Levi viré

- 20 août 2009 - Par Benjo DiMeo

Tandis qu'Arnaud Mattern se sortait de la zone rouge en doublant à tapis avant le flop avec KK contre A-Q (pot de 72,000), son collègue Nicolas Levi partait dans la direction opposée, tombant d'abord à 60,000 après un pot joué contre le joueur russe assis deux crans à a sa droite (le « foufou » décrit dans un post précédent)

Nicolas a relancé ATrèfleJPique UTG. Payé par la petite blinde (foufou) et par la grosse blinde (Nikolay Evdakov). Sur le flop A-T-x, les blindes checkent et Nicolas fait de même.

Turn : K

Re-check, re-check. Nicolas mise 7,000. Payé par foufou seulement.

Rivière : 7

Check final de foufou. Nicolas fait un value-bet à 14,000 avec sa top-paire, et foufou paie, révélant deux paires K-T. « J'étais obligé de miser, vu le profil du joueur. Il a bien joué en checkant très vite à la rivière. »

Une main qui fait perdre plus de 25,000 à Nicolas, juste avant la pause.

Le joueur du Team Winamax n'allait pas rester assis très longtemps à son retour à la table. De grosse blinde avec ATrèfleKPique, Nicolas voit tout le monde passer jusqu'au bouton (le foufou, bien sur), qui relance à 4,500. « Je décide de 3-bet cher », dit-il, « pour qu'il passe ou envoie le tapis. Si je mets 12,000 seulement, il va être tenté de juste payer, et je raterai le flop souvent, hors de position. »

Nicolas sur-relance à 17,000. Aussitôt, son adversaire russe envoie le tapis, et Nicolas paie. Il fait face à une petite paire 5Pique5Carreau. Le flop lui donne l'avantage avec l'apparition d'un As, mais la rivière est un cruel 5Trèfle, mettant fin à son tournoi.