masquer le menu

Bahamas, laboratoire du poker moderne

- 12 janvier 2010 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

C'est une finale express à laquelle nous avons eu à faire en guise de conclusion au Main Event de la PCA. Sept petites heures représentatives du visage moderne du No Limit en tournoi : nerveux, agressif et haletant. Chaque année, les Bahamas tiennent lieu d'exposition des nouvelles tendances et modes de notre jeu favori, et cette édition n'a pas fait exception, avec une démonstration de moves qui devraient s'établir comme des classiques lors des douze prochains mois. Qu'on se le dise, 2010 sera plus que jamais l'année de l'overbet, du check/raise rivière et du thin value bet.

Comme un symbole, c'est le plus jeune des finalistes qui a décroché le titre : à 19 ans seulement, Harrison Gimbel est le premier multimillionnaire de l'année, après avoir dominé son sujet en heads-up, remontant la pente contre un Tyler Reiman qui avait commencé le duel avec l'avantage en jetons. Au milieu des gamins venus du net, Barry Shulman a tenu son rang « old school » avec panache, et aurait bien pu rafler le titre à la barbe et au nez de ses jeunes adversaires si ce n'a avait été pour un certain de manque de réussite lors de certains coups clés. En fait, aucun des finalistes n'était là par hasard. Il n'y avait pas d'erreur de casting, et, comme souvent, c'est le hasard qui s'est parfois glissé au milieu de la partie pour départager ces excellents joueurs. Félicitations aux huit joueurs, donc, et en particulier au vainqueur.

Ainsi s'achève notre reportage aux Bahamas. Notre mois de janvier très chargé se poursuit à Paris pour le France Poker Tour, dont Harper a déjà commencé la couverture depuis quelque jours, puis à Deauville pour l'European Poker Tour. A très bientôt !

Résultats
North American Poker Tour – Bahamas – 1,529 joueurs

Vainqueur : Harrison Gimbel (USA) 2,200,000 $

Runner-up : Tyler Reiman (USA) 1,750,000 $
Troisième : Barry Shulman (USA) 1,350,000 $
4. Benjamin Zamani (USA) 1,000,000 $
5. Ryan D'Angelo (USA) 700,000 $
6. Aage Ravn (Norvège) 450,000 $
7. Zachary Goldberg (USA) 300,000 $
8. Tom Koral (USA) 201,300 $

Les autres (sélection)

12. John Duthie (UK) 130,000 $
18. Praz Bansi (UK) 87,500 $
19. Jeff Madsen (USA) 87,500 $
22. Robert Mizrachi (USA) 75,000 $
25. Damien Rony (France) 66,000 $
37. Hafiz Khan (USA) 59,000 $
46. Tobias Reinkemeier (Allemagne) 52,000 $
48. Bill Gazes (USA) 52,000 $
49. Huck Seed (USA) 45,000 $
50. Soren Kongsgaard (Norvège) 45,000 $
51. Florian Langmann (Allemagne) 45,000 $
53. Liz Lieu (USA) 45,000 $
57. Johnny Lodden (Norvège) 38,000 $
67. Amnon Filippi (USA) 33,000 $
68. Christophe Benzimra (France) 33,000 $
74. Joe Cassidy (USA) 28,000 $
75. Justin Bonomo (USA) 28,000 $
88. Carter Phillips (USA) 23,500 $
91. Phil Ivey (USA) 23,500 $
92. Matt Graham (USA) 23,500 $
104. Nasr El Nasr (Allemagne) 23,500 $
106. Carlos Mortensen (Espagne) 23,500 $
126. Ivan Demidov (Russie) 20,000 $
129. Jens Kyllonen (Finlande) 20,000 $
134. Kathy Liebert (USA) 20,000 $
159. Stéphane Pluchard (France) 17,500 $
174. Vicky Coren (UK) 17,500 $
177. Mathias De Meulder (Belgique) 15,000 $
188. Dario Minieri (Italie) 15,000 $
208. Nicolas Levi (Team Winamax) 15,000 $
211. Joao Barbosa (Portugal) 15,000 $

Présentation des finalistes

- 11 janvier 2010 - Par Benjo DiMeo

Siège 1 : Zachary Goldberg, 21 ans, New York, USA – 2,340,000 de tapis
Comme presque tous les finalistes de la PCA cette année (et les autres années aussi), Goldberg passe une bonne partie de son temps à jouer au poker sur Internet. Pas en tant que pro, cependant, puisque qu'il continue d'aller à l'université d'Arizona où il étudie la finance. Goldberg a commencé a jouer au poker à la maison, avec ses potes. Il avait seize ans. Il dit adorer jouer des tournois, mais préfère jouer des grosses parties de cash-games quand il est en ligne. Il s'est payé le tournoi avec ses propres fonds, sans se qualifier – c'est la première fois qu'il fait cela. C'est aussi la première fois que Goldberg fait un résultat en live. Online, sa meilleure perf' reste une seconde place dans un tournoi à 160 dollars.

