masquer le menu

On les reverra samedi

- 16 avril 2010 - Par Harper

Les survivants du Day 1A

Le top 10

Alexey Rybin (Russie) 231,100
Manuel Coppola (Italie) 212,000
Serge Madec (France) 184,200
Alex Wice (Canada) 181,700
Evgeniy Zaytsev (Russie) 161,000
Dmitry Vitkind (Russie) 158,200
Alejandro Pena (Allemagne) 149,400
Philip Albert Wiszowaty (USA) 147,800
Antoinio Buonanno (Italie) 141,900
Jakob Karlsson (Suède) 137,700

25 français

Serge Madec 184,200
Paul Pires Trigo (Qualifié Winamax) 126,700
Jérôme Guermeur 111,700
Anas Tadini 110,300
Germain Gillard 107,300
Eric Haik 105,500
Suat Uyanik 86,100
Almira Skripchenko (Team Winamax) 84,400
Antony Lellouche (Team Winamax) 84,300
Michel Abecassis (Team Winamax) 82,100

Sylvain Jean Mazza 65,200
Philippe Narboni 60,000
Brice Telbois 50,100
Eric Le Goff 47,400
Marc Inizan 46,300
Xavier Jacquet-Duval (Local Hero Winamax) 45,300
Stéphane Albertini 41,500
Hervé Gentillon 36,300
Serge Fourmaux 33,700
Arnaud Mattern 29,900
Ronan Collet 25,500
Imed Ben Mahmoud 24,600
Frank Gaston Mai Van Hon 19,600
Thomas Cattelain 17,000
Patrick Gastaldi 12,600

Autres (sélection)

Anton Wigg (Suède) 119,000
Kristoffer Edberg (Suède) 112,200
Isabelle Mercier (Canada) 106,100
Steven « gboro780 » Gross (USA) 96,800
Peter Hedlund (Suisse) 82,800
Allan Baekke (Danemark) 81,800
Gianni Giaroni (Italie) 76,700
Micheil Brummelhuis (Pays-Bas) 71,700
Luca Pagano (Italie) 65,100
Harrison Gimbel (USA) 64,900
Jude Ainsworth (Irelande) 62,200
Alexander Jung (Allemagne) 58,900
Claudiu Secara (Roumanie) 55,200
Nick Shulman (USA) 53,000
Humberto Brenes (Costa Rica) 51,100
Claudio Rinaldi (Suisse) 48,500
Kimmo Kurko (Finlande) 46,300
Dario Minieri (Italie) 41,800
Andrew Chen (Canada) 38,000
Erica Shoenberg (USA) 37,400
Martin Kabrhel (Croatie) 36,700
Jani Mikkola (Finlande) 33,500
Stefan Mattsson (Suède) 29,900
Samuel Chartier (Canada) 25,300
Georgios Kapalas (Grèce) 19,100

Tableau de bord du Day 1A
274 joueurs restants (sur 585 entrants)
Prochaines blindes : 600/1,200 ante 100
Tapis moyen : 64,051

Ça les botte

- 15 avril 2010 - Par Harper

L'EPT San Remo bat son plein

Il est midi au casino San Remo lorsque 585 joueurs, après s'être délesté de 5,300 euros, s'apprêtent à participer à la grande fête annuelle du poker italien : l'EPT San Remo, confirmant un point dont ne nous doutions pas : l'évènement est toujours aussi populaire. Neuf niveaux d'une heure plus tard, plus de la moitié d'entre eux sont toujours en course. Il faut dire que la très tranquille structure de l'EPT (qui permettrait à un joueur s'inscrivant à la dernière minute de cette première journée de démarrer avec trente blindes !) permet à la fois aux joueurs serrés d'être patients mais également aux joueurs agressifs de profiter d'une importante marge de manœuvre.

Coverage par Winamax

C'est ainsi que des joueurs comme Dario Minieri et Ludovic Lacay se sont retrouvés, dans leur style caractéristique, à monter d'énormes tapis avant de fondre. Dario a déchainé les foules à chaque fois qu'il rentrait dans un pot : il suffisait que l'italien se saisisse d'un jeton pour poser une ante pour qu'un photographe fasse jaillir des flashs éblouissant la moitié de l'assemblée. Ne nous y trompons pas : le jeune italien est LA star de ce tournoi. Il termine la journée un poil en dessous de la moyenne, située à 59,000. Pour Ludovic, la journée avait parfaitement débuté, à tel point que le joueur du Team Winamax a atteint la deuxième pause avec un tapis situé dans le top 3 du tournoi, ayant plus que triplé. Par la suite, Cuts a joué un coup charnière où son tirage quinte et couleur s'est heurté à un brelan, touchant un full dès le tournant. Ludovic a tenté par la suite de continuer à imposer son rythme mais sans réussite: il s'est incliné dans les ultimes mains de la journée.

On est également sûrs qu'ils ne remporteront pas le tournoi : Kenny Hallaert, Eric Lindgren, Pierre Neuville, William Thorson, Maxim Lykov, Cristiano Blanco, les français Yann Brosolo, Patrick Sacrispeyre, Yohan Azoulay et Yves Thomas ou encore les deux qualifiés Winamax Antoine Junillon et Anthony Sabbah, tous éliminés durant la journée.

Plus en verve, nous retrouverons au second tour les tricolores Philippe Narboni, Stéphane Albertini, Brice Telbois, Marc Inizan, Jean-Paul Pasqualini, Jérôme Guermeur, Ronan Collet, Germain Gillard ou encore Arnaud Mattern, avec des tapis qui leur permettront de défendre leurs chances samedi.

