 une mise de 150 000 du Canadien. Ce dernier finit par payer avec... Q6, soit une troisième paire largement suffisante pour battre le maigre Roi-4 de l'Espagnol.

Adrián Mateos OUT

Tombé progressivement à 11 BB à force de folds préflop, Adrián envoie la boîte avec A8 et joue l'équivalent d'un lancer de pièce pour sa survie face au QJ d'Adams. Le flop 84J est à l'avantage du Canadien, le turn 2 réduit encore un peu plus les outs du Madrilène avant que l'A river ne scelle le sort de notre W rouge.

Éliminé en troisième position pour un gain tout de même remarquable de 244 900 €, Adrián ne trouvait rien ni personne à blâmer, à part son manque de réussite du jour. "Mikita passe ses deux flips et je perds le mien," résume-t-il justement. Pas de quoi atteindre outre mesure ce grand professionnel, rompu aux affres de Dame Variance. Surtout il poursuit son incroyable série de places payées et mêmes de finale sur ces tournois à cinq chiffres de buy-in, regroupant chaque semaine les meilleurs joueurs de la planète.

Mais plutôt que de penser au passé, le numéro 1 mondial se projette déjà sur son programme à très court terme, à savoir le Day 2 du Super High Roller 25 000 € de l'Eurasian Poker Tour au Grandior Hotel, qui démarrera sur les coups de 15 heures. En cas d'élimination prématurée, Adrián reviendra au Hilton (les deux hôtels sont distants d'environ 500 mètres) pour jouer le Day 1A du Main Event, avant de se consacrer demain, toujours ici, au High Roller Single Day à 25 000 €. Pas de repos pour les braves.

Mikita Badziakouski

Adrián laisse donc Timothy Adams et Mikita Badziakouski se disputer le trophée et les 555 000 € de la gagne. Grand gagnant de ce début de Day 3, le Biélorusse accuse tout de même un retard en jetons conséquent, avec un tapis de 2,7 millions contre les 5,8 millions du Canadien.

EDIT : le temps de taper ses lignes, Adams a plié le heads-up en une vingtaine de minutes pour s'adjuger la victoire. C'est le deuxième titre de l'année pour le Canadien, déjà sacré sur l'un des High Rollers à 25 000 € du PSC Monte-Carlo.

Résultats - PSC Prague Super High Roller 50 000 €
34 entrées (dont 7 re-entries)

Timothy Adams

Vainqueur : Timothy Adams (Canada) 555 000 €
Runner-up : Mikita Badziakouski (Belarus) 383 600 €

3e : Adrián Mateos (Espagne, Team Winamax) 244 900 €
4e : Orpen Kisacikoglu (Turquie) 187 710 €
5e : Sam Greenwood (Canada) 114 300 €
6e : Koray Aldemir (Allemagne) 147 000 €

Seat Orpen

- 12 décembre 2017 - Par Flegmatic

Event #9 : Super High Roller 8-Handed - 50 000 € (Fin du Day 2)
Orpen Kisacikoglu éliminé en 4e place (187 710 €)

Adrián, Timothy et Mikita reviendront en finir demain

Orpen Kisacikoglu Bust

Il était presque celui qui nous faisait la meilleure impression en cette deuxième partie de table finale, avec une agressivité et un sens du timing qui lui ont permis de faire bien mieux que de se maintenir à flot. Mais voilà, la réussite a fui Orpen Kisacikoglu sur la dernière main de son tournoi. Après avoir 3-bet en small blind sur une ouverture de Timothy Adams, le Turc place un continuation bet à 285 000 sur un flop J107.