Siège 2 : Ryan « G0lfa » D'Angelo, 24 ans, Binghamton, New York – 10,090,000
Cela fait maintenant trois ans que Ryan pratique le poker de manière professionnelle, et ses résultats sont déjà très impressionnants. Il est le troisième joueur de l'histoire seulement à remporter deux tournois des WCOOP durant la même année : l'épreuve de 8-game (300,000$), et l'épreuve mixte PLO/PL Hold'em (422,100$). En compagnie d'ElkY et des autres vainqueurs WCOOP 2009, Ryan s'est d'ailleurs vu remettre samedi soir un bracelet commémoratif pour chacune de ses victoires. On l'a déjà vu jouer à l'EPT, mais c'est son premier cash dans un tournoi à 10,000$. Son meilleur résultat en live est venu aux WSOP 2008 sous la forme d'une troisième place dans une épreuve de No Limit à 2,000$. Ici, Ryan a eu un mauvais départ, tombant aussi bas que 5,000, l'obligeant à se mettre à tapis au moins une fois. Mais l'américain est revenu, terminant la journée à 90,000. Une journée en forme de montagnes russes aller suivre, avant que le rush ne commence le lendemain. « C'était incroyable », dit-il. « J'ai gagné tous les coin-flips, touché tous les flops, tout, tout, tout. Je n'ai fait que monter depuis le Day 2. »

Siège 3 : Aage Ravn, 24 ans, Narvik, Norvège – 1,690,000 de tapis
Il ne fait peut-être pas très beau temps aux Bahamas en ce moment, mais pas autant qu'en Norvège, où la température est actuellement de moins 20 degrés Celcius. Une autre bonne raison pour Ravn d'être ici, et pas à la maison à Narvik. Le consultant en communications de 24 ans a remporté son siège grâce à un satellite à 100$ rebuy en ligne, et a aussitôt cherché à vendre des pourcentages de ses gains éventuels. Les forums ont répondu présent, et Aage a réussi à se faire sponsoriser à hauteur de 20%, y compris 2% par Johnny Lodden. Ce dernier lui a dit : « J'espère que tu en feras quelque chose ! » Maintenant assuré de remporter au moins 201,300$, Ravn a plus qu'accompli cet objectif. C'est seulement son second tournoi majeur. Le premier qu'il avait disputé était un side-event pour l'EPT de Copenheague, qu'il avait gagné, remportant 40,000$ au passage.

Siège 4 : Tom Koral, 26 ans, Chicago, Illinois – 5,370,000 de tapis
Cela fait six ans que Koral joue au poker. Il n'a eu besoin de faire qu'un seul dépôt en ligne : 75 dollars au total, qu'il avait transformé en une somme à six chiffres en seulement un an. Toutes les années qui ont suivies furent gagnantes. Koral a accumulé plus de 600,000$ de gains en live, mais la finale de la PCA représente sa meilleure performance à ce jour, surclassant sa seconde place dans un tournoi du circuit WSOP. Koral dispute les tournois juste pour le fun : ce sont les parties de cash-games qui occupent la majeure partie de son temps de travail, en particulier le Omaha High-Low et les parties « Mixed ». Koral dit qu'une victoire aux Bahamas serait fantastique, mais que son vrai objectif est la conquête d'un bracelet WSOP. Avec déjà 13 places payées et deux tables finales, l'objectif ne semble pas irréaliste. En dehors de la table, Koral aime les voyages et le golf. Sa famille était présente cette semaine mais est déjà rentrée à la maison – sa petite amie a prévu de revenir aujourd'hui pour le supporter.

