masquer le menu

La nuit tombe sur Amsterdam

- 11 novembre 2009 - Par Harper

Une journée en demi-teinte pour les Bleus



La bonne parole revient ce soir à Rui Cao : « La journée a été difficile pour les français... Pourtant, la structure est belle. » Alors, qu'est-il arrivé ? Est-ce que les joueurs sont désormais trop habitués à débuter avec 30,000 jetons et engagent trop rapidement leur capital lorsqu'il n'en possède « que » 12,000 ? Ou bien les cartes ont-elles choisi leur camp ?

La journée aura en tout cas été fatale aux membres du Team Winamax Aurélien Guiglini, Almira Skripchenko, Ludovic Lacay et Davidi Kitai (le plus français des belges). Même sort réservé à de nombreux représentants des cercles parisiens, venus en force sur cet événement, parmi lesquels Patrick Bueno ou encore « SMC ». Ajoutons la jeune génération constituée de Julien Brécard, Rui Cao et Ben Pollak et on obtient un large éventail des éliminés tricolores.

Est-ce à dire que nous n'en retrouverons aucun demain ? Loin de là, ne nous emballons pas. La délégation française sera emmenée par Laurent Leclerc, proche des chipleaders avec 61,000 de tapis, mais aussi par Christophe Benzimra (25,000), Mercredes Osti (28,000), Bruno Fitoussi (28,000), Arnaud Mattern (16,000), Jean Montury (32,000) et Jean-Philippe Rohr (9,000).



Sans oublier nos trois représentants du Team Winamax. Alexia Portal sera celle qui devra le plus se battre, avec un petit tapis de 8,850 : une vingtaine de blindes à la reprise. La journée fut rude pour la française. Débutant tambour battant grâce à un jeu agressif, elle a ensuite vu ses adversaires répondre à chacun de ses « moves », puis a ensuite préféré passer deux dernières heures tranquilles en ne rentrant qu'avec des mains légitimes. Qui n'ont pas toujours touché leur flop.

Pour Antony Lellouche, ce fut également un désert de cartes. Mais le « prodige » avait des idées aujourd'hui. Et du répondant. En un mot, nous pourrions cataloguer sa performance dans le tiroir « récital ». La symphonie fut parfaitement exécutée, le chef d'orchestre était au sommet et l'assemblée n'a pu qu'applaudir. Grâce à des coups menés de bout en bout de mains de maitre, Antony termine la journée à 42,000.

Comment ne pas terminer par Guillaume de la Gorce. « Johny001 » semblait aussi ravi qu'un enfant découvrant ses cadeaux au matin de Noël. Un sourire radieux a illuminé son visage de la première à la dernière minute. Aucune fausse note n'est venu assombrir son tableau : chacun de ses « moves » est passé, ses mains trouvées rentabilisées et la chance a su intervenir au moment opportun. « Comme dans un rêve ». Guillaume termine la journée à 44,500.



Au niveau international, quelques beaux noms à retenir, parmi lesquels quelques locaux : Marcel Luske (26,000), Victor Slotboom (6,000), Thierry VanDenBerg (29,000), Noah Boeken (34,000) ou encore « Rubenrtv » (29,000). Mais aussi des grands noms de la scène internationale : Mike Mc Donald (en photo – 26,000), Juha Helppi (15,000) et Chad Brown (12,000).

Ils seront 155 joueurs à venir s'affronter demain en débutant sur des blindes 200/400 ante 50. Nous devrions jouer jusqu'à atteindre les places payées (au nombre de 31). Rendez-vous à 14 heures pour le top départ ! Encore une fois merci à tous pour votre fidélité... Bonne nuit à tous !

4-bet

- 11 novembre 2009 - Par Harper



Nouvelle leçon d'agressivité par Guillaume de la Gorce. En milieu de parole, il relance à 750. Le joueur à sa gauche, un irlandais à en croire son tee-shirt (on me souffle : « et ses cheveux », oui, pas faux, je valide), lui revient dessus pour 2,425.

La parole revient à Guillaume seulement trois minutes plus tard... J'en ai notamment vu un hésiter près d'une minute avec 5Pique3Carreau. Pourtant, ce joueur est une incroyable serrure et je suis prêt à parier qu'il savait depuis la première seconde qu'il allait jeter ses cartes. Alors, franchement, pourquoi nous retarder ?

Bref. La parole revient au membre du Team Winamax qui lui ne tarde pas à afficher ses intentions : 7,000. Son adversaire passe et « Johny001 » repasse la barre des 45,000.

Pépites

- 11 novembre 2009 - Par Harper

Comment monter un tapis de 42,000 avec uniquement des « merguez » ? Réponse avec Anto Lellouche.

« Je relance à 825 en position avec ATrèfle7Trèfle et les blindes paient. Là, ça va se jouer en plusieurs temps.

Dans le premier, sur un flop J66, j'envoie 1,200 et les deux paient.
Dans le second, sur un tournant 6, j'envoie 3,500 et il n'en reste plus qu'un.
Dans le troisième, sur la rivière Q, j'envoie 9,000 et enfin il se couche. Non mais. »

Anto est alors changé de table et se met en action rapidement, « histoire de montrer que je suis là » précise-t-il. Puis vient un nouveau coup de génie :

« Le joueur au Hi-Jack (que j'ai déjà joué en tournoi et repéré comme agressif) relance à 825. J'ouvre 4Pique6Pique en petite blinde et sur-relance à 2,300. Là, il m'envoie 5,800. Bon, répondons : 17,000. Il passe, et je montre. Ils n'étaient pas vraiment contents. »

Nous, on est ravi !

La France d'en haut

- 11 novembre 2009 - Par Harper

Etat des lieux des « frenchies » en vogue dans la partie haute du Holland Casino.



Bruno Fitoussi 27,000
Arnaud Mattern 17,000
Laurent Leclerc 42,000



Christophe Benzimra 19,000
Mercedes Osti 25,000

Check Point

- 11 novembre 2009 - Par Harper

A en croire mes collègues hollandais, nous jouons actuellement le dernier niveau de la journée. Ce qui semble en accord avec le nombre de joueurs restants (et l'heure aussi, restons décents).

Tableau de bord
188 joueurs restants (sur 342 entrants)
Blindes 150/300 ante 25 (pour encore 77 minutes)
Tapis moyen : 21,829