masquer le menu

Pas la place qu'il cherchait

- 8 avril 2018 - Par Flegmatic

Event #2 : Super High Roller 25 500 € 1 (Day 2 et Finale)
Adrián Mateos termine quatrième de son premier tournoi barcelonais (204 000 €)

Adrián Mateos OUT

"Je joue pour gagner. Je ne suis pas content à 100%, mais il reste beaucoup de tournois à jouer ici." Avec ces deux phrases, Adrián Mateos a parfaitement résumé son élimination en quatrième place de ce premier Super High Roller à 25 500 €, pour un gain de 204 000 €. Quiconque suit et connaît un minimum l'Espagnol connaît son instinct de compétiteur, qui ne se satisfait véritablement que de ces trop rares premières places. Oui, rares, même pour lui. Mais il suffit de regarder le reste du programme du festival pour constater qu'il reste encore une foule d'occasions au numéro 1 mondial d'ajouter quelques belles lignes à un palmarès qui s'étoffe de semaine en semaine.

Adrián Mateos

La dernière main du n°1 mondial sur ce tournoi est presque anecdotique, mais symbolise tout de même le soupçon de réussite qui lui aura manqué pour espérer poursuivre un peu plus longtemps sa route aujourd'hui. Suite à une ouverture de Rainer Kempe en bataille de blindes, notre W rouge pousse sa vingtaine de blindes avec K8, mais voit l'Allemand payer sans se poser de question avec A10. Le Madrilène est drawing dead dès le turn d'un board 2QA2Q.

Comme l'on pouvait s'y attendre, Adrián va s'empresser de dépenser le huitième de ce gain sur le second SHR à 25 500 € dont le Day 1 a démarré à 13 heures et sur lequel nous allons également nous empresser d'aller faire un tour. Sur ce tournoi ci, la victoire se jouera donc, par ordre décroissant de tapis, entre les deux Allemands Rainer Kempe et Andreas Eiler et l'Américain Erik Seidel. Que le meilleur gagne.

Échelle des gains

Vainqueur : 700 000 €
Runner-up : 450 000 €
3e : 300 000 €

Juan Perdu

- 8 avril 2018 - Par Flegmatic

Event #2 : Super High Roller 25 500 € 1 (Day 2 et Finale)
Juan Pardo éliminé en cinquième position (160 000 €)

Juan Pardo OUT

Après une période d'accalmie bien légitime relative suite aux éliminations rapides du début de journée, ce fut au tour de l'Espagnol Juan Pardo de se faire quelque peu fait rattraper par la structure résolument rapide de ce Super High Roller. Il n'a ainsi plus que sept blindes au moment d'annoncer "all-in" au bouton avec K6. Avec une paire de 2 en main, Andreas Eiler est prêt à jouer le lancer de pièce, et le remporte suite à un board sans accident pour sa main.

Inconnu du grand public (et de votre serviteur) avant ce tournoi, le premier joueur ibérique à quitter cette table finale aujourd'hui s'est bien battu, signant notamment plusieurs bons bluffs face à Erik Seidel. Sa cinquième place lui rapporte 160 000 €, soit le meilleur gain que nous lui connaissons en tournoi live.

Avec cette élimination, Andreas Eiler continue de faire la course en tête devant son compatriote Rainer Kempe, Adrián Mateos et Erik Seidel fermant la marche avec des tapis compris entre quinze et vingt blindes. Mais avec une moyenne tombée à 25 BB, le moindre double up peut changer de manière significative le cours des événements.

Tableau de bord
5 joueurs restants (sur 88 entrées)
Blindes : 350 000 / 700 000
Button ante : 700 000
Prochain sortant : 204 000 €

Pas de pitié pour les short stacks

- 8 avril 2018 - Par Flegmatic

Event #2 : Super High Roller 25 500 € 1 (Day 2 et Finale)
Alexander Foxen éliminé de la main d'Adrián Mateos (7e, 90 000 €)
Byron Kaverman sorti en sixième place (120 000 €)

Alexander Foxen

Cela fait moins de deux heures que cette finale a démarré et Adrián Mateocompte déjà deux victimes à son compteur. La dernière en date répond au nom d'Alexandre Foxen. Short stack avec à peine plus de six blindes, l'Américain voit tout le monde passer jusqu'à son bouton, et ne réfléchit pas longtemps avant de tout mettre au milieu avec Q8 (Davidi, si tu nous lis). De grosse blinde avec K6, notre W rouge ne peut se résoudre à passer, et voit sa main rester devant à l'issue d'un board 53295.

