Emrah battu

- 29 avril 2019 - Par Flegmatic

Emrah Cakmak termine 5e pour 56 600 €
French National Championship 1 100 € (Day 3 et Finale)

Emrah Cakmak

On le savait en danger pour la première fois depuis le départ de cette table finale : Emrah Cakmak n'a pas réussi à remonter la pente sur ce National Championship, se faisant sortir en cinquième position pour 56 600 €. Pourtant, le Girondin avait pris son retour de dinner break par le bon bout, doublant son tapis de 13 BB en bataille de blindes avec 107 contre le A5 de Stefano Schiano.

Stefano Schiano

Mais quelques minutes plus tard, c'est ce même Schiano (photo), propulsé chipleader juste avant la pause, qui va avoir raison du dernier tricolore de ce tournoi. Après avoir défendu sa grosse blinde, Emrah check/raise le continuation bet de l'Italien sur Q92, avant de payer sa surrelance à tapis. Avec J10, le Français a en effet trouvé un monster draw, qui doit néanmmoins s'améliorer contre la paire de 9 de Schiano. Le 7 au turn est bien un des outs qu'attendait Emrah, mais la Q river offre un brutal full à son adversaire, plus que jamais en tête et favori pour le titre désormais.

Tout juste un mois après avoir terminé runner-up du WPTDeepstacks Amsterdam pour environ 70 000 €, Emrah Cakmak décroche une nouvelle place d'honneur et s'offre de quoi jouer le reste de ce festival EPT l'esprit libre. La frustration doit sans doute être grande mais, sur un tournoi qui avait réuni plus de 1 400 entrées, la perf' n'en reste pas moins très belle.

Le Championnat des Français

- 29 avril 2019 - Par Flegmatic

Emrah Cakmak et Sylvain Mazza sont en finale
French National Championship 1 100 € (Day 3 et Finale)

On a beau être en terre princière, ce tournoi d'ouverture à 1 100 € de l'EPT Monte-Carlo ne s'appelle décidément pas le French National Championship pour rien ! Même s'il a changé plusieurs de noms au travers des éditions, les faits restent inchangés : en 2016, Stéphane Dossetto remportait celui qui s'appellait encore France Poker Series, accompagné en finale par trois autres compatriotes ; 2017 est l'année du PS National Championship, où Romain Lewis termine runner-up, devant David Bourseau (5e) et Thierry Brigitte (8e) ; quant à l'édition 2018, elle fut évidemment marquée par le sacre de Guillaume Diaz, avec également Abdullatif Attia sur la troisième marche du podium.

Emrah Cakmak

En 2019, les quotas sont de nouveau respectés, avec deux Frenchies encore assis autour de la dernière table, alors qu'ils ne sont plus que sept à pouvoir prétendre au trophée et aux 244 500 € à la gagne. Le premier est le plus connu des deux et aussi celui en possession du plus gros tapis, Emrah Cakmak (photo). Bordelais habitué des tournois mid stakes du circuit européen depuis 2014,  Emrah a signé l'une de ses plus belles perfs il y a quelques semaines, terminant runner-up du WPTDeepstacks d'Amsterdam pour un peu moins de 70 000 €.

Parti dans le wagon de queue au départ de ce Day 3, le Français a doublé dès la première main grâce à un magnifique setup remporté avec deux As contre deux Rois, avant de tout démolir sur son passage, éliminant notamment avec réussite son compatriote Baptiste Carteau (14e, 11 800 €) avec As-Valet contre deux Rois puis l'Allemand Dennis Schienagel (As-10 contre deux Dames), se propulsant co-chipleader de la finale à neuf, à égalité avec l'Américain James Romero, vainqueur du WPT Five Diamond en 2016 pour 1,9 million de dollars. Visage connu du circuit tricolore, titré trois fois entre 2014 et 2015, dont déjà sur un Side Event EPT à Deauville, Emrah est ici à la recherche de son premier gain à six chiffres. Il lui faudra pour cela atteindre au moins la deuxième place. Avec plus de 75 blindes devant lui, il est en tout cas en position idéale.

