masquer le menu

32 joueurs, 16 places en demi-finale

- 14 mars 2013 - Par Harper

Pasi Sormunen (Finlande) 1 578 000
Niall Farrell (UK) 1 510 000
Nicolas Chouity (Liban) 1 143 000
Christopher Frank (Allemagne) 1 098 000
Mantas Visockis (Lituanie) 983 000
Bassel Moussa (Liban) 872 000
Steve O'Dwyer (USA) 800 000
Theo Jorgensen (Danemark) 778 000
Tamer Kamel (UK) 762 000
Daniel Erlandsson (Suède) 707 000

Mike McDonald (Canada) 684 000
John O'Shea (Irlande) 671 000
Raoul Refos (Pays-Bas) 647 000
Olof Haglund (Suède) 629 000
Mikhail Korotkikh (Russie) 554 000
Ruben Visser (Pays-Bas) 551 000
Max Greenwood (Canada) 546 000
Matthias Tikerpe (Estonie) 528 000
George Meitanis (Chypre) 503 000
Rumen Nanev (Bulgarie) 465 000

Yuri Gulyy (Russie) 437 000
Russell Carson (Canada) 372 000
Albert Daher (Liban) 364 000
Giuseppe Sammartino (Italie) 342 000
Steven Silverman (USA) 319 000
Jason Mercier (USA) 309 000
Fredrik Andersson (Suède) 243 000
Chris Moorman (UK) 239 000
Rory Mathews (UK) 193 000
Hui-Chen Kuo (Chine) 170 000

Annette Obrestad (Norvège) 170 000
David Colin (France) 142 000

Tableau de bord
32 joueurs restants (sur 647 entrants)
Prix assuré : 15,000£
Blindes 5,000/10,000 ante 1,000
Tapis moyen : 606,562

Fumée noire pour les Français

- 13 mars 2013 - Par Harper

32 joueurs restants, David Colin seul rescapé tricolore

Alors que le seul sujet de discussion du jour (à la télévision, entre amis, dans les pubs ou sur les réseaux sociaux) est l'élection du nouveau pape (on notera à ce niveau l'originalité de la blague sur le fait que Messi et le Pape soient tous deux argentins, huhu), les rescapés de l'European Poker Tour de Londres ayant pris part au Day 3 n'ont pas chômé. La journée s'est déroulée en deux temps : l'accession aux places payées, puis le début de la longue marche vers la table finale. Si la première partie fut une formalité pour les Français, la seconde a tourné au vinaigre.

Un départ express a vu le compteur de joueurs restants tomber de 117 à 97 en un poil plus d'une heure de jeu. Alors que 96 joueurs allaient être assurés de prendre un minimum de 8,000£, on s'attendait à une explosion rapide de la bulle. C'était sans compter sur la vélocité des petits tapis, qui allaient doubler un à un et laisser Matthew Ashton prendre la pire place du tournoi après quatre-vingt dix minutes de souffrance, lui qui s'était laissé tomber à une blinde en espérant qu'un joueur saute sur une autre table.

Nicolas Levi atteint les places payées

En tournant dans la salle, bonne nouvelle : nos six français étaient toujours présents ! Mais tous avec un tapis sous la moyenne… Le joueur du Team Winamax Nicolas Levi allait être le premier à rendre les armes (82ème pour 8,000£), perdant deux coin flip successifs. Allaient suivre Marcel Delestrade (77ème pour 9,500£), Flavien Guénan (68ème pour 9,500£) et Dan Abouaf (67ème pour 9,500£). Grand espoir tricolore depuis son accession au chiplead durant le Day 2, Antoine Labat finit par s'incliner en 63ème place (pour 11,000£), n'ayant pas eu la force de lâcher une top paire pourtant insuffisante sur un check-raise à tapis sur la rivière.

Coverage par Winamax

Plus petit tapis français en début de journée, c'est ainsi sur David Colin (photo) que reposaient l'ensemble des espoirs français. Et David a offert une belle résistance, maintenant son tapis entre quinze et vingt-cinq blindes tout au long de la journée. Si sa position de shortstack (142,000, soit quatorze blindes) ne lui confère pas un statut de favori pour l'accession aux demi-finales, sa résistance et sa maitrise du jeu dans cette zone inconfortable seront à nouveau à apprécier lors du Day 4.

Trois joueurs visent le doublé EPT

Qu'observer désormais ? L'éventualité de voir pour la première fois un joueur réaliser un doublé sur un EPT pour débuter. Dans l'argent, neuf joueurs possédaient effectivement déjà un titre sur le vieux continent ! Mais eux aussi ont été victimes de l'écrémage, et des joueurs comme Antonn Wigg (84ème), Sandra Naujoks (64ème), Liv Boeree (62ème), Salvatore Bonavena (38ème) ou encore Toby Lewis (éliminé en fin de journée) ne remporteront pas leur second titre européen ici.

Trois joueurs peuvent en revanche encore y croire : Nicolas Chouity (1,15 million), Jason Mercier (309,000) et Mike Mc Donald (729,000). Leurs imposants tapis et leurs grandes expériences en font des terreurs à surveiller à l'approche de la phase qui nous attend lors du Day 4 : l'approche des demi-finales. Pour les entourer, des joueurs de la trempe de Chris Moorman, qui sera à surveiller de près bien qu'il ait perdu un pot de cent blindes avec As-Roi contre As-Dame (Dame sur la rivière !), Steve O'Dwyer, Theo Jorgensen, John O'Shea ou encore Ruben 'rubenrtv' Visser.

Des 32 joueurs encore en course, il n'en restera que 16 à l'issue du Day 4. Rendez-vous jeudi à partir de midi (13h en France) pour suivre cette journée. Bonne soirée à tous !

Tableau de bord
32 joueurs restants (sur 647 entrants)
Prix assuré : 15,000£
Blindes 5,000/10,000 ante 1,000
Tapis moyen : 606,562

Harper

Non salvateur

- 13 mars 2013 - Par Harper

Coverage par Winamax

Un vainqueur EPT de moins ! Le As-Dix de Salvatore Bonavena (qui n'avait plus que dix blindes) s'est montré insuffisant face au Roi-Dame de Nial Farrell qui trouve deux paires. Il est éliminé en 38ème place, ce qui rapporte tout de même 12,500£, et laisse Mike McDonald, Nicolas Chouity et Toby Lewis comme derniers vainqueurs EPT encore en course.

La France a quinze blindes

- 13 mars 2013 - Par Harper

Coverage par Winamax

Notre dernier représentant tricolore vient de prendre un sale coup sur la casquette. Je retrouve David Colin (de dos sur la photo) sur un turn 2PiqueJPique9CoeurATrèfle alors que le pot fait 110,000. David décide de check derrière un check de Nial Farrell (photo). La parole lui est à nouveau rendue sur un 4Coeur à la rivière et le frenchie envoie une banderille à 65,000. A son grand étonnement, il est check-raise à tapis et préfère abandonner la main après trois minutes de réflexion. Il ne lui reste plus que 120,000 de tapis, soit un quart de la moyenne...

Y'a comme un Blom

- 13 mars 2013 - Par Harper

Coverage par Winamax

Les équipes télés sont parties en pause un poil trop tôt et ont manqué l'élimination de Viktor Blom. Nous aussi, du coup. Selon nos collègues anglais, 'Isildur1' est parti à tapis sur un flop 7Coeur8CarreauTTrèfle avec 8Coeur9Coeur et s'est fait payer par TCarreauTPique. Malgré un tirage couleur supplémentaire sur un 2Coeur au turn, Viktor a été éliminé après l'apparition d'un 2Carreau à la rivière.