masquer le menu

Que la montagne est belle

- 27 mars 2010 - Par Benjo DiMeo

C'est au début de la troisième journée du Snowfest que nous avons vraiment commencé à faire attention à Allan Baekke. A une table au fond de la salle, un grand blond à l'âge indéfinissable et à l'allure soignée profitait de la bulle pour accumuler les jetons tel un aspirateur. Un nouveau chip-leader était en train de se faire un nom.

La suite du tournoi allait prouver qu'Allan Baekke n'était pas une météorite, l'un de ces joueurs occupant brièvement le sommet du classement pour aussitôt exploser en vol. Son avance, le danois n'allait jamais – ou presque – la concéder jusqu'à la victoire finale. La faute à un jeu explosif donnant la part belle à l'agression, dans la lignée des Jack Cody, Kevin Macphee, et autres Harisson Gimbel : de beaux vainqueurs qui ont fait de la saison 6 de l'European Poker l'une des plus passionnantes de l'histoire.

Ainsi se termine une semaine plus que réussie dans les montagnes autrichiennes. Doigts cassés mis à part, nous avons passé une plaisante semaine à suivre cette nouvelle étape en altitude, et espérons qu'elle sera remise au programme de l'EPT en 2011.

En attendant, il est temps de rentrer à la maison, non sans vous avoir remerciés, amis lecteurs, pour votre soutien inconditionnel. La suite, ce sera à San Remo et Monte Carlo, pour la branche méditerranéenne de notre périple sur le circuit.

Benjo et Paco