Sylvain Mazza

Le second n'était encore jamais apparu sur notre radar avant ce jour. Présenté par une confrère comme un habitué des tournois du sud de la France et de l'Europe, Sylvain Mazza ne vient taper le carton que sporadiquement depuis un peu plus de dix ans et a obtenu sa meilleure perf' en 2009, sur un tournoi à 1 800 € du WPT Marrakech.

Si l'on traçait la courbe du tapis de Sylvain sur ce Day 3, elle se croiserait presque parfaitement avec celle d'Emrah Cakmak. Arrivé ce midi en position de chipleader avec 5,2 millions de jetons, il a parfaitement commencé en sortant l'Israëlien Shachar Haran pour monter à 6,7 millions, mais a ensuite semblé perdre la majorité des gros coups dans lesquels il s'est engagé. Résultat des courses, le voilà désormais short stack à sept joueurs restants, juste derrière la vainqueur du Ladies Event des WSOP 2015, Jacquelyn Scott. À l'heure où ces lignes sont tapées, il reste à Sylvain une petite vingtaine de blindes.

James Romero - Jacquelyn Scott

Après l'élimination du July Nine 2018 Jack Sinclair en 9e place, James Romero et Jacquelyn Scott sont les principales têtes de série restantes de cette finale, chacun placés à l'un des deux bouts du classement, en haut pour le premier, en bas pour la seconde.

Le casting au départ de la Table finale

French National Table Finale

1/ Mario Mosböck (Autriche)
2/ James Romero (USA)
3/ Jacquelyn Scott (USA)
4/ Sam Higgs (Australie)
5/ Sylvain Mazza (France)
6/ Jack Sinclair (UK) - OUT 9e (17 750 €)
7/ Yota Mitsui (Japon) - OUT 8e (23 000 €)
8/ Emrah Cakmak (France)
9/ Stefano Schiano (Italie)

Échelle des gains

Vainqueur : 244 500 €
Runner-up : 139 500 €
3e : 98 200 €
4e : 72 200 €
5e : 56 600 €
6e : 42 800 €
7e : 32 600 €

Tableau de bord
7 joueurs restants (sur 1 425 entrées)
Tapis moyen : 6 107 143
Blindes : 60 000 / 120 000, BB ante 120 000

Rémi la castagne

- 28 avril 2019 - Par Flegmatic

Rémi Castaignon large chipleader à 62 joueurs restants
French National Championship 1 100 € (Day 2)

La Salle des Étoiles attendra encore un peu. Après être revenu sur l'exploit de Sylvain Loosli sur le High Roller à 10 300 €, le premier tournoi qui nous intéresse aujourd'hui ne se déroule pas dans la salle mythique qui fait la réputation et le prestige de cet EPT Monte-Carlo, mais dans la salle dite "Amerika", située sous la terrasse du Monte-Carlo Bay. Ce tournoi, c'est le French National Championship à 1 100 €, dont le Day 2 a démarré sur les coups de midi.

Monte-Carlo Bay

On a connu pire vue avant d'accéder à une salle de poker.

Parlons chiffres avant de rentrer dans le vif du sujet, pour vous dire que 1 425 entrées ont été recensées sur la traditionnelle épreuve d'ouverture du festival, pour 897 joueurs uniques, dont 214 ont franchi l'un des trois Day 1, atteignant en même temps les places payées. Un chiffre sensiblement équivalent aux 1 501 inscriptions de 2018, année, rappelons-le une nouvelle fois parce que ça nous fait plaisir, de la victoire de Guillaume Diaz.

Un Volatile qui n'a malheureusement pas réussi à se qualifier pour le Day 2, au contraire des deux féminines du Team Winamax, Gaëlle Baumann et Leo Margets. Là encore, point de bonnes nouvelles à l'horizon puisque la première, revenue avec cinq blindes, n'a pas tenu plus de quelques mains (209e, 1 750 €), encaissant un bad beat avec deux As contre Dame-Valet, alors que la seconde a chuté en 81e place pour 2 750 €, après que son Roi-Dame n'a pas trouvé d'amélioration contre As-10.

Rémi Castaignon

Mais rassurez-vous, alors que le field est tombé sous la barre des 70 joueurs, le clan français est on ne peut plus d'attaque. Sur les 73 tricolores encore en course au départ du Day 2, nombreuses sont encore les têtes connues, certaines s'affichant même tout en haut du classement. C'est notamment le cas de Rémi Castaignon (photo), qui a empoché sous nos yeux un pot monstrueux pour s'offrir le chiplead provisoire du tournoi.

