masquer le menu

Farrell parmi les grands

- 31 octobre 2015 - Par Flegmatic

D'aucuns disaient qu'il ne méritait pas sa place autour de cette table finale. Qu'il a simplement eu la chance de trouver un board favorable pour battre les Dames de Gianluca Escobar avec un simple T9. Aujourd'hui, Niall Farrell les a tous fait mentir. En ce samedi 31 octobre 2015, c'était bien lui le plus fort parmi les six derniers joueurs restants de ce deuxième Main Event EPT maltais de l'année.

S'il a eu, concédons-le, de nouveau la réussite aujourd'hui pour trouver trois spots favorables et récupérer successivement l'intégralité des jetons de Sam Greenwood, Rainer Kempe et Jaroslaw Sikora, il n'a absolument pas volé sa victoire lors du heads-up final. Patiemment, presque négligemment, mais sans jamais desserrer son étreinte, il a grignoté minutes après minutes le tapis d'Alen Bilic, remportant presque à chaque fois les pots les plus importants grâce à une agressivité à toute épreuve et surtout d'une bonne dose de culot. Rarement lâché au chipcount, il a fait peser tout au long du tournoi une menace constante sur ses voisins de table et a presque toujours semblé en mesure d'imposer son propre rythme, plutôt que de subir celui de ses adversaires.

Placé mais jusque là jamais gagnant sur un évènement majeur - il s'est notamment classé deuxième de l'Event #44 aux WSOP 2013 -, celui qui s'est également constitué au fil des années une solide réputation online, remporte la coquette somme de 534 300 euros, et renforce d'autant son image de joueur imprévisible et qu'il ne fait pas bon titiller exagérément à table sans disposer derrière d'un solide plan de jeu. Il sera désormais attendu au tournant un peu partout où il se déplacera. Aujourd'hui il a en tout cas prouvé qu'il avait les épaules pour s'imposer parmi les meilleurs.

Résultats

EPT Malte
651 participants - 5 300€ l’entrée

Vainqueur : Niall Farrell (Écosse) 534 300€ (après deal)
Runner-up : Alen Bilic (Bosnie) 440 000€ (après deal)
3e : Jaroslaw Sikora (Pologne) 265 840€
4e : Giulio Spampinato (Italie) 203 640€
5e : Rainer Kempe (Allemagne) 161 340€
6e : Sam Greenwood (Canada) 125 660€
7e : Daniel Dvoress (Canada) 91 550€
8e : Nabil Cardoso (Espagne) 62 570€

Meilleur Français : Akim Aouine (12e, 33 340€)
Meilleur joueur du Team Winamax : Ludovic Riehl (42e, 11 840€)

Cet EPT Malte saison 2015/2016 touche donc à sa fin. Merci aux nombreux joueurs français, le mieux classé d'entre eux Akim Aouine en tête, de nous avoir fait vibrer tout au long de cette semaine. Ce festival fut une nouvelle fois riche en rencontres et en coups de poker de génie. Le seul regret vient pour ma part de la sortie cruelle de Ludovic Riehl en fin de Day 3, que j'aurais aimé voir s'exprimer dans la fin de tournoi avec un tapis élevé. J'aurais cependant, comme beaucoup d'entre vous je l'espère, le plaisir de le retrouver, lui et les autres membres du Team Winamax dans très exactement deux semaines pour le traditonnel lancement du Winamax Poker Tour à la Villette de Paris. Une fois n'est pas coutume, vous ne trouverez assis autour d'une table plutôt que debout à slalomer entre les sièges. D'ici là, portez-vous bien !

Sylvain, a.k.a. Flegmatic

Bilic n'avait pas les armes

- 31 octobre 2015 - Par Flegmatic

La dernière marche était trop haute pour Alen Bilic. Après avoir attaqué le tête-à-tête final avec un tapis sensiblement équivalent à celui de Niall Farrell, le Bosnien n'a jamais semblé en mesure de prendre l'ascendant sur son adversaire. Il aura globablement été trop sage dans un heads-up où l'Écossais n'aura que rarement hésité à se montrer agressif, même avec des mains très marginales. Preuve en est ce coup, quelques minutes avant la main finale où Farrell n'a pas hésité à 3-bet avant le flop et à envoyer trois salves successives sur un board TAsAs85 avec une simple hauteur 7, alors que Bilic détenait, sans le savoir, la meilleure main avec une paire de 8. En perdant ce pot de plus de cinq millions, celui-ci chutera à moins de quatre millions de jetons. Il ne s'en remettra pas.

