Davidi Kitai en finale du High-Roller

- 1 février 2014 - Par Harper



C'est fait ! Le Génie Davidi Kitai est en finale du High-Roller de l'EPT Deauville. Auteur d'une journée où il a rarement tremblé (si ce n'est une confrontation perdue entre ses dames et deux rois en début de journée), Davidi a construit son tapis en maintenant une pression constante sur ses adversaires et en remportant notamment deux pots importants avec deux As contre deux Cinq et deux Dames contre une paire de Dix. Assuré de prendre 37,000 euros, Davidi jouera pour gagner 272,000 euros et aller chercher le premier titre High-Roller de sa carrière ! Actualité Winamax oblige, nous délaisserons la table finale du Main Event afin de suivre en priorité la finale du High-Roller.

La table finale du High-Roller de l'EPT Deauville

Siège 1 : Martin Schleich (Allemagne) 762,000
Siège 2 : Nikolay Losev (Russie) 523,000
Siège 3 : Davidi Kitai (Belgique, Team Winamax) 733,000
Siège 4 : Adrian Mateos Diaz (Espagne) 363,000
Siège 5 : Kent Lundmark (Suède) 665,000
Siège 6 : Dominik Panka (Pologne) 672,000
Siège 7 : Albert Daher (Liban) 1,300,000
Siège 8 : Ondrej Vinklarek (République Tchèque) 737,000

Blindes 6,000/12,000 ante 2,000

High-Roller : Davidi Kitai en demi-finales

- 31 janvier 2014 - Par Harper



Photo : PokerNews

La bulle fut une simple formalité pour Davidi Kitai, qui est désormais assuré de prendre un minimum de 18,000 euros alors que sont en place les deux dernières tables. « Let's do this ! Je me sens bien » a souri 'Kitbul' une fois le palier atteint. Le chipleader est actuellement le Russe Nikolay Losev avec un tapis de 850,000 suivi par le Polonais Dominik Panka (650,000). Davidi Kitai est en quatrième place (575,000). Martin Staszko (384,000) et Alex Kravchenko (153,000) sont également dans le coup alors que nous sommes sur des blindes 5,000/10,000 ante 1,000. La journée se terminera une fois la table finale à huit joueurs atteinte.

Découvrez les finalistes de l'EPT Deauville

- 31 janvier 2014 - Par Harper

Eugene Katchalov vise la Triple Crown

Siège 1 : Oliver Price, 23 ans, Londres, Grande-Bretagne – 1,735,000



Avec cette table finale de l'EPT Deauville, Oliver Price ajoute une seconde belle performance à son tableau de chasse après avoir atteint la 49ème place du Main Event des World Series of Poker 2013. En remportant 151,063$, il multipliait alors par dix ses gains en tournois live ! En ligne, Oliver a également connu de beaux succès avec notamment une victoire sur le Sunday Million pour 184,688$. Pourtant, le Londonien l'assure : il préfère jouer en cash game !

Siège 2 : Harry Law, 27 ans, Londres, Grande-Bretagne - 3,130,000



Harry est un joueur de cash game live s'exprimant sur les tables des casinos de Londres aux tables 2£/5£ et 5£/10£. Que fait-il donc sur cet EPT Deauville ? Harry a tout simplement envie de remporter un titre majeur ! Il est peut-être temps de songer à se spécialiser dans les tournois...

Siège 3 : Carlo De Benedittis, 35 ans, Campobasso, Italie, vit à Paris – 685,000



Carlo s'est qualifié en ligne en déboursant la somme de 20 euros ! Remporter son inscription était déjà son plus important résultat. « Quand j'ai vu que j'avais huit nuits d'hôtel incluses dans mon package, je me suis demandé ce que j'allais faire aussi longtemps à Deauville ! » Âgé de 35 ans, Carlo ne voit le poker que comme une passion qu'il partage avec de nombreux amis dans des home games. Encouragé par son frère jumeau Andréa et son grand frère qui ont les yeux rivés sur le streaming live, Carlo débutera avec le plus petit tapis. L'Italien est clairement apparu comme le joueur le moins expérimenté du tournoi et a eu une fâcheuse tendance à se faire voler tous les coups…