Il faut les trente secondes de la shot clock ainsi que 45 secondes supplémentaires au Canadien pour annoncer "all-in", demandant les quelques 35 blindes restantes de l'homme dont je ne sais toujours pas écrire le nom sans passer par un copier/coller. Après mûre réflexion, Orpen ne peut se résoudre à passer sa paire de Rois. Avec 97, Adams est techniquement derrière, mais sa paire assortie d'un tirage quinte flush le font jouer l'équivalent d'un coin flip. Vous l'avez compris, la pièce ne tombera pas du côté du Turc, la faute à un 9 faisant son apparition river. L'homme le moins expérimenté de cette finale ajoute une nouvelle ligne de choix à son palmarès, une quatrième place bonne pour 187 710 €, son plus gros gain en tournoi live à ce jour.

End of Day 2 - Maeteos - Badziakouski - Adams

Le reste de ce niveau ne fut que walks et simples ouvertures préflop victorieuses. Alors que la directrice du tournoi Kate apporte les sacs aux trois joueurs, Adrián et Timothy proposent néanmoins de continuer à jouer encore un peu. Ayant avoué quelques minutes plus tôt rêver d'une bonne nuit de sommeil depuis le dinner break avorté, Mikita Badziakouski préfère en rester là, mais émet l'idée de démarrer le Day 3 plus tôt que prévu, autour de 11 heures... ce qu'Adams refuse. Le Day 3 à trois de ce Super High Roller 50 000 € débutera donc comme prévu à 12h30, avec des tapis on ne peut plus déséquilibrés.

Car en sortant l'homme qui le suivait directement au classement, Timothy Adams a fait grimper son tapis à tout juste 6 millions, ce qui représente exactement 100 BB et surtout 70% des jetons en circulation. Avec 1,79 million Adrián est loin derrière mais conserve une petite trentaine de blindes, alors que Mikita Badziakouski et ses 665 000 jetons ne pourront qu'espérer un double up rapide. On pourrait croire le scénario de cette troisième journée à venir écrit d'avance, mais ce serait oublier bien vite les capacités d'Adrián à retourner à son avantage des situations mal engagées.

Adrian Mateos End of Day 2

Mettre ses jetons dans un sac : une routine quasi-journalière ces derniers temps pour Adrián Mateos.

Il est temps pour ces trois-là d'aller prendre un peu de repos. S'ils se sont tous assurés un gain de 244 900 €, il y aura surtout 555 000 € à aller chercher... avant de potentiellement enchaîner avec le Super High Roller à 25 000 € de l'Eurasian Poker Tour, prévu à 15h10 au Grandior Hotel voisin. On est fatigué pour eux rien que d'y penser.

Chipcount
Timothy Adams 6 045 000 (100 BB)
Adrián Mateos (Team Winamax) 1 790 000 (29 BB)
Mikita Badziakouski 665 000 (11 BB)

Échelle des gains
Vainqueur : 555 000 €
Runner-up : 383 600 €
3e : 244 900 €

Pendant ce temps, le Day 1 du PS National Championship High Roller a pris fin dans la salle principale. On se retrouve demain matin pour un bilan chiffré complet. D'ici là portez-vous bien, et surtout bonne nuit !

Déforesté

- 11 décembre 2017 - Par Flegmatic

Event #9 : Super High Roller 8-Handed - 50 000 € (Day 2 et Finale)
Sam Greenwood éliminé en 5e position (147 000 €)

Sam Greenwood

Alors que nous n'étions qu'à quelques minutes de vivre un niveau vierge de toute élimination, Sam Greenwood est venu réveiller la salle annexe de l'Atrium de Prague. Le Canadien n'a pas hésité à 3-bet shove ses presque vingt blindes avec une paire deux. Malheureusement pour lui, Orpen Kisacikoglu avait lancé les hostilités avec les papiers en règle, et ne se fait pas prier pour payer avec ses deux Valets.

Cinq cartes qui ne changent rien à l'affaire sont déroulées, poussant vers la sortie l'un des deux Canadiens de cette finale, qui empoche 147 000 € pour sa cinquième place. Presque de l'argent de poche pour M. Forêt Verte, qui s'est adjugé il y a quelques semaines le Main Event du partypoker live de Punta Cana pour un million de dollars tout rond.

