Winamax

Classement officiel

- 17 novembre 2008 - Par Benjo DiMeo

Sergeu Shcherbatskiy (Russie) 265,900
Dario Minieri (Italie) 211,400
Roland de Wolfe (UK) 169,900
Arnaud Mattern (Team Winamax) 139,200
Uffe Holm (Danemark) 127,900
Juan Manuel Pastor (Espagne) 117,100
Nico Behling (Allemagne) 112,700
Kevin MacPhee (USA) 97,200
Ludovic Lacay (Team Winamax) 89,100
Joao Barbosa (Portugal) 85,900
Andrea Nebelli (Italie) 78,000
Atanas Stoyanov Gueorguiev (Bulgarie) 74,800
Mika Puro (Finlande) 71,600
Brian Jensen (Danemark) 69,500
Moises Parrilla (Espagne) 60,500
Christopffer Egemo (Danemark) 55,200
Eduard Kapitonov (Russie) 53,900
Patric Martensson (Suède) 52,900
Stefan Rotach (Suisse) 52,500
Marty Smyth (Irlande) 38,600
Josh Gould (UK) 36,800
Michael Muheim (Suisse) 36,700
Julien Lang Van (France) 23,100

La bulle éclatte

- 17 novembre 2008 - Par Reg da Fish

 Vidéo Winamax - Nécessite Flash Player

Deux joueurs Winamax parmi les 24 demi-finalistes

- 17 novembre 2008 - Par Benjo DiMeo

Cette deuxième journée de l'étape polonaise de l'European Poker Tour, Saison 5 a ressemblé à de nombreuses autres observées dans le passé.

Comme souvent, français et têtes de séries connues du circuit étaient nombreuses au départ.

Comme souvent, français et têtes de séries connues ont quasiment disparu, après neuf heures de parties éprouvantes pour les nerfs de chacun.

Premières victimes, nos chers qualifiés Winamax. Peu fournis en jetons à l'entame du Day 2, Philippe, Bruno et Vanessa furent forcés de s'incliner vite, beaucoup trop vite, tout comme Nicolas Levi. Le pro du Team W savait que la partie serait difficile, et n'eut pas trop de regrets à exprimer après son élimination rapide.

Des regrets, Alain Roy et Bertrand « ElkY » Grospellier doivent certainement en avoir, eux qui avaient commencé la journée dans le Top 10. Troisième tapis au départ de la journée, la star norvégienne Johnny Lodden s'est incliné à la surprise générale au bout de trois heures de jeu, échouant à réitérer sa performance accomplie à Budapest il y a trois semaines.

Coverage par Winamax

Is he the Chosen Repeat One ?

Pas moins de huit anciens champions EPT étaient dans les starting blocks, avec en tête un hypothétique doublé. Six d'entre eux ont rangé leurs espoirs au placard, en attendant le prochain tournoi : Gavin Griffin, Mark Teltscher, Pascal Perrault, Peter Jepsen, Sebastian Ruthenberg et ElkY. Ils laissent Roland de Wolfe et Arnaud Mattern seuls pour tenter l'exploit.

Quelques joueurs de gros calibre restent encore en vie. Citons nottamment les finalistes de l'EPT de Deauville 2006 Isabelle Mercier et Patric Martenson, Marty Smith, et Dario Minieri. SuperDario termine le Day 2 avec un gros tapis, en partie grâce à une stratégie d'agression à la bulle savamment executée.

Julien Lang Van est encore en course : sans doute n'en esperait-il pas tant, lui qui n'avait plus que six blindes devant lui durant le main par main. Quelques moves à tapis, et un double up chanceux lui ont permis de se maintenir. Un bon rush de cartes demain, et tout sera alors possible pour le français.

En parlant de demain, le moment est venu pour moi de vous quitter pour la soirée, en vous donnant rendez-vous mardi, à partir de 14 heures. Nous parcourrons ensemble le chemin qui nous mènera de 24 à 8 joueurs.

Coverage par Winamax

Day 3 : it's been a while, isnt'it ?

Plus que jamais, le Team Winamax est au rendez-vous des grandes compétitions : demain, Arnaud Mattern tentera d'accéder à sa seconde table finale de l'European Poker Tour. Pour Ludovic Lacay, ce serait une première...

Les tapis des français

- 17 novembre 2008 - Par Benjo DiMeo

Arnaud Mattern 139,200
Ludovic Lacay 89,100
Julien Lang Van 23,000

Arnaud se charge de fait éclater la bulle

- 17 novembre 2008 - Par Benjo DiMeo

Le Day 2 est officiellement terminé !

Un petit tapis (le suédois Eskilsson) envoie tout au milieu avec

ACarreau 9Carreau

Le joueur juste à sa gauche paye juste et Arnaud de grosse blinde envoie son tapis de 100,000.

Le payeur, un peu enervé, jette son

ATrèfleQTrèfle au milieu de la table.

Arnaud retourne

KPiqueKCoeur

Plutôt favori contre l'as mal accompagné de son adversaire, d'autant qu'il ne reste que deux As dans le paquet.

Le tableau

2CoeurTTrèfle5Pique5Carreau8Trèfle

scelle le sort du suédois qui termine à la plus mauvaise place.

Ne restent plus donc que 24 joueurs en course, tous payés : ils reviendront demain pour tenter de se qualifier en table finale.

Seuls huit y parviendront.

Yuestud