masquer le menu

Akim Aouine a tenu jusqu'au bout

- 29 octobre 2015 - Par Flegmatic

Il a passé toute la journée à courir après les jetons, ne dépassant que très rarement la vingtaine de blindes, mais à l'heure de faire les comptes à la fin de ce Jour 4, Akim Aouine est toujours là. Le récent troisième du WPT-National de Marrakech et ses 250 000 jetons seront d'ailleurs les seules et uniques chances françaises de table finale vendredi, après les sorties de de Pierre Chevalier en cours de premier niveau (35e, 13 730€) et de Ferdinand Le Pichon, dernier éliminé en date (17e, 27 120€, voir ci-dessous). Et au vu de son impressionante tenacité aujourd'hui, je ne serai pas étonné si Akim parvenait à grimper encore de quelques rangs au classement de ce Main Event. Avec encore quelques gros clients parmi les seize joueurs restants, la tâche s'annonce néanmoins ardue.

Car si ce quatrième jour a vu les éliminations, entre autres, d'Ivan Luca (33e, 13 730€), Johhny Lodden (29e, 17 840€), Mike McDonald (27e, 17 840€) ou encore Faraz Jaka (19e, 23 960€), elle a également permis de distinguer les hommes en forme de cette semaine, Alexander Ivarsson et Jaroslaw Sikora (photo, au centre) en tête. Indéboulonnables leaders au chipcount, ils s'échangent depuis la fin du Day 1B la première place du classement de fin de journée, et seront selon toute vraisemblance très difficiles à écarter de la course vers la table finale. Placés juste derrière, Niall Farrell et Rainer Kempe peuvent tout aussi bien y prétendre, l'Allemand visant d'ailleurs une deuxième TF d'affilée dans un Main Event EPT après sa cinquième place à Barcelone.

Attention tout de même aux trois Italiens en embuscade. Aucun d'entre eux ne fait preuve de résultat majeur sur le circuit, mais la perspective d'une finale - presque - à domicile pourrait leur donner des ailes. Enfin, malgré des tapis légèrement en dessous de la moyenne, les deux Canadiens Daniel Dvoress et Sam Greenwood restent des joueurs dont il vaut mieux se méfier.

Rendez-vous demain à midi pour un Day 5 forcément palpitant. Bonne soirée !

Ferdinand Le Pichon échoue aux portes des demi-finales

- 29 octobre 2015 - Par Flegmatic

Alors que plus d'une heure s'était écoulée sans le moindre joueur éliminé, trois sortants se sont succédé pour mettre fin à ce quatrième jour de Main Event. L'Américain Faraz Jaka quitta tout d'abord le tournoi en 19e position (23 960€), perdant son coin-flip face à Jaroslaw Sikora, As-Roi contre les Dames du Polonais, et ce malgré un Roi tombé au flop. Michael Ho le suivit peu après à la 18e place (23 960€), sa paire de 7 tombant face aux As de Nabil Cardoso.

Enfin, c'est Ferdinand Le Pichon, notre chipleader tricolore du début de journée qui finit par rendre les armes. Le Breton a envoyé ses maigres dix blindes restantes avec AsJ mais n'a pas réussi à passer devant le AsK de Gianluca Escobar. Il boucle son tout premier Main Event EPT à une belle 17e place, enregistrant qui plus est, avec 27 120 euros, son plus gros gain en tournoi live.

La belle histoire avait commencé pour lui dès le mois de mai où, sorti prématurément d'un tournoi puis d'un Sit&Go du côté de Dinard, il parvenait à boucler deux bonnes sessions de cash game. Pour la petite histoire, il "battra" même l'escroc des stars Christophe Rocancourt en tête-à-tête pour clôturer sa deuxième soirée et faire gonfler sa bankroll. Ajoutez à cela plusieurs bons résultats online durant l'été, et il n'en fallait pas plus à ce gérant de bar PMU dans le civil pour se laisser tenter par deux semaines de vacances fin octobre sur l'île de Malte, avec, comme cerise sur le gâteau, un Main Event EPT.

Même s'il aurait sans doute, de ses propres mots pu poursuivre l'aventure un peu plus longtemps, il reste dans l'ensemble très satisfait de son tournoi, "surtout pour [son] niveau !," ajoute-t-il. "Je pense qu'à un moment donné, dans un tournoi comme celui-là, il faut jouer un peu plus agressif que ce que j'ai pu faire. J'ai aussi fait deux mauvais calls aujourd'hui qui m'ont coûté très cher. Mais je pense que je reviendrai sur un EPT. Pas tout de suite, mais un jour, très certainement." En attendant, il lui reste jusqu'à dimanche pour profiter de Malte avant de retrouver sa Bretagne et davantage de normalité.

