masquer le menu

Rendez-vous dimanche à treize heures

- 21 novembre 2009 - Par Benjo DiMeo

Je vous présenterai demain le reste des finalistes. En attendant, un petit rappel chiffré :

Les tapis, par ordre décroissant

Antonio Matias (Portugal) – 3,003,000
Jeff Sarwer (Canada) – 1,983,000
Ryan Franklin (USA) – 1,047,000
Pierre Neuville (Belgique) – 1,027,000
Jan Skampa (République Tchèque) – 926,000
Joao Silva (Portugal) – 780,000
Michel Abécassis (Team Winamax) – 488,000
Andrei Vlasenko (Russie) – 371,000

Les prix

Vainqueur : 404,793 euros
2e. 257,681 €
3e. 156,170 €
4e. 117,128 €
5e. 78,085 €
6. 62,468 €
7. 46,851 €
8. 31,234 €

Début des hostilités : midi au Portugal (13h en France)

Michel Abécassis

- 21 novembre 2009 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Les tournois se suivent et se ressemblent pour le Team Winamax, qui ajoute cette semaine une énième table finale à son impressionnant palmarès. Et pourquoi pas un titre ? Michel Abécassis n'est pas étranger au succès, avec une longue liste de tables finales et de victoires accumulés autour des tables du circuit européen depuis 1997. Parmi ses faits d'armes, on compte notamment trois victoires lors des Euro Finals of Poker de l'ACF, une deuxième place au Main Event de ce même festival en 2005, deux finales lors d'épreuves WSOP, et une huitième place lors de l'édition 2008 du Partouche Poker Tour.

Cette performance au Portugal représente le meilleur résultat de Michel à l'EPT, après une quasi-table finale à Londres en 2006 (dixième), et deux places payées en 2009 (Deauville et Varsovie).

Comme nous l'a démontré le déroulement de nombre de tables finales ces derniers mois, la partie est loin d'être jouée pour Michel, qui entamera la partie demain avec 24 blindes.

Pierre Neuville

- 21 novembre 2009 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Régulier du circuit européen, Pierre Neuville n'est pas étranger au succès à l'EPT. C'est lors de l'étape des Bahamas que nous avions fait sa connaissance en janvier 2008. Celui que ses amis surnomment « Colombo » avait atteint la 18ème place de l'épreuve qu'allait finalement remporter ElkY. Un an plus tard, à San Remo, Pierre manquait la table finale d'une marche, éliminé en neuvième place.

Cette semaine, le voici pour de bon en table finale, en quatrième position avec plus d'un million de tapis. Un joueur solide et sérieux, à la concentration sans faille. Surnommé "le Dan Harrington belge" par le compatriote Davidi Kitai.

Jeff Sarwer

- 21 novembre 2009 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Le mois dernier, Jeff Sarwer nous avait positivement impressionnés lors de l'EPT de Varsovie. Cependant, son parcours s'était soldé par une décevante dixième place. Cette semaine, l'ex-prodige des échecs à la vie tourmentée est arrivé à Vilamoura muni de son arsenal de tactiques habituelles. Une agression constante lui a permis de se construire un gros tapis dès les premières heures de la partie. Le canadien a utilisé son big stack a bon escient pour se maintenir en tête tout au long des journées qui ont suivi. Jeff Sarwer entamera la table finale en deuxième position derrière Antonio Matias, dont l'accession au poste de chip-leader s'est faite principalement grâce à une énorme confrontation contre Antony Lellouche (voir notre reportage cet après-midi)

Les huit finalistes de l'EPT Portugal 2009

- 21 novembre 2009 - Par Benjo DiMeo

Par ordre de position autour de la table :

1. Ryan Franklin (USA) – 1,047,000
2. Jan Skampa (République Tchèque) – 926,000
3. Jeff Sarwer (Canada) – 1,983,000
4. Antonio Matias (Portugal) – 3,003,000
5. Andrei Vlasenko (Russie) – 371,000
6. Joao Silva (Portugal) – 780,000
7. Michel Abécassis (Team Winamax) – 488,000
8. Pierre Neuville (Belgique) – 1,027,000

Blindes : 10,000/20,000, ante 2,000