masquer le menu

A couteaux tirés

- 27 mars 2010 - Par Benjo DiMeo

Cela fait maintenant une heure que nous assistons à un tête à tête de haut vol, technique et disputé comme peut l'être un match à 150,000 euros. Fort de son expérience Allan Baekke a dominé les premières mains, arrivant à remporter un maximum de pots sans showdown. Quand, finalement, le danois fut forcé de montrer sa main après un call de Russell Carson sur la rivière, il retourna une quinte.

Il ne restait alors plus qu'une quinzaine de blindes à Carson, qui fit tapis quelques fois pour prendre les blindes, jusqu'à ce que Baekke trouve As-Dame et mette tous ses jetons au milieu. Tout était sur le point de finir : Carson a montré As-Valet. Le public entier était debout : canadiens d'un côté, menés par Sorel Mizzi, et nordiques de l'autre, Jesper Hougaard en tête, entouré d'un joli contingent féminin.

Mais la rivière a apporté un Valet, et le match continuait. Quelques minutes plus tard, les cartes étaient à nouveau face en l'air avant le flop. As-Roi pour Carson, paire de 5 pour Baekke. Pour le plus grand plaisir des supportés éméchés du premier, un Roi allait apparaître sur le turn. Carson doublait à nouveau pour repasser à 6 millions, contre 11 million pour Baekker.

Et c'est là que nous en sommes pour le moment : la partie continue...