Winamax

San Remo, Day 1A : Incroyable mais vrai, on a survécu

- 28 avril 2011 - Par Benjo DiMeo

Une bonne grosse journée de quinze heures se termine, bien tiltante comme il faut. La faute à une connexion Internet impraticable durant de longues heures, et un tournoi au départ retardé de 140 minutes. Alors on va conclure de manière concise et brève, avec juste l'essentiel de ce qu'il faut retenir de cette fin de Day 1A à l'EPT San Remo.

- On avait commencé avec 438 joueurs (dont 51 français). Neuf niveaux plus tard, il en reste moins de 230. L'habituel taux de 50% d'éliminations est respecté.

- Après avoir joué la serrure contrainte et forcée durant huit heures et cinquante minutes, Ludovic Lacay termine la journée en boulet de canon, recevant un joli cadeau d'un adversaire qui le 5-bet à tapis avec As-3. Ludovic paie avec deux Dames, et remporte la confrontation. Le joueur du Team Winamax possédait 40,000 au moment de la rencontre, et termine donc la journée avec 85,000.

- Michel Abécassis et Nicolas Levi ont mené leur barque tranquillement, se stabilisant aux alentours de 65,000 chacun – un poil au dessus de la moyenne.

- Après être resté longtemps bloqué, Tristan Clémençon a fini par trouver la clé, et gagner quelques coups importants. Il part se coucher avec 47,000.

Coverage par Winamax

- Longue et pénible journée pour Almira Skripchenko, qui n'a pourtant pas ménagé ses effort avec moult bluffs – certains réussis, d'autres non. Elle est la joueuse du Team Winamax la plus en difficulté au terme du Day 1A, avec tout juste 27,000.

- C'était donc une excellente journée pour le Team Winamax, avec une élimination à déplorer en son sein aujourd'hui, celle de Marc Inizan. L'ont imité, entre autres, Hugo Lemaire, Patrick Sacrispeyre, Céline Bastian, Damien Rony, Lucille Cailly, Eric Haik, Gilbert Diaz, Marion Nedellec...

- Ils ont quant à eux survécu à l'épreuve du Day 1A (sous réserve d'élimination en dernière minute) : Clément Thumy, Guillaume Cescut, Kevin « dromz » Golliot, Pierre Canali, Benjamin Pollak, Fabrice Soulier...

- Parmi les chip-leaders du clan français : Paul Pirès Trigo et Nicolas Cardyn (plus de 100,000 chacun)

- Et c'est tout pour ce soir – pour un point plus complet (notamment à l'international), rendez-vous jeudi matin pour le classement officiel, et à midi (ou 13 heures ?) pour le départ du Day 1B avec Guignol, Davidi, Manub, et Mister Lellouche. M'en vais aller dormir, moi.

Benjo