Le Team Winamax comptera pour sa part trois membres en deuxième journée : Antony Lellouche, qui après être tombé à quatre blindes termine à 70,000 à la faveur d'une dernière heure en sprint ; Almira Skripchenko, auteur d'une journée très propre pour finir à 80,000 et Michel Abecassis, qui aura vu son tapis fluctuer sans cesse avant de terminer à 85,000, grâce à une rencontre entre ses deux as, deux rois et As-Roi en fin de journée. N'oublions pas non plus notre Local Hero Winamax Xavier Jacquet-Duval qui a cravaché pour passer cette première journée, terminant à 41,000.

Coverage par Winamax

Enfin, notre qualifié Paul Pirès-Trigo peut se vanter d'avoir le plus important tapis de la délégation Winamax en cette fin de Day 1A : avec 140,000, il se place dans le top 15 du tournoi. « J'ai pris un important pot durant les dernières mains » confie Paul ; « J'ai Roi-Valet et check-call une mise sur un flop valet haut puis sur un tournant 4. Nous checkons la rivière, une dame, et il montre deux dix insuffisants pour battre ma main. »

L'histoire de cet EPT San Remo commence donc doucement à s'écrire, sans qu'aucune tête de série n'ait encore réussi à émerger parmi les importants tapis. La seconde journée d'introduction, qui débutera demain à midi, verra de nouveaux visages connus du circuit prendre part au tournoi, parmi lesquels nos représentants Manuel Bevand et Nicolas Levi. Davidi Kitai et Anthony Roux ont pour leur part dû annuler leur voyage, la faute à cet énorme nuage de cendres ayant paralysé le ciel européen, empêchant tout avion de décoller. Si Kitbul et Tall ont décidé de ne pas jouer les aventuriers, ce n'est pas le cas de Peter Eastgate, Barry Greenstein et Jason Mercier, qui sont actuellement dans un bus (« pourri » a-t-on entendu dire) entre Londres et San Remo ! Googlemaps me souffle qu'il y en a pour dix-huit heures, rien que ça !

Nous vous retrouvons vendredi, midi pétantes, pour le Day 1B de cet EPT San Remo. D'ici là, vous pouvez éteindre votre ordinateur et reprendre une activité normale. A ciao bonne nuit !

Harper

Cuts raccroche les gants

- 15 avril 2010 - Par Benjo DiMeo

Durant le neuvième et dernier niveau du Day 1A, Ludovic Lacay a été déplacé à une nouvelle table : malheureusement, il n'y en aura pas d'autre, son tournoi venant de se terminer brutalement à quelques minutes de la fin de la journée.

Que s'est-il passé ? Simple... Ludovic a relancé à 2,400 au cut-off. La petite blinde a 3-bet à 9,000, et Ludo a payé.

Sur le flop JCoeur8Coeur6Pique, Ludo a payé un c-bet de 12,500, puis envoyé son tapis (pour 33,900) sur le turn 9Pique après un check adverse. Il est payé par deux Dames, et n'est pas au mieux avec son As-Roi transformé en bluff.

La rivière ne lui apporte aucune aide, et le joueur du Team Winamax est éliminé. Ses trois coéquipiers, eux, avanceront jusqu'au Day 2 avec de jolis tapis.

La machine est en route

- 15 avril 2010 - Par Harper

Coverage par Winamax

Anto tweet, Erica me cherche (enfin, il me semble)

Et hop, c'est ma tournée, deux nouvelles mains d'Anto Lellouche. On ne discute pas, ça me fait plaisir.

# Avec 8Coeur9Coeur, Anto relance à 1,700 en début de parole. Humberto Brenes paie. Cette séquence va se répéter pour 2,500 sur le flop 7-8-9, 5,100 sur le tournant 7 et 8,500 sur la rivière, un 4. Antony montre la meilleure main.

# Muni d'une paire de huit en bataille de blindes, Anto ouvre et voit la grosse blinde défendre. Il attaque à 2,200 sur le flop K-K-2 et est payé. Sur le tournant 3, il opte pour un check-call à 2,200. La rivière est un 4 : Anto place un blocking bet de 3,500, se fait payer, et montre la meilleure main.

Voilà le joueur du Team Winamax passer à 58,000.

Mik, point par point

- 15 avril 2010 - Par Harper

Coverage par Winamax

Voilà un petit moment que nous n'avions pas eu des nouvelles de Michel Abecassis. Il revient en détail sur les dernières mains qu'il a eu à disputer.

Étape 1 : Un setup, tu mangeras

« Je pars à tapis avant le flop avec ACarreauKCarreau contre deux as et n'améliore pas. »

Étape 2 : Un coin flip, tu perdras

« Je pars à tapis avec Dame-Valet contre une paire de trois et le tableau vient Q-T-6-4...3, pour un pot de 30,000. »

Étape 3 : Une paire, tu trouveras

« Grâce à deux dames, je parviens à remonter à 15,000. »

Étape 4 : Un coin flip, tu remporteras

« Deux valets contre As-Dame, cela suffit à remonter à 30,000, ce qui est... le tapis initial. »

Étape 5 : La cabane de Kabrhel, tu anéantiras

« Je relance avec Dame-Valet et Martin Kabrhel me 3-bet à 5,300. Je fais tapis pour 28,000 mais il paie avec As-Roi... Le tableau apporte une dame au flop, un roi au tournant et un roi à la rivière... Fort heureusement, au milieu de ces cartes, il y a quatre carreaux qui me donnent une couleur ! »

C'est ainsi que notre Mik national pointe désormais à plus de 60,000.