masquer le menu

Bilic et Farrell bouclent la journée en patrons

- 30 octobre 2015 - Par Flegmatic

Soixante minutes à peine auront été suffisantes après le début de la table finale pour connaître les six joueurs qui reviendront demain pour le sixième et dernier jour de cet EPT Malte. Et après un rapide coup d'oeil au chipcount, difficile de ne pas dégager deux grands favoris, sinon pour la victoire finale, au moins pour un Top 3 : avec respectivement 85 et 127 blindes (!!), Nial Farrell (photo) et Alen Bilic auront une large marge de manoeuvre samedi.

Un tapis monstrueux que ce dernier doit en grande partie à un pot de 3,5 million de jetons remporté face à Jaroslaw Sikora. Sur un board As7T25, le Polonais et le Bosnien n'ont cessé de s'envoyer sacoches sur sacohes, et pour cause : le premier détenait As-7, le second As-Dix. Quand à l'Écossais, très solide tout au long de la journée, il s'est qui plus est offert le luxe de réaliser le dernier bust de la journée, en emportant avec lui la vingtaine de blindes restantes du Canadien Daniel Dvoress (7e, 91 550€, photo).

Bien avant cela, la Taïwanaise Kitty Kuo avait ouvert le bal des sortants sur la table télévisée (16e, 27 120€), suivie peu de temps après par le Grec Apostolos Bechrakis (15e, 30 280€). Trois éliminations allaient ensuite se succéder en quelques minutes, à commencer par celle de l'Irlandais Darrell Goh (14e, 30 280€), juste avant l'Allemand Bjorn Geissert (13e, 33 340€). Ce fut enfin le tour de notre dernier tricolore Akim Aouine, sorti par Sikora avec As-Valet contre les Dames (12e, 33 340€). Une belle performance semblant satisfaire le Français, qui s'en est félicité sur les réseaux sociaux.

Et puis vint le calme. Un statu quo de plus de deux heures et demi pendant lequel aucune élimination ne fut à déplorer. Les deux Italiens Gianluca Escobar (11e, 40 410€) et Antonio Chemi (10e, 40 410€) viendront mettre fin à cette longue disette, pour nous ouvrir grand les portes de la pré-table finale. Mais alors que l'on s'attendait à voir disparaître Giulio Spampinato ou Nabil Cardoso, tous les deux très short stacks à ce moment-là, c'est à la surprise général Alexandre Ivarsson qui nous quitta à la neuvième place (49 560€), sur un bon vieux coin-flip des familles, les Dames contre As-Roi. Grand animateur de ce tournoi, le Suédois au regard glacial laisse derrière lui l'image d'un joueur extrêmement agressif et imprévisible. L'exemple parfait du type que l'on n'a pas spécialement envie de voir débarquer à sa gauche.

Si Cardoso ne fut finalement pas long feu ensuite, (8e, 62 570€), l'Italien (photo) peut quant à lui encore rêver à sa maison neuve et une nouvelle vie avec sa compagne. Pas sûr que Rainer Kempe et Sam Greenwood, aux aussi en embuscade, le laissent espérer jusqu'au bout. 

Le Jour 6 débutera sur les coups de 13 heures. Je vous donne de mon côté rendez-vous à 14 heures, en raison du délai imposé par le streaming avec cartes dévoilées, que vous trouverez aisément dans toutes les bonnes crèmeries de l'Internet. Cette dernière partie de phrase ne voulant absolument rien dire, c'est signe qu'il est temps de vous souhaitez une douce et agréable fin de soirée. À demain !

Day 5 : le bilan chiffré

- 30 octobre 2015 - Par Flegmatic

Récapitulatif

Day 1A : 184 joueurs / 109 survivants (dont 6 FR) / Chip-leader : Carmelo Crucitti (Italie) 163 000
Day 1B : 460 joueurs / 277 survivants (dont 29 FR) / Chip-leader : Jaroslaw Sikora (Pologne) 153 700
Day 2 : 392 joueurs / 131 survivants (dont 13 FR) / Chip-leader : Alexander Ivarsson (Suède) 529 000
Day 3 : 131 joueurs / 40 survivants (dont 3 FR) / Chip-leader : Jaroslaw Sikora (Pologne) 1 457 000
Day 4 : 40 joueurs / 16 survivants (dont 1 FR) / Chip-leader : Alexander Ivarsson (Suède) 2 418 000
Day 5 : 16 joueurs / 6 survivants (aucun FR) / Chip-leader : Alen Bilic (Bosnie) 7 635 000

