masquer le menu

A mi-parcours

- 15 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

3 Français seront au Day 4 du PSC Prague parmi les 49 derniers joueurs
Ils ont 3 jours de poker derrière eux et (on l'espère pour eux) autant à venir


Le Day 3 du PSC Prague fut l'une de ces journées où l'action à table a été un moment releguée au second plan, de par la volonté même des organisateurs de l'épreuve. Ceux-ci ont en effet choisi l'immédiate période d'après bulle (une bulle qui fut par ailleurs très, très longue : plus de deux heures montre en main) pour faire une annonce fracassante : le retour d'entre les morts de l'European Poker Tour (et des deux autres circuits emblématiques de PokerStars : le LAPT en Amérique du Sud et l'APPT en Asie et Océanie), annulant au passage une année d'efforts marketings pour imposer la marque "PokerStars Championship", ainsi que la création d'un massif tournoi à 25 000$ aux Bahamas en janvier 2019, où pas moins de neuf millions de dollars seront injectés par l'opérateur, en grande partie sous la forme de 300 tickets d'entrée qui seront distribués via divers canaux tout au long des douze prochains mois.

Rien que ça ! Forcément, à côté d'une telle annonce, vouée à rebattre les cartes du monde de poker live, de plus en plus concurrentiel ces derniers temps, les dernières nouvelles en provenance du Main Event du PSC Prague vont peut-être vous sembler anecdotiques. Mais avec 775 000 euros à aller chercher, les enjeux n'ont rien de dérisoire pour les 49 joueurs ayant traversé le Day 3 - cela représente un tiers des partants du jour, et on compte parmi eux trois français. Vous les connaissez probablement déjà bien...

Pierre Calamusa
Des bluffs osés, des setups inévitables, des value bets finement ciselés : tout au long des dix heures du Day 3, Pierre Calamusa en a donné pour leur argent aux équipes de Dans la Tête d'un Pro, dont les caméras n'ont pas perdu de vue une seconde les faits et gestes du Team Pro. Si preuve en était que la journée du VietF0u fut riche en action : le Grenoblois a réussi à perdre non pas une, mais deux confrontations entre deux Rois et deux As... mais termine tout de même le Day 3 avec 58 blindes ! "A la fin, après le deuxième KK/AA, j'ai préféré fermer la boutique", a sourit Pierre en emballant son tapis de 690,000. Une conclusion posée à une journée qui l'a vu s'impliquer dans un nombre incalculable de coups, notamment durant la longue phase de la bulle où, fort de son statut de chip-leader de la table, Pierre a relancé quasiment 100% des coups avant le flop, faisant augmenter son tapis sans prendre de rééls risques. Les lecteurs du blog du Team Winamax ne seront pas surpris d'apprendre que LeVietF0u est arrivé en grande forme à Prague : mardi, il nous prévenait avec un billet au nom prémonitoire : Les affaires reprennent.

Kalidou Sow
Il figurait dans le trio de tête peu avant la fin du Day 3, avant de vivre une dernière heure cauchemardesque. Mais Kalidou Sow n'est pas du genre à s'apitoyer longtemps sur ses coups du sort : avec un tapis encore dans la moyenne (550,000), ses chances restent plus ou moins intactes. "C'est pas grave : je vais aller manger, puis dormir, et demain je reviens encore plus fort." Le finaliste du FPS Enghien les Bains 2015 (3e pour 72 000 €) a atteint aujourd'hui les places payées d'un Main Event PSC pour la seconde fois, après un min-cash à Barcelone en août.

Jean Montury
Jean Montury n'a pas beaucoup joué aujourd'hui, mais il s'est quand même bien amusé : "J'ai passé la journée à regarder Pierre Calamusa perdre les coups qu'il devait gagner, et gagner les coups qu'il devait perdre. On m'avait dit qu'il s'était calmé et effectivement, quand il est arrivé à ma table il n'a pas joué pendant deux tours. Puis il s'est mis à relancer toutes les mains !" Concernant son propre parcours, le champion de l'EPT Malte explique avoir tenu grâce à "des bonnes mains reçues quand j'étais en grosse blinde. Ca m'a permis de reshove plusieurs fois. Mais sinon, c'était un peu comme hier : j'ai pas souvent joué, contrairement au Day 1. Pas grave : je m'y remets demain !" Le nordiste entamera le Day 4 dans une zone bien difficile à gérer : celle des vingt blindes.

Après trois jours de poker intense, nos trois français sont donc à mi-parcours : il reste encore autant de journées au programme alors que le field est passé de 855 à 49 joueurs.

Les éliminés français du jour

Aucun des douze tricolores du jour n'a été éliminé avant l'interminable bulle, pas même Yorane Kérignard qui possédait pourtant un tapis minuscule. Cependant, comme beaucoup d'entre eux étaient short-stack au moment de rentrer dans l'argent, il y a rapidement eu beaucoup de casse durant les deux niveaux qui ont suivi.

62 Samy Ouellani 12 200 €
64 Alexis Fleur 12 200 €
85 Arnaud Enselme 10 300 €
88 Francois Tosques 10 300 €
98 Jean-Jacques Zeitoun 9 100 €
107e Sonny Franco 9 100 €
120 Guillaume Pau Davy 8 700 €
122 Quentin Lecomte 8 700 €
125 Yorane Kerignard 8 700 €

Autre sortants notables du Day 3

54 Jake Cody (UK) 14 100 €
66 Martin Staszko (Rep. Tchèque) 12 200 €
67 James Akenhead (UK) 12 200 €
103 Igor Kurganov (Russie) 9 100 €
115 Alex Bilokur (Russie) 9 100 €

Le classement complet sera publié d'ici peu