C'est finalement un ultime bluff manqué qui aura raison du Bosnien, alors qu'il s'était jusque là très souvent appliqué à ne pas s'aventurer dans des spots compliqués. Avec 82 il mise dans un premier temps à 300 000 sur un flop As76 qui offre une paire à Farrell avec son 65. Premier à parler, ce dernier temporise sur le turn 5, incitant Bilic, à ajouter 650 000 de plus. Le leader de la All-Time Money List de son jeune pays ne trouvera aucun de ses tirages sur la dernière rivière du tournoi, une Q mais envoie malgré tout ses 2,5 millions restants. Farrell paie tranquillement et s'adjuge la plus importante victoire de sa carrière.

Pour Alen Bilic, redoutable joueur online qui manquait encore de référence en tournoi live, cette deuxième place et les 440 000 euros qu'il s'était assuré lors du deal constituent deux énormes pas en avant. Un résultat qu'il s'est en grande partie assuré en fin de Day 5, en éliminant sur un coin-flip As-Roi contre les Dames, Alexander Ivarsson, l'un des joueurs les plus dangereux de cette fin de tournoi. Nul doute que la présence du Suédois en table finale aurait changé la donne, mais nous ne sommes pas là pour refaire l'histoire.

Aujourd'hui, et malgré un statut de large chip-leader en début de journée, il s'est montré relativement discret, Niall Farrell opérant le gros du travail en sortant trois des quatre autres joueurs restants (Greenwood, Kempe et Sikora). Très peu présent jusque là sur le circuit européen, alors qu'il compte à son actif sept places payées aux WSOP, Alen Bilic devrait venir nous rendre un plus souvent visite sur les prochaines étapes EPT. Il ne passera désormais plus inaperçu.

Farrell accentue son avance

- 31 octobre 2015 - Par Flegmatic

La structure du tournoi leur offrant une vaste marge de manoeuvre, Niall Farrell et Alen Bilic n'ont pas encore véritablement fait parler la poudre en ce début de heads-up. Si Bilic avait dans un premier temps pris une courte avance en remportant un pot à plus de 2,5 millions de jetons avec As-4 contre le 5-4 de l'Écossais sur un board Dame-4-Dame-9-8, il s'est par la suite fait grignoter son tapis pour finir par laisser ce dernier creuser un premier écart véritablement significatif sur l'heure des dernières mains de ce niveau.

Avec  74 en main, Bilic relance à 200 000 et est payé par Farrell avec T8. Le Bosnien continuera de miser sur chacune des streets d'un board As8266 pour 225 000, 525 000 puis 305 000, sans parvenir à faire coucher l'Écossais. Gageons que les choses s'accéléreront un tantinet lors du prochain niveau 50 000/100 000, ante 10 000.

C'est déjà le heads-up !

- 31 octobre 2015 - Par Flegmatic

Du jamais vu. Une heure et quarantes minutes de jeu seulement auront été nécessaires pour passer de six à deux joueurs. Après avoir réalisé trois des quatres éliminations d'aujourd'hui, Nial Farrell domine Alen Bilic d'une courte tête. Mais avec plus de cent blindes chacun en leur possession, ces deux joueurs pourraient nous offrir un long, très long tête-à-tête final. Alors, l'expérience et l'agressivité de Farrell contre la force tranquille de Bilic ? J'ai ma petite idée de mon côté mais libre à vous de vous faire la vôtre.

À noter que, comme celle se fait presque systématiquement en finale d'un Main Event EPT, les deux joueurs ont conclu un deal avant de se disputer le titre. Et à tapis équivalent, payout quasi-similaire : l'Écossais s'est ainsi assuré 444 300 euros et le Bosnien 440 000, alors que le vainqueur repartira avec 90 000 euros supplémentaires. Messieurs, la scène est à vous, régalez-nous !

Nial Farrell (Écosse) - 10 135 000 jetons (126 BB)

Alen Bilic (Bosnie) - 9 450 000 jetons (118 BB)

Blindes : 40 000/ 80 000, ante 10 000

Payout (après deal)
Nial Farrell : 444 300€
Alen Bilic : 440 000€
+ 90 000€ pour le vainqueur

Médaille de bronze pour Sikora

- 31 octobre 2015 - Par Flegmatic

Les évènements s'enchaînent à une vitesse folle sur cette table finale EPT. Sur la main suivant la sortie de Giulio Spampinato, Jaroslaw Sikora découvre AsT en small blind et décide de seulement compléter. Un siège plus loin, Niall Farrell envoie 240 000 avec AsJ. Tapis immédiatement du Polonais (1,585 million de jetons), payé dans la seconde par l'Écossais.

Comme depuis le début de cette TF, la meilleure main restera devant à l'issue d'un anecdotique board 86Q48. Chip-leader des Day 1B et 4, et grand animateur de ce tournoi, Sikora remporte 265 840 euros pour ses efforts, faisant plus que doubler ses gains live totaux.