Sur les blindes 6 000 / 12 000, le vainqueur de l'EPT Deauville 2013 place un 3-bet à 140 000 suite à une ouverture du joueur au hi-jack. Rien n'est misé sur le flop KJ9, avant que ce dernier ne reprenne l'initiative, en misant 250 000 sur le turn 3. C'est payé. Sur la river 2, notre ami annonce 475 000 au croupier mais n'a même pas le temps d'avancer ses piles que le Français a déjà jeté un jeton au milieu. Avec une paire de 9 en main, Rémi est en effet plus qu'armé et bat sans peine le QJ de son voisin.

Giuseppe Zarbo

Déjà en possession d'un tapis conséquent, le Sudiste grimpe ainsi à 2,4 millions, alors que le tapis moyen dépasse à peine les 600 000. Avec 200 blindes devant lui, le voilà avec de quoi voir venir. Cela mérite bien une tape virile sur l'épaule de Giuseppe Zarbo, assis à la table d'à côté et qui n'a rien manqué de cet énorme coup. Avec environ 1,2 million, ce dernier est aussi plutôt serein et surtout parfaitement dans son élément : avec beaucoup d'Italiens et de Français encore en course, Giuseppe peut converser à loisir dans les deux langues. Si tout se passe bien, nous n'avons donc pas fini de l'entendre.

Corentin Ropert - Arnaud Enselme

Tout se déroule également à merveille pour Gilbert Diaz, pointé au-dessus du million, tout comme un autre compatriote que nous n'avons pas encore le plaisir de connaître, Morgan Aceto. C'est un peu plus compliqué en revanche pour les deux potos Corentin Ropert et Arnaud Enselme (photo), qui naviguent tous deux entre 20 et 30 blindes. Enfin, parmi ceux que nous avons reconnus, les deux joueurs les plus en difficulté semblent être Emrah Cakmak et Patrick Caverivière.

Ole Schemion

Histoire d'être tout à fait complet, sachez qu'à l'international, Ole Schemion est pour l'instant en grande forme, deux jours après sa septième place sur le 10K, avec 1,7 million devant lui, un cran à gauche de l'Italien Gianluca Speranza (400 000). Tapis au-dessus du million aussi pour le July Nine Jack Sinclair, alors qu'à côté, le vainqueur du PSPC Ramon Colillas se bat avec un petit stack. Il reste donc du beau monde pour aller chercher les 244 500 € à la gagne. Mais ça, ce sera demain. Pour l'heure, la journée est encore longue et on ne devrait connaître les qualifiés pour le Day 3 qu'aux premières heures de la nuit.

Tableau de bord
62 joueurs restants (sur 1 425 entrées)
Blindes : 8 000 / 16 000, BB ante 16 000
Tapis moyen : 689 516
Prix assuré : 3 200 €

Le Team Winamax fonce sur le Rocher

- 26 avril 2019 - Par Benjo DiMeo

EPT Monte Carlo
Gonflé à bloc par son séminaire annuel, qui vient de se terminer dans le sud de la France, le Team Winamax investit Monte Carlo à l'occasion du dernier festival European Poker Tour de la saison. Qui dit "Monaco" dit "voitures de luxe de toutes les couleurs", "gratte-ciels délirants", "cafés à 9 €" et donc, forcément, "tournois high-stakes" : au cours de la semaine à venir, nous allons observer des parties de poker au droit d'entrée pouvant monter jusqu'à 100 000 € !

Le Team est quasiment au complet à Monte Carlo : on lui souhaite un aussi beau succès que lors de l'édition 2018 du festival, qui avait vu Guillaume Diaz remporter la plus belle victoire de sa carrière sur l'EPT National. Ils seront entourés par un large contingent de joueurs français et italiens, et mal de pointures venues des Etats-Unis. A partir de dimanche, nous serons sur place pour tout vous raconter grâce au reportage en immersion de Flegmatic !

Les temps forts du festival
Super High Roller 100 000 € : 27-29 avril
French National Championship 1 100 € : 27-29 avril
Main Event 5 300 € : 29 avril - 4 mai
High Roller 25 000 € : 2-4 mai