masquer le menu

Day 2 : le bilan chiffré

- 27 octobre 2015 - Par Flegmatic

Récapitulatif

Day 1A : 184 joueurs / 109 survivants (dont 6 FR) / Chip-leader : Carmelo Crucitti (Italie) 163 000
Day 1B : 460 joueurs / 277 survivants (dont 29 FR) / Chip-leader : Jaroslaw Sikora (Pologne) 153 700
Day 2 : 392 joueurs / 131 survivants (dont 13 FR) / Chip-leader : Alexander Ivarsson (Suède) 529 000
Day 3 : 131 joueurs

Top 10

Alexander Ivarsson (Suède) 529 000
Samuli Sipila (Finlande) 466 500
Erik Scheidt (Allemagne) 447 000
Giulio Spampinato (Italie) 406 500
Jens Lakemeier (Allemagne) 385 000
Jaroslaw Sikora (Pologne) 377 700
Faraz Jaka (USA) 375 200
Pawel Brzeski (Pologne) 372 100
Andreas Chalkiadakis (Grèce) 358 600
Farid Jattin (USA) 339 200

12 Français

Ferdinand Le Pichon 195 900
Ludovic Riehl (Team Winamax) 185 500
Akim Aouine 175 000
Antoine Saout 149 600
Ilan Boujenah 146 000
Pierre Husson 130 000
Pierre Chevalier 113 000
Laurent Cessy 102 300
Jérémy Routier 89 300
Ludovic Heinry 84 500

Matthieu Rodriguez (Qualifié Winamax) 78 300
Daniel Pauly (Qualifié Winamax) 40 800

Reste du field (sélection)

Daniel Dvoress (Canada) 321 100
Mike McDonald (Canada) 314 200
Niall Farrell (UK) 280 000
Kitty Kuo (Chine) 264 900
Ivan Luca (Argentine) 219 800
Dominik Nitsche (Allemagne) 166 700
Sam Greenwood (Canada) 163 000
Gerald Karlic (Autriche) 106 800
Isaac Haxton (USA) 106 500
Johnny Lodden (Norvège) 102 400

Steve O'Dwyer (USA) 98 100
Rainer Kempe (Allemagne) 87 100
Davidi Kitai (Belgique, Team Winamax) 70 700
Dylan Linde (USA) 59 900
Adrian Mateos (Espagne) 45 000

Day 2, bloody Day 2

- 27 octobre 2015 - Par Flegmatic

Je ne vous le cache pas, il m'a été bien difficile aujourd'hui de suivre le rythme des éliminations. Au total, ce ne sont pas moins de 250 joueurs qui ont quitté la salle de tournoi lors de ce Jour 2, soit plus de 65% des 388 joueurs présents aux tables à midi. Il n'y aura donc a priori que quatorze tables et environ 130 joueurs dispersés demain autour du plateau télévisé selon un plan comme toujours savamment étudié.

Contrairement à ce que suggère la photo ci-dessus, Ludovic Riehl ne sera pas le seul membre du Team Winamax à revenir pour une troisième journée de lancers de jetons en tous genres. Avec un tapis légèrement supérieur à la moyenne, il sera néanmoins le mieux armé, puisque Davidi Kitai devra se battre avec une petite vingtaine de blindes. Tous les deux auront quoi qu'il arrive dans le viseur l'une des 95 places payées et la récompense minimale associée de 9 320 euros. Je me garderai bien dans ce post d'évoquer les 602 400 euros promis à la gagne, l'heure n'étant pas encore à envisager la table finale.

Le Belge et l'Alsacien auront à coeur de tout donner ce mercredi, en la mémoire de leurs quatre compagnons tombés au champ d'honneur. Bruno Lopes fut le premier à lâcher son dernier souffle, au bout de trois mains seulement, à cause d'une journée démarrée à moins de dix blindes. Le suivi dans l'après-midi Sylvain Loosli, peu gâté par le seat draw qui lui a envoyé par vagues successives nombre de féroces opposants aux dents longues. Enfin Gaëlle Baumann et Pierre Calamusa disparurent au sein d'un tir groupé, la première après avoir bataillé toute la journée avec un stock de munitions restreint, le second à la suite de multiples allers-retours entre ligne de front exposée à tous les vents et base arrière à l'abri du danger.

