masquer le menu

Day 2 : le bilan chiffré

- 14 avril 2018 - Par Tapis_Volant

Le Top 10

Patrick Bruel

Pascal Lefrançois (Canada) 66 525 000
Patrick Bruel (Team Winamax, France) 48 450 000
Sergey Lebedev (Russie) 40 925 000
Martin Kus (Canada) 38 975 000
Jan-Eric Schwippert (Allemagne) 38 000 000
Vitalii Pankov (Russie) 33 150 000
Julian Stuer (Autriche) 31 500 000
Balazs Botond (Hongrie) 31 500 000
Marton Czuczor (Hongrie) 30 775 000
Ognyan Dimov (Bulgarie) 29 450 000

Les têtes de série (sélection)

Bart Lybaert

Stephen Chidwick (Canada) 29 375 000
Bart Lybaert -photo- (Belgique) 25 425 000
Adam Owen (Royaume-Uni) 24 025 000
Sam Greenwood (Canada) 23 735 000
Philipp Gruissem (Allemagne) 22 875 000
Morten Mortensen (Danemark) 22 550 000
Thomas Boivin (Belgique) 19 300 000
Pierre Calamusa (Team Winamax, France) 18 600 000
Oliver Price (Royaume-Uni) 14 150 000
Dominik Nitsche (Allemagne) 14 125 000
Anton Wigg (Suède) 13 400 000
Johnny Lodden (Norvège) 12 750 000
Davidi Kitai (Team Winamax, Belgique) 11 975 000
Thomas Muhlocker (Autriche) 10 625 000
Jack Salter (Royaume-Uni) 10 175 000
Sam Trickett (Royaume-Uni) 10 000 000
Mustapha Kanit (Team Winamax, Italie) 8 475 000

Tableau de bord
58 joueurs restants (sur 1 175 inscriptions)
Blindes à la reprise : 200 000 / 400 000, button ante 400 000
Tapis moyen : 20 000 000
Palier : 49e - 80e : 35 000 €
Reprise samedi à 13h

Patrick Bruel emmène le Team Winamax au Day 3

- 14 avril 2018 - Par Tapis_Volant

Event #7 : Main Event 10 300 € (Day 2)
Quatre membres du Team avancent au Day 3
Patrick Bruel 2ème au chipcount

Maquette

Comme j’avais la flemme de pondre une conclusion à cette journée un peu trop longue ici au Casino de Barcelone, je me suis contenté d’aller voler la maquette de l’édition du journal local de demain, on m'a soufflé dans l'oreillette que l’événement partypoker MILLIONS avait le droit à une couverture aux petits oignons. En feuilletant le journal dans ma chambre d’hôtel, je suis tombé sur quelques informations sur les événements de la journée. En voici un petit résumé si vous ne parvenez pas vous procurer le journal.

A la une

Team Winamax

On retrouve la qualification de quatre membres du Team Winamax pour le Day 2, Patrick Bruel, Pierre Calamusa, Mustapha Kanit et Davidi Kitai. Avec 12 membres de l’équipe au départ ce midi, Winamax a réussi à placer un tiers de ses joueurs dans l’argent, avec un Patrick Bruel qui termine 2ème au chipcount et Pierre Calamusa qui aura fait rêver les foules tout au long de la journée. On n’oublie pas non plus Aurélien Guiglini, pièce maîtresse de la société et habitué des beaux deeps runs sur le circuit, qui termine son aventure à la 93ème place pour un gain de 30 000 €.

Actualité nationale

Davidi Pierre

Ils étaient 24 Français au départ du Day 2 à 13h et seulement neuf d'entre eux sont parvenus à se hisser dans l’argent. Ivan Deyra, Alexandre Réard, Bertrand Grospellier, Ludovic Lacay, Gaëlle Baumann ou Benjamin Pollak font partie des tricolores qui ont perdu des sous en venant à Barcelone, alors que Julien Pérouse (139ème), Julien Sitbon (109ème), Omar Lakhdari (103ème), Aurélien Guiglini (93ème), Erwann Pecheux (91ème) et Hassan Fares (64ème) ne repartiront pas les mains vides du festival et ajoutent une ligne Hendon Mob à leur palmarès.

Les pages internationales

Patrick Bruel

Les stars internationales ont répondu présents sur ce Day 2 puisqu’on retrouve dans les qualifiés de la journée de nombreuses têtes d’affiche du circuit, à commencer par le chipleader canadien Pascal Lefrançois (photo) qui termine son Day 2 avec un stack impressionnant de 66 millions, alors que Stephen Chidwick (29,3m), Philipp Gruissem (22,8m), Dominik Nitsche (14m) ou Johnny Lodden (12,7m) font partie du casting des 58 survivants du Day 2, tout comme nos deux Team Pros Mustapha Kanit (8,4m) et Davidi Kitai (11,9m).