Day 4 : le bilan chiffré

- 29 octobre 2015 - Par Flegmatic

18 heures passées d'à peine trente minutes, et le Day 4 de ce Main Event de l'EPT Malte est déjà terminé. Les trois dernières éliminations de la journée, dont malheureusement celle du Français Ferdinand Le Pichon, se sont enchaînées très rapidement, aussi me permets-je de vous donner dans un premier temps le chipcount final, avant de passer au traditionnel bilan du jour.

Récapitulatif

Day 1A : 184 joueurs / 109 survivants (dont 6 FR) / Chip-leader : Carmelo Crucitti (Italie) 163 000
Day 1B : 460 joueurs / 277 survivants (dont 29 FR) / Chip-leader : Jaroslaw Sikora (Pologne) 153 700
Day 2 : 392 joueurs / 131 survivants (dont 13 FR) / Chip-leader : Alexander Ivarsson (Suède) 529 000
Day 3 : 131 joueurs / 40 survivants (dont 3 FR) / Chip-leader : Jaroslaw Sikora (Pologne) 1 457 000
Day 4 : 40 joueurs / 16 survivants (dont 1 FR) / Chip-leader : Alexander Ivarsson (Suède) 2 418 000

Alexander Ivarsson (Suède, photo) 2 418 000
Jaroslaw Sikora (Pologne) 2 300 000
Niall Farrell (UK) 1 902 000
Rainer Kempe (Allemagne) 1 726 000
Giulio Spampinato (Italie) 1 725 000
Gianluca Escobar (Italie) 1 537 000
Nabil Cardoso (Espagne) 1 175 000
Bjorn Geissert (Allemagne) 1 103 000
Alen Bilic (Bosnie) 1 000 000
Daniel Dvoress (Canada) 986 000

Sam Greenwood (Canada) 970 000
Antonio Chemi (Italie, photo) 804 000
Darrell Goh (Irlande) 793 000
Kitty Kuo (Taïwan) 510 000
Apostolos Bechrakis (Grèce) 290 000
Akim Aouine (France) 250 000

Les derniers sortants du jour
17e : Ferdinand Le Pichon (France) - 27 120€
18e : Michael Ho (Canada) - 23 960€
19e : Faraz Jaka (USA) - 23 960€

Grises mines chez les bleus

- 29 octobre 2015 - Par Flegmatic

Le quatrième niveau de la journée s'apprête à débuter, et l'on ne peut qu'espérer qu'il ne sera pas le dernier pour nos deux dernièrs Français en course. Avec environ 330 000 jetons chacun, soit à peine plus d'une quinzaine de blindes, Akim Aouine et Ferdinand Le Pichon font plus que jamais figure de short stacks.

Et encore, pour le premier cité, cela constitue une amélioration assez nette, puisqu'il a réussi à doubler juste avant de partir en pause. Après une première relance de Darrell Goh à 35 000 et un 3-bet de Daniel Dvoress à 90 000, Akim décide de shove ses 135 000 restants. Si l'Irlandais préfère renoncer, le Canadien paie et montre un K4 largement dominé par le AsK du Français. Ce dernier devra néanmoins attendre le turn, sur un board final 4TTK6 pour faire redescendre la tension et retrouver quelque peu le sourire.

De son côté, Ferdinand Le Pichon a effectué le chemin inverse. Monté à 800 000 en début d'après-midi, il a du abandonner plus de la moitié de son stack à la suite de plusieurs pots perdus. Il va vite falloir repasser à l'action pour ne pas faire partie des trois derniers sortants de ce Day 4.

La Tueuse venue de Taïwan

- 29 octobre 2015 - Par Flegmatic

À Barcelone, sa 89e place constituait déjà le meilleur résultat féminin. Au casino de Portomaso ici à Malte, Kitty Kuo est, pour la deuxième fois consécutive, la dernière joueuse en compétition dans un Main Event EPT, après la sortie en 20e position de Natasha Barbour (23 960€). Mais il s'en est fallu de peu pour que la Taïwanaise rejoigne tout de suite après l'Américaine dans le rail.

Avec environ 25 blindes à sa disposition, elle décide de tout envoyer après une relance en grosse blinde de Darrell Goh. L'Irlandais paie immédiatement et montre les 7, dominant les 4 de Kitty. Cette dernière parviendra, vous l'aurez deviné, néanmoins à doubler à la faveur d'un troisième 4 tombé dès le flop. La voici désormais aux alentours des 700 000 jetons.