Winamax

Fin du day 1 : carton du Team Winamax !

- 14 décembre 2013 - Par Chhriis

On a beau dire et répéter que dans un day 1 il ne se passe en général pas grand chose, ça reste une belle entrée en matière lorsque tout se déroule de cette façon.

C'est une copie presque parfaite que nous rend ce soir le Team Winamax et c'est un Stéphane Matheu enjoué que je retrouve aux portes de la salle abritant le tournoi : "Sept joueurs qui passent sur huit, c'est vraiment super. Si ça pouvait être comme ça à chaque fois je signe tout de suite !"



Les meilleures copies ont été rendues par Sylvain Loosli (146.000 et probable chip leader du contingent français), Davidi Kitaï (100.000) et Ludovic Lacay (99.000). Avec un tapis moyen se situant autour des 50.000 jetons, ils reviendront demain avec de gros moyens de pression sur leurs adversaires.

Dans la zone intermédiaire, Manuel Bevand débutera avec un stack se situant dans l'average (55.000) accompagné de l'ami du Team Nicolas Lévi (40.000), de Gaëlle Baumann (34.000) et de Yann Del Rey (33.000).

C'est avec l'élimination de Ludovic Riehl que nous trouvons la seule ombre de notre tableau. Ce dernier nous a en effet quittés quelques minutes seulement avant la fin de la journée, sa paire de 10 n'ayant pas trouvé de miracle face à une paire de valets quand les tapis se sont envolés avant le flop.

Les pros Winamax comptent ainsi parmi les 350 joueurs à avoir survécu à ce day 1B. Ils viendront s'ajouter aux 210 survivants d'hier pour composer un field de 560 joueurs pour le day 2. C'est d'ailleurs demain que nous connaitrons le prize pool exact ainsi que la répartition des gains. Et avec un field total approchant dangereusement les 1.000 joueurs, le premier prix risque d'être plus qu'alléchant.

Rendez-vous demain à midi pour le suivi du Day 2 de cet EPT Prague. Bonne nuit à tous !

Chhriis

Loosli s'envole

- 13 décembre 2013 - Par Chhriis

Que de bonnes nouvelles à annoncer depuis le retour de la pause diner ! J'ignore ce qu'il y avait dans leur assiette, mais la nourriture tchèque semble réussir aux membres du Team pro Winamax.



Sylvain Loosli vient de prendre un énorme pot avec AK en mains. Après l'open raise d'un short stack, il va 3-bet, se faire payer par un joueur lambda et faire fuir le relanceur initial. Ils sont donc deux à voir le flop, mais surtout deux joueurs ayant une belle profondeur de tapis.

Sur un flop A92 rainbow, Sylvain va envoyer une première mise à 2 800 et se faire payer. Le même schéma va se reproduire sur un second A au turn quand il va miser 8 400. La rivière K lui apporte un full, et là encore Sylvain va se faire payer une lourde mise de 18 400. Son adversaire ne montrera pas son jeu mais Sylvain le mettra sur un probable AQ.

Un pot à 30 000 pions tout de même ! Celui-ci vient s'ajouter à quelques autres coups gagnés et Sylvain pointe à 150 000, soit plus de trois fois le tapis moyen.

Tableau de bord :
387 joueurs restants (sur 608 entrants)
Blindes 300/600 ante 75
Tapis moyen : 47 131

Chhriis

Sir Cuts double

- 13 décembre 2013 - Par Chhriis

Avec quatre joueurs français à sa table, Ludo n'a jusqu'à maintenant pas trop souhaité rentrer dans les détails quand je venais le voir. Durant la pause diner, il m'expliquait qu'il ne reviendrait pas short stack demain. Le message est clair : Sir Cuts va prendre des risques, mesurés certes, mais il tient coute que coute à rattraper son retard.



A l'instar de ses coéquipiers, il s'est lui aussi mis à relancer à tout va. En position UTG, il place un raise à 1150 et se fait payer par un joueur en milieu de parole puis par la grosse blind.

Sur un flop J Pique 7 Trèfle 9 Carreau , la grosse blind donk bet à 2000 et se fait payer deux fois. Tous voient donc la turn, une Q Trèfle . Après un check de la BB, Cuts va envoyer une lourde mise de 5700. Le joueur en milieu de parole paye cette somme qui entame déjà sérieusement son stack et la BB s'efface.

Vient alors la rivière, un K Coeur, sur lequel Ludo va demander l'ensemble de ses jetons à son adversaire. Celui-ci va longuement hésiter avant d'engager ses pions mais ne prendra pas la peine de montrer son jeu quand Cuts lui montre T Coeur 8 Coeur pour une quinte flopée qui s'est améliorée à chaque street.

Avec ce coup, Ludovic revient au-dessus de la moyenne et monte à 50 000.

Chhriis

Dans la peau d'un Top Shark

- 13 décembre 2013 - Par Chhriis

A l'image de Davidi, l'actuel Top Shark Yann Del Rey s'est lui aussi pris d'un élan d'agressivité en revenant de la pause diner.



Lorsque vous vous promenez autour des tables dans un tournoi de ce genre, il y a certains signes qui ne trompent pas. Sur la photo ci-dessus, la pile de jetons verts posée devant Yann a une signification très claire : cet homme là est un voleur de blinds !

"J'ai changé de vitesse et j'ai gagné 11 000 jetons en relançant au moins une main sur deux. Quand mon continuation bet ne les effraie pas, ils abandonnent sur le second barrel. Et j'ai également gagné un pot pré flop en 4-bettant avec AK".

Ca a l'air de rien dit comme ça, mais ce brutal changement de rythme a permis à DaProd de revenir à hauteur de 33 000, un poil sous le tapis moyen.

Chhriis

Davidi approche les 100k

- 13 décembre 2013 - Par Chhriis

Déjà sur une bonne lancée, Davidi reprend immédiatement les hostilités en revenant de la pause diner. L'action se déroule sur des blinds 250-500 avec antes de 50.



Quand Davidi Kitai se retrousse les manches, ce n'est jamais bon pour ses adversaires. Et bien qu'il m'expliquait pendant le diner que sur une table à 10 joueurs, le spot UTG n'est vraiment pas bon, ça ne l'a pas empêché de placer un petit raise à 1150 lorsqu'il s'est retrouvé dans cette position.

Payé par les deux joueurs dans les blinds, ils découvrent ensemble le flop K Pique 8 Carreau J Carreau . Le donk bet à 1150 du joueur en petite blind fera fuir son voisin de gauche, mais Davidi s'invite pour découvrir le turn, un 5 Carreau. Le joueur en SB va cette fois-ci opter pour un check-call sur la mise de 3300 de Davidi. Il va une nouvelle fois check sur un dangereux 9 Carreau à la river. Kitbul ne se démonte pas et envoie une nouvelle banderille à 5550. Après une longue réflexion, son adversaire se résigne et jette ses cartes. Davidi pointe à 95 000 après ce coup.

Chhriis