masquer le menu

Main Event Steve O'Dwyer est un phénomène

- 12 mai 2013 - Par Harper

Au final, c'était une finale. Malgré les beaux noms, les strass et les paillettes, c'est une phase du tournoi où, certes, la moindre erreur est sanctionnée, mais surtout où les cartes font la différence. Quand des joueurs du talent de Noah Schwartz, Jake Cody ou Daniel Negreanu s'affrontent, c'est au moment où ce dernier reçoit les As que les deux premiers sont éliminés du tournoi. Une dictature des cartes à laquelle a également été sensible notre vainqueur, Steve O'Dwyer. Mais comment ne pas souligner le talent de ce garçon, qui du haut de ses désormais 4,5 millions de dollars de gains compte déjà trois tables finales EPT, un circuit qu'il fréquente depuis deux ans seulement.

« Je suis satisfait » s'est contenté de dire Steve après avoir triomphé de 530 joueurs pour empocher plus de 1,2 million d'euros. « Et je pense jouer le 100,000€ demain. » Se rend-il seulement compte de son exploit ? « Je suis sous le choc » avoue l'irlandais quand on lui montre de petits signes d'agacement devant le caractère laconique de ses réponses. Sa dernière main fut à l'image du joueur : grandiose. Steve relance au bouton avec TTrèfle8Coeur et voit Andrew Pantling payer depuis la grosse blinde. Il trouve alors un flop presque parfait : 8Carreau8PiqueJPique. Il mise 300,000 et est payé. Arrive le turn : un 4Pique. Pantling place alors un check-raise de 600,000 à 1,425,000, une mise sur laquelle Steve O'Dwyer pousse son tapis avec son brelan. Pantling paie instantanément avec KPique5Pique, une couleur ! La rivière ? Un 8Trèfle qui donne le carré et le titre à Steve O'Dwyer !

C'est ainsi que se conclue notre semaine de reportage à l'EPT Monte-Carlo, où des étoiles auront brillé sur le Main Event, Davidi Kitai nous aura fait vibrer sur le High-Roller et où l'action aura été mise à l'honneur une semaine durant. Cette neuvième saison de l'European Poker Tour s'achève donc sous forme d'apothéose. Prochain rendez-vous sur le circuit professionnel : les World Series of Poker de Las Vegas !



EPT Monte-Carlo - 10,600€ - 531 entrants

Vainqueur : Steve O'Dwyer (Irlande) 1,224,000€
Runner-up : Andrew Pantling (Canada) 842,000€
3e. Johnny Lodden (Norvège) 467,000€
4e. Daniel Negreanu (Canada) 321,000€
5e. Jake Cody (UK) 251,000€
6e. Noah Scwhartz (USA) 189,000€
7e. Jason Mercier (USA) 137,000€
8e. Grant Levy (Australie) 103,000€

Harper

Main Event Johnny, le feu est éteint

- 12 mai 2013 - Par Harper



A l'instar de Daniel Negreanu, deux mains auront suffi à faire basculer Johnny Lodden du statut d'homme bien fourni en jetons à celui de mec qui va chercher son gain à la caisse. La première est un coin flip disputé face à Steve O'Dwyer avec Dame-Dix contre une paire de Six. L'Irlandais trouve un brelan au flop et inverse la situation entre les joueurs, l'un se retrouvant à quarante blindes, l'autre à quatre-vingt. Puis Johnny a trouvé As-Valet, une main qu'il sur-relance avant le flop face à O'Dwyer, avec laquelle il mise sur un flop 7Trèfle4PiqueTCarreau avant d'envoyer son tapis sur un 3Pique au turn. Il est payé dans la seconde par Steve, qui a trouvé une top paire avec As-Dix en main. La rivière est un KCarreau : Johnny termine troisième pour 467,000€.

No deal !

Les deux prétendants au titre ont eu un bref échange et se sont mis d'accord : il n'y aura pas de deal ! Les testostérones sont à bloc : place à un face à face de choc !

Andrew Pantling (Canada) 8,690,000

vs

Steve O'Dwyer (Irlande) 7,235,000

Blindes 30,000/60,000 ante 10,000

Vainqueur : 1,224,000€
Runner-up : 842,000€

Main Event La couronne reste double

- 12 mai 2013 - Par Harper



Les espoirs de voir un doublé EPT sont réduits à néant, ceux de voir une Triple crown être décrochée également ! Solidement installé sur le podium du classement tout au long de la finale, Daniel Negreanu a perdu deux coups à tapis avant le flop consécutifs contre Johnny Lodden et s'est incliné en 4e place (231,000€). La première main est celle qui laissera le plus de regrets à Daniel, sa paire de Dames étant largement favorite devant les Neufs de Lodden. Mais un Neuf s'est abattu sur le turn, et le Canadien est tombé à un tapis de vingt blindes qu'il a rapidement engagé avec 4Carreau4Pique. C'est de nouveau Johnny Lodden qui enfile la tenue de bourreau, se chargeant d'éliminer Daniel avec ACarreauQCarreau à l'issue d'un tableau KTrèfleTCoeur2Pique9CoeurJPique lui apportant une quinte.

Main Event L'Adieu au doublé

- 12 mai 2013 - Par Harper



Coup double de Daniel Negreanu qui prive Jake Cody… d'un doublé. Au cut-off, Daniel trouve ACoeurAPique et relance. Shortstack, Noah Schwartz pousse son tapis au bouton avec KCarreauTTrèfle et fait la moue lorsque Jake Cody pousse son tapis depuis la grosse blinde avec JCoeurJCarreau. Ce dernier est dépité à son tour lorsque Daniel paie en une seconde avec ses As. Le tableau QTrèfle8Trèfle7Carreau8CoeurTPique préserve l'avantage de Daniel qui revient en deuxième position au classement alors que Noah Schwartz termine 6e (189,000€) et Jake Cody 5e (251,000€). Quatre joueurs restants !

Main Event Mercier et bonsoir (7e pour 137,000€)

- 12 mai 2013 - Par Harper



Il ne va pas non plus chatter toute sa vie, hein ! C'est le genre de phrases qu'on a pu entendre dans les travées de la salle des étoiles à l'heure de la sortie de Jason Mercier. Bon, certes, Jason a gagné avec As-Valet contre la paire de Dames de Manuel Bevand au Day2 alors qu'il était couvert. Certes, il a gagné avec Dix-Neuf contre le As-Roi de Daniel Negreanu en table finale. Mais Jason reste Jason, l'homme au titre EPT et aux deux bracelets WSOP. Il finit par s'incliner en 7e place avec Dame-Dix, une main tombée contre le ACarreauQCarreau de Pantling qui l'élimine après un tableau 7Trèfle2Pique9Carreau5Coeur9Coeur. Jason remporte 137,000€ pour sa performance.