Siège 5 : Harrison Gimbel, 19 ans, Jupiter, Floride – 600,000 de tapis
Gimbel a remporté son ticket pour le tournoi lors du tournoi satellite organisé la veille du départ. Atteindre cette finale représente son meilleur résultat à ce jour, après avoir gagné quelques tournois en ligne et remporté le Florida State Poker Championships 2009 au casino Isle de Pompano Beach (gain : 67,860$). En ligne, son meilleur résultat récent est une sixième place au Sunday Million valant 40,000$. Si Harrison réussit à remporter la PCA, il deviendra le plus jeune des sept vainqueurs de l'épreuve. Ses débuts au poker, Harrison les a fait à treize ans dans des parties entre amis avec son grand frère. Il avait prévu d'étudier l'économie à l'université d'Alabama en septembre, mais est tombé malade durant les premières semaines, accumulant du retard dans les cours. Cela a précipité sa décision de tout laisser tomber pour se consacrer à plein temps au poker.

Siège 6 : Barry Shulman, 63 ans, Las Vegas, USA – 6,805,000 de tapis
Avant le mois d'octobre dernier, l'ancien développeur immobilier Barry Shulman était probablement plus connu comme le proprio du magazine américain Card Player, et comme le père de Jeff qui, à l'époque, attendait avec impatience de disputer la finale du Main Event des WSOP. C'était avant que Barry ne décroche une sensationnelle victoire aux WSOP-Europe en battant Daniel Negreanu heads-up. Le prix de 801,603 livres sterling ajouté à la cinquième place de Jeff au Main Event (1,953,452$) a fait des Shulman l'un des familles les plus rentables du poker. Depuis le rachat de Card Player, Jeff et Barry ont augmenté la diffusion du magazine pour la faire passer à 60,000, tandis que le nombre de visites quotidiennes sur le site internet passait de 800 à 16,000.

Siège 7 : Benjamin « xthesteinx » Zamani, 23 ans, Boca Raton, Floride – 3,700,000 de tapis
Agé de 23 ans, Zamani a commencé à jouer aux cartes avec des amis lorsqu'il était au lycée. En tournoi, il joue uniquement au No Limit, mais ne rechigne pas à une petite partie de Pot Limit Omaha lorsqu'il s'agit de cash-game. Zamani a remporté de nombreux tournois online, et a joué plus de 50 compétitions en live. Son meilleur résultat à ce jour ? Une dixième place dans un tournoi à 5,000$ des WSOP en 2009.

Siège 8 : Tyler « puffinmypurp » Reiman, 21 ans, Morton, Illinois – 9,350,000 de tapis
Tyler est le joueur ayant mis fin aux rêves de John Duthie d'atteindre la table finale de la PCA, quand sa paire de Dames a trouvé un brelan au flop pour battre les As de l'anglais. L'énorme pot de 10 millions a donné à Reiman un avantage certain qu'il n'a plus lâché ensuite. Reiman avait déjà fait les places payées lors de la PCA 2009 – une 132ème place valant 12,500$, ainsi qu'à l'EPT de Londres où il avait terminé en 29ème position (pou run gain de 13,052£). Reiman a atteint 21 ans l'année dernière, et joué ses premiers WSOP – où aucun résultat ne s'est matérialisé après dix tournois disputés. Très connu en ligne, Tyler y a eu une bonne série de résultats, y compris un gain de 104,000$ pour avoir remporté un tournoi à 1,000$.

PCA : la table finale est prête

- 11 janvier 2010 - Par Benjo DiMeo

Surprise : seulement six petites heures de jeu, pauses incluses, furent nécessaires pour obtenir la table finale de la PokerStars Carribean Adventure. 24 joueurs étaient réunis à midi dans la salle de bal d'Atlantis : peu après dix-huit heures, on tenait déjà le casting final. L'après-midi fut donc rapide, excitant, et riche en confrontations inévitables entre de grosses mains qui ont facilité les éliminations : c'est comme si les croupiers s'étaient donné le mot pour accélérer le rythme de jeu.

Sans surprise, le casting final est composé d'excellents joueurs aux traits similaires : jeunes et formés sur internet. Un seul joueur représentera l'ancienne école et tentera de terrasser l'armée des kidz, tel David contre Goliath : Barry Shulman. Après les WSOP-Europe il y a trois mois, le patron du magazine Card Player disposera d'un gros tapis pour tenter de remporter un autre titre majeur.

Praz Bansi, Jeff Madsen, Robert Mizrachi : les noms connus ont quitté la scène, laissant place aux anonymes grinders. Le joueur le plus malheureux du jour est sans aucune doute le papa de l'European Poker Tour John Duthie. A tapis pour presque 200 grosses blindes, sa paire d'As s'est vue crucifier par l'apparition d'une Dame sur le flop, donnant à Tyler Reiman un brelan. Un terrible bad-beat représentant plusieurs centaines de milliers de dollars de manque à gagner au bas mot, et une élimination aux portes de la table finale. Une main qui hantera certainement Duthie pour longtemps.