Discret aujourd'hui car limité par son petit tapis, l'Américain, actuel cinquième au classement GPI, termine septième et ajoute 90 000 € à sa bankroll. On ne serait pas surpris de le voir en réinvestir une partie dans le deuxième Super High Roller à 25 500 €, qui a démarré sur les coups de 13 heures.

Byron Kaverman

Le temps de taper les deux paragraphes du dessus, un autre short stack a rejoint le rail, Byron Kaverman. Les quatre blindes de l'Américain sont parties avec un 65 resté derrière le K5 d'Andreas Eiler, qui avait payé depuis sa grosse blinde. La route de Byron s'arrête donc en sixième place, pour un gain de 120 000 €. Dans le même temps, le plus vieux des deux Allemands voit son stack grimper à plus de 27 millions, l'enfonçant un peu plus profondément dans le confortable fauteuil de chipleader.

Tableau de bord
5 joueurs restants (sur 88 entrées)
Blindes : 200 000 / 400 000
Button antes : 400 000
Prochain sortant : 150 000 €

La máquina à plein régime

- 8 avril 2018 - Par Flegmatic

Event #2 : Super High Roller 25 500 € 1 (Day 2 et Finale)
Adrián Mateos élimine Orpen Kisacikoglu (9e, 60 000 €)

Adrián Mateos TF 25K

Comptant parmi les plus petits tapis au départ de cette table finale, Orpen Kisacikoglu (merci à l'inventeur du copier/coller) pensait probablement avoir trouvé le spot idéal pour se refaire une cerise, lorsque son As-Dame trouve un flop 28A. Problème, Adrián Mateos était mieux armé avec un joli As-8 et, après avoir envoyé un premier barrel au flop, ne se gêne pas pour payer le check/raise à tapis du Turc sur un anodin 3 au turn. Un A tombé dans la rivière plus loin, Orpen est le premier sortant de la journée, récupérant au passage 60 000 €.

Grimpé à 12,78 millions avec cette élimination, Amadi poursuit son ascension quelques minutes plus tard, sur un coup qui aurait même pu lui rapporter beaucoup plus sans un très gros fold de Kristen Bicknell, qui venait quant à elle de doubler sur Juan Pardo Dominguez, grâce à une paire d'As rentabilisée au maximum.

Kristen Bicknell

Suite à une ouverture UTG+1 de la Canadienne avec KQ, Adrián se contente de payer au bouton avec AK. La double détentrice de bracelets WSOP refuse le continuation bet sur un flop K102 plutôt favorable, et check/call à la place la mise du numéro 1 mondial. Notre Pro enchaîne avec un deuxième barrel à 2,2 millions sur le 2 au turn, puis un troisième à 5,2 millions sur une rivière 3.

Il faut à Kristen l'intégralité de la shot clock d'une minute, et une plaque "Time" lui offrant 30 secondes de réflexion supplémentaires, pour qu'elle se résigne à passer, conservant un tapis de 9,7 millions. Une main parfaitement jouée de part et d'autre, voilà qui mérite d'être souligné. De son côté, Adrián monte à 16,2 millions, à égalité avec les deux Allemands Rainer Kempe et Andreas Eiler. Cette finale démarre sous les meilleures auspices.

Tableau de bord
8 joueurs restants (sur 88 entrées)
Blindes : 175 000 / 350 000
Button antes : 350 000
Prochain sortant : 60 000 €

EDIT : Après avoir perdu quelques plumes supplémentaires, Kristen Bicknell s'est retrouvée à tapis préflop pour sa survie avec moins de vingt blindes face à Rainer Kempe. Malheureusement pour la Canadienne, sa paire de Valets n'a pas tenue contre les deux 10 de l'Allemand, transformés en brelan dès le flop. Avec plus de 18 millions dans sa besace, l'ami Rainer est désormais large chipleader, alors que Bicknell termine son tour de montagnes russes dominical en huitième position, pour un gain de 60 000 €.

Déjà une finale pour Adrián Mateos !