Siège 1 : Niall Farrell (Écosse) 5 115 000 (85 BB)
Siège 2 : Rainer Kempe (Allemagne) 1 505 000 (25 BB)
Siège 3 : Sam Greenwood (Canada) 1 615 000 (26 BB)
Siège 4 : Giulio Spampinato (Italie) 1 180 000 (19 BB)
Siège 5 : Alen Bilic (Bosnie, photo) 7 635 000 (127 BB)
Siège 7 : Jaroslaw Sikora (Pologne) 2 455 000 (40 BB)

Échelle des gains
Vainqueur : 602 400€
Runner-up : 371 930€
3e : 265 840€
4e : 203 640€
5e : 161 340€
6e : 125 660€

Les sortants du jour

7e : Daniel Dvoress (Canada) - 91 550€
8e : Nabil Cardoso (Espagne) - 62 570€
9e : Alexander Ivarsson (Suède) - 49 560€
10e : Antonio Chemi (Italie) - 40 410€
11e : Gianluca Escobar (Italie) - 40 410€
12e : Akim Aouine (France, photo) - 33 440€
13e : Bjorn Geissert (Allemagne) - 33 440€
14e : Darrell Goh (Irlande) - 30 280€
15e : Apostolos Bechrakis (Grèce) - 30 280€
16e : Kitty Kuo (Taïwan) - 27 120€

Daniel dévoré

- 30 octobre 2015 - Par Flegmatic

Il n'y aura pas de remake canadien du tête-à-tête final Montury-Messina de mars dernier. Tournant autour de la vingtaine de blindes, comme quatre autres joueurs autour cette table finale, Daniel Dvoress vient de subir la loi de Niall Farrell sur un setup quasi inévitable. Après une tournée de folds, la parole revient au résident de Toronto qui place une première mise à 135 000, surrelancée à 390 000 par l'Écossais depuis sa petite blinde.

Après un léger instant de réflexion, Dvoress envoie la totale, et est payé dans la seconde par l'ami Niall, bien content de son coup avec AsK. C'est au-dessus de la main du Canadien qui montre AsJ. Le board KK96 est sans appel, et après une ultime accolade, Daniel Dvoress quitte ce Main Event en huitième position avec 91 550 euros en poche, mettant, du même coup, fin à ce Day 5.

Cardoso rend les armes

- 30 octobre 2015 - Par Flegmatic

Plus petit tapis au départ de cette table finale, c'est en toute logique que Nabil Cardoso nous quitte en huitième position de ce Main Event. Toujours aussi mal en point au retour de la pause dîner, l'Espagnol a fini par envoyer ses 490 000 jetons restants depuis la petite blinde. Un cran plus loin Jaroslaw Sikora n'hésite pas longtemps avant de payer avec KT. Il domine largement le Q4 de Nabil, qui ne trouvera aucune aide sur un board 27J68.

Jeune joueur de live débutant dans le domaine du poker professionnel, Nabil Cardoso sort de ce tournoi avec le sourire et un joli chèque de 62 570 euros. On connait des joueurs qui ont lancé leur carrière avec moins que cela.

Pause dîner pour les huit survivants

- 30 octobre 2015 - Par Flegmatic

Il est l'heure pour les huit finalistes de quitter la salle principale pour une pause dîner de soixante-quinze minutes. Le tournoi reprendra donc aux alentours de 21 heures 45 pour deux niveaux d'une heure et demie maximum, même si l'on est en droit de penser que le field sera réduit à six joueurs bien avant. En attendant voici un point chipcount :

Siège 1 : Niall Farrell (Écosse) 3 700 000
Siège 2 : Rainer Kempe (Allemagne) 1 675 000
Siège 3 : Sam Greenwood (Canada) 2 120 000
Siège 4 : Giulio Spampinato (Italie) 615 000
Siège 5 : Alen Bilic (Bosnie) 5 960 000
Siège 6 : Nabil Cardoso (Espagne) 660 000
Siège 7 : Jaroslaw Sikora (Pologne) 3 160 000
Siège 8 : Daniel Dvoress (Canada) 1 615 000

Tableau de bord
8 joueurs restants sur 651
Tapis moyen : 2 441 250
Blindes à la reprise : 30 000/60 000, ante 10 000
Payout minimum : 62 570€

Pourquoi ne pas profiter de ce dinner break pour goûter le timpana, ce plat traditionnel maltais à base de macaronis et de sauce bolognaise au boeuf ?