masquer le menu

Fin du Day 1A avec Arnaud et Johny

- 6 janvier 2009 - Par juniorDaFish

 Vidéo Winamax - Nécessite Flash Player

Paradise Lost

- 6 janvier 2009 - Par Benjo DiMeo

Une difficile journée s'achève aux Bahamas

On peut dire que le circuit pro n'a pas raté son entrée dans l'année 2009 ! Ils étaient plus de 650 joueurs de poker du monde entier réunis aujourd'hui au sein du complexe hôtelier Atlantis, sur la bien nommée île bahaméenne Paradise Island, pour disputer l'étape la plus exotique de l'European Poker Tour. Plus de 650 joueurs venus du monde entier (enfin, surtout d'Europe et d'Amérique, avec une forte poussée du côté des Sud-Américains). Plus de 650 joueurs, jeunes, très jeunes en majorité, disputant pour la plupart leur premier tournoi en live à 18 ans – un tournoi à 10,000 dollars.

Des petits nouveaux, ces jeunes du Net, proies faciles pour les vieux routards du circuit ? Pas tout à fait. Toute la journée, j'ai entendu le même refrain de la part des joueurs du Team Winamax,qui n'en sont pourtant pas à leur premier barbecue : « Ma table est très difficile », « Il n'y a pas de mauvais joueur à ma table », « Chaque pot est très disputé », et j'en passe.

La PCA s'est imposée depuis cinq ans comme l'un des tournois les plus relevés du circuit, et l'édition 2009 n'y fera pas exception. Parmi les huit joueurs siglés Winamax au départ de la première partie du Day 1, seuls trois peuvent se vanter d'être encore debout après treize heures de partie.

Michel Abécassis, Anthony Roux, Manuel Bevand, Davidi Kitai et le Local Hero Renaud Desferet ont chacun vécu des expériences différentes, durant un laps de temps plus ou moins long. Mais au final, pour chacun d'entre eux, le résultat fut le même : une élimination prématurée lors de la première journée du tournoi.

Coverage par Winamax

On peut néanmoins compter sur tous ces joueurs pour soutenir leurs collègues de l'équipe encore en vie : Guillaume de la Gorce (journée longue et pénible, mais qui s'est bien terminée avec 53,000), Ludovic Lacay (des hauts et des bas en succession rapide, comme à son habitude : 68,000) et Arnaud Mattern (progression lente et mesurée, puis feu d'artifice final quelques minutes avant la conclusion de la journée : 120,500)

De 660 joueurs, ils sont tombés à moins de 200 au terme de cette première journée. Parmi eux, de nombreuses têtes de série du circuit, bien sur. Des champions du monde, comme Greg Raymer ou Tom McEvoy. Des jeunes pousses du genre Jeff Madsen, Ylon Schwart, Geroge Danzer ou Justin Bonomo. Des joueurs à la réputation déjà bien établie, comme Alan Smurfit, Barry Greenstein ou Alexander Kravchenko. Tout ce beau monde est mené par le brésilien Felipe Ramos, qui termine la journée avec un impressionnant tapis de 361,000. Cela laisse rêveur.

Coverage par Winamax

Felipe Ramos

Aujourd'hui, à partir de midi (18 heures en France), nous ferons le point sur les français ayant survécu au Day 1A, avant de recommencer exactement la même chose pour la couverture du Day 1B. En raison de la taille de l'épreuve, il ne nous a pas été possible de suivre l'ensemble du clan francophone (français, suisses, belges, québécois...) - cette faute impardonnable devrait être réparée pour le Day 2.

Au départ du Day 1B : les membres du Team Winamax Nicolas Levi et Antony Lellouche, les cinq gagnants du King5, un ElkY défendant son titre, et bien d'autres. Même heure, même endroit : soyez au rendez-vous pour la suite de notre reportage.

A venir, très vite : Cuts, Arnaud et Johny livrant leurs dernières impressions à Junior. Bonne journée à tous !

C'est beau quand c'est si facile

- 6 janvier 2009 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Arnaud Mattern affiche un sourire à 115,000 dollars – la hauteur de son tapis après un double-up crucial.

Il y avait 35,000 au milieu quand l'argent est parti sur le flop

ACoeur7Carreau5Carreau

Arnaud a fait tapis pour 39,000, payé par son adversaire après une longue réflexion.

Showdown :
Brelan de 7 pour Arnaud
Deux paires As-5 pour son adversaire.

Pas d'As sur le turn ou la rivière, et le membre du Team Winamax passe aisément la barre des 100,000.

Johny001

- 6 janvier 2009 - Par juniorDaFish

 Vidéo Winamax - Nécessite Flash Player