Orpen Kisacikoglu Rail

Après avoir laissé échappé quelques petits pots, Kisacikoglu (en photo ci-dessus avec son rail) remonte autour des 1,7 millions de jetons, toujours à distance respectacle du chipleader Timothy Adams. En ce qui nous concerne, la bonne nouvelle est qu'il ne reste plus que trois joueurs entre Adrián Mateos et le titre.

Un break à cinq

- 11 décembre 2017 - Par Flegmatic

Event #9 : Super High Roller 8-Handed - 50 000 € (Day 2 et Finale)

Adrián Mateos

Ils n'étaient plus que cinq autour de la table de ce "SHR 50K" au moment de partir observer une nouvelle pause de vingt minutes. Bonne nouvelle pour le clan Winamax, la dernière élimination en date, celle de Koray Aldemir est à mettre au crédit d'Adrián Mateos. Tout est parti sur un flop Q53 résolument monocolore, l'Espagnol poussant à tapis l'Allemand, qui possèdait environ treize blindes au début du coup. 1010 pour notre Pro, A9 chez Aldemir, qui passe devant sur le turn A mais voit ses espoirs anéantis par l'apparition d'un 6 dans la rivière. Premier joueur éliminé dans les places payées, Koray encaisse 114 300 €.

Orpen Kisacikoglu

Toujours en tête, Timothy Adams a brièvement franchi la barre des quatre millions de jetons, tandis qu'à sa gauche, Orpen Kisacikoglu a entamé une solide remontada à la force du poignet, pour ravir la deuxième place à Adrián. Détail intéressant, les deux hommes se sont déjà affrontés en mars dernier, sur le High Roller à 10 300 $ du PSC Panama, le Turc ayant décroché la victoire devant l'Espagnol et... Koray Aldemir. Vous avez dit consanguinité ?

Chipcount au dernier break

2/ Orpen Kisacikoglu 1 730 000 (43 BB)
5/ Adrián Mateos (Team Winamax) 1 460 000 (36 BB)
6/ Mikita Badziakouski 700 000 (17 BB)
7/ Sam Greenwood 695 000 (17 BB)
8/ Timothy Adams 3 915 000 (97 BB)

Prix assuré : 147 000 €

Greenwood Threes

Si vous vous demandiez ce que fait Sam Greenwood quand il s'ennuie sur un tournoi à 50 000 balles - et même si vous ne le vous demandiez pas - il fait travailler son pouce sur une variante d'un des jeux mobiles les plus déclinés de ces dernières années, avec un skill disons mesuré.

Une bulle très Fast

- 11 décembre 2017 - Par Flegmatic

Event #9 : Super High Roller 8-Handed - 50 000 € (Day 2 et Finale)

Dietrich Fast

Trois petites mains ont suffit au retour du break pour connaître l'identité du bubble boy de ce "SHR 50K". Au cut-off, Dietrich Fast pousse sa vingtaine de blindes restantes avec A7 et a le déplaisir de voir Sam Greenwood se réveiller en grosse blinde avec une paire de Rois.

Aucune des cinq cartes du board ne vient aider l'Allemand, qui doit lâcher l'affaire en septième position, permettant aux six joueurs encore à table, dont Adrián Mateos, de s'assurer un gain de 114 300 €. En remportant ce coup, Greenwood grimpe quant à lui au-dessus des deux millions pour rejoindre son compatriote Timothy Adams en haut du chipcount. Alors que Orpen Kisacikoglu et Koray Aldemir ferment la marche, notre Pro navigue autour du tapis moyen.

Tableau de bord
6 joueurs restants (sur 34 entrées)
Blindes : 12 000 / 24 000, ante 4 000
Tapis moyen : 1 416 666

Rappel de l'échelle des gains

Vainqueur : 555 000 €
Runner-up : 383 600 €
3e : 244 900 €
4e : 187 710 €
5e : 147 000 €
6e : 114 300 €