Les britanniques marchent sur Vilamoura

- 1 septembre 2010 - Par Harper

Lewis, Trickett et Sheringham possèdent trois quarts des jetons

La belle Vilamoura va nous offrir une finale à son image : chaleureuse, enthousiasmante et imprévisible. Les quatre joueurs phares présentés ce matin ont tous réussi à passer le cap des demi-finales. Et c'est Sam Trickett qui s'en est le mieux sorti.

S'investissant dans plus d'un coup sur deux, l'anglais a réalisé une véritable démonstration. « J'estime mes chances de gagner à 50% » me confiait Sam une fois la finale atteinte, avant de poursuivre : « si je n'intègre pas le top 3, je serais anéanti... » Quand on lui demande qui est l'adversaire qu'il craint le plus, il répond sans hésiter : « mon ami Toby Lewis. C'est un excellent joueur, aussi bien en cash games qu'en tournois... Et avec la montagne de jetons qu'il a, il peut faire très mal. » Ayant failli toucher à une carrière de footballeur professionnel, Sam ne peut s'empêcher d'avoir un mot pour Teddy Sheringham : « c'est mon joueur préféré. Et depuis un long moment. A l'heure de lui parler cet après-midi, ma voix a tremblé... »

Il lui faudra pourtant faire face à Big Ted' jeudi. Ayant profité d'un rush de cartes en fin de journée, la légende du football anglais a réussi à se repositionner dans la moyenne. Et quand on connait son caractère patient, on peut aisément imaginer qu'il ne fera pas partie du lot des premiers sortants. Un groupe que risque d'intégrer Martin Jacobson. Chipleader en début de journée, le suédois a connu une journée cauchemardesque, perdant un nombre incalculable de coin flips. Il débutera la finale avec le troisième plus petit tapis. Celui qui possède le moins de jetons n'est autre que Rob Hollink. Le néerlandais devra faire parler toute son expérience s'il veut espérer devenir le premier double champion EPT. Tout ce petit monde sera à suivre à partir de demain midi sur Winamax ! Parallèlement, vous pourrez suivre le Day 1A du Partouche Poker Tour à Cannes. Le reportage y sera assuré par Benjo et Mrik02. Bonne fin de journée à tous !

Harper

Les finalistes de l'EPT Vilamoura

- 1 septembre 2010 - Par Harper

Coverage par Winamax

Siège 1 – Teddy Sheringham (UK) 1,783 millions
Siège 2 – Toby Lewis (UK) 3,322 millions
Siège 3 – Martin Jacobson (Suède) 441,000
Siège 4 – Jason Lee (USA) 1,167 millions
Siège 5 – Sergio Coutinho (Portugal) 872,000
Siège 6 – Sam Trickett (UK - photo) 3,318 millions
Siège 7 – Rob Hollink (Pays-Bas) 259,000
Siège 8 – Frederick Jensen (Danemark) 375,000

Blindes 12,000/24,000 ante 2,000

VDB

- 1 septembre 2010 - Par Harper

En toute logique, c'est Erik Van Den Berg qui « bulle » la table finale. Le néerlandais envoie ses six dernières blindes au bouton avec QPique6Carreau et se fait payer par Toby Lewis depuis la petite blinde avec KTrèfle7Pique. Le tableau n'est d'aucune aide pour les deux protagonistes et la hauteur roi de Toby s'avère suffisante pour envoyer tout le monde en finale !

La pré-table finale de l'EPT Vilamoura

- 1 septembre 2010 - Par Harper

Je vous présente les neuf derniers joueurs de cet European Poker Tour Vilamoura. Les anglais sont en train de réaliser un véritable braquage : ils trustent actuellement les trois premières places. Comme vous pouvez le voir, il reste finalement un américain : j'avais complètement oublié la présence de ce bon Jason Lee.

Siège 1 – Teddy Sheringham (UK) 1,781 millions
Siège 2 – Erik Van Den Berg (Pays-Bas) 180,000
Siège 3 – Toby Lewis (UK) 3,084 millions
Siège 4 – Martin Jacobson (Suède) 481,000
Siège 5 – Jason Lee (USA) 1,3 millions
Siège 6 – Sergio Coutinho (Portugal) 772,000
Siège 7 – Sam Trickett (UK) 3,365 millions
Siège 8 – Rob Hollink (Pays-Bas) 311,000
Siège 9 – Frederick Jensen (Danemark) 373,000

Blindes 10,000/20,000 ante 2,000

Ascari-gole plus

- 1 septembre 2010 - Par Harper

On tient la pré-table finale

Premier de parole, le fantasque Fabrizio Ascari envoie son tapis pour 250,000 (nous sommes toujours sur des blindes 10,000/20,000 ante 2,000). La parole revient jusqu'à Teddy Sheringham qui demande un compte précis, attend quelques secondes, puis paie avec... JCoeurJCarreau ! « Slowroll Slowroll » chante Annette Obrestad présente dans les gradins (un petit muret en fait). Fabrizio retourne pour sa part QCoeurTPique et doit rejoindre la sortie après un tableau ACarreauTCarreau5Coeur3Trèfle2Trèfle. Il termine dixième et remporte 27,936 euros. Quant à Teddy Sheringham, il grimpe à 1,6 millions. Ah, et attendez... Oui, c'est bien cela, ils ne sont plus que neuf : on tient notre pré-table finale ! Trois joueurs possèdent un tapis inférieur à vingt blindes : nous risquons de connaitre nos huit finalistes très prochainement. En attendant, pause de vingt minutes !