A noter que, comme c'est souvent le cas aux Bahamas, c'est une table finale presque 100% yankee à laquelle nous allons assister lundi à partir de midi (18 heures en France) : le norvégien Aage Ravn est le seul « étranger » venu s'immiscer dans cet ensemble américain.

Je publierai de courtes biographies des finalistes peu avant le coup d'envoi. En attendant, voici le classement :

Ryan D'Angelo 10,090,000
Ty Reiman 9,350,000
Barry Shulman 6,805,000
Harrison Gimbel 6,000,000
Tom Koral 5,370,000
Benjamin Zamani 3,700,000
Zachary Goldberg 2,340,000
Aage Ravn 1,600,000

Demi-finales

- 10 janvier 2010 - Par Benjo DiMeo

: rendez-vous à midi (18h en France) pour suivre la longue marche jusqu'en table finale. Je commenterai le tournoi en direct en compagnie de Pierre Canali.

24 joueurs, 8 places en finale

- 10 janvier 2010 - Par Benjo DiMeo

Ryan D'Angelo (USA) 7,483,000
John Duthie (UK) 5,304,000
Wayne Bentley (UK) 2,878,000
Tom Koral (USA) 2,438,000
Barry Shulman (USA) 2,433,000
Aage Floenes Ravn (Norvège) 2,292,000
Zachary Goldberg (USA) 2,195,000
James Tolbert (USA) 2,016,000
Benjamin Zamani (USA) 1,905,000
Robert Mizrachi (USA) 1,823,000
Harrison Gimbel (USA) 1,803,000
Tyler Reiman (USA) 1,796,000
Darren Keyes (Canada) 1,614,000
Luc Greenwood (Canada) 1,528,000
Dimitri Hefter (Allemagne) 1,350,000
Matthew Haugen (USA) 1,161,000
Jimmie Guinther (USA) 932,000
Jeff Madsen (USA) 896,000
Gijs Verheijen (Pays-Bas) 882,000
Bo Schultz (Danemark) 720,000
Tamas Lendvai (Hongrie) 662,000
Praz Bansi (UK) 542,000
Richard Toth (Hongrie) 488,000
Kenny Nguyen (USA) 242,000

Ending on a sad note

- 10 janvier 2010 - Par Benjo DiMeo

Comme prévu, le Day 4 du Main Event aura vécu moins longtemps que ses grands frères. L'objectif du jour (atteindre les trois dernières tables de huit joueurs) fut atteint quelques minutes après 19 heures, après sept heures de partie seulement.

Malheureusement pour nous, cette fin de journée marque aussi la fin du parcours des français dans l'épreuve.

Dans le post précédent, j'annonçais l'élimination imminente de Jeff Madsen, tombé à une dizaine de blindes. Les Dieux du poker en ont décidé autrement, donnant une paire de 7 à Madsen pour doubler contre la paire de Dames de Damien. En une main, les masses s'étaient inversées : c'était au tour de Damien d'avoir dix blindes devant lui, qu'il allait engager dès la main suivante, à nouveau avec une paire de 4. Cette fois, le français faisait face à As-5, et n'allait pas réussir à remporter le coup de pile ou face.

Damien sortait donc en 25ème place, remportant 66,000$ et le titre honorifique de meilleur français de la PCA.

Dernière ligne droite

- 10 janvier 2010 - Par Benjo DiMeo

Un autre random vient de sauter, au même moment où Jeff Madsen perdait la majeure partie de son stack avec AJ contre AQ. Il ne reste plus qu'une poignée de jetons au double détenteur de bracelets WSOP : probalement que le Day 4 n'a plus que quelques minutes à vivre.

Telex

- 10 janvier 2010 - Par Benjo DiMeo

Félicitations à Mathieu Kadji, qui vient de sortir en sixième position du tournoi à 1,000$ (celui-là même où Clément Thumy a terminé 13ème). Mathieu remporte 16,000$ pour cette performance qui vient s'ajouter à une autre, toute fraîche : une victoire lors du 200$ Turbo organisé hier soir, pour 14,000$.

En voilà un qui n'a pas fait le voyage pour rien, alors qu'il disputait sa première série de tournois en live.