masquer le menu

Un coup à dormir debout

- 24 mars 2014 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Egon Schiele - « Selbsteher » (La Mort et l’Homme), 1911, Musée Leopold

Au plus tard je poste ce genre de news, le mieux je me porte, mais les faits sont là : nous tenons la première élimination du tournoi dans le clan Winamax. Elle est survenue en milieu de Level 4… Et concerne le joueur possédant un des meilleurs palmarès EPT au sein de l’équipe : Davidi Kitai.

La main qui a scellé le destin du Belge est tout à fait improbable. C’est bien quelque chose qu’on ne pourra reprocher à Davidi : quand il saute, c’est rarement sur un banal coin-flip déjà vu 200 fois, non, on en a pour notre argent, avec des coups souvent mémorables.

Muni de JTrèfle9Carreau (« Ji-Neuf ! Ji-Neuf !» crient à l’unissons les fans en se rappelant du dernier Winamax Poker Open à Dublin), Davidi décide de relancer au bouton. Son voisin de gauche, un joueur Roumain prénommé Nandor (on dirait le nom d’un petit lutin malin dans un roman de Tolkien) 3-bet à 1,000. C’est payé par Davidi.

Flop QTrèfle8Carreau3Pique (Davidi n’a pas précisé les couleurs des cartes dans son récit, elles n’ont pas d’incidence sur le coup je me suis donc permis de les choisir au hasard)

Nandor (on dirait le nom d'un produit pour la cuisine, genre margarine à 0%) checke (bizarre), motivant Davidi à miser 1,200. Nandor (on dirait le nom d’une civilisation Inca disparue dans un album de Tintin) paie.

Turn KCoeur

La petite blinde checke encore. Davidi mise 2,800. Pas de signe d’essoufflement chez Nandor (on dirait le nom d’un médoc contre l’insomnie), qui paie.

« Là, je prie pour voir tomber un 10, parce que sinon... », confie Davidi après-coup.

Son voeu est exaucé sur la rivière : Davidi possède maintenant le deuxième meilleur jeu sous la forme d’une quinte.

Que faire, maintenant ?

Il se trouve que son adversaire va prendre l’initiative : Nandor (On dirait le nom d’une gamme de fauteuils en osier chez Ikea) envoie une belle praline à 10,000. Davidi répond en envoyant son tapis (20,000 au total) et se fait payer immédiatement. Le Belge découvre avec stupeur et dégoût que Nandor est surtout le prénom du mec qui vient de l’éliminer : ce dernier retourne en effet un As-Valet joué de manière peu orthodoxe. Quinte max ! Et fin de partie prématurée pour Davidi...