masquer le menu

EPT Londres : découvrez les finalistes

- 16 mars 2013 - Par Harper

Au centre de la table, quatre redoutables professionnels emmenés par Steve O'Dwyer (photo) seront entourés de deux jeunes joueurs en ligne, d'un loup de mer du live et d'un vendeur de pizza... Découvrez les finalistes de l'EPT Londres.

Coverage par Winamax

Siège 1 : Mantas 'KRAFTY_LT' Visockis, 23 ans, Lituanie - 1,510,000
Mantas joue au poker depuis cinq ans, disputant presque exclusivement des tournois en ligne. Après avoir terminé le Day 3 en position de chipleader, le lituanien est resté shorstack durant deux jours avant de trouver deux double-ups heureux. « J'ai fait le tournoi pour évaluer mon niveau de jeu » confie Mantas, « Qu'importe comment ça finit, je suis très heureux maintenant ! » Il compte près de 600,000$ de gains en ligne sur internet, dont notamment une seconde place atteinte sur le Sunday Million.

Siège 2 : Olof Haglund, 26 ans, Suède - 2,755,000
Olof est joueur professionnel depuis 2006, année où il a décidé de mettre de côté son métier de journaliste. Jouant la plupart du temps des cash games sur les moyennes limites, il essaie également de trouver du temps pour voyager et jouer au golf. C'est sa première entrée dans l'argent sur un EPT (il en joue rarement), mais il a déjà gagné un side event en 2011 devant… trois adversaires ! Ce qui lui avait rapporté 11,400€, son gain le plus important en live jusqu'à cet EPT Londres.

Siège 3 : Ruben 'rubenrtv' Visser, 24 ans, Pays-Bas - 3,640,000
Alors qu'il étudie le marketing, Ruben découvre le poker et décide de poursuivre en parallèle le jeu et ses études. Très rapidement, son pseudonyme en ligne - 'rubenrtv' - est craint et respecté sur les tournois en ligne. En live, il obtient en 2010 une place de runner-up sur la grande finale de l'EPT Monte Carlo pour 171,450€, son meilleur résultat jusqu'alors. Il a également terminé second du High-Roller de l'EPT Deauville pour 152,000€, huitième du Main Event du PCA 2012 pour 156,400$ et 44ème du Main Event des WSOP en 2011 pour 196,174$. Il débutera la table finale en seconde position au classement mais sera hors de position sur le chipleader Steve O'Dwyer.

Siège 4 : Steve O'Dwyer, 30 ans, USA - 5,270,000
C'est la troisième table finale de l'Américain Steve O'Dwyer… Et sa seconde d'affilée sur l'EPT Londres ! En 2011, il s'inclinait en heads up face à Benny Spindler mais remportait 465,000£ pour sa performance. Parmi les trois millions de dollars remportés par l'Américain, on retrouve une sixième place sur le Doyle Brunson Five Diamond World Poker Classic en 2009 pour 200,000$, sa septième place sur l'EPT Copenhague 2012 ou encore une pelletée de places payées aux World Series of Poker. Avec 25% des jetons en circulation et sa grande expérience du jeu de tournoi, Steve est le grand favori de cette finale.

Siège 5 : Chris Moorman, 27 ans, Grande-Bretagne, 1,075,000
Chris Moorman, c'est neuf millions de dollars de gains en ligne ! Et également 2,7 millions récoltés sur les tables en dur. S'il n'a aucun titre majeur à son actif, il a atteint trois secondes places loin d'être anodines : sur le High-Roller de l'EPT Berlin (145,200€), le Main Event des WSOPE (800,000€) et le tournoi short-handed des WSOP (716,282$). « Tous mes amis vont être là pour me soutenir, je suis vraiment heureux et j'ai faim de victoire ! » apprécie Chris, qui jouera à domicile.

