Winamax

Fin du day 3 : Ludovic Lacay énorme chip leader

- 15 décembre 2013 - Par Chhriis

Multiplier son stack par 7 en une journée, c'est l'exploit que vient de réaliser Ludovic Lacay dans cette 3e journée de l'EPT Prague.



Après s'être emparé du chip lead en milieu d'après midi, il ne l'aura plus lâché et aura même continué à creuser l'écart avec ses poursuivants. Bien que je ne dispose pas encore des chip counts officiels, il semble qu'il termine la journée avec un stack d'1,7 millions, soit environ trois fois et demi le tapis moyen.

Son compère Sylvain Loosli n'aura pas eu la même réussite. Ayant réussit par deux fois à doubler son tapis pour revenir juste au-dessus de l'average, son parcours s'arrêtera brutalement sur un banal coin flip, son AK ne s'améliorant pas face à la paire de 6 de son adversaire. Il termine à la 140e place et encaisse un petit billet de 9.000€.

Ce 3e jour de compétition aura également été fatal aux français Bertrand Grospellier, Benjamin Pollak, Simon Cuq (Qualifié Winamax) et Gwendal Montiton.



Deux autres représentants tricolores reviendront cependant demain porter nos couleurs : Erwann Pecheux (photo ci-dessus), dont la journée se sera déroulée sans anicroche et terminant avec un stack autour de l'average, et Romain Chauvassagne, lui aussi très bien positionné.

Du côté de l'international, les joueurs notables encore en course sont notamment Ana Marquez, Jonathan Little, Sam Chartier ou encore Stephen Chidwick.

Sur les 1 007 joueurs s'étant alignés au départ de ce tournoi, ils ne seront plus que 61 demain à revenir tenter leur chance. La partie reprendra à midi et nous aurons tous l'espoir qu'elle se déroule aussi bien pour le dernier membre du team Winamax encore en course.

Bonne soirée à tous.

Chhriis

Erwann Pecheux élimine un short stack

- 15 décembre 2013 - Par Chhriis

Loordy continue de faire des siennes. Après avoir redistribué quelques jetons durement gagnés, Erwann vient de remporter un coin flip lui permettant de revenir presque à hauteur du tapis moyen.



Après un min-raise à 16.000 du joueur français, le joueur en grosse blind resteal et envoie tapis pour 130.000 jetons. C'est payé par Erwann qui montre une paire de 4 pendant que son adversaire dévoile AJ. Un board 9854J plus loin, Erwann élimine un nouveau joueur et revient à 460.000.

Tableau de bord :
60 joueurs restants (sur 1007 entrants)
Prix assuré : 13 200 €
Blinds : 4000/8000, ante 1000
Tapis moyen : 489 000

Chhriis

Un champion du Monde nous quitte

- 15 décembre 2013 - Par Chhriis

Si le rythme des articles semble s'espacer, cela est du à l'action qui s'est considérablement ralentie autour des dernières tables restantes et à l'impossibilité d'approcher Ludovic Lacay évoluant en table TV. Voici cependant une news concernant l'une des dernières grandes personnalités de ce tournoi.

Durant cet EPT, Jonathan Duhamel n'a jamais réussi à dépasser le tapis moyen. Tombé à moins de 15 blinds, il a longtemps attendu un spot pour tenter de doubler mais le sort en a décidé autrement.



C'est avec un modeste Q8 que Jonathan choisira d'envoyer ses derniers 130.000 jetons au milieu. Payé par une paire de 9 et donc déjà mal en point, il verra très vite ses espoirs s'envoler lorsqu'un 9 apparaitra dès le flop.

Le champion du Monde 2010 termine à la 62e place (classement officiel à venir) et empoche 13.200€.

Tableau de bord :
61 joueurs restants (sur 1007 entrants)
Prix assuré : 13 200 €
Blinds : 4000/8000, ante 1000
Tapis moyen : 487 000

Chhriis

Des nouvelles du contingent français

- 15 décembre 2013 - Par Chhriis

Je vous parlais plus tôt de la situation difficile dans laquelle se trouvait Romain Chauvassagne avec un tapis très amoindri. Hé bien cette époque est révolue et Romain dispose maintenant d'un tapis supérieur à la moyenne.



Je n'ai pas pu suivre toutes ses péripéties, mais Romain (photo ci-dessus, à gauche) a notamment repris des couleurs grâce à un brelan trouvé au flop qu'il aura pu rentabiliser sur trois streets. Il s'est depuis remis à jouer le cœur léger, relançant et sur relançant de nombreuses mains. Je l'ai cependant vu raise/fold avant le flop à au moins deux reprise, laissant échapper quelques jetons.



Erwann Pecheux continue de son côté à être très actif et rencontre malgré tout un surprenant respect de ses adversaires. En témoigne cette main où après un énième 3-bet, son adversaire opte pour un fold et montre involontairement ses cartes en les jetant : une paire de 10 ! Erwann tentera de se contenir mais ne parviendra pas à retenir un énorme sourire, montrant tout de même un valet pour rassurer son adversaire.

Enfin, concernant Ludovic Lacay, vous pourrez suivre sa partie d'ici quelques minutes puisqu'il a été annoncé en table TV. Ludo dispose toujours d'un énorme stack et reste le chip leader actuel de ce day 3. Afin de vous aider à évaluer les montant des sacoches qu'il envoie, voici la valeur des jetons:
- violet : 500 (peut-être retirés durant la pause)
- rouge : 1 000
- bleu : 5 000
- jaune : 25 000

Tableau de bord :
72 joueurs restants (sur 1007 entrants)
Prix assuré : 11 100 €
Blinds : 4000/8000, ante 1000
Tapis moyen : 419 000

Chhriis

La gente féminine toujours représentée

- 15 décembre 2013 - Par Chhriis

Parmi les joueurs restants, une seule femme peut encore prétendre à la victoire dans cet EPT Prague. Il s'agit d'Ana Marques qui fut un temps sponsorisée par l'organisateur de ce tournoi.



La dernière Lady vient de remporter quelques sympathiques jetons avec une paire d'As pas si loin devant le TPique 8Pique adverse sur un flop 6Pique 7Pique TTrèfle. Tout l'argent est parti au milieu mais le reste du board ne sera d'aucune aide à son adversaire.

Après ce coup, Ana Marques pointe à 680.000, soit près de deux fois le tapis moyen.

Tableau de bord :
79 joueurs restants (sur 1007 entrants)
Prix assuré : 11 100 €
Blinds : 3000/6000, ante 1000
Tapis moyen : 382 000

Chhriis