masquer le menu

Roberto Romanello remporte l'EPT Prague

- 18 décembre 2010 - Par Harper

Prix d'entrée : 5,300€ - 563 joueurs

Coverage par Winamax

Vainqueur. Roberto Romanello (Pays de Galles) 640,000€

2e. Emiliano Bono (Italie) 435,000€
3e. Marcin Horecki (Pologne) 247,000€


4e. Peter Skripka (Russie) 163,000€
5e. Marco Leonzio (Italie) 130,000€
6e. Jan Bendik (Slovaquie) 100,000€
7e. Manuel Bevand (Team Winamax) 71,000€
8e. Roberto Nulli (Italie) 54,550€

9e. Kevin MacPhee (USA) 40,000€
12e. Mélanie Weisner (USA) 30,000€
14e. Rob Hollink (Pays-Bas) 25,000€
15e. Richard Toth (Hongrie) 20,000€
17e. Salvatore Bonavena (Italie) 15,000€
27e. Nicolas Babel (France) 12,500€
29e. Guillaume Darcourt (France) 12,500€
41e. Ronan Monfort (France) 10,000€
42e. Christophe Pereira (France) 10,000€
62e. Martial Blangenwitsch (France) 9,000€
64e. Fabrice Soulier (France) 9,000€
66e. Hugo Lemaire (France) 9,000€
67e. Alain Roy (France) 8,000€
77e. Olivier Daeninckx (Local Hero Winamax) 8,000€
78e. Joris Digregorio Zitella (France) 8,000€
80e. Dominique Franchi (France) 8,000€

L'EPT Prague s'achève donc via la logique victoire de Roberto Romanello, l'homme le plus fort aujourd'hui en table finale. Cette étape praguoise restera marquée par la présence dans les places payées de douze tricolores, qui terminent donc formidablement l'année. Parmi eux, on retrouvait le très régulier Local Hero Winamax Olivier Daeninckx. Et, surtout, le joueur du Team Winamax Manuel Bevand, qui a atteint la première finale EPT de sa carrière. Après avoir pratiqué un poker de grande qualité durant cinq jours, « ManuB » n'a pas pu réellement défendre ses chances en finale, arrivant avec un trop maigre tapis. Sa septième place lui rapporte 71,000 euros : c'est la plus belle performance de sa carrière ! Je tiens une nouvelle fois à tous vous remercier pour votre fidélité. Les reportages, c'est terminé pour l'année 2010 ! Je vous souhaite à tous de passer de très joyeuses fêtes et de « run good » en 2011 !

Harper

Une logique victoire

- 18 décembre 2010 - Par Harper

Roberto Romanello remporte son premier EPT

Alors que Emiliano Bono restait sur cinq mains remportées consécutivement, Roberto Romanello a décidé de relancer un poil plus cher qu'à l'accoutumée : 575,000 sur des blindes 100,000/200,000. Emiliano Bono ne se laisse pas intimider et place un énorme 3-bet à 2,475 millions. « All-in », annonce très rapidement Roberto. Emiliano a quatre millions à ajouter et il s'empresse de le faire avec ACarreauJTrèfle. Roberto retourne TPiqueTTrèfle : les deux derniers survivants de l'EPT Prague s'apprête à disputer le coin flip le plus important de leur carrière...

Coverage par Winamax

Roberto Romanello attend impatiemment le dénouement et a du mal à respirer... La tension est palpable.

Coverage par Winamax

Les mains sur la tête, Emiliano Bono s'apprête à découvrir le flop... Son plus gros prix jusqu'alors est 9,000€, ce coin flip pourrait le rapprocher des 640,000€ de la victoire !

Le croupier va rapidement tuer le suspense en dévoilant un flop TCarreau4Trèfle4Pique : Roberto Romanello floppe un Full ! Le gallois se cache les yeux et pousse des petits cris, les larmes ne tardent pas à suivre... Le turn 5Coeur et la rivière 4Coeur le confirment : Roberto Romanello remporte l'EPT Prague !

Coverage par Winamax

Roberto Romanello n'en revient pas : il vient de flopper un Full !

Les larmes coulent désormais à flot chez le gallois. Il sert la main de son adversaire et du croupier puis s'isole quelques minutes. Lorsqu'il revient, les larmes coulent toujours le long de ses joues. Il se saisit alors du micro : « remporter un titre majeur a toujours un été mon objectif. J'affectionne tout particulièrement le circuit EPT et suis très heureux de réaliser ce rêve... » Emiliano Bono arrive alors pour féliciter le vainqueur. Le fantasque italien repart de son côté avec 435,000 euros, un prix dont il se satisfera à coup sûr. Roberto remporte de son côté 640,000 euros : félicitations !

Harper

Petit à petit, Romanello gagne son prix

- 18 décembre 2010 - Par Harper

Coverage par Winamax

Très logiquement, l'expérimenté Roberto Romanello a pris l'ascendant sur Emiliano Bono dans ce face à face. Nous assistons à très peu de pots importants, le gallois se contentant de tranquillement grinder son adversaire. Emiliano se montre très passif une fois les cartes communes distribuées, ce qui permet à Roberto de remporter une multitude de pots au flop, sans avoir besoin de se montrer très agressif preflop. Voici l'état des tapis alors que débute le niveau 100,000/200,000.

Roberto Romanello 11,900,000
Emiliano Bono 5,800,000

Harper

Marcin découvre les joies de la rivière

- 18 décembre 2010 - Par Harper

Plus que deux joueurs en course : un heads-up Romanello / Bono !

Coverage par Winamax

Peu de temps après le double up d'Emiliano, Roberto a réussi à se refaire une petite santé, chipant 2,5 millions à Marcin Horecki en rentabilisant bien une couleur. Derrière une relance à 385,000 sur des blindes 80,000/160,000 ante 20,000 d'Emiliano, Marcin décide ainsi de directement envoyer son tapis pour 1,7 million lorsqu'il ouvre ACoeurKTrèfle en petite blinde. Emiliano s'empresse de payer avec ATrèfleJCarreau et le polonais est en bonne posture pour doubler. Le flop TTrèfleACarreau8Coeur laisse Marcin en tête, tout comme le turn 2Coeur. Mais la rivière est un destructeur JPique ! Marcin Horecki doit plier bagages et empoche 247,000 euros pour sa troisième place. Heads-up !

Roberto Romanello 8,745,000
Emialiano Bono 7,600,000

Harper

Mon coach ? Le Boa !

- 18 décembre 2010 - Par Harper

On se demande parfois ce qu'il se passe dans la tête de certains joueurs... Sur des blindes 80,000/160,000 ante 20,000, Emiliano Bono décide de relancer à 370,000. Lorsque Roberto Romanello pousse le tapis depuis sa grosse blinde, l'italien paie alors dans la seconde pour ses 2,6 millions avec Dame-Valet ! Une simple hauteur Dame, quoi. Un coup rappelant étrangement celui de Guillaume Darcourt qui avait également payé pour tout son tapis (vingt blindes) avec Dame-Valet à dix places de l'argent. Roberto révèle As-Dix et ce pot pourrait permettre au gallois d'aborder le face à face final avec une avance considérable s'il l'emporte. Mais la première carte du flop est un Valet : Emiliano double son tapis. Faisons le point.

Roberto Romanello 7,400,000
Emialiano Bono 6,000,000
Marcin Horecki 3,275,000

Harper