Nombre de soldats tricolores sont également tombés sous les balles ennemies. Auront leur nom gravés sur le monument aux bustos virtuel ci-après : Quentin Lecomte, Erwann Pécheux, Michaël Descote, Thomas Denis (photo), Carole Ségoura, Jean-Philippe Peyratoux, Louis Linard, Timothée Marlin, Alexandre Réard, Antoine Labat, Fabrice Soulier, Sonny Franco, Johan Guilbert ou encore Florence Allera.

Du côté des généraux étrangers, Dzmitry Urbanovich, Frederik Jensen, Natalie Hof, Peter Eichhardt, Kevin MacPhee, Anthony Zinno et Jason Mercier entre autres ont aussi passé l'arme à gauche.

C'est le Suédois Alexander Ivarsson qui semble mener les troupes selon le recensement effectué par Pokernews.com. Le Canadien Mike McDonald, l'Écossais Niall Farrell, l'Américain Steve O'Dwyer et l'Argentin Ivan Luca se tenant quelques tranchées derrière en embuscade.

Rendez-vous incéssamment sous peu pour un classement complet et détaillé.

Huit Français (au moins) passent le cap du Day 2

- 27 octobre 2015 - Par Flegmatic

Ma traditionnelle promenade de fin de journée au milieu des tables m'a permis de recenser huit joueurs français survivants au bout de ce Jour 2, sur les 34 engagés. Un chiffre tout ce qu'il y a de plus provisoire mais qui permet de se faire une première idée sur l'état général des troupes. Voyez plutôt :

Ferdinand Le Pichon 195 900
Ludovic Riehl (Team Winamax) 185 500
Akim Aouine 175 000
Antoine Saout 149 600

Ilan Boujenah 140 000
Laurent Cessy 102 300
Matthieu Rodriguez (Qualifié Winamax) 78 300
Daniel Pauly 40 800

Tableau de bord
135 joueurs restants sur 651 (à confirmer)
Tapis moyen : 144 666 (à confirmer)
95 places payées
Blindes au départ du Jour 3 : 1 500/3 000, ante 400

Mikedou continue d'engranger

- 27 octobre 2015 - Par Flegmatic

Alors que bon nombre de joueurs attendent de pouvoir empaqueter leurs précieux jetons dans les sachets prévus à cet effet, Ludovic Riehl, qui a pris le siège laissé vacant par Sylvain Loosli sur ce qui s'apparente de plus en plus comme la table de la mort du jour, ne s'en laisse pas compter et profite des dernières mains avant la fin de ce Day 2 pour faire gonfler un peu plus son tapis.

Je suis arrivé en cours d'action au moment ou 'mikedou', qui a la position sur Charlie Carrel, assis à sa droite, choisit de placer une mise à 6 800, alors que le board affiche 6497. Après un petit moment de réflexion le Britannique check/raise à 13 300, somme dont s'acquitte l'Alsacien. Nouvelle temporisation de Carrel sur le 6 à la rivière et nouveau bet substantiel de Ludo, à 27 500. L'Anglais aux tenues bariolées paie mais cachera immédiatement ses cartes après que notre Top Shark lui ait montré 8T pour une quinte en bonne et due forme.

Les cinq dernières mains de ce Jour 2 viennent d'être annoncées, il est temps d'aller récupérer quelques chipcounts.

LeViet s'en fut

- 27 octobre 2015 - Par Flegmatic

Le retour de pause n'a pas franchement réussi à Pierre Calamusa. Après avoir abandonné la moitié de son stack peu après avoir remis les pieds dans la salle, LeVietF0u a poussé sa vingtaine de blindes restantes avec deux Dix. Malheureusement, deux Dames se trouvaient sur son chemin, l'empêchant de poursuivre plus loin sa route. Après avoir remporté à Dublin le tout premier tournoi live estampillé Winamax disputé sous ses nouvelles couleurs, Pierre devra encore attendre avant d'amener son W rouge au sein des places payées d'un Main Event EPT. Au vu de son talent et de son abnégation, et même si au poker l'on ne peut préjuger de rien, cela ne devrait vraisemblablement pas durer.