masquer le menu

Exctinction des lampes

- 24 août 2017 - Par Benjo DiMeo

Event #18 : Main Event - 5 300€ (Day 3)

Aladin Reskallah
Après l'éclatement de la bulle, Aladin Reskallah me résumait ses trois premières heures en un acronyme bien connu : "R.A.S." Le Top Shark était resté relativement discret durant le main par main, maintenant son tapis à flot sans faire de vagues. Malheureusement, la suite de sa journée ne fut pas plus heureuse, et faute de cartes et spots favorables, et à mesure de l'augmentation des blindes, c'est inexorablement que son tapis a baissé, pour atteindre la zone dangereuse des 15BB en table télévisée.

C'est devant les caméras qu'il a joué, et perdu son dernier coup en direct. "Je n'avais plus que 70,000 aux blindes 4000/8000. Je trouve A2 au bouton, je fais tapis après une relance du voisin. C'était un peu le moment où jamais, si j'attendais trop longtemps je n'avais plus de fold equity. Là, je pense que j'en avais encore, et avec un As en main, on a quasiment toujours au moins 30% de chances..."

Mais Aladin va être payé par As-9 off, et ne parviendra pas à trouver d'amélioration sur le board. "C'est un peu la journée inverse d'hier, où tout s'était bien passé. Je suis un peu déçu, mais le cash est bon à prendre !" Pour son premier ITM sur un EPT PS Championship, Aladin remporte 11 420 euros.

Le niveau 18 (qui est en train de se terminer) fut particulièrement cruel envers les joueurs français. En plus d'Aladin, on a aussi dit au revoir aux gonzes suivants :

Klaus Pautrot
Klaus Pautrot (145e, 10 270 €)

Gilles Huet
Gilles Huet (141e, 11 420 €)

Albert Balayn
Albert Balayn (138e, 11 420 €)

Julien Perouse
Julien Perouse (121e, 11 420 €)


Avec un field réduit à 113 joueurs dans le Main Event (dont huit français seulement), je m'éclipse le temps de prendre un rapide repas : je serai de retour pour observer Sylvain Loosli dans la dernière ligne droite de l'épreuve de PLO High-Roller : Sylvain est actuellement en pause-dîner avec cinq joueurs restants seulement.