masquer le menu

Day 1A : 173 joueurs ont survécu

- 26 avril 2010 - Par Benjo DiMeo

Top 10

Simon Munz (Allemagne) 175,200
Chris Bjorin (Suède) 171,100
Antonio Palma (Portugal) 169,000
David Paredes (USA) 144,600
Johannes Steindl (Allemagne) 141,300
Frédéric Ayadi (France) 138,400
Sergiy Baranov (Ukraine) 136,300
Antonio Buonanno (Italie) 133,800
Jan Bendik (Autriche) 132,300
Floris Morang (Pays-Bas) 131,600

16 Francais

Frédéric Ayadi 138,400
Herve Costa 103,300
Imad Derwiche 95,900
Yorane Kerignard 88,800
Laurent Leclerc 87,700
Jerome Zerbib 87,100
Harry Touil 79,700
Eric Sadoun 79,400
Guillaume Darcourt 77,600
Pierre Canali 69,100
Olivier Daeninckx (Local Hero et Qualifié Winamax) 60,300
Serge Madec 39,600
Jonathan Fhal 31,700
Eric Fourniois 29,400
Guillaume Dacheux 27,600
Gerard Gardelli 7,700

Les autres (sélection)

Ramzi Jelassi (Suède) 128,200
Anton Wigg (Suède) 121,900
Chris Moneymaker (USA) 119,900
Andrew Chen (Canada) 116,900
Men Nguyen (USA) 116,000
Marc Naalden (Pays-Bas) 115,500
Neil Channing (UK) 106,100
Eugene Katchalov (USA) 103,700
Jeff Sarwer (Canada) 103,200
Aaron Gustavson (USA) 102,800
Scott Montgomery (Canada) 95,400
Oliver Busquet (USA) 88,400
Mike Sowers (USA) 83,200
Noah Schwartz (USA) 80,300
Liam Flood (Irlande) 78,200
John Kabbaj (UK) 68,300
Kevin MacPhee (USA) 64,800
Greg Raymer (USA) 62,000
Gianni Giaroni (Italie) 60,900
Peter Traply (Hongrie) 55,000
Ross Boatman (UK) 48,600
Steven Van Zadelhoff (Pays-Bas) 47,600
Jens Kyllonen (Finlande) 43,200
Stephen Chidwick (UK) 32,700
Lauren Kling (USA) 29,400
Amnon Filippi (USA) 29,000
Nick Binger (USA) 28,700
Joao Barbosa (Portugal) 20,500
Mike McDonald (Canada) 18,300
Surinder Sunar (UK) 17,400
Florian Langmann (Allemagne) 14,200
Stuart Fox (UK) 8,000

La magie n'a pas encore opéré

- 25 avril 2010 - Par Harper

La salle des étoiles scintillera plus demain

La première des deux journées d'introduction de cette grande finale EPT s'est terminée peu avant minuit. Et c'est avec un petit parfum d'inachevé en bouche que nous allons nous coucher. Aucune énorme polémique à constater, peu de pots réellement captivants à se mettre sous la dent et pas la moindre once de « Allez Papa ! ». Bref, ce Day 1A fut à peu de choses près aussi palpitant qu'une soirée au stade Louis II. Il faut dire que la majeure partie des têtes de série en lice a choisi le Day 1B pour débuter l'épreuve. Il n'était donc que 351 à prendre le départ aujourd'hui. Les plans de Thomas Kremser ont été respectés : seule la moitié d'entre eux a survécu.

Coverage par Winamax

Parmi les joueurs qui devront désormais se contenter du banc de touche, nous retrouvons Barry Greenstein, le couple Phil Laak/Jennifer Tilly, Barny Boatman, Phil Ivey, Gavin Griffin ou encore les français Eric Haik, Arnaud Mattern, Antoine Saout et Alain Roy. Du côté du Team Winamax, nos deux professionnels engagés n'auront pas réussi à tirer leur épingle du jeu. Anthony Roux a sauté dès le premier niveau après un bluff raté et une mauvaise rencontre entre une couleur et une couleur supérieure. Michel Abecassis a enchainé plusieurs coin flip : le dernier lui fut fatal.

