masquer le menu

Les demi-finales sont prêtes

- 28 avril 2010 - Par Harper

Manuel Bevand en fait partie

De 848 joueurs, ils ne sont plus que 24 après quatre jours de combat. Tous sont garantis de repartir avec au moins 50,000 euros, mais tous n'ont qu'un seul objectif : le titre, et les 1,7 millions d'euros qui vont avec. Ça, et, bien sur, la gloire éternelle associée à la conquête du plus gros tournoi European Poker Tour de l'année.

Coverage par Winamax

Les chip-leaders se nomment Matt Perrins, Kevin Eyster (photo), Nicolas Chouity, Jean-François Talbot et Graig McCorkell. Jamais entendu parler ? Normal, ce sont de jeunes joueurs issus d'Internet. Comme d'habitude, non ? Quoi qu'on en dise, cela assurera en tout cas un spectacle de qualité en demi-finales, si l'on en juge par leniveau d'agression observé aujourd'hui.

Si les Chris Moneymaker, Kevin Macphee, Neil Channing et autres Lex Veldhuis nous ont quitté, les têtes de séries sont encore présentes en nombre. Notre favori de toujours Ramzi Jelassi avait réussi à prendre un bon départ aujourd'hui, et a ensuite géré son gros tapis avec la maitrise qu'on lui connait. Nick Shulman a pris quelques coups en fin de journée, mais sera présent aussi. Le discret Andrew Chen (déjà aperçu en finale à Prague en 2008) s'est maintenu avec un petit tapis. Le légendaire Sami « LarsLuzak » Kelopuro a longtemps souffert avant de trouver la lumière à quelques mains de la faim, remportant plusieurs pots d'importance dont celui qui précipita la fin de tournoi du français Gilbert Diaz. Un seul ancien champion EPT est encore là pour tenter le doublé : Salvatore Bonavena. On ne sera pas mauvaise langue en disant que la tâche sera des plus difficiles pour l'italien, tant la compétition sera relevée.

Cinq français vont tenter de se qualifier en finale. Herbé Costa, Laurent Olive, Roger Hairabedian et Manuel Bevand auront fort à faire, possédant tous des tapis en dessous de la moyenne. Saluons tout de même la performance de l'increvable Roger Hairabedian, qui va deep pour la deuxième année consécutive dans cette épreuve. Améliorera t-il son score de 2009 (17ème place) ?

Quatre joueurs Winamax avaient pris le départ aujourd'hui. Et trois ont rendu les armes. Olivier Daeninckx fut le premier. Le qualifié et Local Hero aura longtemps maintenu son tapis à vingt blindes avant de tenter le resteal de trop sur Manuel Bevand, qui l'a éliminé. Il remporte 25,000€ après avoir investi 320$ sur un satellite, une belle plus-value. Davidi Kitai l'a suivi de peu. Un coin flip qui l'aurait ramené dans la moyenne ayant eu raison de lui. Le tapis de Nicolas Levi aura aujourd'hui longtemps fluctuer. Jusqu'à ce que Croc tente de passer dans le camp des chipleaders en engageant son tapis avec une paire et un tirage couleur. Tombé face à un brelan, Croc n'aura pas réussi à améliorer et a du s'incliner, remportant au passage 30,000 euros.

Coverage par Winamax

Si on fait bien les comptes, il reste donc un joueur Winamax en demi-finale... Et c'est celui qui avait le plus maigre tapis en début de journée ! A la faveur de quelques coin flip remportés et d'une patience à toute épreuve, Manuel Bevand a réussi à maintenir son tapis à flot. D'ores et déjà assuré de remporter le plus important gain de sa carrière, ManuB va pouvoir se focaliser sur un nouvel objectif : atteindre la table finale ! Il lui faudra se battre : il possède un tapis deux fois inférieur à la moyenne.

La course vers la finale débutera jeudi à midi. Benjo sera au micro de l'EPT Live pour commenter la table télévisée pendant que je continuerai de mettre à jour le reportage ici. Bonne nuit à tous et à demain !

Benjo et Harper