masquer le menu

Day 1A : bilan chiffré

- 6 janvier 2010 - Par Benjo DiMeo

Quelques noms qui sortent du lots dans la liste des 386 survivants de cette première journée...

Le Top 10

Wayne Bentley (UK) 329,500
Amnon Filippi (USA) 220,100
Kevin "belowabove" Saul (USA) 175,500
Eric Froelich (USA) 166,000
Dustin Dorrance-Bowman (USA) 163,700
Eric Buchman (USA) 159,100
Garoa Geir Hauksson (Islande) 138,900
Jacob S Avital (USA) 137,700
Christian Schwarz (Espagne) 133,200
Rafal Michalowski (USA) 129,300

France

Ludovic Lacay (Team Winamax) 71,800
Mamouni Smain 59,500
Benoit Mendel 56,300
Philippe Barlier 50,000
William "Ragnarok 1er" Sonntag 44,700
Stéphane Pluchard 38,300
Maxime Alexandre Dubois 35,900
Jérémie Bénain 32,200
Christophe Benzimra 28,100
Sylvain Taddei 12,000

Notables (liste non exhaustive)

Daniel Negreanu (USA) 124,000
Barry Shulman (USA) 113,000
Dennis Phillips (USA) 113,000
Dario Minieri (Italie) 109,800
Vivek Rajkumar (USA) 106,400
Sebastian Ruthenberg (Allemagne) 94,400
Poorya Nazari (Canada) 89,300
Barry Greenstein (USA) 89,200
James "mig.com" Mackey (USA) 88,600
Katja Thater (Allemagne) 80,600
Jeff Madsen (USA) 79,400
Mike McDonald (Canada) 78,900
Florian Langmann (Allemagne) 78,800
Joao Barbosa (Portugal) 68,200
Daniel Shak (USA) 66,100
Claudio Rinaldi (Suisse) 60,200
John Duthie (UK) 60,100
José Barbero (Argentine) 59,700
Marcel Luske (Pays-Bas) 55,600
Noak Boeken (Pays-Bas) 55,200
Jens Kyllonen (Finlande) 54,600
Gavin Smith (USA) 54,000
Jean-Rober Bellande (USA) 53,900
Kevin Schaffel (USA) 53,200
JJ Liu (USA) 41,900
John Cernuto (USA) 36,500
Philippe D'Auteuil (Canada) 36,500
Davidi Kitai (Team Winamax) 30,000
Carter Phillips (USA) 29,500
Ivan Demidov (Russie) 27,600
Jan Heitman (Allemagne) 21,700
Tom McEvoy (USA) 19,900
Adam Junglen (USA) 19,600
Huck Seed (USA) 16,000

Bilan au restaurant

- 6 janvier 2010 - Par Reg da Fish

 Vidéo Winamax - Nécessite Flash Player

Une page se tourne

- 6 janvier 2010 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Le premier chapitre de cette longue histoire en construction qu'est la PCA est terminé. Une introduction, rien de plus, où l'on s'est contenté de présenter les protagonistes de l'histoire, et où le plot n'a que très peu avancé.

Nous avons assisté à huit heures de poker qui ont vu 669 joueurs, pour la plupart jeunes et venus d'Internet, s'affronter férocement autour des tables de poker de la pas forcément bien nommée « Paradise Island ». A la fin du combat, le field avait rétréci d'environ un tiers, avec grosso modo 400 joueurs restants.

Parmi la foule des joueurs désormais officiellement en vacances pour le reste de la semaine, on compte malheureusement Antony Lellouche. Ses deux coéquipiers du Team Winamax lui ont en revanche survécu.

Davidi Kitai termine la journée sur une notre frustrante, n'ayant que 30,000 de tapis à son nom. Le belge a monté, baissé, remonté, puis finalement chuté pour revenir à son tapis de départ. Sa dernière incartade ? Un paire de Rois perdante, que Davidi dut jeter sur le turn.

Pour Ludovic, la journée fut « assez lente, avec beaucoup de joueurs prenant leur temps pour réfléchir ». Des « thinking players », de bons éléments venus du Net, pas faciles à manœuvrer. « Les mauvais joueurs ont souffert, et ont depuis sauté », poursuit-il. « J'ai survécu avec deux gros pots où j'avais du jeu, et deux autres où je n'en avais pas. » Cutsy termine la journée avec un satisfaisant stack de 71,800.

Régis est parti filmer nos zigotos au restaurant, et publiera une vidéo dans le courant de la nuit. Moi, j'attends le classement complet pour faire le point complet sur ce Day 1A finalement assez classique. A ceux qui ne peuvent attendre, je leur donne rendez-vous mercredi pour la suite des événements : une autre introduction à notre histoire, avec d'autres personnages. Le Day 1B, quoi. Programmé à midi, heure locale, soit 18 heures en France.

Ludovic prend un joli pot

- 6 janvier 2010 - Par Benjo DiMeo

Ludovic relance à 1,500. C'est payé par la petite blinde, un gringalet blond bouclé en chemise, un poil nerveux et portant une fedora, ainsi qu'un discret tatouage près du poignet gauche (ça va, c'est assez précis comme description ?)

Le flop est KCarreau3Coeur2Coeur

Le gringalet checke, et Ludovic mise 2,100. « Rrrraise », dit le blond en mettant 6,500. « Combien il te reste ?... How much do you have left ? », demande Ludovic, s'essayant aux joies du bilinguisme.

« Environ 42,000 », dit son voisin, et toute la table lui répond silencieusement que ce ne sont pas ses oignons. « Ouais, c'est à peu près ça », dit le nerveux.

Ludovic paie.

Turn QCoeur

Check du fedora. Ludovic mise 8,400. C'est payé.

Rivière 8Trèfle

Check du tatoué (c'est ça qui est bien, avec les descriptions détaillées, on n'a jamais à se répeter ensuite). Ludovic mise 12,250. Payé rapidement par son adversaire, qui ne peut rien faire contre la jolie couleur TCoeur9Coeur du joueur du Team Winamax.

Holding on his crown

- 6 janvier 2010 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Parmi les joueurs possédant un gros tapis en cette fin de Day 1A, on compte les superstars Daniel Negreanu et Barry Greenstein, les gamins James « mig.com » Mackey et Eric Froelich, le chattard Dennis Phillips, et... le tenant du titre Poorya Nazari, en très bonne place avec 90,000. L'an dernier, le discret canadien sorti de nulle part avait triomphé d'une table finale des plus difficile comportant le Kevin Saul susmentionné, ainsi que Benny Splinder, Dustin Dirksen, ou encore Dan Heimiller.