Siège 6 : Theo Jorgensen, 41 ans, Danemark - 1,550,000
Joueur régulier du circuit international, Theo a deux titres majeurs à son actif : le WSOPE PLO 5,000£ enlevé à Londres en 2008 et le WPT Grand Prix de Paris remporté en 2010 à l'Aviation Club de France. Cet EPT Londres marque son retour sur le circuit après une absence due à l'intrusion de cambrioleurs l'ayant violemment attaqué à son domicile en décembre dernier. Il s'agit de sa troisième table finale EPT après Copenhague en 2007 et Deauville en 2006. Le danois compte 3 millions de dollars de gains en tournoi.

Siège 7 : Tamer Kamel, 28 ans, Grande-Bretagne - 960,000
Le shortstack de la table finale est le local de l'étape : il vit à quinze minutes du casino ! Jouant au Victoria depuis trois ans et demi pour s'amuser, Kamel n'est pas un joueur professionnel. Sa vie, c'est en faisant des pizzas qu'il la gagne ! Il s'agit de son troisième EPT mais de sa première place payée. Il s'agit d'ores et déjà de son meilleur résultat.

Siège 8 : Christopher Frank, Allemagne - 2,570,000
Âgé de 18 ans seulement, Christopher joue déjà son deuxième EPT après avoir raté de peu l'argent lors de la PCA en janvier dernier. Mais il n'était pas reparti les mains vides des Bahamas, puisqu'il avait remporté un tournoi turbo à 2,000$ pour plus de 55,000$. Qualifié en ligne, Christopher compte profiter au maximum de l'opportunité qui lui est donnée : « même si c'est très éprouvant, c'est une expérience incroyable ! » commente Christopher, qui peut devenir le second plus jeune vainqueur EPT derrière Mike McDonald.

Biographies : Mad Harper / Traduction : Harper

Tous les bons sharks sont là

- 15 mars 2013 - Par Harper

EPT Londres, table finale : coup d'envoi samedi midi (13h en France) !

Une journée expéditive était attendue et on a bien cru à un traquenard lorsque, après deux heures de jeu, aucun joueur n'avait encore pris la sortie sur ce Day 5 de l'EPT Londres. L'élimination de Pasi Sormunen en quinzième place a changé la donne et accéléré le rythme de la partie. Derrière, c'est notre tricolore David Colin qui était éliminé (14e), subissant dans un premier temps la loi de Nicolas Chouity avant de perdre un ultime coin flip. Le tricolore empoche 25,000£ pour sa performance. Pour les spectateurs, l'attraction s'appelait alors Nicolas Chouity, en sa qualité de candidat potentiel à un second titre EPT. Mais le libanais s'est embarqué dans des bluffs compliqués et a vu ses rêves de doublé s'évanouir (11ème pour 33,000£). Shorstacks, Niall Farrell et Bassell Moussa lui emboitaient le pas, nous permettant de former la table finale.

Coverage par Winamax

Sur qui porter notre attention ? Le chipleader Steve O'Dwyer tout d'abord, qui atteint pour la seconde saison consécutive la table finale de cet EPT Londres ! Runner-up de la dernière épreuve, l'Américain débute l'ultime table avec 25% des jetons en circulation. Derrière lui, mon petit favori Ruben Visser (photo). Lors de la fin de la dernière décennie, 'rubenrtv' était un des joueurs les plus craints et respectés en ligne. S'il possède un million de dollars de gains en live (dont une table finale au PCA et une deuxième place sur le High-Roller de l'EPT Deauville 2012), Ruben n'a pas encore accroché une victoire à la hauteur de son talent. L'occasion lui est donnée à Londres. Bien que shortstacks, il faudra également jeter un oeil à Theo Jorgensen (3,2 millions de dollars de gains) et Chris Moorman (2,7 millions de dollars de gains en live et plusieurs autres millions en ligne). Pour découvrir l'ensemble des finalistes, rendez-vous samedi à midi (13h en France).