Siège 4 : Eugene Katchalov, 32 ans, Ukraine - 3,280,000



Né à Kiev, Eugene a passé l'ensemble de sa jeunesse à Brooklyn, à New-York. Il a été diplômé dans une école de commerce en France et est ensuite devenu trader avant de passer joueur de poker professionnel en 2003. Demain, son objectif sera simple : rejoindre Davidi Kitai et son ami Bertrand Grospellier au rang des joueurs détenant la Triple Crown (titres EPT, WPT, WSOP). C'est en 2007 qu'il a empoché son titre WPT, remportant le Doyle Brunson Diamond World Poker Classic pour 2,4 millions de dollars. Son titre WSOP a lui été acquis en 2011 dans une épreuve de Seven Card Stud. Il est également déjà passé tout proche d'un titre EPT en terminant troisième de l'épreuve barcelonaise en 2011, empochant 453,812$. En tout, Eugene totalise plus de sept millions de dollars de gains en tournois ! Il est le grand favori de cette finale.

Siège 5 : Anthony Lerust, 24 ans, Amiens, France - 1,295,000



Né dans le Nord de la France, Anthony est rapidement parti vivre dans le sud afin de « vivre ses rêves, de partager sa passion pour le rap et sa passion pour le poker » Vivant à Albi, il a pris les pseudonymes de 'Sharkuteur' sur PokerStars et de 'Laplume81' sur Winamax. Il a remporté de nombreux succès en ligne, notamment le High-Roller de Winamax. En live, Anthony a atteint la 45ème place du FPS de Paris pour 2,800 euros et signe - évidemment - à l'occasion de cette table finale le plus important résultat de sa carrière. Il sera soutenu par de nombreux Français et passe un message à sa mère : « il est temps d'envoyer les bassines ! »

Siège 6 : Elie Heath, 25 ans, Banbury, Grande-Bretagne - 2,475,000



Diplômé d'une école de commerce à Cardiff, Elie n'a jamais eu de réel emploi avant de devenir joueur de poker professionnel il y a maintenant cinq ans. S'il joue principalement en ligne, Elie pointe parfois son nez sur le circuit EPT et avait remporté à Deauville la saison dernière une épreuve bounty à 1,000 euros pour plus de 28,000 euros. Des places payées, il en compte également en Australie, à Las Vegas et un peu partout en Europe, mais cette table finale constitue d'ores et déjà son plus gros gain.

Siège 7 : Rustem Muratov, 41 ans, Kazan, Russie - 1,070,000



Qualifié pour 82 euros sur cet EPT Deauville, Rustem est d'ores et déjà assuré de faire un profit minimum de 69,118 euros ! Une performance énorme quand on sait qu'il s'agit de son premier EPT et seulement de son quatrième tournoi live… Il compte pourtant déjà deux places payées, parmi lesquelles une 18ème place obtenue à Chypre lui ayant rapporté 2,356 euros, sa meilleure performance jusqu'alors. Rustem va prochainement célébrer ses vingt ans de mariage avec sa femme Svetlana qui l'encourage à distance en compagnie de ses deux filles et de son petit garçon de neuf mois.

Siège 8 : Sotirios Koutoupas, 31 ans, Thessaloniki, Grèce - 6,400,000



Notre chipleader n'en sera pas à son coup d'essai : Sotirios a déjà disputé une table finale sur un étape EPT, c'était à Prague en 2012, lorsqu'il s'est incliné face à Ramzi Jelassi en heads up, empochant tout de même 510,000 euros. « Je veux devenir le premier joueur grec à remporter un EPT ! » a déclaré Sotirios. En demi-finale, le Grec a pratiqué un poker serré et a disposé de belles cartes pour notamment éliminer Jean-Yves Malherbe avec deux Dames contre As-Dame. En table finale, il sera hors de position sur le très agressif Harry Law.

