masquer le menu

Le résumé en images

- 19 janvier 2009 - Par No Soucy

 Vidéo Winamax - Nécessite Flash Player


Merci Junior !

Rideau sur Paradise Island

- 11 janvier 2009 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Résultats

Vainqueur : Poorya Nazari (Canada) 3,000,000$
2/ Tony Gregg (USA) 1,700,000$
3/ Benny Spindler (Allemagne) 1,100,000$
4/ Alexandre Gomes (Brésil) 750,000$
5/ Pieter Tielen (Pays-Bas) 550,000$
6/ Dustin Dirksen (USA) 400,000$
7/ Daniel Heimiller (USA) 300,000$
8/ Kevin Saul (USA) 234,000$

La finale se joua en deux phases distinctes. Deux mi-temps riches en jeu de qualité, où chacun des joueurs a donné le meilleur de lui-même. Les quatre premières heures ont vu l'élimination de cinq joueurs en cinquante mains. Les quatre heures suivantes furent le théâtre d'un long duel à trois entre Spindler, Gregg et Nazari.

La conclusion de cette longue semaine fut précipitée, expéditive : après l'élimination du premier, Poorya Nazari triompha de son adversaire américain en quatre mains, pas une de plus. Pose rapide pour les caméras et photographes, on soulève le trophée, quelques applaudissements, et c'était fini. L'un des plus gros tournois jamais organisés dans l'histoire du poker venait de s'achever. Un coda étrange. Dix minutes plus tard, le rideau était déjà tiré, les spectateurs partis et les lumières éteintes.

Coverage par Winamax

Il est temps de quitter les Bahamas. Mon bronzage commence à frôler l'indécence – et encore, c'est rien à côté de celui de Yuestud. Les collègues de Londres vont nous haïr. Départ pour l'aéroport de Nassau dans deux heures. On va traverser l'Atlantique en marche arrière pour retrouver la froideur européenne. La suite, c'est tout de suite, dans dix jours : Deauville, à partir du mardi 20 janvier. On attend plus de 600 joueurs pour le grand retour de l'European Poker en terres hexagonales, après trois années de cruelle absence. Le Team Winamax sera bien sur au rendez-vous.

En attendant, restez branchés pour quelques montages vidéos ensoleillés signés Junior, à venir dans les jours à venir.