masquer le menu

5 français au Day 4

- 14 décembre 2014 - Par Chhriis

Top 10

Simon Mattsson (Suède) 1 790 000
Stephen Graner (USA) 1 713 000
Davidi Kitai (Belgique) 1 364 000 (Team Winamax)
Jonathan Wong (UK) 1 295 000
Petr Jelinek (République Tchèque) 1 191 000
Miltiadis Kyriakides (Grèce) 1 178 000
Bjorn Wiesler (Allemagne) 1 084 000
Pablo Sanz Quiles (Espagne) 1 075 000
Francesco Grieco (Italie) 1 054 000
Vanessa Selbst (USA) 1 007 000

Le clan français

Remi Castaignon 511 000
Omar Lakhdari 487 000
Romain Follet 250 000
Klaus Pautrot 259 000
Claude Metais 203 000

Tableau de bord

61 joueurs restants (sur 1 107 inscrits)
Prix assuré : 14 230€
Blinds 5 000 - 10 000, antes de 1 000
Tapis moyen : 544 000

Fin du Day 3 : Davidi et 5 français passent le cap

- 14 décembre 2014 - Par Chhriis

Chaque jour de compétition a vu deux représentants du Team Winamax nous quitter. Sur les sept qui s'étaient alignés au lancement du Day 1B, ils n'étaient donc plus que trois à revenir aujourd'hui à l'assaut des places payées.

Manuel Bevand a connu un ascenseur émotionnel on ne peut plus intense. Lui qui revenait avec un petit tapis allait rapidement doubler grâce à un coup dans lequel il engageait ses jetons pré flop avec As-Dame. Mais c'était pour mieux déchanter quelques mains plus tard en se faisant éliminer sur un banal pile ou face. Aucun regret pour le désormais ex-membre du Team Winamax qui n'a pas pu redresser la barre suite à un Day 2 difficile qui l'avait considérablement affaibli.

Gaëlle Baumann était quant à elle revenue avec le tapis moyen mais a commencé la journée par perdre d'importants jetons. Elle fera ensuite le yoyo sans parvenir à revenir dans la partie. La bulle passée, O RLY franchira un palier en étant short stack avant de finalement rendre les armes en 110e position.

 

La vraie belle performance du jour est à mettre au crédit de Davidi Kitai. Le belge a offert un véritable récital aux occupants de ses différentes tables, éliminant de nombreux joueurs qui ne savaient plus comment contrer ce rouleau compresseur. Beaucoup se sont faits bluffer pendant que d'autres ont tenté des calls avec hauteur As pour l'intégralité de leur tapis. Mais au final, tous lui ont donné des jetons. A un tel point que Kitbul, qui avait commencé la journée avec deux fois le tapis moyen, reviendra demain avec le triple de l'average et attaquera la journée en 3e position.

Dans le clan français, les bonnes nouvelles se situent au niveau de Rémi Castaignon, Omar Lakhdari, Claude Metais, Klaus Pautrot et Romain Follet qui reviendront tous les cinq demain pour croiser le fer. Nous avons cependant perdu le qualifié Winamax Pascal Rabany dans les derniers moments de la journée.

Un grand merci à tous d'avoir suivi ce coverage qui est terminé pour moi mais pas pour vous : demain, je laisse les mains expertes de Benjo prendre le relais, avec l'espoir qu'il aura un diable de Belge à suivre très longtemps. Attention cependant : son avion arrivera à 11h, le contraignant à débuter son reportage avec un brin de retard.

Bonne soirée à tous !

Rémi fait la bagarre

- 14 décembre 2014 - Par Chhriis

Bonne opération pour Rémi Castaignon à 20 minutes de la fin du Day 3.

Rémi ne vient pas simplement de doubler son capital puisqu'ils étaient trois joueurs à engager leur tapis avant le flop. Avec 9 9, le français était bien devant le 4 4 du premier larron mais le A K du second était plus inquiétant. Tous trois voient un flop qui laissera une grande part au suspens : 5 4 9. Tout le monde s'est amélioré, chaque paire s'étant transformée en brelan et le As-Roi ayant trouvé un tirage de couleur max.

Mais après le turn T et de la rivière 7, Rémi reste en tête et s'adjuge un pot de 540 000 qui le fait repasser juste au-dessus de la moyenne peut de temps avant la fin de la journée.

Tableau de bord :

  • 66 joueurs restants (sur 1 107 inscrits)
  • Prix assuré : 14 230€
  • Blinds 4 000 - 8 000, antes de 1 000
  • Tapis moyen : 503 000

Il les rend fous

- 14 décembre 2014 - Par Chhriis

Davidi Kitai n'en finit plus de relancer et sur relancer pré flop, rendant fous ses adversaires. Mais s'il se contentait de cela ce serait trop simple, donc il joue également très agressif post flop, brouillant complètement les pistes sur les cartes qu'il peut détenir.

En témoigne cette main où après avoir défendu sa petite blind sur une relance du joueur UTG+1, Davidi a misé trois fois en premier de parole pour envoyer son tapis sur la dernière carte. Le tableau final est 7 6 2 4 6. Son opposant, après une longue réflexion, finira par payer pour l'intégralité de son tapis avec... A Q pour une simple hauteur ! Pourquoi pas, mais Davidi était loin d'être en bluff puisqu'il possédait K 4 pour une couleur trouvée dès le flop.

Avec ce coup, Kitbul passe à 1 400 000 jetons et s'empare du du chiplead du tournoi.

Tableau de bord :

  • 77 joueurs restants (sur 1 107 inscrits)
  • Prix assuré : 11 920€
  • Blinds 4 000 - 8 000, antes de 1 000
  • Tapis moyen : 431 000

Dernier niveau de la journée

- 14 décembre 2014 - Par Chhriis

Les visages qu'il m'est possible de reconnaitre sont de moins en moins nombreux en cette fin de Day 3 et l'action qu'ils offrent n'est pas des plus affriolantes, en témoigne ce coup joué par Omar Lakhdari, lui qui a démarré la journée dans le top 3.

En position UTG+1, Omar ouvre à hauteur de 14 000 et se fait relancer à tapis par un short stack. Après réflexion, il engage les 67 000 jetons qui lui sont demandés et voit son A 7 domminé par la paire de Dames de son adversaire. Omar ne remportera pas ce coup mais conserve tout de même un tapis dont le montant est d'environ une fois et demi celui du stack moyen.

Les 82 joueurs encore en course sont pour le moment partis en pause et reviendront pour jouer le dernier niveau de la journée qui se terminera donc vers 21h.

Quelques stacks récoltés à la volée :

  • Davidi Kitai : 920 000
  • Omar Lakhdari : 700 000
  • Rémi Castaignon : 260 000

Tableau de bord :

  • 82 joueurs restants (sur 1 107 inscrits)
  • Prix assuré : 11 920€
  • Blinds 4 000 - 8 000, antes de 1 000
  • Tapis moyen : 405 000