- 8 avril 2018 - Par Flegmatic

Event #2 : Super High Roller 25 500 € 1 (Day 2 et Finale)
Amadi_17 parmi les neuf finalistes
650 000 € à aller chercher

Adrián Mateos

À peine le temps de trouver la salle de presse et de nous installer ici au Casino de Barcelone que le plus hyperactif des membres du Team Winamax nous met déjà à contribution ! Contrairement à nous, Adrián Mateos a immédiatement pris ses marques au sein de cet environnement inédit que constitue le partypoker MILLIONS Barcelone, s'invitant tout de suite au casting de la première table finale du festival catalan, sur son tournoi phare inaugural, le premier des deux Super High Rollers à 25 500 €. Encore une fois avec le Madrilène, il serait facile de minimiser la performance, au vue de l'incroyable régularité dont il fait preuve sur ces épreuves à cinq et/ou six chiffres de buy-in. Mais il est toujours utile de rappeler qu'Adrián a de nouveau guerroyé durant toute une journée avec les meilleurs joueurs de la planète poker. La liste des éliminés au sein du field total de 88 entrées (la dotation garantie de deux millions d'euros a donc été dépassée) ne dit pas autre chose : Isaac Haxton, Stephen Chidwick, les jumeaux GreenwoodPatrick AntoniusKoray Aldemir, notre Italien à nous Mustapha Kanit, j'en passe et des meilleurs.

Andreas Eiler

Au lendemain d'un Day 1 qui s'est achevé après un peu plus de vingt niveaux de trente minutes, avec l'entrée dans les neuf places payées, ils ne sont plus que huit à s'élever entre Adrián et un nouveau titre sur le circuit High Roller. Parce que les festivals changent mais que les bonnes habitudes restent, les deux leaders à l'entame de ce que partypoker a choisi d'appeler la "table finale non-officielle" (le tournoi est joué en 8-handed) sont Allemands. Si l'un, Rainer Kempe, ne nous est pas inconnu, par son omniprésence sur le circuit et un CV qui affiche plus de 14 millions de dollars de gains l'autre, Andreas Eiler, est beaucoup plus discret... mais a tout de même terminé runner-up du High Roller for One Drop des derniers WSOP-Europe de Rozvadov pour plus de deux millions d'euros. Mauvaise nouvelle pour Adrián, nos voisins d'outre-Rhin sont tous deux situés à sa gauche.

Le reste du casting a également tout du rendez-vous d'habitués, entre la légende Erik Seidel, son compatriote Byron Kaverman, le Turc Orpen Kisacikoglu, déjà croisé à Prague en décembre dernier, ou encore la Canadienne Kristen Bicknell, plus en forme que jamais depuis la fin d'année dernière. Peu d'infos à vous donner en revanche sur l'autre local de cette finale, Juan Pardo Dominguez, qui fait figure d'invité surprise par rapport à ce que j'ai pu trouver à ce nom sur Hendon Mob.

Pour ce qui est du payout, tous sont assurés d'encaisser un joli billet de 60 000 €, tandis que le vainqueur recevra ce soir 650 000 €. On compte sur Adrián pour lancer en fanfare cet historique rendez-vous barcelonais, à la fois pour le monde du poker live - rappelons que ce festival est le premier de cet envergure jamais organisé par party - et pour le Team Winamax, qui s'avance au grand complet dans la capitale catalane.

Enfin, notez que si la finale a démarré sur les coups de midi, nous respecterons dans ces colonnes le délai de trente minutes en vigueur sur le streaming avec cartes dévoilées, disponible sur la chaîne Youtube de partypoker. C'est parti, ces huit jours de reportage du partypoker MILLIONS de Barcelone peuvent officiellement commencer.

Table finale Super High Roller 25K

Le casting de la finale

1/ Orpen Kisacikoglu (Turquie) 3 550 000 (14 BB)
2/ Byron Kaverman (USA) 4 275 000 (17 BB)
3/ Adrián Mateos (Espagne, Team Winamax) 9 125 000 (36 BB)
4/ Andreas Eiler (Allemagne) 19 050 000 (76 BB)
5/ Erik Seidel (USA) 10 050 000 (40 BB)
6/ Rainer Kempe (Allemagne) 18 600 000 (74 BB)
7/ Kristen Bicknell (Canada) 6 650 000 (26 BB)
8/ Juan Pardo Dominguez (Espagne) 13 000 000 (52 BB)
9/ Alexander Foxen (USA) 4 275 000 (17 BB)

Blindes : 125 000 / 250 000
Button antes* : 250 000

Échelle des gains

Vainqueur : 700 000 €
Runner-up : 450 000 €
3e : 300 000 €
4e : 204 000 €
5e : 150 000 €
6e : 120 000 €
7e : 90 000 €
8e - 9e : 60 000 €

*Comme l'avait déjà effectué partypoker lors de ses précédents festivals live (à Punta Cana, par exemple), c'est ici le joueur au bouton qui place les antes pour toute la table, dont le montant correspond à celui de la grosse blinde.