masquer le menu

Interruption momentanée de l'image et du son

- 11 novembre 2009 - Par Harper



Il est temps de faire un petit point. Il reste 54 joueurs et ils vont se battre jusqu'à n'être plus que 45 ou bien qu'il soit deux heures du matin. L'action ce soir risque donc d'être longue sans néanmoins réellement influencer sur la suite du tournoi. Et disons-le, ce MCOP n'a plus le même intérêt depuis les sorties des membres du Team Winamax Antony Lellouche, Guillaume de la Gorce et Alexia Portal ou encore des têtes de série comme Noah Boeken et Mike McDonald.

C'est pourquoi votre serviteur va aller prendre un peu de bon temps salutaire en compagnie des membres du Team Winamax et de quelques amis français. Nous nous retrouvons demain avec nous l'espérons la présence des deux tricolores Jean Montury et Henri Boutboul. Rendez-vous à partir de 14 heures : bonne nuit à tous !

La température monte au Holland Casino

- 11 novembre 2009 - Par Harper

Jon Drummond, sors de ce corps



« I didn't check ! » Son cri raisonne à travers la salle. Rugissant, puissant. Qui est ce joueur, pourquoi un tel énervement ? Je m'approche, une dizaine de journalistes sont déjà sur les lieux.

Un joueur marocain (on l'a déjà entendu insulter un joueur à sa sortie une heure plus tôt après l'avoir « slowroll »), continue de se déchainer : « I DID NOT CHECK ! »

On se croirait revenu en Aout 2003. Souvenez-vous. Mondiaux d'athlétisme : Jon Drummond est accusé d'un faux-départ sur la plus prestigieuse épreuve : le cent mètres. Refusant de se plier à la décision arbitrale, Jon s'allonge au milieu de la piste et crie : « I didn't move ! » Instant inoubliable.

Là, c'était tout de même un poil moins magique. Surement parce qu'il n'y avait pas tout un public pour supporter notre ami marocain. Mais également parce qu'il était confronté dans cette main à un français : Jean Montury, et que le pot dépassait les 75,000. Explications d'un joueur présent à la table :

« Ils étaient en bataille de blindes et Jean, après avoir relancé le flop, a envoyé 25,000 sur le tournant ACoeurQTrèfle7TrèfleTPique. Le marocain a payé. Sur la rivière 7Coeur, le marocain a alors « check in the dark » et Jean a donc retourné sa main derrière : ACarreauQPique, décidant d'arrêter le coup ici ».

Le voilà l'objet du litige : le « check in the dark ». Jean pensait donc avoir la parole et trouvait légitime de montrer sa main. Le marocain n'en démord pas : « I DIDN'T CHECK ! » Oui, ça, on est compris. Autre chose à dire ? « I DIDN'T CHECK ! » Bon, on repassera.

Toute la table s'accorde finalement à dire que l'adversaire de Jean avait checké et donc en rien le droit de parole. Messieurs, les jeux ! Ah, on a visiblement déjà tout vu. Le marocain envoie directement sa main à la défausse. Il a donc fait tout ce cinéma pour espérer pouvoir bluffer le coup alors qu'il n'avait plus que 25,000 à envoyer dans un pot en contenant trois fois plus et qu'il connaissait la main de Jean.

Encore une histoire à dormir debout. Jean s'empresse lui de récupérer l'amas de jetons : il passe à 120,000, près du double de la moyenne.

C'est la bérézina

- 11 novembre 2009 - Par Harper

La sauce de ce MEMCOPA commence très sérieusement à tourner au vinaigre. Deux français viennent de sortir : Bruno Fitoussi et Christophe Benzimra.

# A la sauce hollandaise

Un joueur en milieu de parole relance à 3,100 et Thierry Van Den Berg paie au bouton. Bruno Fitoussi, avec AJ en main voit une bonne opportunité pour envoyer 25,000 et tapis. Si le relanceur initial passe, Thierry paie avec AQ et vient éliminer le français.

# Le « resteal » de trop

Son tapis réduit de deux tiers après avoir jeté un brelan qu'il considérait battu à la rivière, Christophe Benzimra envoie ses derniers 15,000 après une relance à 2,500 en milieu de parole. Sa paire de trois se retrouve confrontée à deux dames et rien ne vient l'aider. C'en est terminé pour le vainqueur de l'EPT Varsovie.

Il ne reste plus que deux français en course : Jean Montury (80,000) et Henri Boutboul (17,000).

Têtes d'hommes...

- 11 novembre 2009 - Par Harper

...des hommes de tête



Andras Nemeth – 210,000



Kristopher Thorsen – 180,000

Bad feelings

- 11 novembre 2009 - Par Harper



Bruno Fitoussi relance en premier de parole à 2,200. Tout se passe alors très vite : « UTG+3 » envoie la boite pour 19,000 mais c'était à « UTG+2 » de causer : « Si c'est comme ça, tapis aussi, pour 37,000. »

Hé dites-donc, doucement. Révélez vos jeux messieurs : ATrèfleKTrèfle contre ACarreauKCarreau. Bon. Le flop 5Coeur8Carreau4Carreau nous fait sourire, nous, traqueurs de l'horreur, mais le tournant 2Pique et la rivière 2Trèfle ne changent rien. Il y en a un qui pleure par contre. N'est-ce pas Bruno ? « J'avais ACoeur4Coeur... »

Le français reste assis derrière un tapis de 42,000, pas si loin que ça de la moyenne.