Les prix

Vainqueur : 614,000€
2nd : 379,500€
3e : 271,200€
4e : 207,800€
5e : 164,600€
6e : 128,200€
7e : 93,000€
8e : 63,900€

Biographies par Mad Harper / Traductions par Harper

Davidi énorme aux portes de l'argent

- 31 janvier 2014 - Par Harper

HighRoller 10,300€ : 19 joueurs restants pour 17 places payées



Davidi Kitai l'a assuré en début d'année : son objectif est de remporter un High-Roller. Pourquoi pas à Deauville ? Alors que 115 inscriptions ont été recensées sur l'épreuve à 10,300 euros, le joueur du Team Winamax est deuxième en jetons à 19 joueurs restants. Parmi eux, 17 seront assurés de prendre un minimum de 18,000 euros pendant que le vainqueur empochera 272,000 euros. Davidi a remporté un pot énorme en éliminant Michel Dattani avec une paire de Dames tombée contre les Dix. Avec le deuxième tapis à la bulle (600,000 pour une moyenne à 300,000), nul doute que notre Génie va mettre une pression folle à cette table...

EPT Deauville : Le Français Anthony Lerust en finale

- 31 janvier 2014 - Par Harper



En 2013, le qualifié Winamax Rémi Castaignon arrivait en table finale de l'EPT Deauville avec 40% des jetons en circulation. En ce début de Day 5, nous avons un temps espéré que l'histoire se répète lorsqu'Alexandre Amiel, lui aussi qualifié via un satellite organisé sur le site au W rouge, est apparu comme le joueur le plus détendu des demi-finales, n'hésitant pas à sur-relancer trois des dix premières mains. Mais une mauvaise rencontre entre une top paire trouvée face à deux as sous-joués par l'Allemand Dimitri Holdeew l'a amputé d'une bonne partie de son tapis : ses vingt dernières blindes ont ensuite volé avec une paire de neufs tombée contre la paire de dix de l'Italien Carlo de Benedittis.

A douze joueurs restants, trois Français étaient encore en course. Avec l'élimination d'Alexandre en douzième place, deux espoirs tricolores restaient en course afin d'atteindre la finale. Nous n'en aurons pourtant qu'un en finale après la sortie de Florian Ribouchon en neuvième place. Très discret aujourd'hui, il a vu ses derniers jetons voler avec une paire de six tombée contre les huit. Notre dernière chance française s'appelle donc Anthony Lerust. Celui qui se fait surnommer 'LaPlume81' sur Winamax a réussi à s'assurer une place en finale en doublant avec deux Rois contre les deux Valets d'Oliver Price.

Qui pour l'accompagner ? Un joueur à suivre particulièrement : Eugene Katchalov, qui peut en cas de succès obtenir la Triple Crown ! Vous en apprendrez plus en lisant les biographies des finalistes que nous vous proposerons dans la soirée...

Les éliminés du Day 5

9e : Florian Ribouchon (France) 50,530€
10e : JP Kelly (UK) 41,200€
11e : Alex Goulder (UK) 41,200€
12e : Alexandre Amiel (France / Qualifié Winamax) 34,350€
13e : Dimitri Holdeew (Allemagne) 34,350€
14e : Tatu Maenpaa (Finlande) 31,000€
15e : Jean-Yves Malherbe (Belgique) 31,000€
16e : Bahram Chobineh (Iran) 27,680€

La table finale de l'EPT Deauville

Siège 1 : Oliver Price (UK) 1,735,000
Siège 2 : Chun Ho Law (UK) 3,130,000
Siège 3 : Carlo De Benedittis (Italie) 685,000
Siège 4 : Eugene Katchalov (Ukraine) 3,280,000
Siège 5 : Anthony Lerust (France) 1,295,000
Siège 6 : Eli Heath (UK) 2,475,000
Siège 7 : Rustem Muratov (Russie) 1,070,000
Siège 8 : Sotirios Koutoupas (Grèce) 6,400,000

Kinshu et Harper