La rubrique Sports

DTDP

Au rayon des sports, on signale la très belle performance de l’équipe de Dans la tête d’un Pro qui a achevé l’aventure Adrian Mateos sur une élimination du joueur espagnol avant la bulle. Cinq bullets pour finalement échouer si près de l’argent, c’est pas vraiment le happy end qui était prévu par le réalisateur de l’émission. Du coup, l’équipe a du changer son fusil d’épaule et switcher sur Leo Margets. Mais sans plus de succès. Quelques minutes plus tard, la belle espagnole rendait également les armes sans passer par la case payout. Ni une, ni deux, la prochaine star du programme était choisie en deux temps trois mouvements. Il ‘agirait de Davidi Kitai, l’homme qui a donné ses lettres de noblesse à l’émission lorsqu’il n’a pas eu son dinner-break il y a près de dix ans de cela.

People

Patrick Bruel

Dans la rubrique People, Patrick Bruel, bien évidemment, qui a presque éclipsé Bruno Lopes, éliminé prématurément sur ce Day 2. De retour sur le circuit après de long mois sans jouer aux cartes, ou alors seulement sur les tournages ou après les concerts, le patron a montré qu’il n’avait rien perdu de sa superbe sur ce Main Event où il continue de caracoler en haut des charts. Propulsé vers les sommets après un quart d’heure de folie où il a d’abord trouvé deux as contre deux valets pour doubler, il s’est ensuite permis le luxe de striker deux joueurs avec les dames contre les valets et les six pour monter à 30 millions de jetons. Il finit la journée avec 48 millions de jetons après avoir gagné deux rois contre as-roi sur la dernière main pour doubler son tapis sans souffrance. Il est plus que jamais motivé pour devenir le last man standing ici à Barcelone, là même où il avait disputé une table finale EPT en 2007. Toute la planète poker se réjouit de retrouver Patrick Bruel aussi en forme sur un tournoi, espérant secrètement que la presse en parle, et qu'un nouveau boom du poker fasse irruption dans notre pays.

Economie

Kanit_Kitai

143 joueurs, sur les 329 au départ de la journée, sont parvenus à assurer au moins 25 000 € après l’éclatement de la bulle. Pour être vraiment précis, certains d’entre eux devront faire beaucoup mieux pour rembourser les quatre ou cinq bullets qui leur ont été nécessaires pour accéder à ce Day 2. Même si cette somme suffirait à un citoyen lambda pour vivre tranquillement pendant une année, la plupart des survivants de ce Main Event ont les yeux rivés vers les 1,7 millions promis au vainqueur, d'ores et déjà assurés de remporter au moins 35 000 €.

Les chiens écrasés

Chiffres

Dans la rubrique des chiens écrasés, on signalera le démarrage laborieux de l’Event #8, le High Roller à 10 300 € avec seulement 32 joueurs en lice pour une garantie de 2 millions. Heureusement pour les organisateurs, un Day 1B est prévu demain et tous les déçus du Main Event devraient prendre part à l’épreuve.

Le programme TV

A suivre demain 13h sur la partypoker TV, la retransmission d’une table choisie au hasard … ou presque. Une table regrouperait Pascal Lefrançois, Philipp Gruissem, Patrick Bruel, Alexander Ivarsson, Niall Farrel et Thomas Muhlocker. D'ici à ce que cette table soit choisie pour le streaming, il n'y a qu'un pas que l'on peut franchir aisément. Et sinon, vous pouvez également retrouver le coverage ici-même dès 13h avec le début du Day 3.

Patriiiick en haut des charts

- 14 avril 2018 - Par Tapis_Volant

Event #7 : Main Event 10 300 € (Day 2)
Patrick Bruel vit un quart d'heure de folie et passe à 30 millions de jetons

Patrick Bruel

Ahurissant, c’est le seul mot qui me vient à la bouche après le quart d’heure que vient de vivre Patrick Bruel. En effet, menant sa barque tranquillement sur ce Day 2, Patrick vient de se retrouver propulsé tout en haut des charts en deux coups successifs.

Il double d’abord son tapis de 9 millions (30blindes) avec deux As contre deux Valets à tapis preflop, puis découvre une paire de Dames à peine remis de ce double-up. Avant d’avoir à choisir que faire avec cette premium, Patrick a la bonne surprise de voir Stéphane Albertini pousser son maigre tapis de 1,7 millions en début de parole. Il se contente astucieusement de payer et voit Evangelos Bechrakis pousser son tapis de 6,5 millions. Il paye dans la seconde en révélant QQ et a la bonne surprise de découvrir 66 chez Albertini et JJ chez Bechrakis.