Coverage par Winamax

Certaines stars du circuit ont néanmoins réussir à bâtir d'importants tapis. C'est notamment le cas de Jeff Sarwer, serial deep-runner, qu'on retrouvera au départ du Day 2 avec un tapis de plus de 100,000. Le canadien a notamment éliminé un joueur en fin de journée avec As-Valet contre deux dames. Les excellents Neil Channing, Men Nguyen, Ramzi Jelassi et Chris Bjorin ont eux aussi accompli un joli travail de construction pour se bâtir un tapis à six chiffres. Les français Pierre Canali, Guillaume Darcourt, Laurent Leclerc, Yorane Kérignard, Jérôme Zerbib seront également de retour mardi.

Cinq vainqueurs EPT de cette sixième saison avaient pris le départ aujourd'hui. Jan Skampa (Prague) et Antonio Matias (Vilamoura) nous ont quittés dès les premiers niveaux. Nous retrouverons en revanche Kevin MacPhee (Berlin), Anton Wigg (Copenhague) et Aaron Gustavson (Londres) en deuxième journée, tous trois avec un tapis un poil supérieur à la moyenne, actuellement de 60,000.

Coverage par Winamax

Un seul joueur Winamax aura donc passé cette première journée (relativisons, il n'était que trois au départ) : Olivier Daeninckx. Après un très mauvais lancement à une table difficile (l'inévitable rencontre entre brelan et quinte lui a coûté la moitié de son tapis), le Local Hero qualifié sur Winamax a su prendre son mal en patience et saisir tous les spots capables de lui faire engranger de précieux jetons. « WooooTe » termine la journée à 60,300.

Le Day 1B devrait avoir une toute autre saveur avec l'entrée dans le tournoi d'une multitude de stars parmi lesquelles les joueurs du Team Winamax Ludovic Lacay, Antony Lellouche, Nicolas Levi, Manuel Bevand, Davidi Kitai, Vikash Dhorasoo, Guillaume de la Gorce, Tristan Clémençon et du qualifié Arnaud « Zsk9 » Szybura, qui feront parti des 500 joueurs attendus. Rendez-vous est donné lundi à midi pour le coup d'envoi de ce qui s'annonce être une passionnante journée. Bonne nuit à tous !

Harper et Benjo

Un petit dernier level pour la route

- 25 avril 2010 - Par Benjo DiMeo

On joueur l'ultime niveau de la journée, après une pause de quinze minutes durant laquelle les jetons verts de 25 seront retirés de la circulation. Ce Day 1A un poil ennuyeux aura au moins eu le mérite de couler la moitié du field : c'était l'objectif du jour.

Tableau de bord
200 joueurs restants (sur 351 au départ)
Blindes : 500/1,000, ante 100
Tapis moyen : 52,600

Ce sera pour emporter

- 25 avril 2010 - Par Harper

Coverage par Winamax

Jens Kyllonen et Mike McDonald ne cessent de se chamailler, comme le prouve ce 3-bet depuis la petite blinde de Timex après une relance du finlandais au cut-off. Jens décide de payer, et les deux joueurs voient un flop 9Carreau3Trèfle4Carreau.

Mike continue son offensive, pour 6,125 et Jens décide alors d'envoyer une énorme pile, synonyme d'une relance à 32,000, conservant tout juste quelques milliers derrière. Mike hésite un long moment avant de jeter ses cartes à la défausse, retombant par la même occasion au tapis initial. Jens regarde ses cartes, esquisse un sourire puis ne montre pas. Il grimpe à 53,000.

Une bonne mise rivière

- 25 avril 2010 - Par Harper

Notre Local Hero Winamax reprend des couleurs. A une heure du terme de cette première journée, Olivier Daeninckx est revenu à 40,000.

Muni d'une paire de quatre, il relance à 2,100 premier de parole. Seul la grosse blinde défend. Le flop est A-3-5. Check des deux joueurs. Le tournant est un 4 sur lequel Olivier va payer une mise de 3,500. La rivière est un nouveau 5 : la parole revient à Olivier, qui va miser 12,000. « J'envoie très cher car il est mauvais et capable de payer avec pas grand chose... Un simple as même. » Résultat : son adversaire paie, et « WooooTe », qui évolue désormais à droite de Kevin MacPhee (58,000) encaisse.