Sur les tables annexes, le High-Roller (10,000£ l'entrée) suit son cours avec 30 joueurs restants sur les 137 entrants. Les deux membres du Team Winamax Davidi Kitai et Nicolas Levi sont toujours dans le coup, avec respectivement 353,000 et 160,000 pour une moyenne à 228,000. Les 14 derniers joueurs en lice seront assurés d'empocher un minimum de 24,170£ pendant que le vainqueur se verra remettre un chèque massif (3 mètres sur 1 environ) de 436,330£. La table finale de ce tournoi aura lieu samedi et nous serons sur place pour vous la faire vivre en cas de présence d'un joueur du Team Winamax. Bonne soirée à tous !

Harper

On est en finale !

- 15 mars 2013 - Par Harper

EPT Londres : O'Dwyer, Moorman et Jorgensen dans les huit

Coverage par Winamax

La table finale de l'EPT Londres est prête ! C'est Niall Farrell (photo ci-dessus) qui a rendu les armes en dixième place. Un temps chipleader, Niall a perdu un peu plus tôt dans la journée un pot de trois millions avec une paire de Neufs contre As-Roi avant de sortir avec As-Cinq contre le Dame-Six de Christopher Frank. Une heure plus tard, le shorstack Bassel Moussa rend les armes en disputant un coin flip avec une paire de Cinq contre le As-Roi de Steve O'Dwyer. Ils ne sont donc plus que huit !

Alors, qui sont nos Londoner eight ?

Steve O'Dwyer (USA) 5,270,000
Ruben Visser (Pays-Bas) 3,640,000
Olof Haglund (Suède) 2,755,000
Christopher Frank (Allemagne) 2,570,000
Theo Jorgensen (Danemark) 1,550,000
Mantas Visockis (Lituanie) 1,510,000
Chris Moorman (UK) 1,075,000
Tamer Kamel (UK) 960,000

Blindes 20,000/40,000 ante 5,000

Vainqueur : £700 000
Runner-up : £455 000
3e : £245 000
4e : £183 000
5e : £146 000
6e : £112 000
7e : £79 950
8e : £57 000

Les britanniques doublent

- 15 mars 2013 - Par Harper

Coverage par Winamax

Deux favoris à la victoire : Chris Moorman et Theo Jorgensen

Nous avons bien failli tenir la table finale ! Dans le même temps, les Anglais Chris Moorman et Tamer Kamel, figurant parmi les shortstacks, ont doublé leur tapis. Tout d'abord Chris, parti à tapis avec une paire de Rois sur un flop Q36 contre le Dame-Dix de Steve O'Dwyer. Un pot lui permettant de remonter à 1,4 million. Tamer (je n'oserais pas hein, c'est simplement son prénom) était lui mal en point, à tapis avec une paire de Huit contre les Valets de Christopher Frank. Alors que l'Allemand avait bénéficié d'un coup de chance contre Tamer (non, vraiment…) plus tôt dans la journée, c'est cette fois l'Anglais qui a été heureux, trouvant un Huit sur la rivière pour revenir à 25 blindes. Toujours dix joueurs en course !

Pendant ce temps-là, sur le High-Roller

- 15 mars 2013 - Par Harper

Nicolas Levi et Davidi Kitai déroulent !

Des 137 joueurs ayant déboursé 10,000£ pour participer au High-Roller, ils ne sont plus que 37 en course. Ayant débuté le tournoi avec un tapis de 50,000 jetons, les deux joueurs du Team Winamax Nicolas Levi et Davidi Kitai se débrouillent bien, possédant respectivement 238,000 et 200,000 de tapis. « On a de bonnes tables ! » commente CrocMonsieur. Egalement en course : le français Eric Sfez avec un gros tapis, mais également Olivier Busquet, Barry Greenstein et Michael Tureniec. Les organisateurs nous ont confié que la table finale devrait se jouer demain, ce qui nous permettra de la suivre en cas de présence d'un pro Winamax. 14 joueurs seront payés et le vainqueur empochera un peu plus de 435,000£ !