La logique est respectée sur le board et Patrick Bruel trouve même une troisième dame pour confirmer sa supériorité et réaliser un strike.

Légèrement sonné, Patrick s’excuse presque au moment de serrer la main à Stéphane Albertini (qui nous quitte donc en 75ème position) avant de mettre plusieurs minutes à ranger son tapis tout neuf de 30 millions de jetons. Y a pas à dire, Patrick Bruel est en train de "casseeeeez le tournoi".

Patrick Bruel

Patrick Bruel a mis de longues minutes pour organiser son tapis tout neuf

LeVietFou en contrôle

- 14 avril 2018 - Par Tapis_Volant

Event #7 : Main Event 10 300 € (Day 2)
Pierre Calamusa retrouve le fauteuil de chipleader

Pierre Calamusa

Dans la zone depuis le début de ce tournoi, Pierre Calamusa vient tout simplement de s’installer dans le fauteuil de chipleader devant nos yeux ébahis. Je m’avance un peu, mais j’ai eu la flemme de vérifier si quelqu’un avait plus de 28 millions à cette heure avancée de la nuit. Mais revenons un peu sur les faits.

En premier de parole, Pierre découvre une paire de sept. Pas du genre à laisser passer une occasion pareille, il appuie sur le bouton relance et se fait payer uniquement par un jeune joueur au bouton.

Sur le flop 762, Pierre opte pour une mise de continuation classique avec son brelan floppé. Là, dans sa tête, il doit entendre toute une fanfare s’agiter, anticipant les millions qu’il va pouvoir soutirer à son adversaire.

Il décide de changer de plan sur la turn 6 qui lui apporte un full. Son adversaire s’engouffre dans la brèche et place une mise à 2 100k. Pierre réplique cette fois par un check/raise à 5 500k.

Là, je dois vous l’avouer, c’est ce moment que je choisis pour me pointer avec mon appareil photo. Quand je découvre ce check/raise, ma première pensée, c’est « Oh putain, je veux pas voir LeVietSpew sous mes yeux » Je l’implore d’avoir une main, dans ma tête, mais je n’arrive pas trop à réfléchir au coup. J’espère juste qu’il a de bonnes raisons pour faire ça, d’autant que son adversaire paye le check/raise et qu’on découvre un A sur la river. Je pressens de plus en plus que ce coup va finir à tapis.

Il reste 5,5 millions à la future victime et Pierre ne prend pas plus d’une seconde avant de le mettre à tapis. Son adversaire hésite longuement, utilisant même deux boutons time pour prolonger son temps de réflexion… avant de payer.

Pierre Calamusa retourne à notre grand soulagement 77 pour full et son adversaire ne peut que mucker, dépité, son 88, avant de quitter l’aire de jeu.

Tout sourire, Pierre Calamusa peut tranquillement ranger ses nouveaux jouets, il est désormais plus que jamais en place pour marquer de son empreinte ce partypoker MILLIONS avec un tapis substantiel de 28 millions, soit deux fois la moyenne à 80 joueurs restants.

Lancer de pièces

- 13 avril 2018 - Par Tapis_Volant

Event #7 : Main Event 10 300 € (Day 2)
Erwann Pecheux et Aurélien Guiglini prennent la porte sur un coin flip

Erwann Pecheux

Après avoir fait les montagnes russes à une table compliquée, gagnant et perdant des lancers de pièces pour se remettre à flots, Erwann Pecheux est retombé à 15 blindes, qu’il a décidé d’investir en deuxième de parole avec une belle paire de Sept.

Malheureusemet pour le Team Pro PMU, il a entendu du bruit derrière lui puisque deux joueurs ont poussé leur tapis également, l’un avec les Dames, et l’autre avec le As. C’était plutôt un bon moment pour trouver un Sept, mais Erwann va devoir aller le chercher du côté de la Players Party puisqu’il ne trouvera aucune aide sur le board pour buster à la 91ème place.

Aurelien Guiglini

Quelques minutes plus tôt, c’est Aurélien Guiglini qui rendait les armes à la 93ème place, après avoir perdu le plus classique des coin flips As-Roi contre les Dames à tapis preflop pour un pot de 14 millions. Guignol encaisse 30 000 € pour cette nouvelle performance sur le circuit, lui qui deep run au moins 60% des tournois qu’il joue.

Ils ne sont donc plus que quatre français en lice dans le tournoi, Pierre Calamusa, Patrick Bruel, Hassan Farès et Stéphane Albertini.

Tableau de bord
83 joueurs restants (sur 1 175 inscriptions)
Blindes à la reprise : 150 000 / 300 000, button ante 300 000
Tapis moyen : 14 200 000
Palier : 81e - 120e : 30 000 €