masquer le menu
Jours :Finale2
Main Event :21
Affichage : Plus ancienPlus récent

Eric Haik remporte le « High-Roller »

- 3 novembre 2009 - Par Harper

Nouveau titre pour le bourreau des cercles parisiens

Coverage par Winamax

Vainqueur – Eric Haik – 43,080€

Runner-up – Stéphane Souffir – 32,560€
Troisième – Thomas Bichon – 21,540€


Quatrième – Philippe Ktorza – 10,520€
Cinquième – Michel Abecassis (Team Winamax) – 4,000€
Sixième – Davidi Kitai (Team Winamax) – 3,000€

Avec un jeu basé sur une constante agression, Eric Haik est l'un des joueurs du circuit les plus difficiles à manœuvrer. Il a aujourd'hui encore fait étalage de son talent en dominant la table de bout en bout pour logiquement s'imposer. Après tant de prouesses réaliser sur le territoire français, il nous tarde de voir Eric fréquenter plus souvent le circuit international.

C'est ainsi que se termine ce reportage au sein de la cité thermale d'Evian. Cette semaine a été riche en événements avec notamment les victoires de deux membres du Team Winamax : Antony Lellouche (pour 35,000€) et Aurélien Guiglini (pour 80,000€). Notre prochaine destination nous amènera vendredi à Nantes pour une étape du France Poker Tour que je suivrai en compagnie de Paco. Et n'oubliez pas chaque jour de suivre les excellents portraits des finalistes du Main Event des WSOP concoctés par Benjo. Bonne semaine à tous !

Runner-up

- 3 novembre 2009 - Par Harper

Sans trop Souffir

Coverage par Winamax

Stéphane Souffir le dit : « je ne suis pas professionnel et joue pour m'amuser. » Il en a fait une belle démonstration aujourd'hui. Sympathique et jovial à la table, il a été l'un des précurseurs du « deal », comprenant parfaitement que certains joueurs n'aient pas envie de rentrer les mains vides, lui qui ne jouait pourtant pas pour l'argent.

Son style « bluffy » en a fait craquer plus d'un, ses grosses sur-relances ne pouvant souvent pas être assumées. Puis, après son petit coup de pouce du destin face à Thomas Bichon, est arrivé le bluff de trop en Heads-Up. Mais qu'importe, Stéphane est heureux. Il remporte 32,560€ et vient surtout de vivre une magnifique expérience. Sa seule envie ? « Recommencer ! »

Le bluff de trop

- 3 novembre 2009 - Par Harper

Eric Haik s'impose

Coverage par Winamax

Le scénario est exactement le même que lors de l'élimination de Thomas Bichon. Sauf que cette fois, Stéphane n'a pas touché.

Depuis la grosse blinde, l'israélien complète et Eric Haik relance à 9,500. Payé.

8CoeurTCarreau6Trèfle

Le parisien effectue un « continuation-bet » à 22,500 et entend à son tour comme réponse : « all-in. » Cette fois, c'est pour réclamer les 439,200 d'Eric ! Ce dernier prend le temps de la réflexion mais ne peut pas se résoudre à coucher sa top paire : il paie avec 9CoeurTPique.

Stéphane est en carnaval avec 4Carreau5Pique et trouve l'une des meilleures cartes possibles au tournant : un 3Pique. Mais la rivière 5Carreau ne change rien et donne le titre à Eric Haik !

Un cruel tournant

- 3 novembre 2009 - Par Harper

Thomas Bichon termine troisième

Coverage par Winamax

En petite blinde, Stéphane Souffir complète mais se voit réclamer 7,500 par Thomas Bichon. Il paie.

KTrèfle9Coeur3Coeur

Stéphane opte pour une solution radicale : le « check-raise » à... tapis ! Des 11,200 initiaux, il réclame un total de 209,400. « J'étais sûr que tu allais faire ça » annonce Thomas, qui paie en l'espace d'un instant avec KCarreauJTrèfle.

Une nouvelle fois, le corse a vu juste : il fait face à QCarreauTCoeur.

Stéphane ne joue alors plus que trois cartes (les valets) et d'improbables cœurs. Le tournant apporte tout de suite une horreur : JCarreau ! Thomas peut encore espérer faire un « full » mais rien ne vient l'aider.

Tombé à une grosse blinde après ce coup, il parvient à doubler deux fois lorsqu'il se retrouve à tapis avec QCarreauTTrèfle contre le 7Trèfle3Trèfle d'Eric Haik. Le board, qui affiche dans l'ordre TCoeur6CoeurATrèfleKTrèfle9Trèfle lui confirme que ce n'était pas sa journée. Thomas remporte 21,540€.

Place au heads-up !

Eric Haik – 560,000
Stéphane Souffir – 440,000

Laydown

- 3 novembre 2009 - Par Harper

Le board est TCoeur4Pique8CarreauQPiqueAPique lorsque Thomas Bichon vient de se faire « check-raise » sa mise de 40,000 à 130,000 par Eric Haik. Il entame alors une longue réflexion.

« Qu'est-ce que c'est que ce cauchemar...? »
« Tu dois vraiment être lourd pour « check-raise » une rivière... »
« Tu me montres si je me couche ? »

La réponse d'Eric est nette et sans bavure : « Time ! » La même que lors de son bluff face à Davidi Kitai hier.

« Je vais faire un énorme laydown Eric... Souviens-t-en ! » dit Thomas, tout en jetant QCarreauTTrèfle.

Un « fold » de classe mondiale car Eric, bon joueur, retourne le jeu max : KPique9Pique

Thomas Bichon chute à 230,000 pendant que Eric Haik est désormais seul en tête avec un demi-million de jetons.